Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 23:19
Brigades du tigre série 1C'est marrant comme parfois mon boulot peut recouper ma nostalgie télévisuelle : j'ai reçu un communiqué de presse il y a quelques jours pour annoncer une exposition des peintures originales ayant été utilisées pour les "Brigades du Tigre".

Lorsque j'ai vu les images, j'ai tout de suite reconnu cette touche particulière et cela m'a donné envie d'écrire un article pour me replonger dans l'ambiance de cette série que j'aimais beaucoup regarder lorsque j'étais petite avec ma grand-mère.

Elle raconte l’histoire des brigades mobiles qui furent créées par Georges Clémenceau, alors ministre de l'Intérieur et surnommé le Tigre, pour moderniser les forces de police et contrer la montée du banditisme. L’action se déroule à la Belle Epoque autour du commissaire Valentin et des inspecteurs Pujol et Terrasson qui mènent l'enquête afin de déjouer les complots politiques et de traquer les meurtriers et les trafiquants d’armes. On les voit évoluer avec leur temps grâce aux nouveaux équipements tels l'automobile, le téléphone ou le Brigades du tigre trio 6microscope ainsi qu'aux techniques de pointe de l'époque : empreintes digitales, photographies anthropométriques, analyses chimiques etc ...

La série comporte 36 épisodes de 52 minutes répartis en six saisons. Elle a été diffusée de 1974 à 1983, d'abord sur la deuxième chaîne de l'ORTF puis sur Antenne 2.

L’action des quatre premières saisons, tournées de 1973 à 1978, se situe entre 1907 et 1914. Les deux dernières saisons, tournées en 1982 et 1983, se passent pendant l’entre-deux-guerres : "Les Nouvelles Brigades du Tigre" (saison 5) et "Les Brigades du Tigre : les années folles" (saison 6). Une septième et dernière saison était prévue mais elle n'est jamais entrée en production suite à un changement de direction au sein d'Antenne 2.


La génèse

Le scénariste Claude Desailly avait pensé à ce thème dès 1968 par l'intermédiaire de l'historien Alain Decaux avec qui il avait précédemment travaillé. Celui-ci voulait créer une série policière équivalente à ce qui se faisait aux Etats-Unis à la même époque, notamment "les Incorruptibles". Alain Decaux le mit en relation avec Pierre Bellemare qui voulait en faire un projet de grande envergure mais ayant vu trop grand (150 épisodes étaient prévus !), le projet tomba à l'eau. L'idée ressurgit trois ans plus tard grâce au producteur Roland Gritti avec qui Claude Dessailly avait travaillé auparavant. Roland Gritti avait déjà produit "Les Nouvelles Aventures de Vidocq" avec Claude Brasseur en 1971 et cherchait justement une idée de série policière.

Afin de trouver l'inspiration pour les scénarios des différentes épisodes, Claude Desailly fit un travail de recherche dans les archives des brigades mobiles (qui ont réellement existé, elles sont l’ancêtre de l’actuelle police judiciaire) mais il a vite déchanté car la grande majorité des affaires résolues concernait des petits larcins sans grand intérêt. Il dût donc inventer toutes les histoires en utilisant habilement les évènements et les personnages de cette époque.

Il écrivit la totalité des scénarios et des dialogues des 36 épisodes. Quant au réalisateur Victor Vicas, il travailla sur la série au cours des six saisons également, c'est assez rare pour être noté.

Ci-dessous une image tirée des "Nouvelles Brigades du Tigre" (saison 5) :
 
Brigades du tigre série 2

 

Le tournage 

Il durait trois mois par saison. Les huit premiers jours étaient consacrés à l'ensemble des séquences dans les bureaux pour les six épisodes donc plusieurs histoires étaient filmées en même temps. Autant dire que cela ne devait pas être facile pour les acteurs qui devaient constamment se souvenir dans quelle histoire ils évoluaient.
Toutes les scènes en extérieur étaient tournées par la suite.
Au final, un épisode nécessitait entre onze et quatorze jours de tournage. Les prises de vues étaient en son direct ce qui lieux du tournage Brigades du tigre à Orléansexplique qu'on entende moins bien les acteurs par moment (notamment ceux qui ne sont pas au premier plan) ou qu'il y ait des bruits parasites.

Plusieurs tournages ont eu lieu dans le Loiret et dans la ville d'Orléans où certaines rues offraient une bonne idée du Paris du début du siècle, comme la Place Saint-Aignan. La circulation était momentanément coupée, interdisant à tout véhicule moderne de s'y aventurer. D'autres tournages ont été réalisés en Belgique avec des acteurs locaux.

Ci-contre une coupure de journal montrant la rue de la Bretonnerie lors d'un tournage à Orléans.

 
 
Les voitures d'époque étaient empruntées au musée Briare ou louées à des collectionneurs. Elles étaient des vedettes à part entière, leurs locations coûtaient en effet très cher à la production.
 

Brigades du tigre trio automobiles

Les acteurs

Le commissaire Valentin était interprété par Jean-Claude Bouillon.
Lorsqu'il apprend la création des brigades, le charmant inspecteur Paul Valentin, policier intègre et réfléchi, demande sa mutation et accède rapidement au grade de commissaire. Il est secondé par ses amis, les inspecteurs Terrasson et Pujol.

Après l’arrêt de la série, Jean-Claude Bouillon a poursuivi sa carrière sur le petit et le grand écran. Il a notamment joué dans "Sous le soleil" de 2003 à 2007, "R.I.S Police scientifique" en 2008 et "Plus belle la vie" en 2011.

Brigades du tigre Valentin
Pierre Maguelon était l'inspecteur Marcel Terrasson, un grand gaillard à l'accent méridional, l'homme fort du trio qui n'hésite pas à se servir de ses poings pour faire règner l'ordre. Ses amis le surnomment "Le Colosse de Rodez."


L'acteur, qui a joué dans pas mal de films et séries, est maheureusement décédé le 10 juillet 2010 à l'âge de 76 ans.

Brigades du tigre série Maguelon
Jean-Paul Tribout était l'inspecteur Gustave Pujol, plus petit et frêle, ce policier rusé et discret est un champion de la filature et du déguisement.


L'acteur, qui a beaucoup plus joué au théâtre qu'au cinéma ou à la télévision, est devenu metteur en scène, il est actuellement directeur artistique du Festival des Jeux de Théâtre de Sarlat et du Festival de la comédie de Dax.

Brigades du tigre trio Pujol
Le redouté divisionnaire Faivre était interprété par François Maistre (le comédien a d'ailleurs souvent été abonné aux rôles de policiers). Le chef des Brigades mobiles fut remplacé après la 1ère guerre mondiale (à partir de la saison 5) par le divisionnaire Gabrielli, joué par Pinkas Braun, un acteur allemand. Le but étant de satisfaire aux exigences de la coproduction franco-allemande. Il fut doublé par Jacques Deschamps (la voix française de Richard Anderson dans "L'Homme qui Valait Trois Milliards" et "Super Jaimie")


Brigades du tigre série Faivre
De nombreux comédiens ont joué les guests-stars, entre autre Macha Béranger, Isabelle Mergault, Katia Tchenko, Eddie Constantine, Jacques Legras, Marion Game, Catherine Alric, Laurence Badie, Guy Montagné.

Ci-dessous on peut voir Katia Tchenko, Marion Game et Catherine Alric :

Brigades du tigre série 3


L'ambiance sur le tournage était excellente, les trois acteurs principaux s'entendaient à merveille et étaient même devenus amis dans la vie. Cette complicité pouvait se percevoir à l'écran.

Petite anecdote au passage, le succès n'étant venu qu'à partir de la seconde saison, Jean-Paul Tribout avait baptisé la série : "Les Trigades du Bide" !

Brigades du tigre trio 4

 


La musique

Elle a été composée par Claude Bolling et a grandement contribué au succès de la série. On doit également au compositeur la très belle B.O de "Borsalino" (film de Jacques Deray en 1970), qui fut utilisée comme générique de "La séquence du spectateur" dans les dernières années. A écouter
ICI.

Les thèmes des scènes d’action ou de suspens étaient particulièrement inoubliables, ils permettaient de s'immerger complètement dans l'ambiance policière du début du siècle. Ils m'ont beaucoup marquée, notamment celui-ci qui évoquait le suspens et dont je me suis toujours souvenu, je l'aimais particulièrement. Je suis contente d'avoir pu le trouver pour en partager quelques secondes ici :


Brigades du tigre trio disque 2Le générique composé par Claude Bolling, "La complainte des Apaches", était chanté par Philippe Clay, les paroles étaient d'Henri Djian (les Apaches était un gang du Paris de la Belle Époque).

Je souris en y pensant car la chanson commence par ces paroles "M'sieur Clemenceau, vos flics maintenant sont devenus des cerveaux", et moi à chaque fois je pense que c'est plutôt "vos flics maintenant sont devenus des salauds" ! A tel point que j'ai eu du mal à me souvenir des vraies paroles quand j'ai préparé ce sujet, il a fallu que j'aille vérifier !


Le générique de la cinquième saison a connu quelques variantes instrumentales et il n'y a plus de paroles chantées. Pour la sixième et dernière saison, Claude Bolling réarrangea la musique une nouvelle fois.



Les dessins

Avant le générique de chaque épisode, il y avait un prologue, une petite présentation constituée de dessins avec une voix off qui permettait de resituer la fiction dans le contexte socio-politique et historique de l'époque. La voix, qui concluait également les épisodes, était celle de Claude Dasset dans un premier temps puis de Jacques Thébault, un comédien doubleur dont on connait bien les intonations puisqu'il est aussi entre autre la voix de Robert Conrad dans "Les Mystères de l'ouest" et "Les têtes brûlées" ou de Lucky Luke dans le dessin animé. Pour l'anecdote, il était également le narrateur dans la série "Les Incorruptibles".

Voici le premier générique avec la voix Claude Dasset :

Et le générique des "Nouvelles brigades du tigre" avec la voix de Jacques Thébault, il n'y a plus de paroles sur la musique.

L'exposition dont je parlais au début de l'article a lieu jusqu'au 1er février 2014 à Libourne (32 kms de Bordeaux). Elle présente 94 dessins gouachés originaux qui servaient au générique et aux fondus enchaînés des épisodes. C’est la plus grande exposition jamais réalisée sur le sujet grâce aux prêts de la galerie parisienne Semiose et de plusieurs collectionneurs privés.André Raffray Les brigades du tigre


L'artiste auteur de ces dessins, André Raffray (décédé en 2010), était entré en 1953 au service animation de la société Gaumont dont il devint plus tard le responsable et où il resta jusqu’en 1982. Il y rencontra Victor Vicas qui lui confia la réalisation des images des prologues. Il assistait aux projections privées et discutait avec le réalisateur des mises en scène des peintures. La documentaliste et la monteuse lui fournissaient les photos et les images nécessaires à la réalisation des illustrations. Raffray effectuait un méticuleux travail Brigades du tigre série acteursd'enquêteur en apportant beaucoup de détails à ses dessins et en leur donnant un aspect cinématographique. Comme il le dit lui-même :"Jamais auparavant dans mon travail le dessin n'avait autant épousé le cinéma".
Les gouaches qui étaient réalisées sur carton (18 x 24 cm), étaient ensuite filmées sur un banc d’animation afin de raccorder, en fondu enchaînée ou en coupe, avec les images réelles.

Ci-contre,
 Jean-Claude Bouillon et Jean-Paul Tribout début 2013 lors d'une précédente exposition des dessins d'André Raffray.

Voici quelque-uns des magnifiques gouaches légendés qui permettent de replonger dans les épisodes les plus marquants.

1907, le célèbre groupe anarchiste de La Bande à Bonnot, auteur de nombreux attentats, est démantelé par les Brigades du Tigre. Le repaire de Bonnot est assiégé par la police. Mais l'affaire n'est pas terminée. Un déséquilibré déclare vouloir délivrer ses amis emprisonnés. Il s'appelle Lacombe, dit "Nez de chien"..

1907, le célèbre groupe anarchiste de La Bande à Bonnot

1908, Scotland Yard fait savoir au chef des brigades mobiles que le plus célèbre escroc du Royaume-Uni, Tommy Bennett, spécialiste de vols de bijoux, est venu sur le territoire français. Les brigadiers lancent une chasse à l'homme pour arrêter ce bandit, mais ce dernier s'avère difficilement saisissable.

1908, Scotland Yard

1911, à force de multiplier les crimes, "La confrérie des loups", un mystérieux syndicat du crime, jette le trouble dans la population. Les Brigades du Tigre enquêtent.

1911 La confrérie des loups, 1974

1913, La rumeur court que le milieu du crime a infiltré la police. Après une accusation de corruption, le commissaire Valentin des Brigades du Tigre va devoir donner sa démission

1913. La rumeur court que le milieu du crime

1914, un conflit oppose le monde politique et la presse. Un jeune député Germain Bergeval essaye de rester honnête mais il est victime de calomnies. Il crée un mouvement, les "Vrais Démocrates". Un jour, la presse publie trois lettres manuscrites de Bergeval qui démontrent ses moeurs scandaleuses.

1914, un conflit oppose le monde politique et la presse

1918, la paix est revenue. Mais une nouvelle délinquance fait son apparition et la criminalité augmente. Les brigadiers doivent faire face à une série d'attentats inattendus: vol d'un avion militaire, bombardement des jardins de l'Elysée...

1918, la paix est revenue.

1927, l'affaire Sacco et Vanzetti ébranle le monde. Le juge Webster, l'homme qui a fait condamner les deux anarchistes, vient en France avec sa famille pour passer les fêtes de Noël dans le château de Sermoise. Les brigades du Tigre sont chargées de sa surveillance.

1927, l'affaire Sacco et Vanzetti

1929, la prohibition aux Etats-Unis favorise la production française d'alcool et son commerce clandestin, auquel Al Capone s'intéresse de fort près. Le chef de la mafia de Chicago envoie l'un de ses agents dans l'Hexagone. Prévenues, les brigades du Tigre prennent l'individu en filature dès son arrivée en France. Mais après quelques jours d'observation, les brigadiers s'aperçoivent vite que Cosmano est venu sur Paris pour s'amuser.

1929, la prohibition aux Etats-Unis


 

Cinéma


brigadesdutigreIl y a eu une version cinématographique des "Brigades du Tigre" en 2006, réalisée par Jérôme Cornuau. Clovis Cornillac y interprétait le commissaire Valentin, Édouard Baer, l'inspecteur Pujol, Olivier Gourmet, l'inspecteur Terrasson. Gérard Jugnot jouait le commissaire Faivre.
Le bide relatif qu'a fait le long métrage s'explique par le fait que l'époque n'était pas respectée contrairement à la série et qu'il y a eu pas mal d'erreurs chronologiques.
Détail insolite : l'actrice Myriam Boyer, mère de Clovis Cornillac, a joué le rôle d'une prostituée dans un des  épisodes de la série en 1974. Elle y donne la réplique au commissaire Valentin qui sera interprété par son fils 32 ans plus tard !


J'espère que mon sujet vous aura rappelé de bon souvenirs de cette série culte française (elles ne sont pas si nombreuses) qui combinait si habilement le suspens, l'action et l'humour et que j'appréciais beaucoup même si à l'époque je ne comprenais pas forcément tout. En tout cas, on y apprenait des choses sur la petite et la grande histoire sans que cela ne soit rébarbatif pour des enfants.



Merci au site "Le magazine des séries" pour les infos.

 

Partager cet article

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Télé
commenter cet article

commentaires

Adler 12/12/2016 17:32

Bravo et merci pour cette sympathique mise à jour d'une de nos séries télévisées les plus réussies des années 70/80. Je me suis empressé de faire l'acquisition il y a de cela près de 10 ans des coffrets des 6 saisons et j'aime bien souvent les re-visionner. Né en 60 Thierry la fronde, Thibault et les Croisades et les chevaliers du Ciel, ont naturellement bercé mon enfance, je ne parle ici des séries américaines déjà très présentes dans les programmes de l'époque... Je me rappelle tout particulièrement de Au Nom de la Loi avec Steeve McQueen, et des Envahisseurs sans oublier Cosmos 1999...
Alors encore bravo pour votre présentation.
Bien "Amicalement Vôtre"
A.

Nath-Didile 27/03/2017 17:41

Bonjour Adler, désolée de ne répondre qu'aujourd'hui, je n'avais pas eu de notification pour votre message. Merci pour ce commentaire et les compliments. Les Envahisseurs, j'aimais beaucoup aussi.

xavier 20/12/2015 23:21

J'aimais beaucoup cette série, je crois que ça tenait en grande partie à son introduction fascinante ( Dessins, musique et voix du narrateur. ). Les enquetes étaient bien amenées et contrairement aux séries actuelles la mise en scène est calme et posée, question d'époque probablement. "vos flics sont maintenant devenus des salauds" MDR j'adore!

Nath-Didile 29/12/2015 14:10

Coucou Xavier !
Oui tu as raison et le mot est bien choisi, le générique d'introduction avec les images et la musique était fascinant et donnait envie de voir la suite.
Merci d'avoir ri à mon erreur de compréhension des paroles LOL !!!

Seb 03/12/2015 14:10

Bonjour.
J'adore moi aussi cette série, elle me rappelle mon enfancens votre récit qui m'a beaucoup intéressé:
- Les moustaches de JC Bouillon n'étaient pas des postiches, dixit lui même. Voir http://www.unificationfrance.com/spip.php?page=pages_mobiles&squelette_mobile=mobile/article&id_article=17448

- Pinkas Braun n'a jamais été doublé par François Maistre voyons, ce ne sont pas du tout les mêmes voix!
Extrait: "... se débloque, Claude Barma revenant sur ses positions et "Les Nouvelles Brigades du Tigre" voient le jour en 1982, mais avec un changement de taille : exit Mr Faivre ! Imaginez Tintin sans le capitaine Haddock ? Et bien les producteurs n'ont pas hésité, pour de basses raisons de co-production avec l'Allemagne, à remplacer l'immense François Maistre par le bien falot Pinkas Braun dans le rôle de Gabrielli. Il est à noter que ce dernier fut doublé par Jacques Deschamps (la voix française de Richard Anderson dans "L'Homme qui Valait Trois Milliards" et "Super Jaimie")." tiré de http://www.lemagazinedesseries.com/index.php?option=com_content&task=view&id=89

Nath-Didile 07/12/2015 17:13

Bonjour Seb, merci pour ces compléments d'infos, erreurs rectifiées dans l'article :-)

Denis 26/07/2015 17:15

Bravo pour votre boulot. Je suis également un grand fan de cette série. J'ai composé un dossier spécial sur la série pour les 40 ans. J'ai joint une cinquantaine de participants dont Jean-Claude Bouillon et Jean- Paul Tribout. Je suis également allé à Orléans pour photographier les lieux de tournage et les comparer avec maintenant. Par contre, j'ai de nombreux clichés de demeures aux alentours sans nom, comme le château où fut tourné Le Crime du Sultan. Savez-vous où je peux trouver ces renseignemets. Voilà déjàce que j'ai trouvé : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1970/les-brigades-du-tigre-dossier-special

Nath-Didile 28/07/2015 17:23

Bonjour Denis,
fantastique travail, je suis impressionnée par le nombre d'infos, de détails, de photos, un très grand bravo à vous !

Je ne peux malheureusement pas vous aider dans vos recherches, je suis désolée.
Merci d'avoir pris contact avec moi et encore bravo !

bobonito 21/06/2015 14:11

merci de nous fournir tous ces renseignements que je cherche depuis si longtemps,surtout pour certains lieux de tournage,les dessins,la voix off des prologues,les anecdotes concernant les acteurs,cette série que je regarde depuis mon enfance,c'est à dire depuis la fin des années 70.encore un grand merci!

Nath-Didile 22/06/2015 17:39

Bonjour Bobonito,
c'est un grand plaisir pour moi de partager ces souvenirs et ces infos avec d'autres personnes qui ont aimé cette série. Merci pour ton message et tes compliments :-)

K.Treuvin 30/03/2015 22:50

ça devrait te rappeler un épisode. Une petite composition... Bravo pour ton blog.

LE VAMPIRE DES KARPATES"

Le cinéma parlant
A voulu me faire taire
Mon ego malfaisant
Déchaînera les enfers !
Le vampire des Karpates
Va renaître de ses cendres
Mais pour la foule ingrate
Désormes devra se pendre
Par une nuit orageuse
Aux studios de Nanterre
Ma silhouette ténébreuse
Rase les longs murs de pierres
La colère gronde en moi
Je n'rêve que de vengeance
Mon destin change cette fois
En une seule séance !
Ma grande lame frappe ainsi
Dans les sombres coulisses
Le coeur d'un gardien d'nuit
Dont les traits se raidissent
Ici commence mon règne
Par le feu et le sang
Chaque nouvelle nuit qui saigne
Sera mon testament
Messonnier, brave médecin
Est un très bon ami
Trop bavard, je le crains
Je lui prend donc sa vie
Incarnation du mal
Et démon sanguinaire
je hante la capitale,
Erre dans le vieux cimetière
Rimbaud est bien curieux
Comme tous ces journalistes !
Sous ses airs prétentieux
Il se dit sur ma piste
Il semble bien crédule
Dans sa chasse aux fantômes
Et court plus ridicule
Flanqué de son binôme
A l'affût des clichés
Dont la saveur morbide
Evoque tous mes forfaits
Aux cadavres putrides
Martemore l'injurieux
A finit par payer
Ses yeux sont bien vitreux
Dans sa malle en osier
Doublure pour les cascades
De mes films à succès
Il attend les brigades
D'un air froid, détaché
Les hommes du tigre eux-même
Sont déjà dans le flou
Et le trouble que je sème
Les rends à moitié fous
L'ex-femme de Martemore
Goûte aussi ma rancune
Poignardée pour ses torts
Sous un soir de pleine lune
Son âme aussi légère
Que l'a été sa cuisse
Chemine vers le cimetière
Escortée par ses vices
Je donne du fil à r'tordre
A ce pauvre Valentin
Qui, même s'il ne peut mordre
Est un danger certain
Je cherche à l'égarer
Au cours de son enquête
Il me pense suicidé
Tout comme le croit Mariette
Je n'suis pas sans savoir
Que tout cela finira
Qu'un jour je vais devoir
Sans aucun autre choix
Mettre un terme à ma vie
De manière bien réelle
Mais Malpertus je suis
A jamais ! Éternel !

Nath-Didile 12/04/2015 01:28

Magnifique ton poème K.Treuvin ! J'ai beaucoup apprécié, merci beaucoup pour ce bel hommage et ce partage ! :-)
Amicalement.

Daniel 15/02/2015 18:32

Merci pour ce bon article sur cette série mythique qui a bercé mon enfance. Je me souviens que lors de la première diffusionà la télé c'était un événement pour nous les gosses (j'avais dix ans) et le lendemain nous juions tous aux "Brigades du Tigre" dans la cour de l'école communale. Quant au piètre film auquel vous faites allusion il est truffé d'aberrations: clovis cornillac utilise un pistolet P38 qui ne sera inventé qu'en... 1938 ! La scène du siège du garage dans lequel s'est retranchée la Bande à Bonnot a l'impression d'être tournée dans les Vosges, on y voit des montages ! alors que c'est à Ivry sur seine que cet événement a eu lieu, dans la proche banlieue de Paris ! Clovis cornillac, se présente au Président de la république 'Poincaré) chemise ouverte et met ses pieds sur la table, etc, etc. Une nullité absolue !

Nath-Didile 03/12/2015 14:02

Merci pour la précision Seb !

Seb 03/12/2015 13:59

Bonjour.
Le garage automobile où est situé le siège de Bonnot était à Choisy Le Roi, pas à Ivry.

Nath-Didile 13/04/2015 16:46

Merci beaucoup K.Treuvin, je suis vraiment touchée par ces très gentils compliments ! :-)

K.Treuvin 12/04/2015 02:18

Merci à toi Nath pour ce blog truffé de superbes souvenirs dans lesquels chacun se reconnaît et où l'on peut goûter à nouveau à des instants de bonheur que l'on croyait, lointains et enfouis dans les tristes geôles du passé. Ici, quelque chose revit et c'est grâce à toi et à tout ce formidable travail que tu accomplis au grès de ces pages riches et passionnantes. Continues ! Tu as ouvert ici une sacrée porte des étoiles ! Amicalement

Nath-Didile 15/02/2015 19:26

Merci pour vos compliments Daniel.
Et merci pour votre avis sur le film, j'avais lu des critiques vraiment négatives, ça ne fait que me conforter dans mon idée. Je n'ai absolument pas envie de le voir !

legrand 05/02/2015 01:43

Genial ! Je regardais ce feuilleton avec ma grand mere , trop de souvenirs ! Merci pour ce moment merveilleux de ma jeunesse

Nath-Didile 05/02/2015 10:11

Avec plaisir Legrand, merci pour les compliments, ravie d'avoir permis ce retour aux souvenirs !

elisabeth calame 04/02/2015 17:08

Je recherche un episode des brigades du tigre ou des scenes ont ete tounées au Hameau des Chardonniéres à La Ferté Imbault 41300

Nath-Didile 04/02/2015 17:12

Bonjour Elisabeth,
je ne pourrais malheureusement pas vous aider moi-même, je ne sais pas dans quel épisode apparait ce lieu.

Nath-Didile 04/01/2014 00:36

Coucou Marilys ! Merci pour ces anecdotes très sympas et tes compliments qui me font très plaisir. :-)

Marilys 02/01/2014 14:42

Une de mes séries préférées, sinon MA série préférée, une des rares que je regarde toujours avec autant de plaisir. Je regardais ça aussi quand j'étais enfant, je me souviens très bien du vampire
des Carpathes, qui m'avait terrifiée à l'époque ! L'épisode "Le village maudit" a été tourné près de chez nous, dans le Cantal.
Bises

Nath-Didile 21/12/2013 01:22

Merci beaucoup pour tes compliments Fred, ça me fait vraiment plaisir.

mbkm 20/12/2013 10:07

Un grand bravo pour ton article Didile,tres complet.Il y a une eternité
que je n'ai pas vu cette série,mais elle me tient a cœur car c'était
la serie préféré de mon père.Merci pour le souvenir.

Binchy 07/12/2013 17:18

J'ADORE cet article ! Toutes mes félicitations !
Je vais revenir chez toi.
Très bonne soirée.
Amitiés.

Nath-Didile 04/07/2014 14:23

Merci Binchy, c'est vraiment très gentil, à bientôt !

Nath-Didile 26/11/2013 22:39

Et merci à toi pour ton comm' et les compliments Pascal. Oui cette série, nous avons été nombreux à la suivre à l'époque, elle était vraiment extra ! :-)

Pascal 26/11/2013 21:51

Bonsoir,

Génial cette article !
C'est ma madeleine de Proust , je ne manquait aucun épisode.
Merci encore pour ce bon moment.
@+
Pascal

Nath-Didile 24/11/2013 21:07

Merci Pascal pour l'intérêt que tu as porté à mon article. Marrant que tu chantais aussi d'autres paroles ! ^^
Je suis de 1970 pour ma part, c'est pas très loin !

pascal 24/11/2013 20:33

merci Nath pour ce reportage , une série que j'adorais regarder , moi aussi comme toi je modifiais les paroles du générique , pareill, remarque on doit être de la même génération (1965 pour moi )
ça doit être pour cette raison , que de nostalgie ça ne nous rajeunis pas !!!!oups mais encore merci pour tous tes articles que je m'empresse de lire bisous

Nath-Didile 22/11/2013 16:17

Ma p'tite maman : merci beaucoup.

Dom : Je te remercie pour les compliments. Je le trouvais bien charmant moi aussi le commissaire Valentin, j'avoue, j'avais un faible pour lui ! ^^
Je ne sais pas si j'aurai l'occasion d'aller voir l'expo à Libourne, mais si c'est le cas, je ferai des photos, bien sûr !

Pumpum : Je suis vraiment contente si mon article t'a donné envie de voir la série, j'ai rempli ma tâche alors ! LOL

Sirius : tes compliments me touchent beaucoup, merci infiniment ! :-)

Sirius 22/11/2013 15:44

Quel superbe article !! grand fan de cette série à l'époque, j'étais l'un des rares à la mater dans mon entourage (enfin chez les ados ;) ). Etant fasciné par l'Histoire, le subtil mélange
"intrigue policière et début du 20eme siècle" m'a tout de suite plu. Un grand bravo pour tout ce travail Didile !! vraiment !

  • : Les petits dossiers des Copains d'abord
  • Les petits dossiers des Copains d'abord
  • : Souvenirs des années 70 et 80 : musique, ciné, émissions télé, dessins animés, séries, pub, jeux, jouets, petites douceurs régressives, produits et marques disparus etc ...
  • Contact

Si mes calculs sont bons ...

Le blog a reçu plus de 1 million de visites depuis sa création le 17 aout 2011


164 articles sont en ligne
 

Dernière mise à jour  : 20 avril 2017
 

Compteur Global gratuit sans inscription

Liste des articles du blog

MUSIQUE :

- David Lee Roth - Just A Gigolo
- 1978 Rika Zaraï chante "Super Skate"
- Ma petite collec Depeche Mode
- La chanson "Les Copains d'abord"
- "Le Bordeaux rosé" de Claude Francois
- Karel Fialka "Hey Matthew"
- Le clip le plus kitsch que j'ai trouvé !
- Killing joke "love like blood"
- "Mais où qu'elle est ma p'tite culotte ?"
- Damien "E.T. petit copain de la nuit"
- "Under the ice", le tube de TOPO & Roby
- Disques vinyle de couleur/picture-discs
- Topaloff superstar
- "Pas besoin d'éducation sexuelle" Julie Bataille
- "Le petit pull marine" d'Isabelle Adjani
- Jarre-Lenorman "la Belle et la Bête"

-  The Butterfly Ball  Love is all"
- "Aujourd'hui plus qu'hier..." Sophie Favier
- Le 2ème clip le plus kitsch que j'ai trouvé
 

PUB :

- La pub coquine pour les tronçonneuses
- L'ampoule du plafonnier ne marche pas
- 1981, le strip-teasing culte de Myriam

L'Histoire du Père Noël
- Les Martiens de Lustucru
- La pub Délifrance "C'est moi qui l'ai fait"
- La chanson "La publicité" (1984)
- Loeki le petit lion de la pub de TF1
- La saga Panzani avec Don Patillo
- Marie-Pierre Casey/Pliz
- La pub pour le Sucre, les dominos
- La pub pour Gerflor "Et hop" 
- Le sourire Ultra Brite
- La pub pour Tapitouf
- La pub Baygon avec Michel Leeb
- Une femme, une pipe, un pull
- L'ami Ricoré
- Il fait beau dans l'métro
- Monsieur Propre, serial cleaner
- 1979, la pub pour EDF
- La main baladeuse de Perrier
- Ticket chic, ticket choc
- La pub pour le parfum Egoïste

- Mon nom est Fuego
- Monsieur Plus

- Rue Gama
- Pousse-Mousse
La comédie musicale pour la Societe Generale


JEUX ET JOUETS :

Le jeu Badaboum
- Le jeu Dix de chute
- La poupée Barbie
- Le jeu Canon noir
- Le View-Master
- Merlin, l'enchanteur de 1978
-
  Le jeu Mad
- La bonne-aventure, le jeu de la voyance
- Simon, l'OVNI électronique de 1978
- Elastic man
- Playmobil color, les Playmobil à colorier
- Le Casper parlant de mon enfance
- Le shaker magique
- La pâte à modeler Play-Doh

- Le Télécran

Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1975
- Les tentes et maisons en toile des 70-80's
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80
- Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1982
- Les masques de carnaval de nos héros préférés
- Super Wand, la baguette magique qui danse
Jouets de plage et boutiques de bord de mer
- Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79


CINE :

Roger Rabbit nous fait le coup du lapin
- Blade runner
- E.T, toujours culte 30 ans aprés !
- Sans peur et sans reproche

- Le père-noël est une ordure, images des coulisses et secrets de tournage

- La boum, formidable documentaire de 1980
- 21 octobre 2015, le jour où Doc et Marty débarquent de 1985


PETITES DOUCEURS REGRESSIVES :

- Les sucettes Chupa Chups
- Les bonbons Pez
- Les Picorettes
- Les chewing-gums des 70-80's
- Les Treets et les Bonitos
- Danino de Danone
- Le jour où Raider est devenu Twix
- Tang, la boisson de l'espace
- La barre chocolat-caramel 3 Mousquetaires
- YES de Nestlé
- Les boules de glaces qui se démoulent
- Les mini berlingots de lait concentré Nestlé
- Les glaces des  70-80's

- Drinky, la poudre à diluer
- Les barres chocolat disparues des 70-80's
- Les chapelets de choco-BN des 70's
- Les sucettes des 70-80's

- Les délices de la Roche aux Fées
- Le chocolat Merveilles du Monde
- Fruité c'est plus musclé !
- Biscuits et gâteaux 70-80's
Spring-Gum
- Les bonbons des 70-80's
- Tubble-gum, le tube des années 80
- Le biscuit Bamboula et son scandale


TELE :

Les speakerines des 70-80's
- La Pierre blanche
- Papivole"
- Waldo Kitty
- Declic (Vision on)
- Matt et Jenny
- Les années collège
- Les Robinson suisses
- Les Schtroumpfs
- Ma visite de l'expo "De Nounours à Casimir"
- Les Visiteurs de Noël
- Les petits papiers de Noël
- Brok et Chnok
- Télétactica
- Toumaï - Elephant boy
- Les dessins animés Hanna Barbera
- Papa poule
- Les secrets de fabrication d'Hanna Barbera

- Les brigades du tigre
- Les légendes indiennes du Canada

- Plume d’Élan et Bison Futé
- Mon ami Ben
- L'esprit de famille
- Au temps de la guerre des étoiles

- Téléchat

- Les voyageurs de l'histoire
- La série télé Heidi
- Les émissions Disney des 60-90's
Les Visiteurs de notre enfance
- L'émission Maxi Tête
 

SOUVENIRS D'ENFANCE :

- Ma vitrine miniature hommage aux 70-80's
- Les décalcomanies
-
Les barils de lessive décorés des 70's
- Bali, boisson aux oranges
- Les images Poulain
- Un vrai disque 45 tours dans Pif Gadget

- Les chapeaux cache-rouleaux de papier toilette
- Les décorations de Noël des années 70-80

- Mon sapin Pif Gadget

- Le Formica, c'est formidable !
- Le club Dial
- Les puzzles Six de Savoie
Les fournitures scolaires des années 70-80
- Le magazine Top 50 et ses posters
- Arcopal, la vaisselle des années 70-80
- Souvenirs d'école (1er partie)
- Souvenirs d'école (2ème partie)
- Souvenirs d'école (3ème partie)
- Les jeux de la récré


L'ILE AUX ENFANTS/ CASIMIR :

- Ma rencontre avec Casimir
- Albert et Barnabé
- L'ile aux enfants en Afrique du sud
- Lactel et l'île aux enfants

- La télé musicale MOB de l'île aux Enfants
- Les surprises Casimir de May

- Mon île aux enfants miniature
- Making-of de mon île aux enfants miniature
- Ma belle rencontre avec Christophe Izard
- Nos années Casimir
-
 L'origine de ma passion pour Casimir

- Les images Magic de la Roche aux Fées
Fanta et l'île aux enfants
- La véritable histoire du Gloubi Boulga

- "L'origine de ma passion pour Casimir"

Mon vide-grenier virtuel

 Qui suis-je ?

Je m'appelle Nathalie mais mon pseudo est Nath-Didile. Je suis née en 1970, j'ai deux enfants et j'habite Bordeaux. Pour en connaitre plus sur ma passion pour les années 70-80, cliquez sur l'image.

Sites et blogs amis

Mon forum d'amis autour
de la culture 70-80's

Forum-des-Copains-d-abord.jpg

Mon blog de recettes

C-est-moi-qui-l-ai-fait.jpg    

Le site officiel de mes amis Osibo

Osibo News long 

Le grenier de la télé de mon ami dGé

Grenier-de-la-tele.jpg

Autres blogs amis

Malle de Casimir 

bannièrerecresouvenirs

Jeux de 20h
 



 

 Liens commerciaux


 

 

Les petits Dossiers des Copains d'abord vous recommandent ...

"Nos Années Récré A2, 1978-1988", un livre fantastique et indispensable de Sébastien Carletti (Flammarion).
 

66942 119491734892480 1910590478 n

A l’occasion des 40 ans de Casimir, tous les personnages de l’émission culte L’île aux enfants sont réunis dans un superbe album illustré de plus de 1000 images, une vraie référence pour les fans de l'émission ! (Hors Collection)


 

"Les séries de notre enfance", de Nordine Zemrak et Maroin Eluasti, dédié à l'histoire du studio DIC (Mystérieuses cités d'or, Ulysse 31, Inspecteur Gadget etc...), pour découvrir les secrets de fabrication des séries cultes qui ont rythmé notre enfance. (Pollux)