Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 15:52

Bali 1974Bali était une boisson aux oranges non gazeuse des années 70, elle n'avait rien de trés exceptionnel, elle ressemblait à n'importe quelle autre boisson de ce type comme Oasis par exemple.

La bouteille était en verre filtrant (fumé) afin de protèger la vitamine C de la lumière, c'est ce que l'on apprend dans la pub magazine de 1974.


Ce qui rend pour moi cette boisson inoubliable, ce sont ces deux photos qui datent je pense de 1977 (j'avais 7 ans) où on me voit attablée avec des copains pour fêter un anniversaire.

J'avoue ne plus me souvenir qui fêtait son anniveraire ce jour-là et je ne me souviens même pas du nom de la grande fille à couettes. Je suis devant à droite avec des couettes sur la première image. J'ai perdu de vue les autres copains malheureusement.


On aperçoit bien la fameuse bouteille de Bali sur la table, on trinque avec des verres Tupper-ware de plusieurs couleurs bien typiques des années 70.

J'aime beaucoup ces photos qui respirent la joie de vivre et l'insouciance de l'enfance. On dirait presque des pubs pour Tang, la série de spots avec des images filmées en Super-8.
Bref c'est un trés joli souvenir !

Anniversaire avec Nath 02net
Anniversaire avec Nath 01net

Ci-dessous une pub télé de 1974 en noir et blanc :

Et ici une pub radio chantée par Dalida en 1976 :

Repost 0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 16:22

the ice1"Under the ice" du duo Topo & Roby est un titre emblématique du courant italo-disco, il est sorti chez nous en 1985.
A cette époque où le synthé-pop était roi, on baignait en pleine mode science-fiction notamment au cinéma et à la télévision ("E.T", "Star Wars", "Gremlins", "V"etc...), le morceau a donc rencontré un très grand succès dès son entrée au top 50 le 22 septembre 1985 où il a grimpé jusqu'à la 20ème place, il y est d'ailleurs resté classé 13 semaines.

 


Robot en perdition

Les paroles ne vont pas chercher très loin, les voix étant là plutôt pour jouer le rôle d'instruments de musique avec leurs onomatopées "ha, oh, ha, eh" et les petits "Tudu tudu tudu tudu".
L'histoire se déroule le 13 mai 2106, un pauvre robot dont le vaisseau s'est malencontreusement écrasé sur la Terre reste bloqué sous la glace au pôle Nord, il envoie des signaux de détresse et finit par être retrouvé. Il raconte en gros dans la chanson qu'il se sent mieux au contact des humains !

Les auteurs

On doit la chanson à Aldo Martinelli pour la composition et Simona Zanini pour la voix. Le duo s'est appelé de différentes façons au cours de son existence : Doctor's Cat, duo Martinelli, Topo & Roby et Moon Ray. Eh oui ce sont eux aussi qui sont à l'origine du fameux "Comanchero" en 1984.

Grâce à ces différents tubes, ils sont montés au sommet des charts en France, Allemagne, Italie et Suisse et ont gagné pas mal de  disques d'or dans tous ces pays. Ils sont toujours dans la musique et se sont réunis de nouveau pour l'album "American Band" en 2011.

Bande artistes 

Générique

Ce morceau m'a beaucoup marquée à l'époque car au delà du fait que je l'aimais beaucoup, l'intro a servi de générique à l'émission "Direct" présentée par Philippe Gildas sur Canal plus que je regardais tous les midis. J'avais la chance de pouvoir rentrer déjeuner tous les jours quand j'étais au lycée donc juste aprés le repas, chez mes grands-parents, je m'installais tranquillement devant mon émission préférée avant de retourner à mes cours de l'aprés-midi.

Dans l'émission qui a été diffusée en clair de 1985 à 1987, Philippe Gildas recevait un invité différent par jour. C'était la première émission de talk-show de la chaine. Il y avait plusieurs rubriques et des pages d'informations présentées par différents chroniqueurs comme Phiippe Dana, Jean-Pierre Coffe ou Jérôme Bonaldi. L'émission rencontra un tel succès à l'époque qu'Alain de Greef, président de Canal, décida de déplacer l'émission le soir à 19h30, elle devint ainsi la cultissime "Nulle Part Ailleurs".

Direct émission

Dans "Direct" j'aimais particulièrement regarder la rubrique de Jérôme Bonaldi qui parlait des pubs, des nouveaux produits et des objets insolites. C'est en partie grâce à lui que je suis devenue fan de pubs ! Donc pour moi cette musique est particulièrement synonyme de bons moments. Voici le générique et un extrait ICI.

La musique a également servi d'indicatif à l'émission radio de Marc Scalia sur NRJ "Star Match". D'ailleurs il y a eu une pochette spéciale pour le 45 tours. Il y a eu au final 4 pochettes différentes pour le single :

114815848

  
TOPO le robot

 
C'était un des premiers robots domestiques qui pouvait interagir socialement avec les gens. Il est sorti en 1983 à une époque où les ordinateurs personnels étaient encore relativement nouveaux donc ce robot était trés futuriste !
11b2b bushnell-nolanTOPO a été créé par Androbot Inc et conçu par Nolan Bushnell que l'on voit en photo ci-contre avec lui. Il était programmable via Apple II. Il pouvait éxécuter une série de mouvements géométriques et se déplacer précisément autour de la salle grâce à ses roues. Il était pilotable avec un joystick ou pouvait être préprogrammé avec l'ordinateur. Une video ICI.
Pour info, Androbots Inc a fait faillite après seulement quelques années

En 1984, un grand article était paru dans le journal de Mickey sur ce petit robot révolutionnaire, ce qui permet d'en connaitre le prix à l'époque, 15.000 Francs (environ 2.300€), une vraie fortune si on se souvient qu'un jeu de société valait à l'époque environ 60 Francs !

Topo Mickey 1984


Voici donc la fameuse chanson "Under the ice" où on peut voir la délicieuse Simona Zanini avec sa tenue scintillante et TOPO le petit robot en version tournoyante qu'elle programme quand le morceau démarre. C'était dans une émission italienne sur la Raï 1 : "Discoring".

A noter : sur youtube, la video avec un grand robot argenté et une nana à cape métallisée rose n'est pas du tout le clip officiel, c'est une erreur,  il s'agit en fait du clip "Automatic Lover" par Dee D. Jackson (1978).
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Musique
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 11:49

schtroumpfs
51675321peyo-gif.gifTout a commencé le 23 octobre 1958 dans les pages du magazine belge "Spirou". A l'époque, les petits lutins bleus firent leur apparition en tant que personnages secondaires des aventures de "Johan et Pirlouit".

A la suite du succès remporté par l'album "La Flûte à six Schtroumpfs", le dessinateur Peyo décida en 1959 de créer leurs propres aventures en les adaptant d’abord sous forme de 6 mini-récits puis en albums de grand format dès 1960.

Peyo, de son vrai nom Pierre Culliford, est également l'auteur des bandes-dessinées "Benoît Brisefer" et "Poussy" et a écrit des scénarios pour d'autres séries célèbres telles que "Natacha" et "Jacky et Célestin".

Ci-dessous, Johan et Pirlouit rencontrent au Pays Maudit les fameux petits êtres bleus, hauts de cinq pouces :
 
p39c9v.jpg
Il y a eu 30 albums à ce jour. Ils furent d'abord édités par Dupuis  puis par Cartoon Creation et enfin par Le Lombard. A la mort de Peyo en décembre 1992, c’est Thierry Culliford, son fils qui participa au scénario des nouveaux albums (après le seizième tome). Il y a eu pas mal d'ouvrages autour de la collection classique, des séries pour enfants notamment.

 

250px-Gargamel_and_Azrael_from_the_Smurfs.jpgL'histoire

Les Schtroumpfs sont de petits personnages bleus vêtus d'un bonnet et d'un pantalon blancs. Ils vivent dans des maisons en forme de champignon au cœur d'une forêt imaginaire. Leur pire énnemi est Gargamel, un sorcier spécialisé dans l'alchimie, il est toujours accompagné de son vilain chat Azraël.
C'est Gargamel qui a créé la Schtroumpfette car il voulait semer la zizanie chez les Schtroumpfs en attisant la jalousie et la rivalité, mais elle a fini par vivre en harmonie avec eux.



Le dessin animé

45tvla-20les-20schr.jpgAprés une première série de 9 films par "Dupuis TV Animation" en 1959, les studios américains Hanna-Barbera entreprennent en 1981 la réalisation d'une longue série de dessins animés pour NBC aux USA (256 épisodes de 26 mn). En France, ils ont été diffusés à partir de 1983 sur Antenne 2 dans l'émission "Récré A2" puis rediffusés en 1989 toujours sur Antenne 2 dans "Éric et Compagnie". La chanson du générique, cultissime, est chantée par Dorothée.

A noter les voix de Gérard Hernandez (Grand Schtroumpf, Schtroumpf grognon, Schtroumpf peintre, Pirlouit) et Francis Lax (Schtroumpf à lunettes, Schtroumpf maladroit, Schtroumpf colérique, Homnibus). La Schtroumpfette était interprétée quant à elle par Céline Monsarrat (la voix française de Julia Roberts mais aussi de Clémentine dans le dessin animé du même nom ou de Marie Ingalls dans "La petite maison...").

 

Parallèlement à ce triomphe télévisuel, des millions de produits dérivés viennent alimenter cette véritable "Schtroumpf-mania" :  livres, disques, peluches, jouets, jeux video etc ...

mod_article3415456_1.jpg

Et puis surtout les fameuses figurines en plastique (PVC), tout le monde en a eu au moins une à l'époque. Les plus chanceux avaient aussi les maisonnettes en forme de champignon. J'ai moi-même gardé quelques figurines de mon enfance. J'avais eu aussi un grand poster avec les petits personnages en stickers repositionnables (electrostatique), je l'aimais beaucoup.

21181048_p.jpg 

Voici une pub dans un Pif Gadget de 1983 pour l'album panini que j'avais eu à l'époque mais je ne l'ai jamais terminé :


panini_schtroumpf.jpg

 

Quelques anecdotes en vrac

- Naissance : Les schtroumpfs naissent d’une façon originale : ils sont apportés par une cigogne un soir de pleine lune bleue (cf l’album du "bébé schtroumpf"), sauf la schtroumpfette créée par Gargamel.

- L’origine du mot : elle remonte à un dîner avec le dessinateur Franquin. Indiquant la salière, Peyo lui a dit: "Passe-moi la... le... schtroumpf!". Et Franquin répond: "Voilà, je te le schtroumpfe!".

- Bleu ! L’épouse de Peyo, responsable des couleurs à l'époque, raconte : "Ils ne pouvaient pas être verts car  ils se seraient confondus avec la végétation. Rouge aurait été trop voyant et jaune, pas très heureux... Il ne restait donc que le bleu !"

- Age canonique. Les gentils lutins bleus à bonnet blanc ne vieillissent pas. En feuilletant les pages du magazine Spirou du 23 octobre 1958, les lecteurs découvrent que ces créatures ont 100 ans et que le plus vieux d’entre eux, le Grand Schtroumpf,  a 542 ans !

imagesCA5D5FY2.jpg- Combien ? Difficile à estimer... Il y aurait 106 Schtroumpfs en tout.

- Appelons un Schtroumpf, un Schtroumpf !

En allemand : SCHLUMPF
En anglais : SMURF
En brésilien : STRUNF
En coréen : SMURFIE
En chinois : LAN-SHIN-LING
En Danois : SMÏLF
En espagnol : PITUFO
Et grec : STRUMPF

 

- Schtroumpf se prononce pratiquement comme le mot allemand Strumpf qui signifie "chaussette"

- La première phrase schtroumpf fut “Vous ne pouvez pas regarder où vous mettez vos Schtroumpfs ? Vous avez failli me schtroumpfer” !

- Le Parc Schtroumpf :
De 1989 à 2002, les Schtroumpfs ont été les mascottes d'un parc à thème en Lorraine (à Hagondange, près de Metz)
. Il s'est d'abord appelée "Big Bang Schtroumpf", puis "Walibi Schtroumpf".

Parc.JPG

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Télé
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 19:11
600px-MB SimonAprés le Merlin auquel j'ai déjà consacré un article ICI, Simon est le deuxième jouet électronique que j'ai eu quand j'étais enfant. Je l'aimais beaucoup pour sa simplicité et son côté très addictif !

Simon est un jeu électronique faisant appel à la mémoire fabriqué et distribué par MB (Milton Bradley), marque rachetée par Hasbro en 1984. Il a été lancé officiellement le 15 mai 1978 au Studio 54, célèbre boite de nuit à New York. Son succès a été immédiat et il fut le best-seller du noël 1978.
La célèbre soucoupe aux quatre couleurs est depuis devenue un des symboles des années 80, au même titre que le rubik's cube ou le walkman.


Couverture-Newsweek-1980.jpgCi-contre à droite la couverture du magazine "Newsweek" en 1980 où on peut voir Simon et Merlin qui se partagent la vedette.  
 
  
Principe du jeu
 
Simon éclaire une de ses quatres couleurs et produit un son associé à cette couleur. Le joueur doit alors appuyer sur la touche de la couleur qui vient de s'allumer assez rapidement. Le jeu répète la même couleur/son, puis en ajoute au hasard une nouvelle. Chaque fois que le joueur reproduit correctement la séquence, le jeu ajoute une nouvelle couleur. On peut choisir la difficulté, soit 8, 14, 20 ou 31 notes. En mode 2, on peut créer sa propre suite. Le mode 3 permet des parties multi-joueurs ( 2 à 4 joueurs), chacun rajoute une note à la séquence. Le premier à se tromper est éliminé, le joueur restant est déclaré vainqueur.
Simon était vendu environ 180 francs (27€), 3 fois plus cher qu'un jeu de société classique.

 
Origines
 
Simon a été inventé par Ralph H. Baer (ingénieur et inventeur, un des pionniers du jeu video) et Howard J. Morrison (concepteur de jouets). Ils doivent leur inspiration au jeu d'arcade "Touch Touch Me AtariMe" d'Atari qu'ils avaient vu en 1976.

La borne (ci-contre à gauche),  conçue en 1974, était constituée de quatre boutons circulaires noirs avec une lumière clignotante au centre, il émettait des sons monocordes. Le joueur devait répéter une séquence, il avait droit à trois essais avant de perdre. Baer trouvait ce jeu intéressant mais visuellement triste et désagréable au niveau des sons. Il en fit donc une version portable, fun et colorée.

Pour son prototype original, Baer utilisa une variation du microprocesseur à puce Texas Instruments TMS 1000, qui ne coûtait pas très cher et était utilisé déjà par de nombreux jeux électroniques des années 70. Pour info ce microprocesseur faisait 4 bits avec 8192 bits de ROM et 256 bits de mémoire vive, cela peut sembler peu, mais c'étaitTouch me pocket Atari suffisant pour un jouet électronique à l'époque. Cope, partenaire de Baer, a travaillé quant à lui sur la programmation du logiciel pour le noyau du jeu.
Le prototype ne s'appelait pas encore Simon mais "Follow Me", ce n'est que lorsque les concepteurs ont présenté le jeu à MB que le nom définitif a été choisi d'aprés le petit jeu enfantin "Simon says" ("Jacques a dit" en version américaine).

Voyant l'énorme succès commercial du jeu, Atari a voulu sortir lui-même une version portable de son fameux "Touch me" en 1978, mais il était déjà trop tard, tout le monde pensa alors que ce "Touch me" était un clone cherchant à tirer profit de la réussite soudaine de Simon et non l'inverse. Dommage pour Atari !

Baer développa lui-même les sons du simon, inspiré par les notes d'un clairon. Les notes ont été conçues pour être toujours harmoniques, peu importe dans quel ordre elles sont jouées.
Voilà à quoi elles correspondent sur notre gamme :
- Bleu : Mi
- Jaune : Do
- Rouge : La
- Vert : Mi mais une octave plus bas que le bleu


Variantes 

Simon a été vendu dans de nombreux pays, changeant de nom au passage. Il est devenu "Mi Amigo" en Espagne, "Senso" en Allemagne. Il y a eu une version blanche au Japon où le nom est resté le même.

Bande autres pays
D'autres variantes du jeu original ont été produites à partir de 1980, notamment une première version de Super Simon qui comportait 8 touches. Depuis 2003 , un nouveau Super Simon de forme hexagonale comportant 6 touches est sorti (on le trouve toujours en magasin de nos jours). Quant à l'ancienne version, elle existe sous forme de jeu flash sur divers sites. Elle ne permet de jouer qu'en mode solo. 

 

Bande Super Simon
En 1980 est également sorti le petit modèle, le Pocket Simon.

 

Bande Simon Pocket

C'est cette version-là que j'ai eue en cadeau pour le Noël de 1979, j'avais 9 ans. Je me souviens y avoir joué des heures entières, comme à l'autre jouet électronique Merlin que j'ai eu aussi à la même époque. Il plaisait aussi beaucoup à ma maman et à ma grand-mère qui y jouaient de temps en temps, ça les énervait beaucoup ! Je ne l'ai malheureusement pas gardé, il ne fonctionnait plus mais aprés des années de recherche, j'en ai finalement retrouvé un en vide-grenier à 2€ (!), quel bonheur de le réentendre !

Voici une photo d'époque où j'ai 9 ans et 33 ans aprés avec le Simon que j'ai trouvé :

 

Nath-et-le-Simon-Pocket-avant-apres.jpg

Ci-dessous une parution dans le magazine Spirou en 1979 :



Simon a connu un petit moment de gloire au cinéma dans une scène culte du "Père Noël est une ordure" (1982), lorsque Madame Musquin (alias Josiane Balasko) y joue alors qu’elle se trouve bloquée dans l’ascenseur !


Voici l'extrait : 

Couverture-Newsweek-1980.jpg

Et pour terminer voici un spot télé de 1979 :

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 11:29
45 tours petitVoilà le genre de petite trouvaille que j'adore. J'ai dégoté ce 45 tours hier en vide-grenier. J'avais déjà entendu cette chanson grâce à un ami, je l'avais trouvée très mignonne et surtout assez insolite, une chanson sur E.T que je ne connaissais pas et sans qu'il y ait le personnage sur la pochette, assez étrange quand même... Du coup je suis contente d'avoir le vynil, ça me permet de le partager avec vous aujourd'hui

La chanson, écrite par Michel Jouveaux et Pascal Auriat, est sortie fin 1982 sous le label Carrère, elle est inspirée du film "E.T l'extra-terrestre" de Steven Damien 1Spielberg et interprétée par Damien Archangeli qui avait juste 10 ans à l'époque.


Pascal Auriat est surtout connu pour avoir composé en 1973 la musique de chanson de Dalida "Il venait d'avoir 18 ans". C'est lui qui remarqua les talent de Damien. Quant à Michel Jouveaux, il a écrit pour beaucoup d'artistes comme Douchka, Jean-Luc Lahaye, Daniel Guichard, Stephanie de Monaco... et même pour Claude Pierrard et Bernard Tapie, c'est trés éclectique ! C'est lui qui a écrit les paroles de "Viens maman on va danser" interprétée par Noam 1844en 1975 dont Pascal Auriat a également composé la musique. Damien a d'ailleurs repris ce titre en 1984.
Sa voix me fait penser à celle du jeune Romeo dont j'avais deux disques quand j'étais petite et que j'aimais bien, il avait lui aussi une jolie bouille. La voix d'E.T par contre je la trouve un peu flippante dans cette chanson !

"E.T petit copain de la nuit" a apparemment été commercialisée sans l'autorisation des ayants-droit, Steven Spielberg ayant demandé des droits d'auteur exorbitants, Carrère dut produire une deuxième version en enlevant toute référence au film. Le refrain original "E.T, petit copain de la nuit" devint donc "Reviens, petit copain de la nuit". Ci-contre, la pochette revue et corrigée par Carrère.

Damien-Archangeli.jpgLe jeune Damien a rencontré un nouveau succès en 1983 avec le tube "Le Noël des mamans" écrit par le même duo Jouveaux/Auriat (et également Linda de Suza), la chanson est triste à mourir ! Il a également chanté "Première chanson d'amour" en 1985 en duo avec sa soeur Déborah, composée elle aussi par Jouveaux/Auriat.

Apparemment Damien chante encore, même s'il est depuis devenu coiffeur en Franche-Comté. En tout cas, il est toujours aussi charmant à 40 ans. Voici un lien vers son site officiel : http://archangeli.free.fr/

Un reportage sur lui très sympa d'Isabelle Brunarus (France 3 Franche-Comté) a été fait sur lui début 2014. Cliquer sur son portrait actuel à droite pour aller le voir.

Pour écouter la fameuse chanson  "E.T. petit copain de la nuit", c'est par ici :
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Musique
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 21:08
Ricoré signature tatouéeLe soleil vient de se lever, encore une belle journée et il va bientôt arriver... qui ça ? L'ami Ricoré bien sûr, tout le monde sait ça !
 
"L'ami du petit déjeuner, l'ami Ricoré" est l'une des signatures les plus célèbres de la publicité française, et même si elle a été mise au rebut depuis 2006 pour un "Devenez du matin" plus raccord avec le nouveau discours de la marque, tout le monde s'en souvient et les vieux spots de cette époque ont toujours énormément de succès. Je me suis dit que l'ami Ricoré méritait bien un article Ricore-1969.jpghommage.


 
Histoire de la marque
 
Ricoré a été créé par Nestlé en 1953. Il s'agit d'un mélange instantané soluble composé de 40% de café et de 60% de chicorée. On peut le préparer avec du lait ou de l'eau. Le produit a été commercialisé en 1954 dans une Ricore-1954.jpgpetite boîte de 50g en fer blanc avec le dessin d'un bol/tasse sur l'étiquette, bol qui y est toujours présent aujourd'hui. Le format est devenu familial (250 g) en 1964.
 
En 1972, la première publicité télé pour la marque est réalisée par l'agence Publicis et Jean-François Comte, auteur de très nombreux autres films publicitaires. Cette campagne met en avant les qualités et les bienfaits du produit dans un cadre campagnard.
 
En 1981, la signature “L'ami du petit déjeuner, l'ami Ricoré” voit le jour. La pub se passe en extérieur (pour la première fois) devant une maison de campagne par une belle matinée ensoleillée, avec en fond sonore de l'accordéon jazzy. Le facteur s’assied à table avec la famille et partage leur petit-déjeuner. La mère de famille dit d'ailleurs qu'ils l'ont surnommé "Ricoré" parce qu'il arrive toujours à la bonne heure pour apporter le courrier ! La marque incarne la convivialité et mise donc sur le partage en famille et la bonne humeur.

Bande facteur tatouée 
C'est avec le film "Le Boulanger", réalisé en 1982 par Jean-François Comte que Ricoré connait la gloire grâce à la fameuse musique écrite par André Georget. Cet auteur-compositeur a écrit entre autre pour Bashung, Hugues Aufray et Gilbert Montagné. D'ailleurs le fameux jingle de la pub est agrémenté de quelques notes au synthé de ce dernier. La chanteuse qui interprète le morceau est Corinne Hermès, gagnante de l'Eurovision en 1984.
Les paroles sont restées gravées dans nos mémoires : "Le soleil vient de se lever, encore une belle journée, il va bientôt arriver, l'ami Ricoré. Il vient toujours au bon moment, avec ses pains et ses croissants, l'ami du petit déjeuner, l'ami Ricoré. Il choisit toujours la bonne heure, celle où on chante tous en cœur, l'ami du petit déjeuner, l'ami Ricoré".

Je ne sais pas pour vous mais moi à l'époque j'avoue que je pensais que l'ami Ricoré c'était en fait le boulanger qui arrivait avec ses pains et ses croissants, je me mélangeais un peu les pinceaux !

Bande-film-1983.jpg

De 1987 à 1998, c'est Jean Becker qui réalisa tous les spots. Le réalisateur à qui l'on doit notamment "l'été meurtrier" et "Effroyables Jardins", tourna plus d'une centaine de spots, parmi les plus connus, il y a celui pour la Visa Citroën (le porte-avion, 1985), Herta ("ne passons pas à côté des choses simples", 1988), Délifrance avec Valérie Lemercier (C'est moi qui l'ai fait !", 1989, auquel j'ai consacré un article ICI), les bonbons la Vosgienne avec Dominique Lavanant (1992-94) ou Tipiak ("Pirates !", 1996-98).
 
Boite-retournee.jpg1987, deux bambins dressent la table du petit-déjeuner pour faire une surprise à leurs parents, la boîte posée à l'envers par l'un des enfants puis remise à l'endroit par la mère devient le nouveau signe de reconnaissance de la marque. Marc Desmazières (Publicis) raconte "C'est un accident de tournage : l'enfant, ne sachant pas lire, plaçait toujours la boîte à l'envers."
La musique est la même, seules les paroles ont été un peu modifiées.

 
Dans les années 90, la marque tente de s'adresser à de nouvelles classes d'âge, notamment aux adolescents avec le film de 1992 "La fiancée", où on Spot-fiancee.jpgpeut voir  Fabien Remblier, l'acteur qui jouait Jérôme dans la série "Premier baiser". L'ainé de la famille vient présenter sa petite amie, les paroles deviennent : " le soleil vient de se lever, qui vient avec nous partager l'ami Ricoré ? C'est notre grand et sa fiancée, il vient nous la présenter. Notre famille s'aggrandit et l'ami s'écrie avec lui, l'ami du petit déjeuner, l'ami Ricoré." 
 
Cette même année, il y aura également un spot avec un ami du petit garçon puis avec les grands-parents de la famille. Le rythme de la mélodie et les paroles s'adaptant à chaque fois à la situation mais toujours avec la boite à l'envers sur la table.
Comme le souligne Marc Desmazières :"La saga publicitaire de Ricoré n'est que le reflet de l'évolution des mœurs ".

 
La fameuse boite jaune n'a que trés peu évolué au cours du temps comme on peut le voir sur cette image. La petite boite originale de 50g est vite passée au format 250g avec le logo marron et noir que nous connaissons tous, symbolisant le mélange chicorée et café, avec une typo un peu western. La toile cirée à carreaux a disparu au profit de viennoiseries et de fleurs.
 
ricore.jpg
 

Depuis le début des années 70, la marque propose des "collectors" ou boîtes décorées, comme celles-ci par exemple :
 
016.JPG

Voici une compilation des publicités dont je parle dans l'article (1981-1992) : 
Anecdotes
 
"L'ami Ricoré" est un sketch du duo Chevallier et Laspalès, les deux comédiens parlent parfois de lui dans leurs sketches pour combler leurs trous de mémoire ! A écouter ICI.
 
Les Nuls ont également fait un remake de la pub Ricoré avec l'humour qu'on leur connait. L'ami Ricoré est devenu l'ami déchiré !!! 
 


(merci à Romu pour l'image des boites illustrées)
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Pub
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 21:15
849043873.jpgNon non, ça n'est pas moi qui dis ça mais Anne Léonard dans sa chanson de 1977 ! Et je l'aime beaucoup car les paroles sont trés rigolotes et la musique, bien typique des années 70. Et puis je trouve que sa voix est vraiment coquine !
 
Elle a également chanté dans le même genre de registre et toujours en 1977 et chez Tréma, "Mon p'tit Q". Chanson marrante   aussi. A écouter ICI.
 
Anne-Leonard.jpg
 
 
 
Après quelques autres chansons sans grand succès, l'artiste, qui avait commencé sa carrière en 1965, a signé chez Philips avec un dernier titre "La grenouille" qui date de 1982 mais qui n'a pas réussi à relancer sa carrière.
Elle vit retirée à la campagne depuis. 
 
Bande Anne Léonard 
Voici donc Anne Léonard qui chante "Ma petite culotte" le 20 mars 1978 dans l'émission "Aujourd'hui magazine" :
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Musique
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 22:12
1_femme_1_pull_1_pipe-tatouee.jpg

Cela aurait trés bien pu être une couverture délirante du magazine satirique Hara-Kiri, mais aussi incroyable que cela puisse paraître c'est une vraie publicité. c'est l'agence "Publicité Bernard Cadène euro advertising" qui l'a créée pour les vêtements pour homme Paul Fourticq. Elle est passée au début des années 70 dans le magazine "Lui" dont le slogan était "le magazine de l’homme moderne". Quand on voit cette image, on se dit que l'homme moderne de l'époque avait une vision des choses quelque peu surprenante ! 

 
Le décor fleure bon les années 70, la moquette moumoute verte, la fougère, la table basse en plexiglas, le tableau au mur avec des formes géométriques et puis bien sûr la lumière et les couleurs bien typiques des 70's. Quant à la moustache du monsieur, elle est vraiment caricaturale !

Ce qui est vraiment perturbant et très drôle dans cette image, c'est que tout le monde est nu, sauf le père qui arbore fièrement un pull en jersey (bien moche au passage !), mais il ne porte rien en bas, ce qui peut prêter à sourire, surtout si on ajoute à ce portrait la pipe et la moustache ! Il n'a pas l'air trés heureux d'être là, sa  femme non plus d'ailleurs et ne parlons pas du petit garçon, qui en plus n'est même pas mentionné dans le fameux slogan. Pauvre petit bonhomme, c'est à se demander ce qu'il fait là.  Sans doute juste pour faire joli comme le reste du décor  ou simplement pour que l'image ne paraisse pas trop scabreuse s'il n'y était pas.

J’ose à peine imaginer quel tollé monumental cela déclencherait aujourd'hui si une agence de pub proposait une telle image pour vendre des vêtements, on crierait au scandale ! Premièrement pour l'allusion explicitement sexuelle, deuxièmement pour l'insinuation pédophile, troisièmement pour le côté complètement sexiste et puis bien sûr pour l'utilisation du tabac.

Quand j'ai vu cette image la première fois, j'ai bien rigolé évidemment ! Et puis, en l'observant mieux et avec les réminiscences de mes études d'histoire de l'art, je me suis dit qu'elle était vraiment composée à la manière des tableaux des grands maîtres du Quattrocento, comme les Saintes Familles de Léonard de Vinci ou Michel Ange. Les compositons étaient étudiées à chaque fois pour que le trio forme une pyramide, exactement comme dans la pub. 
Si je mets les trois images les unes à côté des autres, je me dis que c'est trop flagrant pour que ça n'ait pas été fait exprés. Une sainte famille version 70's, je trouve l'idée vraiment marrante et originale !

Bande sainte famille
 
Setubabe, une marque de vêtements belges, a détourné cette vieille pub en en faisant un remake, je ne sais pas si beaucoup de gens ont capté que c'était un clin d'oeil et connaissent l'original, mais moi je trouve ça vraiment génial !

sehubabe-425x600.jpg

Et ici un autre remake tout aussi drôle fait par "Australie", une agence de conseil en stratégie média et achat d’espace, pour ses 40 ans. Cette fois les rôles sont inversés, ce qui n'est pas pour me déplaire !
 

une-femme-une-sucette-un-pull

J'ai aussi trouvé cette publicité pour le parfum "Green Water" de Jacques Fath, une maison de couture. Même principe, slogan en trois temps, allusion bien explicite avec la nièce qui porte le stylo à sa bouche. Je pense qu'elle date du début des années 60 donc elle est plus ancienne que celle pour les Jersey Paul Fourticq. Un précurseur ?

 

greenwater.jpg

 
Pour info, la société Paul Fourticq (de son vrai nom France Pull) a été placée en liquidation judiciaire en 1994 et a été radiée en 2008.
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Pub
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 16:27
Baygon 1Voilà encore une pub inoubliable de 1980, je l'adore car elle montre comment naissent des trésors de créativité avec peu de moyen. Elle a marqué tous les esprits à l'époque, comme celle pour les dalles Gerflor en 1986 sur le même principe.
Simplicité, efficacité !


Quand la société Bayer, qui possède la marque Baygon, décide de faire de la communication sur ses produits insecticides, elle n'est pas connue du grand public car elle fabrique plutôt des produits industriels. Même si Baygon était ancien, la société n'avait jamais fait de communication, d'ailleurs on ne le trouvait que dans les drogueries. Cette campagne était donc la première grand public, motivée par la forte concurrence sur le marché.

2-Baygons.jpgLes contraintes liées à la marque étaient doubles car il y avait deux produits Baygon à vendre et non un seul, chacun avec des composants bien spécifiques : un produit pour les insectes volants (bombe jaune) et un pour les insectes rampants (bombe verte). L'agence Dassans-Jaglin, en charge de la campagne, avait pour mission de doper les ventes du Baygon jaune (qui n'occupait que 4% de part de marché contre 40% pour Baygon vert) et également d'insister sur la complémentarité des deux produits.

Au lieu de se lancer dans un discours un peu compliqué en énonçant les qualités des deux produits, l'agence de pub a décidé de jouer sur le côté absurde et comique en résumant les insectes qui volent et qui rampent en "bzzzzz" et "crr crr crr". Pour cela, il fallait un artiste de talent, capable de faire rire sans tomber dans le ridicule.

Bande Baygon

Je ne me lasse jamais de la voir et revoir, elle me fait toujours autant rire !
 
Michel Leeb 
 
Il a été choisi dans le cadre d'un casting proposé par la société de production. Il avait alors 33 ans et n'était pas connu. Cette pub a contribué à le rendre populaire et de son côté il a contribué à faire vendre le produit, un échange de bon procédé en somme.

Michel Leeb a participé a pas mal d'autres pubs, on l'a vu ainsi dans des spots pour Epeda (1976), le Loto (1980), Playtex (1981), les chaussures André (1981), Lavax (1983), Lesieur, Vivalp et toute un série de petit spots en 2005 pour le "118 007". Et tout dernièrement, il a vanté les mérites de Coriolis Telecom déguisé en Jules César.

Double bande Leeb

Le spot pour Baygon est très sobre et les paroles réduites au minimum, Michel Leeb en noeud pap' et lunettes, style prof, mime les insectes volants avec les bras et marche à quatres pattes pour Leeb pubimiter les insectes rampant, la bombe jaune porte des ailes, la verte huit petites pattes, tout ça sur fond neutre, difficile de faire plus simple.
Pour plus d'efficacité, le spot est même passé de 20 secondes à 15 puis 8 au fil du temps, les petites animations du début ayant été retirées.
      
Il a eu une sacrée longévité puisque ce n'est qu'en 1987 qu'une nouvelle série de pubs est apparue sur nos écrans. On y voit
 un acteur qui imite d'une manière caricaturale un italien, un américain et un japonais en train d'expliquer la différence entre insectes volants et rampant à la manière de Michel Leeb.
Je ne les avais jamais vue avant aujourd'hui !
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Pub
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 19:37
Voilà un objet que bon nombre de personnes ont dû connaitre un jour chez eux ou chez leurs grands-parents, le fameux baril de lessive décoré ! Dans les années 60-70, la lessive machine ne s'achetait que conditionnée dans de grands barils cylindriques ou rectangulaires (en forme de parallélépipède pour être plus exacte).

Une fois vidés de leur lessive et la lanière retirée, ils étaient décorés et servaient de boite de rangement, de porte-parapluie ou de poubelle. Rien ne se perd, le recyclage ne date pas d'hier.

 
Ce qui est marrant et étonnant, c'est que certaines publicités de l'époque ne communiquaient pas particulièrement sur la qualité de la lessive, son pouvoir lavant, blanchissant ou anti-tâche, mais sur l'utilisation du baril une fois vide !



Certains barils étaient vendus déjà décorés, ce qui en faisait un bon argument de vente, comme ce tonnelet de lessive Matic en 1967. Une fois l'étiquette avec le nom de la marque enlevée, on obtenait un joli baril mappemonde. Il en était de même avec le baril Persil que l'on voit également ci-dessous dans une publicité de 1978.

 
Matic-Persil.jpg



Certains petits chanceux ont eu en 1973 un joli baril Astérix avec des bulles à lire tout autour (marque Lever).

    Baril Astérix


En 1972 Ajax proposait un baril Tintin avec un poster en cadeau : "Tintin et le lac aux requins" :



Chez Bonux, il y a eu de magnifiques barils avec "Bonne nuit les petits" :



J'aime beaucoup celui-ci qui était vendu par Dash. A l'intérieur du baril il y avait la tête du père-noël cartonnée, il n'y avait qu'à retirer l'étiquette, coller la tête en haut de la boite avec le ruban adhésif fourni et on obtenait une très belle hotte de noël !

 


Toujours chez Dash, ils offraient directement un rouleau de papier Vénilia dans chaque baril pour le décorer avec des exemples à la clé afin d'obtenir, je cite, "de superbes corbeilles de valeur" !



Persil vendaient également des barils décorés en métal comme les trois que l'on voit à gauche. Ils ont souvent mal vieilli à cause de la rouille mais ils étaient beaucoup plus solides que la version carton.



Dash avait poussé le luxe jusqu'à fabriquer des barils plastique en forme de tabouret Tam Tam comme cela se faisait beaucoup dans les années 70, je trouve ça vraiment épatant !
Encore plus étonnant, Dash, toujours lui, a sorti une année des barils en plastique rouges en forme de bottes de Père-Noël. Elles pouvaient s'ouvrir pour y ranger des jouets et servir de tabouret également. Je la trouve très jolie !
Il y a eu également des gros dès à jouer chez Lever.




Et des petits tonneaux en plastique chez Henkel :



Chez Coral, ils avaient misé sur Disney et ses personnages attachants pour attirer les enfants avec ces barils en métal :




D'ailleurs il y a eu plusieurs autres barils avec des personnages de Disney :



Mais ce qu'on trouvait le plus souvent dans les maisons, ce sont des barils décorés artisanalement avec du papier autocollant type Vénilia.
J'en ai toujours vu chez mes grands-parents, il y en avait un recouvert de papier à fleurs orange, jaune et marron, un peu comme celui de l'image ci-contre, et un autre avec du papier imitation bois du plus bel effet ! 

Quand j'ai fabriqué ma petite vitrine miniature hommage aux 70-80's (ICI), j'ai bien sûr pensé à mettre une poubelle customisée à côté du bureau. Je l'ai décorée avec une image de l'Ile aux enfants.

 
Dans cette publicité Skip de 1978, on peut voir comment transformer le baril une fois vide en mini-bar, range-disque ou litière pour chat !
      Baril-Skip-deco-02.jpg

Ici il y a même dans la publicité un making-of pour fabriquer le dévidoir à papier alu/absorbant que l'on voit dans la pub précédente.
 
Baril-Skip-deco-01.jpg
Et enfin voici un bricolage trouvé dans un magazine "Mode & Travaux" de 1979 qui explique comment transformer un baril en corbeille à papier avec le dessin d'une chouette trés 70's... ou comment allier recyclage et loisirs créatif !

Corbeille-baril-chouette.jpg

 
Repost 0

  • : Les petits dossiers des Copains d'abord
  • Les petits dossiers des Copains d'abord
  • : Souvenirs des années 70 et 80 : musique, ciné, émissions télé, dessins animés, séries, pub, jeux, jouets, petites douceurs régressives, produits et marques disparus etc ...
  • Contact

Si mes calculs sont bons ...

Le blog a reçu plus de 990 000 visites depuis sa création le 17 aout 2011


163 articles sont en ligne
 

Dernière mise à jour  : 25 mars 2017
 

Compteur Global gratuit sans inscription

Liste des articles du blog

MUSIQUE :

- David Lee Roth - Just A Gigolo
- 1978 Rika Zaraï chante "Super Skate"
- Ma petite collec Depeche Mode
- La chanson "Les Copains d'abord"
- "Le Bordeaux rosé" de Claude Francois
- Karel Fialka "Hey Matthew"
- Le clip le plus kitsch que j'ai trouvé !
- Killing joke "love like blood"
- "Mais où qu'elle est ma p'tite culotte ?"
- Damien "E.T. petit copain de la nuit"
- "Under the ice", le tube de TOPO & Roby
- Disques vinyle de couleur/picture-discs
- Topaloff superstar
- "Pas besoin d'éducation sexuelle" Julie Bataille
- "Le petit pull marine" d'Isabelle Adjani
- Jarre-Lenorman "la Belle et la Bête"

-  The Butterfly Ball  Love is all"
- "Aujourd'hui plus qu'hier..." Sophie Favier
- Le 2ème clip le plus kitsch que j'ai trouvé
 

PUB :

- La pub coquine pour les tronçonneuses
- L'ampoule du plafonnier ne marche pas
- 1981, le strip-teasing culte de Myriam

L'Histoire du Père Noël
- Les Martiens de Lustucru
- La pub Délifrance "C'est moi qui l'ai fait"
- La chanson "La publicité" (1984)
- Loeki le petit lion de la pub de TF1
- La saga Panzani avec Don Patillo
- Marie-Pierre Casey/Pliz
- La pub pour le Sucre, les dominos
- La pub pour Gerflor "Et hop" 
- Le sourire Ultra Brite
- La pub pour Tapitouf
- La pub Baygon avec Michel Leeb
- Une femme, une pipe, un pull
- L'ami Ricoré
- Il fait beau dans l'métro
- Monsieur Propre, serial cleaner
- 1979, la pub pour EDF
- La main baladeuse de Perrier
- Ticket chic, ticket choc
- La pub pour le parfum Egoïste

- Mon nom est Fuego
- Monsieur Plus

- Rue Gama
- Pousse-Mousse
La comédie musicale pour la Societe Generale


JEUX ET JOUETS :

Le jeu Badaboum
- Le jeu Dix de chute
- La poupée Barbie
- Le jeu Canon noir
- Le View-Master
- Merlin, l'enchanteur de 1978
-
  Le jeu Mad
- La bonne-aventure, le jeu de la voyance
- Simon, l'OVNI électronique de 1978
- Elastic man
- Playmobil color, les Playmobil à colorier
- Le Casper parlant de mon enfance
- Le shaker magique
- La pâte à modeler Play-Doh

- Le Télécran

Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1975
- Les tentes et maisons en toile des 70-80's
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80
- Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1982
- Les masques de carnaval de nos héros préférés
- Super Wand, la baguette magique qui danse
Jouets de plage et boutiques de bord de mer
- Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79


CINE :

Roger Rabbit nous fait le coup du lapin
- Blade runner
- E.T, toujours culte 30 ans aprés !
- Sans peur et sans reproche

- Le père-noël est une ordure, images des coulisses et secrets de tournage

- La boum, formidable documentaire de 1980
- 21 octobre 2015, le jour où Doc et Marty débarquent de 1985


PETITES DOUCEURS REGRESSIVES :

- Les sucettes Chupa Chups
- Les bonbons Pez
- Les Picorettes
- Les chewing-gums des 70-80's
- Les Treets et les Bonitos
- Danino de Danone
- Le jour où Raider est devenu Twix
- Tang, la boisson de l'espace
- La barre chocolat-caramel 3 Mousquetaires
- YES de Nestlé
- Les boules de glaces qui se démoulent
- Les mini berlingots de lait concentré Nestlé
- Les glaces des  70-80's

- Drinky, la poudre à diluer
- Les barres chocolat disparues des 70-80's
- Les chapelets de choco-BN des 70's
- Les sucettes des 70-80's

- Les délices de la Roche aux Fées
- Le chocolat Merveilles du Monde
- Fruité c'est plus musclé !
- Biscuits et gâteaux 70-80's
Spring-Gum
- Les bonbons des 70-80's
- Tubble-gum, le tube des années 80


TELE :

Les speakerines des 70-80's
- La Pierre blanche
- Papivole"
- Waldo Kitty
- Declic (Vision on)
- Matt et Jenny
- Les années collège
- Les Robinson suisses
- Les Schtroumpfs
- Ma visite de l'expo "De Nounours à Casimir"
- Les Visiteurs de Noël
- Les petits papiers de Noël
- Brok et Chnok
- Télétactica
- Toumaï - Elephant boy
- Les dessins animés Hanna Barbera
- Papa poule
- Les secrets de fabrication d'Hanna Barbera

- Les brigades du tigre
- Les légendes indiennes du Canada

- Plume d’Élan et Bison Futé
- Mon ami Ben
- L'esprit de famille
- Au temps de la guerre des étoiles

- Téléchat

- Les voyageurs de l'histoire
- La série télé Heidi
- Les émissions Disney des 60-90's
Les Visiteurs de notre enfance

 

SOUVENIRS D'ENFANCE :

- Ma vitrine miniature hommage aux 70-80's
- Les décalcomanies
-
Les barils de lessive décorés des 70's
- Bali, boisson aux oranges
- Les images Poulain
- Un vrai disque 45 tours dans Pif Gadget

- Les chapeaux cache-rouleaux de papier toilette
- Les décorations de Noël des années 70-80

- Mon sapin Pif Gadget

- Le Formica, c'est formidable !
- Le club Dial
- Les puzzles Six de Savoie
Les fournitures scolaires des années 70-80
- Le magazine Top 50 et ses posters
- Arcopal, la vaisselle des années 70-80
- Souvenirs d'école (1er partie)
- Souvenirs d'école (2ème partie)
- Souvenirs d'école (3ème partie)
- Les jeux de la récré


L'ILE AUX ENFANTS/ CASIMIR :

- Ma rencontre avec Casimir
- Albert et Barnabé
- L'ile aux enfants en Afrique du sud
- Lactel et l'île aux enfants

- La télé musicale MOB de l'île aux Enfants
- Les surprises Casimir de May

- Mon île aux enfants miniature
- Making-of de mon île aux enfants miniature
- Ma belle rencontre avec Christophe Izard
- Nos années Casimir
-
 L'origine de ma passion pour Casimir

- Les images Magic de la Roche aux Fées
Fanta et l'île aux enfants
- La véritable histoire du Gloubi Boulga

- "L'origine de ma passion pour Casimir"

Mon vide-grenier virtuel

 Qui suis-je ?

Je m'appelle Nathalie mais mon pseudo est Nath-Didile. Je suis née en 1970, j'ai deux enfants et j'habite Bordeaux. Pour en connaitre plus sur ma passion pour les années 70-80, cliquez sur l'image.

Sites et blogs amis

Mon forum d'amis autour
de la culture 70-80's

Forum-des-Copains-d-abord.jpg

Mon blog de recettes

C-est-moi-qui-l-ai-fait.jpg    

Le site officiel de mes amis Osibo

Osibo News long 

Le grenier de la télé de mon ami dGé

Grenier-de-la-tele.jpg

Autres blogs amis

Malle de Casimir 

bannièrerecresouvenirs

Jeux de 20h
 



 

 Liens commerciaux


 

 

Les petits Dossiers des Copains d'abord vous recommandent ...

"Nos Années Récré A2, 1978-1988", un livre fantastique et indispensable de Sébastien Carletti (Flammarion).
 

66942 119491734892480 1910590478 n

A l’occasion des 40 ans de Casimir, tous les personnages de l’émission culte L’île aux enfants sont réunis dans un superbe album illustré de plus de 1000 images, une vraie référence pour les fans de l'émission ! (Hors Collection)


 

"Les séries de notre enfance", de Nordine Zemrak et Maroin Eluasti, dédié à l'histoire du studio DIC (Mystérieuses cités d'or, Ulysse 31, Inspecteur Gadget etc...), pour découvrir les secrets de fabrication des séries cultes qui ont rythmé notre enfance. (Pollux)