Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 19:38
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile

Pour ces fêtes de fin d'année 2016, j'avais envie d'offrir un nouveau cadeau à mes chers lecteurs : les 58 pages de jouets du catalogue La Redoute 1978-1979.

Je suis sûre qu'ils vous rappelleront avec émotions à vous aussi de merveilleux souvenirs de cadeaux découverts au pied du sapin le matin de Noël.

 


Pour info, si vous souhaitez retrouver également les 52 pages du catalogue La Redoute 79-80 numérisées l'an dernier, c'est ICI.

 

 

Vous pouvez lancer un diaporama si vous le souhaitez en cliquant sur les photos et en vous déplaçant ensuite d'image en image avec les flèches (cliquez sur Echap pour en sortir).

Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile

En cadeau bonus, je vous offre les 3 pages sur les décorations de Noël. C'est toujours un bonheur à regarder et ça rappelle là aussi des magnifiques souvenirs.

Pour ceux qui voudraient en voir plus, j'ai consacré un dossier entier aux décorations de Noël 70-80's ICI.

Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile

Enfin pour terminer, voici des chaussons Casimir et de jolis coussins qu'on pouvait également trouver dans ce même catalogue.

Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79 par Nath-Didile
Repost 1
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 20:13


aaaaaaaaah les vacances d'été, le soleil, la mer, le sable, les glaces et bien sûr les jouets qu'on trouvait dans les petites boutiques des stations balnéaires et qu'on emmenait à la plage.
 
Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis allée en vacances à la mer chaque année pendant toute mon enfance et adolescence. C'était à Saint Georges de Didonne, près de Royan. Il faut dire qu'on habitait seulement à 110 kms de l'océan, un saut de puce, même si la route me paraissait toujours très longue quand j'étais petite !

Etant fille unique, j'étais très gâtée par ma maman et mes grands-parents. J'ai donc eu de nombreux jouets de plage, ballons, raquettes, seaux et tout l'attirail qui allait avec. Et chaque jour il fallait tout trimbaler dans un grand sac quand on se rendait sur la plage.

Ci-contre une photo de moi à 5 ans avec les bras chargés.
 
Ci-dessous une photo où on me voit à 10 ans en train de faire de la "pâtisserie" avec le sable, une de mes activités favorites à la plage.
Et à droite 2 ans plus tard avec mon bâteau Sevylor sur le balcon de l'appartement qu'on louait. J'ai eu deux modèles de "Caravelle", un jaune puis un orange, j'en étais fière. La plupart du temps, on le remplissait avec nos serviettes et mes jouets en le portant à deux par les poignets avec ma maman. 



 
Les premiers seaux de plage que j'ai eus, au début des années 70, avaient des dessins en reliefs. 
Ci-dessous à gauche, on me voit tenant un seau blanc avec des papillons rouges.
 
 
J'ai eu aussi des seaux de fromage blanc, La Roche aux Fées ou Yoplait. Une fois vidés de leur contenu, ils étaient parfaits à la plage. 
Ils avaient de jolis dessins, la plupart du temps avec nos héros préférés.



 
Je me souviens que j'étais en admiration devant les boutiques qui vendaient tous les articles de plages, cartes postales, souvenirs et jouets en tout genre. C'était beau à voir toutes ces couleurs et ça sentait une odeur très particulière et très agréable de plastique neuf !
 
 
Ca vous dit d'aller faire un tour à l'intérieur de ces magasins avec moi, histoire de replonger avec délice dans nos beaux souvenirs de vacances d'été ?
 
 
Seaux, pelles, râteaux, arrosoirs, moulins
 
 


 
 
 
 
 




 
 
 
 
 
Cerfs-volants, boules , quilles, frisbee
 



 

 


 




 
Je me souviens bien de ce ballon à ficelles pour jouer à deux. Ca faisait sacrément mal quand ça cognait dans les mains !



 
J'ai aussi beaucoup joué aux billes sur la plage en faisant de grands circuits sur le sable pour mes cyclistes en plastique de couleurs, comme ceux de droite.




Balles et ballons 
 



 

 

 


 

Qu'est-ce que je les aimais ces petites balles en mousse rebondissantes ! 

 



Raquettes






 
Bateaux, matelas et bouées







 









Voici des photos de 1986 où on voit mon bateau Sevylor jaune, j'avais 16 ans.




Et ici l'année d'après avec mon petit frère Alexandre qui était né entre temps.
Il a également eu son propre bateau gonflable , un Bibifoc. 





Pour terminer, voici un joli dessin issu d'un livre de Caroline qui colle parfaitement au sujet !

 
 

 

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 15:37
Pendant des années j'ai cherché le nom de ce jouet qui me fascinait quand j'étais enfant et que je n'ai pas eu à l'époque. Impossible de retrouver le nom en rentrant des mots clefs dans le moteur de recherche, que ce soit en français ou en anglais.
Et puis il y a quelques jours, en feuilletant un vieux magazine Télé Junior de 1981, je suis tombée nez à nez avec une pub où on voit ce fameux jouet : Super Wand. J'ai bondi de mon siège tellement j'étais contente de le revoir et de trouver enfin son nom !
 
Quand j'étais petite j'adorais les majorettes. J'étais en admiration lorsqu'elles déambulaient lors de la fête foraine dans le village de mes grands-parents. Je rêvais 

d'avoir un de leurs bâtons pour le faire virevolter autour de moi avec une jolie tenue rouge et blanche et des grandes bottes blanches à pompons ! Je me souviens avoir eu une poupée majorette et même avoir demandé un bâton de majorette en cadeau à mes grands-parents qui n'en ont jamais trouvé. Les pauvres , ils ont fait de nombreux magasins en vain !
Pour me consoler, je m'en étais fabriqué un avec un pied de tabouret en métal qui comportait des embouts en plastique blanc. 
Je m'étais entraînée à le faire tourner dans mes mains, je me débrouillais plutôt bien. 
 
Cette Super Wand m'a forcément tout de suite plu lorsque je l'ai vue dans une publicité, j'avais 11 ans à l'époque.
 
Il s'agissait d'un bâton en plastique blanc creux comportant une boule métallisée à chaque bout, une rose et une verte (on aurait dit des boules de noël !).
Au centre du bâton était accroché un fil de nylon. Grâce à ce fil  transparent qu'on tenait du bout des doigts, on pouvait faire danser la Super Wand autour de soi. Vu de l'extérieur, elle paraissait danser seule dans les airs... magique !

Je ne sais pas pourquoi je n'en ai pas eue à l'époque. En plus elle n'était pas vendue très chère : 25 francs.

J'aimerais bien en trouver une aujourd'hui, juste pour avoir le plaisir de m'amuser enfin avec, comme Dorothée dans la fameuse pub de Téléjunior dont je parlais plus haut :



Il y a eu un 45 tours avec la chanson "The super Wand dance". Je me souviens d'un clip avec Gilles Arthur, le magicien, qui dansait sur la musique en se servant de la baguette. Impossible de retrouver cette vidéo malheureusement.
 


Voici la pub télé de 1981. Les enfants jouent avec des baguettes jaune et rouge, j'imagine que c'était le modèle américain :

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 13:59

Les enfants ont toujours adoré se déguiser pour Mardi Gras. Quand j'étais petite, j'attendais toujours cette fête avec impatience, d'abord parce qu'on dégustait de succulentes merveilles ce jour-là (sortes de beignets dans la région sud ouest) et ensuite parce que j'ai toujours aimé me déguiser.

L'avantage avec un masque, c'est que c'est facile à trouver et que ça ne coûte pas très cher. Pour quelques francs, on pouvait se transformer en un clin d'oeil en l'un de nos héros favoris, d'Albator à Candy en passant par Asterix, Zorro ou Robocop !

Il y a eu de très nombreuses licences dans les années 70 et 80 : dessins animés, séries télé, cinéma ou bande-dessinées.

Ces masques étaient produits par deux fabricants principalement : Festa et César. Ce dernier étant le plus ancien créateur de masques français (société créée en 1842 à Saumur dans le Maine et Loire).




Ils ne sont pas faciles à trouver aujourd'hui car le plastique est fragile et a tendance à se fendre facilement.

Moi je n'ai pas eu de masque sous licence quand j'étais enfant mais je me souviens d'un joli masque de loup qui m'avait servi pour un petit atelier théâtre à l'école. On me voit ici avec ma grand-mère maternelle que j'avais affublée de mon masque. Elle était toujours de très bonne composition ma gentille mamie !
En voyant la photo je me souviens de l'odeur de plastique caractéristique de ces masques.

Voici donc une ribambelle de masques de carnaval. Peut-être retrouverez-vous celui que vous aviez quand vous étiez enfants et vous rappellerez-vous des carnavals auxquels vous avez participé avec vos déguisements.
Et comme le chantait la Compagnie Créole dans son "Bal masqué" : "Aujourd'hui, Je fais ce qui me plaît, me plaît. Devinez, devinez, devinez qui je suis. Derrière mon loup, Je fais ce qui me plaît, me plaît. Aujourd'hui, tout est permis..." !

Les séries animées de l'ORTF

"Saturnin", "Colargol", "Pépin la Bulle".

 


"Le manège enchanté" : Margotte, Pollux, Zébulon.


"Aglaë et Sidonie" avec le sournois Croquetout.

 


"La Maison de Toutou" : Zouzou, Toutou et Kiki.
 

 


"Bonne nuit les petits" : Pimprenelle, Nicolas, Nounours et le marchand de sable.



Les héros de TF1

"L'île aux enfants" : Casimir, Léonard et Tobas. Le Casimir de droite date de 1993.


Grouchi,  Monsieur Martin, Antoine le jardinier et la Noireaude.


On reste dans l'univers de Christophe Izard avec Sibor, Bora, Brok et Chnok ainsi que les Poï-Poï, les marionnettes animatrices des  "Visiteurs du mercredi" et "Visiteurs de Noël".


"Le village dans les nuages" et "Chapi Chapo".


Les "Barbapapa", Barbamama et Barbouille, et "1 rue Sésame" avec Mordicus et Trépido.




On reste sur TF1 avec "Maya l'abeille" : Maya, Willy, la gouvernante et Flip.




"Capitaine Flam" avec Flam, Johann et Crag.




"La bataille des planètes" : Marc, Princesse, Alumette.



"Nils Holgerson" avec Martin le Jarre et "Vic le vicking".




Toujours sur TF1 : "Les Snorky" et "Plume d'élan".




"Dr Snuggles", "Mme Pepperpote" et "Les Minipouss", Lucie et Tom.




"Bomber X", "Gigi" et "MASK".



Les Tifins, Loeki et un fêlé de Lustucru.



 

 

 

Du côté de "Récré A2"

"Goldorak" 
avec Actarus et Alcor.

 

"Albator" avec Nausica et Ramis.

 

Candy et Lola de "Téléchat"

 

"Heidi" avec Peter et "Watoo Watoo" avec un Zwa.
 

 

"Les Quat'z'amis" avec Pousse-Moussu et Toucancan et "Tom Sawyer" avec Huckleberry Finn.
 

 

"Télétactica" avec Tactimor, Téline et un Vert.

 

San Ku Kaï avec le duo Ayato-Ryu et  X-Or.


"Les Mystérieuses Cités d'or" avec Esteban et Zia. 
Rebecca et Bic (ou Bac) des "Mondes engloutis".

 




"Les Maîtres de l'Univers" avec Musclor et Kriger. "Cosmacats" avec Star-Lion et Snarf.

 

"Clémentine" avec Hélice et "Cobra".

 

Sur Antenne 2, il y avait aussi le "Muppet Show", avec Kermitt, Piggy, Fozzie et un des papys du balcon.

 

 

FR3 jeunesse

"Fraggle Rock" avec Béa, Boubeur et Oncle Mat.

 

 

"Ulysse 31" avec Télémaque, Thémis et Nono.
 


Ceux-là sont moins réussis.



"Il était une fois l'espace" avec Pierrot, Métro et Mercedés.

 

"Inspecteur Gadget" avec Finot.

 

Hanna Barbera

"Yogi l'ours", "Les Pierrafeu" et "Satanas et Diabolo"




"Mightor" avec Pondo et Petit Rok.




"Momo et Ursul", "Mantalo" et "Sans secret".

 

Séries télé

"Zorro" avec le Sergent Garcia et "Davy Crockett".

 

"Agence tout risque" avec Barracuda et Alf.

 

 

Cinéma

"E.T, l'extra-terrestre" et "Les Gremlins"



"Robocop", "Superman", "Roger Rabbit".



Et bien sûr "Stars Wars" !


 

 

Bande-dessinée

Asterix, Obelix, Lucky-Luke et un Dalton.




Tintin, Milou, Tournesol, Haddock et un Dupondt.




Pif, Hercule et Rahan.




Les Schtroumpfs.




Et les autres...  

 

Snoopy, Caliméro, Nestor.

 

Kiki, Mario et Popples.

 

Merci à La Malle de Casimir, FlashBack, Lulu Berlu, TV DA et Collect-all pour les visuels.

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 14:57
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile

Pour ces fêtes de fin d'année, vous êtes vraiment gâtés : aprés les 52 pages de jouets du catalogue de la Redoute 1979-80 la semaine dernière, je vous offre aujourd'hui les scans des 93 pages du mini catalogue des Nouvelles Galeries de 1982.

Comme je l'avais évoqué déjà dans l'article sur le catalogue de 1975, j'attendais toujours avec beaucoup d'impatience de recevoir dans ma boîte aux lettres ces petits livrets car ils étaient facilement transportables avec leur taille réduite.
On pouvait les emporter à l'école pour les feuilleter avec les copains de classe et choisir ce qu'on avait envie de commander. Il n'y avait plus qu'à découper et coller sur la lettre au Père-Noël.

J'espère que ces nombreuses pages de jouets vous rappelleront à vous aussi de très beaux souvenirs.

Vous pouvez lancer un diaporama si vous le souhaitez en cliquant sur les photos et en vous déplaçant ensuite d'image en image avec les flèches (cliquez sur Echap pour en sortir).

Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1982 par Nath-Didile
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 00:01

Ma maman recevait plein de catalogues de vente par correspondance quand j'étais petite : La Redoute, 3 Suisses, Quelle et Blanche Porte.
​Dès qu'on recevait les catalogues Automne-Hiver des 3 Suisses ou de la Redoute, les deux plus gros, je me jetais sur les pages jouets pour voir les nouveautés et choisir ce que je voulais commander pour Noël.

Lors de ce Noël 1979, je me souviens d'avoir été particulièrement gâtée. J'avais 9 ans, je ne croyais plus au Père-Noël mais la fête était pour moi merveilleuse.

J'avais donc très envie de retrouver les catalogues 3 Suisses ou la Redoute de cette année-là, mais ce n'est pas si facile à dégoter. J'ai trouvé celui-ci lors d'une balade dans un petit village de l'Aude qui s'appelle Montolieu. Cette jolie petite commune, perchée au dessus de 
Carcassonne, s'est transformée en "Village du livre", les ruelles sont truffées de bouquinistes en tout genre.
Et chez un de ces bouquinistes, j'ai donc pu acheter ce catalogue automne-hiver 1979-80 de la Redoute dont les pages jouets sont vraiment magnifiques et me rappellent de très nombreux jeux et jouets que j'ai eus.

Pour ces fêtes de fin d'année, je vous offre les scans des 52 pages de jouets de ce catalogue. Je suis sûre qu'ils vous rappelleront de beaux souvenirs de cadeaux reçus à Noël à vous aussi !


Vous pouvez lancer un diaporama si vous le souhaitez en cliquant sur les photos et en vous déplaçant ensuite d'image en image avec les flèches (cliquez sur Echap pour en sortir).

 
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80 par Nath-Didile
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 23:15
Je n'ai jamais eu de tente ou de maisonnette en toile quand j'étais petite. Ca ne m'a pas vraiment manqué car j'avais au fond de mon jardin une vraie cabane. C'était une très ancienne petite maison qui servait de remise pour les outils du jardin et où il restait beaucoup de place pour jouer. Mais j'avoue que je trouvais ces petites tentes très jolies sur les catalogues de jouets qu'on recevait dans nos boîtes aux lettres à l'époque, notamment ceux de Noël.
 
Le grand spécialiste en France s'appelle Mundia, l'entreprise est basée à Noisy-le-Grand. La grande majorité des tentes de cet article est de marque Mundia. Quelques-unes sont également de marque Masport.

Les plus répandues des tentes en tissu étaient les tipis d'indiens, un grand classique. Pas un catalogue de jouets sans son tipi aux couleurs chatoyantes avec des têtes d'indiens, des plumes, des chevaux, des tomahawks et des totems.

En voici une belle ribambelle : je ne voulais en mettre qu'une petite sélection au départ et puis j'ai décidé de mettre toutes les images que j'avais en stock car je me suis dit que certains lecteurs seraient sans doute très heureux de retrouver leur tipi d'enfance.

 
Qui dit indien dit forcément cowboys, avec les chapeaux, colts, saloons, diligences et shérifs qui vont avec.
 

 
Heureusement parfois les cowboys et les indiens enterraient la hache de guerre et jouaient ensemble !
 

Du côté des filles, on faisait dans la douceur avec des petites maisons aux tons pastels joliment décorées avec des fleurs, des petits oiseaux, de belles dames ou des Pierrots.
Elles portaient souvent des noms : Lisa, Sophie, Rebecca, Gigi, Sylvie, Eglantine ou Primevère.



 
Ci-dessous une pub télé de 1988 pour une maison Sylvie de chez Mundia avec un mini Cloclo et ses mini claudettes, elle est mignonne.
Dans un style plus champêtre, on pouvait aussi trouver des moulins à vent et des fermes avec des animaux.



Mais également un peu plus insolites : des caravanes, des marchandes des quatre-saisonsdes stations services, des bureaux de Poste ou des robots.
 

Mais ce qui plaisait le plus aux enfants dans les années 70 et 80 et ce qui remportait le plus de succès, c'étaient les tentes avec des personnages connus.
Ci-dessous une petite maison aux couleurs de Barbie (1986)


Chez Disney on trouvait des tentes avec Baloo, Bambi, Bernard et Bianca, Mickey et Donald, Blanche Neige ou les 3 petits cochons.
Il y a même eu une canadienne des Castors Juniors en 1981. Les 3 neveux de Donald étant scouts, c'est très logique.
 

 
La BD n'était pas en reste avec Snoopy, Lucky Luke, les Schtroumpfs et Tintin.


 
Voici maintenant les plus appréciées des enfants : les tentes avec des licences de dessins animés ou de séries télé.
 
Titi et Gros Minet (1975), Zorro (1969 et 1986), le Muppet Show (1979) et Fraggle Rock.


 
Heidi et Maya l'abeille (1979)



1 Rue Sésame avec Toccata et Mordicus (1979) et Plume d'élan (1979)

 
Le Village dans les nuages et Candy dont je n'ai que ces visuels malheureusement.
 
 
Goldorak (1979) et Ulysse 31 (1982)


 
La Bataille des planètes et Capitaine Flam.
 

Albator.


Spiderman (1979), Musclor et les Maîtres de l'Univers (1985), les Chevaliers du Zodiaque (1988)


 
Bibifoc et son igloo (1986), les Bisounours (1988), les P'tits Malins (1988). Et une tente Ghosbusters issue du dessin animé (1987).
 
 
Une magnifique hutte Vic le Viking.
 



Et une insolite ranch Southfork, la maison dans "Dallas" !



J'ai gardé le meilleur (en tout cas à mon goût !) pour la fin : les deux tentes Casimir qui datent de 1977 et 1979. J'aime tout particulièrement l'adorable petit kiosque de Julie qui reproduit vraiment bien la forme de l'original, j'aurais adoré l'avoir !
Casimir est rigolo en grand chef indien ! On reconnait Antivol à ses pieds qui l'observe bizarrement. Sur l'autre côté de la toile, on peut voir Léonard, Toba, Monsieur Martin, Grouchi et Touta.


 
Pour terminer, petit clin d'oeil à Pif qui a offert deux tentes en gadget dans son magazine. Une première fois en août 1985 (Pif 854) : une tente-canadienne (enfin seulement la bâche) de couleur beige illustrée de logos de Pif de couleur verte. C'était dans le cadre de son opération "Passeport pour l'aventure".
Et une seconde fois en juillet 1989 (Pif 1060) : une vraie tente avec en dessin Pif couché dans un sous-bois qui dit "vive la nature".



Merci au site http://jouetsdupasse.centerblog.net/ pour les visuels du catalogue Mundia.
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:30

Comme tous les enfants au moment de Noël, j'attendais avec fébrilité les catalogues des magasins distribués dans les boîtes aux lettres pour y voir les jouets que je voulais commander au Père Noël. Et il y en a un en particulier que j'attendais avec beaucoup plus d'impatience que les autres, celui des Nouvelles Galeries, le grand magasin du centre-ville d'Angoulême où j'ai vécu mes 20 premières années.

Les catalogues des Nouvelles Galeries étaient petits, assez épais et de forme carrée, facile à transporter partout. Je me souviens qu'à l'époque à l'école c'était à qui l'aurait dans sa boîte aux lettres en premier ! Et ça entretenait une grande partie de nos discussions à la récré.

Je me souviens aussi parfaitement bien de toutes les couvertures des catalogues, comme si c'était hier. Quand on est enfant on étudie les images dans leurs moindres détails.
Voici les visuels de 1971 à 1979, je ne me souviens que de celle de 1974 à 1979.




L'an dernier j'ai reçu en cadeau de Noël le catalogue de 1975, celui dont je me rappelais le mieux car cette année-là les Nouvelles Galeries avaient un papier cadeau assorti au graphisme du petit catalogue avec des Pères Noël et des polichinelles. On pouvait en faire des pantins articulés en découpant les personnages qui étaient dessinés en parties séparées sur le papier (tête, corps, bras, jambes...), en les collant sur un carton fort et en glissant des attaches parisiennes dans les articulations. Je l'avais fait d'ailleurs, ça m'avait marquée.

Pour ces fêtes de fin d'année, je vous offre à mon tour des scans des pages de ce petit catalogue, j'en ai numérisé la très grande majorité (des pages ont été malheureusement arrachées). J'espère qu'elles vous rappeleront de beaux souvenirs de cadeaux reçus à noël.

Pour info, les magasins Nouvelles Galeries ont été rachetés par le groupe Galerie Lafayette en 1991.

Cliquez sur les images pour les voir en grand.

 

Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Le catalogue de jouets des Nouvelles Galeries de 1975 par Nath-Didile
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 19:00



Quand j'étais petite, j'avais deux préoccupations majeures avec mon Télécran : 
1) arriver à faire un toit de maison oblique et bien droit.
2) essayer de comprendre comment il fonctionnait à l'intérieur.

Bon je n'ai jamais réussi à faire un toit parfaitement droit malgré un nombre incalculable d'essais, mais j'étais fière d'avoir réussi à percer le mystère du fonctionnement de l'engin à force de patience !

Invention

L'écran magique, appelé également ardoise magique, a été inventé le 23 juillet 1959 par André Cassagnes, un électricien vivant à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Il avait constaté que la poudre d'aluminium utilisée par la compagnie qui l'employait dans son processus de fabrication (une petite société de décoration d'intérieur) possédait la caractéristique d'adhérer au verre en lui donnant un aspect métallisé et qu'on pouvait ensuite y faire des dessins à l'aide d'un stylet en grattant la poudre.

Il comprit qu'il suffisait de construire un boitier rectangulaire vitré en emprisonnant cette poudre d’aluminium et de dessiner sur l'envers de la vitre puis de retourner l’objet en le secouant pour redisposer cette poudre sur le verre, effaçant ainsi les traits.
La machine à dessin mécanique était née !

Il présenta son invention pour la première fois à une foire aux jeux à Nuremberg en Allemagne en 1959. La firme américaine Ohio Art Company l'y repéra et lui acheta les droits pour 25 000 dollars.
Elle coopéra ensuite avec lui pour construire la version définitive du jouet qui fut appelé Etch A Sketch (qu'on peut traduire en gros par "grave un croquis") et commercialisé à partir de 1960 aux Etats-Unis puis dans le monde entier.

Ci-dessous une boîte originale du Etch A Sketch et une publicité de 1960 :





En France

Chez nous le jouet a été distribué à partir de 1960 sous le nom Télécran par la société des Jouets Rationnels (JR). Il coûtait alors 27,50 Francs (4,20€).

Ci-dessous la boîte du Télécran et à droite une publicité de 1960 :



Les Jouets Rationnels ont fusionné en 1969 avec la société de jouets Joustra qui a elle-même été rachetée par la Compagnie Financière Edmond de Rothschild. Elle y sera regroupée en 1973 avec d'autres marques dans la Compagnie Générale du Jouet (Ceji). Ceji coula en  1985 mais Joustra continua de produire des jouets. Tout le monde a suivi ?

Ces différents rachats et fusions expliquent le fait qu'on pouvait trouver des Télécran de différentes marques entre 1960 et 1985 : JR, Joustra, Ceji et Interlude (filiale de CEJI).
Aujourd'hui on peut encore trouver des Télécran de marque Joustra et Mattel.

Ci-dessous, des Télécran JR, Interlude et Ceji :



De 1960 à 1964, les Télécran avaient une production mensuelle de 1 000 à 3 000 exemplaires, atteignant jusqu'à 25 000 unités à la fin des années 60. A cette époque, il se vendait en moyenne 33 000 Télécran par an en France.
Il s'est écoulé à ce jour plus de 100 millions d'exemplaires dans le monde !

Petite anecdote : sur la photo intérieure de la première boîte du jouet, on peut voir les enfants et la nièce du patron de la société des Jouets Rationnels, Philippe Mayer, ainsi qu'un salarié de l'agence publicitaire. Cette image sera utilisée pendant de nombreuses années sur les packagings :



Le jouet était vendu avec une série de modèles et caches transparents pour aider à dessiner.

Dans les années 80, Ceji proposait des cassettes qui se posaient sur le jouet afin de proposer des jeux supplémentaires de parcours et labyrinthes. Il fallait tourner la molette en haut de la cassette pour faire apparaitre les différents panneaux de jeu.



Ci-dessous une publicité magazine de 1985 à l'occasion du 25ème anniversaire du jouet, avec un concours pour gagner des vélo bi-cross, il fallait dessiner Tintin et Milou :



Pour information, André Cassagnes n'avait pas les moyens de payer le dépôt de brevet de son invention, il a dû emprunter l'argent à un investisseur. C'est ainsi que sur le brevet du Télécran, il y a le nom du trésorier qui s'est chargé des démarches administratives, Arthur Granjean.
André Cassagnes est décédé le 16 janvier 2013 à l'âge de 86 ans après une vie d'inventions bien remplie, il est en effet également à l'origine de très nombreux prototypes de cerfs-volants.


Fonctionnement

Autour de mes 7-8 ans, quand j'ai eu mon Télécran, j'avais cherché à en connaitre le secret du fonctionnement comme je l'ai dit en introduction.
J'avais bien essayé de l'ouvrir en soulevant légèrement un côté et en faisant levier avec une paire de ciseaux, mais à part me pincer les doigts je n'y étais pas arrivée (et heureusement car sinon mon jouet aurait été cassé).

A force de dessiner avec, j'avais deviné que le trait noir créé par les boutons était en fait une trace laissée par une pointe juste en dessous de la vitre.
Depuis cet instant, mon occupation favorite a été de dégager un maximum de poudre dorée afin de voir comment c'était fait en dessous. Je me souviens bien que j'avais mal au pouce et à l'index à force de triturer les deux boutons dans tous les sens pour mener à bien cette opération ! Mais c'est grâce à cet acharnement que j'ai pu voir qu'il y avait une sorte de petite petite pointe grise au croisement de deux tiges qui étaient actionnées par les boutons. Ma curiosité était satisfaite et surtout quelle fierté d'avoir percé le secret du jouet ! Je l'ai refait de nombreuses fois par la suite, ça m'amusait autant voire plus que de faire des dessins.

Ci-dessus, le Télécran que j'ai sans doute eu à l'époque, c'est celui que j'ai racheté depuis (à vrai dire, j'ai du mal à me souvenir si j'ai eu un JR ou un Ceji).

Il y a quelques mois, j'ai pu trouver un Télécran en mauvais état ce qui m'a permis de l'ouvrir pour ENFIN voir l'intérieur de l'engin. J'étais très contente, depuis le temps que j'en rêvais ! Ca n'a pas été sans mal, le boitier est en effet très fortement scellé et j'ai eu beaucoup de difficulté à le casser pour pouvoir l'ouvrir.




A l'intérieur il y a donc deux tiges en métal disposées à angle droit, une horizontale et une verticale, qui sont actionnées par des fils en nylon attachés aux deux boutons blancs sur la face avant du jouet. Au croisement des tiges se trouve un petit cône pointu qui peut donc coulisser sur les deux tiges et qui est collé à la surface vitrée. Lorsqu'on tourne les boutons, on déplace les tiges et donc le stylet de traçage qui gratte la pellicule de poudre collée sur la vitre et forme ainsi un trait noir d'apparence (en fait transparent, c'est l'absence de poudre qui donne cette impression).



Le fait de secouer le jouet à l’envers remet de la poudre sur l’écran à l'aide de centaine de mini-billes (en métal ?) qui permettent une adhérence uniforme entre la poudre et la surface translucide et donc efface le dessin en rendant l'écran opaque.

Je ne sais pas si cette poudre dorée a des propriétés électro-statiques mais en tout cas elle est bigrement envahissante quand on a le malheur d'y toucher. Voyant que j'en avais partout sur les mains, j'en ai profité pour me faire une belle paire de gants dorés, ce qui m'a immédiatement fait penser à la James Bond Girl dans "Goldfinger" !



Ci-dessous le dessin du brevet pour le Télécran qui date du 25 septembre 1952 (avec le nom d'Arthur Granjean et non d'André Cassagnes comme je l'ai expliqué plus haut) qui montre le fonctionnement de l'appareil.




Autour du Télécran

Il y a eu d'autres formes d'ardoise magique dans les années 80, notamment cette jolie sphère et le SkeDoodle dont je me souviens bien des pubs et qui me semblait vraiment chouette avec ses pochoirs qui permettaient de faire des dessins automatiquement :



De nombreux artistes ont créé de magnifiques dessins grâce au Télécran/Etch A Sketch. En voici un petit échantillon. Ils ont toute mon admiration, quel talent et quelle patience !



Mes amis d'Osibo ont parlé d'Etcha, un artiste très doué, à voir
ICI.

Les films d'animation "Toy Story" (1996) et "Toy story 2" (2000) ont contribué à remettre le jouet à la mode. Il parait que cela a eu un vrai impact sur les ventes à l'époque.

 



Il existe des coques pour ipad et téléphone portable qui permettent de customiser son écran
Il y a même des applications en flash pour dessiner comme sur le jouet !
Vous pourrez dessiner sur un Télécran virtuel depuis votre PC avec cette animation en flash
ICI. Il suffit de cliquer sur "Start" et de faire des traits avec les flèches directionnelles de votre clavier.




Voici une photo insolite des Beatles à Paris en 1965 avec Georges Harrisson tenant en main un Télécran JR, marrant !



Ci-contre un pin's que j'ai découvert un jour par hasard en vide-grenier.

Le télécran est un jouet que j'ai beaucoup utilisé, le fait qu'il n'avait pas besoin de piles et qu'il était très résistant aux chocs permettait de le garder longtemps. De plus il n'était pas très cher, à peine 60 francs à la fin des années 70 (un peu moins de 10€) et on pouvait y jouer dès 4 ans.

Il avait également des vertus pédagogiques et à ce titre il était même "recommandé par le ministère de l'éducation" comme indiqué sur la boite. Il développait en effet la coordination manuelle, la concentration et l'imagination créative.
Il avait également obtenu l'oscar du meilleur jouet.

Son seul gros inconvénient venait du fait qu'il était très compliqué d'exécuter des dessins vraiment satisfaisants, surtout si on voulait faire des courbes et des obliques. De plus il suffisait de déraper un peu et de faire une erreur pour ruiner complètement le dessin qu'on venait patiemment de faire, donnant ainsi une irrésistible envie d'envoyer valdinguer l'engin à l'autre bout de la pièce !

Pour finir, voici une belle photo à l'ambiance purement 70's que j'aime beaucoup, elle était sur le packaging intérieur d'une boîte Ceji :




Et deux publicités télé de 1979 (avec la musique du film "La Scoumoune" par François de Roubaix) et 1981 (il faudra qu'on m'explique comment ils ont fait le rond parfait !) :

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 21:30

Coiffeur-Play-Doh-ouverture.jpgEt dire que les créateurs de la Play Doh  cherchaient au départ à fabriquer un produit pour nettoyer le papier peint ! Quelle merveilleuse idée ils ont eu de l'utiliser comme pâte à modeler, ils ont enchanté des générations d'enfants avec leur fameuse pâte si douce au toucher et à l'odeur si particulière.
Prendre la Play-Doh dans mes mains et la renifler me fait faire à chaque fois un grand bond en arrière dans le temps, à l'époque où je m'amusais à faire pousser les cheveux des petits personnages sur le siège du coiffeur !


Création

La pâte à modeler fut créée en 1956 par Noah McVicker et son neveu Joseph McVicker qui travaillaient chez Kutol, un fabriquant de savon et de décapant pour papier peint à Cincinnati (Ohio). Noah avait créé un produit de nettoyage non toxique à base de farine, d'eau et d'acide borique. Ce qui est étonnant c'est qu'à ce moment-là, la société était pratiquement au bord de la faillite, les ventes ayant considérablement baissé avec l'arrivée de chauffages moins salissants que le charbon et l'apparition des papiers peints en vinyle lessivable.

Kutol-Play-DohParallèlement à ça, la sœur de Joseph, qui était institutrice, lui demanda si la société ne pouvait pas trouver un substitut sans danger pour la pâte à modeler, celle-ci étant souvent trop difficile à manipuler pour les petites mains des enfants. Joseph pensa immédiatement au produit décapant non toxique et lui envoya un échantillon. Elle testa cette sorte de mastic souple sur ses élèves et il remporta immédiatement un vif succès auprès des petits.
La fameuse pâte à modeler était née !

Elle n'existait qu'en une seule couleur à cette époque-là : blanc cassé. 

En 1955, le produit fut testé dans les écoles et les garderies de la région de Cincinnati. L'année suivante, sous la bannière de la nouvelle société "Rainbow Crafts" crée par Noah et Joseph McVicker, la pâte baptisée Play-Doh (Play dough en anglais signifiant tout simplement pâte à modeler) a été vendue dans le rayon des jouets du magasin "Woodward & Lothrop Department Store", à Washington DC. A partir de 1957, Play-Doh était distribuée dans des grands magasins à New York et Chicago.
Elle était fabriquée alors en trois couleurs supplémentaires : jaune, rouge et bleu.

Ci-dessous le siège de "Rainbow Crafts" et Joseph McVicker :

Rainbow Crafts Playdoh Joseph McVicker
En 1958, les ventes de Play-Doh atteignaient déjà près de 3 millions de dollars, en grande partie grâce à une grande campagne de communication dans les émissions enfantines de la télévision américaine.

Etrangement le brevet officiel n'a été accordé à la firme Rainbow Crafts pour le produit qu'en 1965. Il semble étonnant qu'aucune autre entreprise ne leur ait piqué l'idée entre-temps !

Ci-dessous une publicité de 1958.

Pub US Play-Doh1958En 1964, la Play-Doh est devenue si populaire aux États-Unis, qu'elle a été exportée en France, en Grande-Bretagne et en Italie.

Bien que présente dans les rayonnages des magasins de jouets français, les premières publicités à la télévision ne sont apparues qu'en 1978.

Plusieurs entreprises ont distribué les produits Play-Doh chez nous : Jamarex (1978), Raynal (1979), Clippers (1979), Miro-Meccano (1981).

En 1983, quatre nouvelles couleurs se sont ajoutées aux trois primaires, il y en avait donc huit en tout en comptant le blanc.
Aujourd'hui il existe une cinquantaine de couleurs et textures différentes.

En 1986, les boîtes en carton avec un fond en métal, qui étaient fragiles et avaient tendance à rouiller, furent abandonnées pour des boîtes plus pratiques et solides entièrement en plastique.

Succès

Ce qui a rendu la Play-Doh si populaire, en dehors de ses qualités intrinsèques, ce sont les produits vendus autour : les accessoires, les moules, les systèmes de presse, les personnages, les boites thèmatiques etc... Les créateurs en avaient pris conscience très tôt comme on peut le voir sur cette image de 1965 avec Noah et Joseph McVicker qui présentent le coffret "Fun factory" ( "Usine magique" en français). Ce système de presse ingénieux créé en 1960 est toujours vendu de nos jours.

Play-Doh McVicker
Depuis 1991, et après quelques rachats et fusion, c'est Hasbro qui est devenu propriétaire de Parfum play dohPlay-Doh et qui le distribue à travers le monde.
Plus de deux milliards de boîtes ont été vendues entre 1955 et 2005 sur la planète et 100 millions de boîtes sont vendues chaque année dans 75 pays à travers le monde !

En 2006, pour célèbrer les 50 ans de la marque, Hasbro avait décidé de lancer un parfum aux senteurs de la célèbre pâte à modeler en s'associant avec la firme Demeter, un créateur de fragrances originales. Une manière de se replonger dans les vieux souvenirs d'enfance !

 

Composition

La composition exacte est un secret industriel, la pâte est principalement composée de farine de Play-Doh 60's Franceblé, d'eau, d'un additif à base de pétrole inodore (qui procure une texture douce au toucher), de sel, d'un dessicant pour éliminer la moisissure, d'un agent de durcissement à base d'alun, de colorant et de parfum.
L'odeur très particulière, qui ressemble à celle de l'amande douce, a été donnée par McVickers qui essayait de dissimuler l'odeur originale du produit de nettoyage.

La Play-Doh n'est pas toxique, ne laisse pas de tâche et est soluble dans l'eau savonneuse. Si elle est maintenue dans un contenant hermetique, elle demeure souple et modelable. Par contre, si elle est exposée à l'air, elle durcit en 24 heures.

Qui n'a pas fait l'expérience un jour de laisser un petit modelage sècher à l'air libre pour le conserver et voir ce que cela donne ? Il faut avouer que le résultat n'est pas brillant, le modelage sèche, se racornit et perd ses belles couleurs dès le lendemain.

Ci-dessus la première boite française de 1964. 


Mascottes

Sur les toutes premières boîtes américaines, on voyait deux enfants qui jouaient (voir la publicité de 1958 plus haut). Puis il y a eu un petit elfe heureux qui fut remplacé en 1960 par un petit enfant blond portant un beret du nom de "Play-Doh Pete". Le béret est devenu rouge seulement dans les années 70.

Play-Doh Pete
Bonhomme Play-DohEn France, nous avons connu la boite avec le petit personnage au béret que l'on voit ci-dessus à droite. Je m'en souviens très bien, la boite était en carton et le fond en métal.
Dans les publicités télé on pouvait voir évoluer un bonhomme rond comme une balle à la bouille très sympathique qui vantait les qualités de la Play-Doh, je le trouvais rigolo !
Aujourd'hui n'y a plus aucune mascotte sur les boîtes.
 


Mes boites Play-Doh

Le coiffeur  

J'ai eu plusieurs boites Play-Doh dans mon enfance et j'ai la chance de les avoir toujours aujourd'hui grâce à ma maman qui les avait précieusement gardées toutes ces années.

Ma préférée était celle du coiffeur, je l'ai eu à neuf ans, en 1979. La boite en carton a un peu souffert mais tout fonctionne encore parfaitement et c'est toujours un plaisir de pouvoir faire pousser les cheveux des personnages !

Coiffeur 02
Le principe est simple : on remplit de pâte leur corps en plastique creux criblés de petits trous, on les place sur le siège du coiffeur puis on tourne la manivelle dans le sens des aiguilles d'une montre. Un cylindre sort du siège et pousse la pâte vers le haut, elle ressort par les petits trous sous forme de serpentins, créant ainsi des cheveux ou de la barbe.


Il ne reste plus qu'à faire de jolies coupes de cheveux avec le peigne ou les ciseaux et à tailler la barbe avec le rasoir à main ou le rasoir mécanique.
Si on met le casque sur la tête de la dame, les serpentins de pâte s'aglutinent pour former une mise-en-pli du plus bel effet.

Coiffeur Play-Doh 01
Il y a eu deux boites Play-Doh "le coiffeur" aux visuels différents distribuées par Clipper et Meccano. Moi j'ai eu celle de gauche.

 

Coiffeur Play-Doh deux boites différentes

Voici trois publicités trouvées dans des magazines Mickey de 1979 :

Pub Coiffeur Play-Doh 

Pub Journal de Mickey décembre 1979

Pub Play-Doh 1979

Ici un extrait d'un catalogue La redoute de 1979 où on peut voir le prix de la boite (62 francs = 9€50) et un bel autocollant que je possède également :

Catalogue-et-boite-Play-Doh-1979.jpg
Ci-dessous le spot télé de 1979 :

Le Snack-bar 

En 1981 j'ai eu le Snack-bar qui permettait de fabriquer des hamburgers, des frites et des milk-shakes. J'aimais beaucoup la presse avec laquelle on pouvait faire des serpentins de toutes les formes et de toutes les tailles. La boite a été renommée "Play burger" à la fin des années 80.

Snack-bar Play-DohSnack-bar Play-Doh 2
Voici la pub télé de 1981 :

 

 

 

Le magasin

J'ai eu également au même moment Le magasin qui me plaisait beaucoup avec son mini chariot en plastique vert.
Les différents moules permettaient de fabriquer des bouteilles, des tartes, des boites d'oeufs, des pots de confitures et des tas de fruits et lègumes. On pouvait ensuite jouer à la marchande en plaçant les produits sur le poster en plastique fourni dans la boite qui représentait un supermarché.

 

Magasin-Play-Doh-decor.jpg
J'ai pu continuer à jouer à la Play-Doh avec mon petit frère alors que je n'avais plus l'âge en théorie, c'était une bonne excuse pour m'amuser de nouveau avec mes boites !
Ci-dessous une photo avec mon petit-frère Alexandre en train de faire des moulages avec la boite du "magasin". J'avais 20 ans et lui 4.

Nath et Alex Play-Doh 

Il y a quelques années j'ai trouvé la boite Fantomasque que je ne connaissais pas. Le jeu date de 1983-84 et permet de fabriquer des monstres un peu sur le même principe que le coiffeur. On abaisse les bras du personnage ce qui actionne un cylindre et fait sortir la pâte par des trous sur la tête. On pose un masque sur le visage, devant et derrière, et la pâte colorée fait apparaitre des têtes de loups-garous, de vampires ou de momies. L'effet est très réussi, les monstres sont assez effrayants.

Fantomasque Play-Doh


Voici la pub télé de 1984 :

 

 

Le magasin

J'ai eu également au même moment Le magasin qui me plaisait beaucoup avec son mini chariot en plastique vert.
Les différents moules permettaient de fabriquer des bouteilles, des tartes, des boites d'oeufs, des pots de confitures et des tas de fruits et lègumes. On pouvait ensuite jouer à la marchande en plaçant les produits sur le poster en plastique fourni dans la boite qui représentait un supermarché.

 

Magasin-Play-Doh-decor.jpg
J'ai pu continuer à jouer à la Play-Doh avec mon petit frère alors que je n'avais plus l'âge en théorie, c'était une bonne excuse pour m'amuser de nouveau avec mes boites !
Ci-dessous une photo avec mon petit-frère Alexandre en train de faire des moulages avec la boite du "magasin". J'avais 20 ans et lui 4.

Nath et Alex Play-Doh 

Il y a quelques années j'ai trouvé la boite Fantomasque que je ne connaissais pas. Le jeu date de 1983-84 et permet de fabriquer des monstres un peu sur le même principe que le coiffeur. On abaisse les bras du personnage ce qui actionne un cylindre et fait sortir la pâte par des trous sur la tête. On pose un masque sur le visage, devant et derrière, et la pâte colorée fait apparaitre des têtes de loups-garous, de vampires ou de momies. L'effet est très réussi, les monstres sont assez effrayants.

Fantomasque Play-Doh


Voici la pub télé de 1984 :

 

Magasin Play-Doh

 

 

Le magasin

J'ai eu également au même moment Le magasin qui me plaisait beaucoup avec son mini chariot en plastique vert.
Les différents moules permettaient de fabriquer des bouteilles, des tartes, des boites d'oeufs, des pots de confitures et des tas de fruits et lègumes. On pouvait ensuite jouer à la marchande en plaçant les produits sur le poster en plastique fourni dans la boite qui représentait un supermarché.

 

Magasin-Play-Doh-decor.jpg
J'ai pu continuer à jouer à la Play-Doh avec mon petit frère alors que je n'avais plus l'âge en théorie, c'était une bonne excuse pour m'amuser de nouveau avec mes boites !
Ci-dessous une photo avec mon petit-frère Alexandre en train de faire des moulages avec la boite du "magasin". J'avais 20 ans et lui 4.


Nath et Alex Play-Doh 

Il y a quelques années j'ai trouvé la boite Fantomasque que je ne connaissais pas. Le jeu date de 1983-84 et permet de fabriquer des monstres un peu sur le même principe que le coiffeur. On abaisse les bras du personnage ce qui actionne un cylindre et fait sortir la pâte par des trous sur la tête. On pose un masque sur le visage, devant et derrière, et la pâte colorée fait apparaitre des têtes de loups-garous, de vampires ou de momies. L'effet est très réussi, les monstres sont assez effrayants.

Fantomasque Play-Doh


Voici la pub télé de 1984 :

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article

  • : Les petits dossiers des Copains d'abord
  • Les petits dossiers des Copains d'abord
  • : Souvenirs des années 70 et 80 : musique, ciné, émissions télé, dessins animés, séries, pub, jeux, jouets, petites douceurs régressives, produits et marques disparus etc ...
  • Contact

Si mes calculs sont bons ...

Le blog a reçu plus de 990 000 visites depuis sa création le 17 aout 2011


162 articles sont en ligne
 

Dernière mise à jour  : 22 mars 2017
 

Compteur Global gratuit sans inscription

Liste des articles du blog

MUSIQUE :

- David Lee Roth - Just A Gigolo
- 1978 Rika Zaraï chante "Super Skate"
- Ma petite collec Depeche Mode
- La chanson "Les Copains d'abord"
- "Le Bordeaux rosé" de Claude Francois
- Karel Fialka "Hey Matthew"
- Le clip le plus kitsch que j'ai trouvé !
- Killing joke "love like blood"
- "Mais où qu'elle est ma p'tite culotte ?"
- Damien "E.T. petit copain de la nuit"
- "Under the ice", le tube de TOPO & Roby
- Disques vinyle de couleur/picture-discs
- Topaloff superstar
- "Pas besoin d'éducation sexuelle" Julie Bataille
- "Le petit pull marine" d'Isabelle Adjani
- Jarre-Lenorman "la Belle et la Bête"

-  The Butterfly Ball  Love is all"
- "Aujourd'hui plus qu'hier..." Sophie Favier
- Le 2ème clip le plus kitsch que j'ai trouvé
 

PUB :

- La pub coquine pour les tronçonneuses
- L'ampoule du plafonnier ne marche pas
- 1981, le strip-teasing culte de Myriam

L'Histoire du Père Noël
- Les Martiens de Lustucru
- La pub Délifrance "C'est moi qui l'ai fait"
- La chanson "La publicité" (1984)
- Loeki le petit lion de la pub de TF1
- La saga Panzani avec Don Patillo
- Marie-Pierre Casey/Pliz
- La pub pour le Sucre, les dominos
- La pub pour Gerflor "Et hop" 
- Le sourire Ultra Brite
- La pub pour Tapitouf
- La pub Baygon avec Michel Leeb
- Une femme, une pipe, un pull
- L'ami Ricoré
- Il fait beau dans l'métro
- Monsieur Propre, serial cleaner
- 1979, la pub pour EDF
- La main baladeuse de Perrier
- Ticket chic, ticket choc
- La pub pour le parfum Egoïste

- Mon nom est Fuego
- Monsieur Plus

- Rue Gama
- Pousse-Mousse
La comédie musicale pour la Societe Generale


JEUX ET JOUETS :

Le jeu Badaboum
- Le jeu Dix de chute
- La poupée Barbie
- Le jeu Canon noir
- Le View-Master
- Merlin, l'enchanteur de 1978
-
  Le jeu Mad
- La bonne-aventure, le jeu de la voyance
- Simon, l'OVNI électronique de 1978
- Elastic man
- Playmobil color, les Playmobil à colorier
- Le Casper parlant de mon enfance
- Le shaker magique
- La pâte à modeler Play-Doh

- Le Télécran

Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1975
- Les tentes et maisons en toile des 70-80's
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80
- Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1982
- Les masques de carnaval de nos héros préférés
- Super Wand, la baguette magique qui danse
Jouets de plage et boutiques de bord de mer
- Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79


CINE :

Roger Rabbit nous fait le coup du lapin
- Blade runner
- E.T, toujours culte 30 ans aprés !
- Sans peur et sans reproche

- Le père-noël est une ordure, images des coulisses et secrets de tournage

- La boum, formidable documentaire de 1980
- 21 octobre 2015, le jour où Doc et Marty débarquent de 1985


PETITES DOUCEURS REGRESSIVES :

- Les sucettes Chupa Chups
- Les bonbons Pez
- Les Picorettes
- Les chewing-gums des 70-80's
- Les Treets et les Bonitos
- Danino de Danone
- Le jour où Raider est devenu Twix
- Tang, la boisson de l'espace
- La barre chocolat-caramel 3 Mousquetaires
- YES de Nestlé
- Les boules de glaces qui se démoulent
- Les mini berlingots de lait concentré Nestlé
- Les glaces des  70-80's

- Drinky, la poudre à diluer
- Les barres chocolat disparues des 70-80's
- Les chapelets de choco-BN des 70's
- Les sucettes des 70-80's

- Les délices de la Roche aux Fées
- Le chocolat Merveilles du Monde
- Fruité c'est plus musclé !
- Biscuits et gâteaux 70-80's
Spring-Gum
- Les bonbons des 70-80's
- Tubble-gum, le tube des années 80


TELE :

Les speakerines des 70-80's
- La Pierre blanche
- Papivole"
- Waldo Kitty
- Declic (Vision on)
- Matt et Jenny
- Les années collège
- Les Robinson suisses
- Les Schtroumpfs
- Ma visite de l'expo "De Nounours à Casimir"
- Les Visiteurs de Noël
- Les petits papiers de Noël
- Brok et Chnok
- Télétactica
- Toumaï - Elephant boy
- Les dessins animés Hanna Barbera
- Papa poule
- Les secrets de fabrication d'Hanna Barbera

- Les brigades du tigre
- Les légendes indiennes du Canada

- Plume d’Élan et Bison Futé
- Mon ami Ben
- L'esprit de famille
- Au temps de la guerre des étoiles

- Téléchat

- Les voyageurs de l'histoire
- La série télé Heidi
- Les émissions Disney des 60-90's
Les Visiteurs de notre enfance

 

SOUVENIRS D'ENFANCE :

- Ma vitrine miniature hommage aux 70-80's
- Les décalcomanies
-
Les barils de lessive décorés des 70's
- Bali, boisson aux oranges
- Les images Poulain
- Un vrai disque 45 tours dans Pif Gadget

- Les chapeaux cache-rouleaux de papier toilette
- Les décorations de Noël des années 70-80

- Mon sapin Pif Gadget

- Le Formica, c'est formidable !
- Le club Dial
- Les puzzles Six de Savoie
Les fournitures scolaires des années 70-80
- Le magazine Top 50 et ses posters
- Arcopal, la vaisselle des années 70-80
- Souvenirs d'école (1er partie)
- Souvenirs d'école (2ème partie)
- Souvenirs d'école (3ème partie)


L'ILE AUX ENFANTS/ CASIMIR :

- Ma rencontre avec Casimir
- Albert et Barnabé
- L'ile aux enfants en Afrique du sud
- Lactel et l'île aux enfants

- La télé musicale MOB de l'île aux Enfants
- Les surprises Casimir de May

- Mon île aux enfants miniature
- Making-of de mon île aux enfants miniature
- Ma belle rencontre avec Christophe Izard
- Nos années Casimir
-
 L'origine de ma passion pour Casimir

- Les images Magic de la Roche aux Fées
Fanta et l'île aux enfants
- La véritable histoire du Gloubi Boulga

- "L'origine de ma passion pour Casimir"

Mon vide-grenier virtuel

 Qui suis-je ?

Je m'appelle Nathalie mais mon pseudo est Nath-Didile. Je suis née en 1970, j'ai deux enfants et j'habite Bordeaux. Pour en connaitre plus sur ma passion pour les années 70-80, cliquez sur l'image.

Sites et blogs amis

Mon forum d'amis autour
de la culture 70-80's

Forum-des-Copains-d-abord.jpg

Mon blog de recettes

C-est-moi-qui-l-ai-fait.jpg    

Le site officiel de mes amis Osibo

Osibo News long 

Le grenier de la télé de mon ami dGé

Grenier-de-la-tele.jpg

Autres blogs amis

Malle de Casimir 

bannièrerecresouvenirs

Jeux de 20h
 



 

 Liens commerciaux


 

 

Les petits Dossiers des Copains d'abord vous recommandent ...

"Nos Années Récré A2, 1978-1988", un livre fantastique et indispensable de Sébastien Carletti (Flammarion).
 

66942 119491734892480 1910590478 n

A l’occasion des 40 ans de Casimir, tous les personnages de l’émission culte L’île aux enfants sont réunis dans un superbe album illustré de plus de 1000 images, une vraie référence pour les fans de l'émission ! (Hors Collection)


 

"Les séries de notre enfance", de Nordine Zemrak et Maroin Eluasti, dédié à l'histoire du studio DIC (Mystérieuses cités d'or, Ulysse 31, Inspecteur Gadget etc...), pour découvrir les secrets de fabrication des séries cultes qui ont rythmé notre enfance. (Pollux)