Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 19:52
Montage Lili BarbieLa fameuse poupée a été créée par Ruth Handler, épouse du propriétaire d'une petite entreprise d'accessoires de poupées (la future multinationale Mattel) pour sa fille. En 1951, Ruth vint passer des vacances à Hambourg, en Allemagne et remarqua une petite poupée nommé Lilli Bild, héroïne du comic strip d'un journal allemand ("Bild Zeitung"). Cette mascotte avait tellement de succés qu'ils en ont fait une vraie poupée en plastique dur dont le corps était articulé et le visage maquillé.
 
Constatant que les magasins ne vendaient que des poupées avec des bouilles rondes de bébé à l'époque,  Ruth Handler créé donc la Barbie sur le modèle Lili Bild : une jeune femme aux jambes longues, à la poitrine opulente et à la taille fine, c'était la première poupée avec un corps d'adulte. Elle acheta le brevet au fabricant (pour une somme dérisoire parait-il) pour l'adapter à son entreprise. Pour le nom, elle s'est Pub-1969.jpginspirée de celui de sa fille : Barbara.
 
Sur l'image ci-dessus, à gauche Lilli Bild, à droite la première Barbie, troublant la ressemblance, non ? La pauvre Lilli ne résista malheureusement pas à sa grande rivale américaine, la production cessa en 1961.
 
Le 9 mars 1959, Barbie fit son entrée officielle au American Toy Fair de New York. Elle coûtait alors 3 dollars. Le succés a été immédiat et n'a jamais cessé depuis.

Ken, le fiancé de Barbie, est apparu en 1961.
A la toute fin des années 60, Barbie s'émancipa, elle regardait enfin droit devant elle, alors que jusque là son regard était dirigé vers le bas et à droite.

Ci-contre à droite une publicité de 1969.

 
Dans les années 70-80, la fameuse poupée de 28 centimètres devint à la fois cosmopolite et hyperactive, elle avait une voiture, un scooter, elle faisait du sport, des tas de métiers et de loisirs. C'est sans doute le secret de sa longévité, elle a su s'adapter à toutes les époques.

Depuis sa naissance, pas moins de 2 milliards d'exemplaires ont été vendus, 2 Barbies par seconde ! Ci-dessous l'évolution de la poupée sur 40 ans :   

Evolution
 
barbieGoldendreamJe n'ai eu qu'une seule Barbie, mes autres poupées-mannequins étaient des Bella. Celle que j'avais et auquel je tenais beaucoup était la Barbie Golden dream (Rêve d'or). Elle avait une tenue entièrement dorée (très difficile à enlever et à remettre d'ailleurs car pas du tout extensible) et des bijoux, notamment une jolie petite bague. La tenue était modulable, la sorte de sur-jupe devenait cape si on voulait. Et il y avait des fils métalliques dans ses cheveux, ce qui permettait de lui faire des mises en plis avec le fer à friser. Je la trouvais vraiment trés belle.
 
J'y ai joué des heures et des heures avec ma copine Marie-Christine quand j'allais chez mes grands-parents. On se faisait des maisons avec les moyens du bord, des cartons pour les murs, des morceaux de tissus et de mousse pour les lits et les rideaux et des trucs récupérés de droite de gauche pour faire les maisons. On s'inventait des tas de chouettes histoires !
Camping-car-Barbie.jpg
Une année, j'ai voulu un Ken pour partager la vie de ma Barbie Rêve d'or. Seulement la mission a été difficile pour ma maman, je ne voulais que d'un Ken brun, or à cette époque les Ken étaient généralement blonds ! Elle a fini par m'en trouver un, un beau brun habillé d'un smocking avec une ceinture de soie rose et un noeud pap', classe !

Ma mamie m'avait tricoté des tas de jolis robes en laine de toutes les couleurs avec chapeaux assortis, c'était vraiment génial car les tenues coûtaient cher dans le commerce et je pouvais ainsi choisir les couleurs des robes.

Ma copine, elle, avait la chance d'avoir une espèce de petite valise où elle pouvait ranger les habits et qui se transformait en AlbumBarbie1977Paninipenderie une fois ouverte et mise à la verticale, j'étais jalouse !
 
Par contre, moi j'ai eu le magnifique camping-car Barbie, il était jaune et très bien fait pour l'époque. Tout s'ouvrait et se transformait grâce à des portes qui coulissaient ou se transformaient en auvent. On pouvait aussi soulever le pare-brise en plastique pour pouvoir asseoir les poupées au volant. Mon frère l'a malheureusement trop malmené quand il était petit, on a dû le jeter.
Mais j'ai pu retrouver le même en très bon état sur un vide-grenier il y a quelques années, quelle joie de le revoir enfin !

 
J'ai aussi eu l'album Panini Barbie, en 1977, j'avais 7 ans et je l'adorais. J'ai la chance de l'avoir retrouvé complet lui aussi, quel plaisir de feuilleter de nouveau ces pages qui sont pour moi chargées de souvenirs d'enfance.

Voilà une Barbie que je rêvais d'avoir bien qu'étant trop vieille quand elle est sortie, c'est la Barbie Féerie, sa robe brillait dans le noir, c'était vraiment magique ! Voici une pub de 1985 :
 

     

 

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 16:55

Dix de chute autre boiteDix de chute est un jeu de stratégie qui a été édité en 1970 par MB (Milton Bradley). Il est toujours distribué de nos jours par Hasbro qui a racheté cette compagnie en 1984.

Le jeu est constitué d'un plateau vertical qui possède de part et d'autre un système de roues munies d'encoches qui communiquent entre-elles et permettent de faire progresser des jetons du haut vers le bas. On y joue à 2, face à face (ou à 4, par équipe de 2).
Chaque joueur dispose de 2 séries de jetons de couleur qui sont numérotés de 1 à 5, le but est de faire parvenir, dans l'ordre croissant, les 10 jetons depuis l'ouverture supérieure jusqu'au réceptacle situé en bas du mécanisme.

Les joueurs actionnent lentement à tour de rôle une des 5 roues, une seule à la fois, dans n'importe quelle direction et autant de fois que voulu, même un tour complet, afin de faire progresser les pions. La roue tourne évidemment dans le sens inverse pour l'adversaire et fait donc aussi progresser ses pions, en bien ou en mal !
Une roue ne peut pas être bougée 2 fois de suite (sauf si le dernier jeton d’un joueur est dans la roue du bas, il peut tourner dans ce cas la même roue que son adversaire précédemment).
Si un joueur fait tomber un jeton sans respecter l'ordre des chiffres, il perd la partie.

Intérieur boite

Variantes : si on sait déjà bien jouer, on peut introduire les jetons dans l’ordre inverse 5, 4, 3, 2, 1 et essayer de les faire tomber dans l’ordre croissant. Ou alors, chaque joueur peut introduire sans regarder les jetons d’une même couleur dans les glissières de son adversaire, le but étant là aussi de faire tomber les jetons dans l’ordre correct.

Une partie dure environ 15-20mn.

Dix de chute est très réussi esthétiquement et il a un côté très ludique avec ses engrenages, on a un peu l'impression de jouer au cambrioleur qui tente de trouver la bonne combinaison afin d'ouvrir un coffre fort !
Ce jeu favorise la réflexion et aide au développement de la logique, on peut y jouer dès 7 ans.
Il repose sur la stratégie et l’anticipation, on doit calculer s’il est préférable de jouer les jetons un par un ou en accumuler plusieurs dès le départ pour que l'adversaire se charge à notre place de les faire tomber. Malgré tout, il y a aussi une part de hasard et c’est ce petit suspens qui le rend intéressant, on craint d'entendre, à chaque fois qu'on actionne une roue, le petit bruit caractéristique du jeton de l'adversaire dans le réceptacle !

 "Dix de Chute" a été édité dans de nombreux pays, sous différents noms : Downfall (en anglais), Cascadix (en Italie), Slotter (en Allemagne) ou Onderuit (au pays-Bas).

Montage 3 boites étrangères

Jeu dix de chuteEn 1984, ce jeu était vendu environ 85 francs.

Je ne l'ai pas eu quand j'étais petite mais je me souviens très bien des publicités de l'époque.
Je l'ai trouvé en vide-grenier il y a quelques années (photo à droite), je le cherchais activement car je n'y ai jamais joué à l'époque, même chez des copains et il me paraissait très sympa.


10 de chute miniJe n'ai pas été déçue, ce jeu est vraiment très divertissant et je me fais souvent des petites parties avec mes enfants.

J'ai trouvé également une version miniature de voyage, il faut une petit clef pour actionner les rouages. Sur la photo à gauche, j’ai placé un jeton de taille normal à côté d’un mini jeton pour qu’on se rende compte de l’échelle.

 

Voici la version récente et très design de Dix de chute qui est actuellement en vente, ça n'a plus grand chose à voir !

513dlGMNTsL.jpg

Pour finir, voici deux pubs télé de 1978 et 1986 :

Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:22
badaboum la boite"Badaboum !" est un jeu d'adresse et d'équilibre qui m'a beaucoup marquée quand j'étais enfant. C'est un des tous premiers de ce style a être apparu en tant que jeu de société en France, il date de 1954 d'après ce que j'ai pu trouver. Il était distribué par Capiepa, sous licence Parker.
Ce jeu n'est plus commercialisé mais avec un peu de chance, vous pouvez encore le trouver en vide-grenier pour quelques euros. Pour info, la boite était vendu 19,90F quand il est sorti à notre époque (1978), ce n'était vraiment pas cher.
 
Le but du jeu est très simple : il s'agit d'empiler des pièces en bois aux formes et couleurs variés sans faire tomber la pile qui se forme au fur et à mesure, sinon... « Badaboum ! » Faut avouer qu’ils ne se sont pas foulés pour inventer le nom mais qu’il est sacrément bien trouvé quand même !
On peut y jouer dès 4 ans (voire moins), seul ou à plusieurs et il n’y a pas de limite du nombre de joueurs. Difficile de faire plus accessible.
Il  se compose d'une planchette en bois brut où est inscrit "Badaboum !" et de vingt pièces en bois colorées.
 
Déroulement de la partie
 
badaboum composition boiteTout d'abord il faut placer la planchette "Badaboum !". Le premier joueur y pose, à l’endroit qu'il désire, une pièce de son choix. A l’aide d’un deuxième bloc, le second joueur commence à monter la pile. Le joueur suivant ajoute une troisième pièce et ainsi de suite. Si la pile s’écroule au cours des yrois premiers tours, la partie est nulle et on recommence.
Chaque bloc se place avec une seule main et il n’est pas permis de toucher aux éléments des autres joueurs.
Si on fait tomber la pile une première fois, on a un gage, une deuxième fois, on a un deuxième gage. A la troisième, on est éliminé.
 
Ce jeu est un formidable divertissement pour petits et grands, il est simple, amusant, indémodable et très pratique à emmener partout avec sa petite boite.
Il est l'ancêtre de tas de jeux de dextérité-équilibre du même genre : "Bausack", "le Sac Noir", "Villa Palleti", "Bamboléo" etc... qui sont bien sûr bien plus sophistiqués mais il est pourtant loin de paraitre ridicule à leurs côtés.
 
Pub BadaboumMalgré toutes les qualités de ce jeu, je me demande si le meilleur n'est pas l'illustration sur sa boite : elle est à elle toute seule un vrai poème ! J'ai vraiment une tendresse toute particulière pour cette photo. D'abord à cause du papa qui ressemble vraiment à Gérard Jugnot version "Les Bronzés" sauf que là il a un col roulé et pas un maillot de bain.
C'est ce qu'il y avait de bien à cette époque, on n'hésitait pas à mettre des vrais gens en photos sur les boites de jeu, des pas forcément beaux ni parfaits, ceux qu'on pouvait croiser dans la rue. Celui-là aurait parfaitement pu être notre tonton Michel. J'adore sa tête mi-concentrée mi-amusée alors qu'il essaye de poser une ultime pièce sur le sommet de la pile.
 
Quant au petit garçon, je trouvais qu'il ressemblait étrangement à mon cousin Jean-Marc quand il était petit, avec cette même bouille coquine, il n'arrêtait pas de m'asticoter quand on se voyait tous les deux. Et puis la jeune-fille, j'avais vraiment l'impression que c'était la Hugo et le jeu Badaboummême que la grande soeur dans la série télé "Papa Poule", quand on est enfant on n'est pas à une invraisemblance près et on a surtout beaucoup d'imagination !
Du coup, ces personnages me semblaient presque familiers et ça rendait ce jeu encore plus attachant à mes yeux.
 
J’y jouais très souvent, même toute seule, je ne me lassais pas d’entasser les pièces colorées que je connaissais par coeur et me régalais à chaque fois que la tour s’effondrait !
Mon fiston Hugo, que l’on voit en photo, adore ce jeu et il n’est pas rare que je le surprenne en train lui aussi de faire des constructions improbables ou de reproduire le modèle de la photo, comme ici, ou les modèles au dos de la boite.
 
Si malgré vos recherches acharnées vous n’arrivez pas à trouver un vieux "Badaboum !" en vide-grenier, je vous conseille le site de ce passionné qui propose de fabriquer son propre jeu maison, pas forcément facile mais l’idée est marrante ! C'est ici : http://ba.da.boum.free.fr/bada_construction.htm
 
Voici la pub télé qui date de 1978 :
Repost 0
Les Copains d'abord - dans Jeux et jouets
commenter cet article

  • : Les petits dossiers des Copains d'abord
  • Les petits dossiers des Copains d'abord
  • : Souvenirs des années 70 et 80 : musique, ciné, émissions télé, dessins animés, séries, pub, jeux, jouets, petites douceurs régressives, produits et marques disparus etc ...
  • Contact

Si mes calculs sont bons ...

Le blog a reçu plus de 1 million de visites depuis sa création le 17 aout 2011


164 articles sont en ligne
 

Dernière mise à jour  : 17 juillet 2017
 

Compteur Global gratuit sans inscription

Liste des articles du blog

MUSIQUE :

- David Lee Roth - Just A Gigolo
- 1978 Rika Zaraï chante "Super Skate"
- Ma petite collec Depeche Mode
- La chanson "Les Copains d'abord"
- "Le Bordeaux rosé" de Claude Francois
- Karel Fialka "Hey Matthew"
- Le clip le plus kitsch que j'ai trouvé !
- Killing joke "love like blood"
- "Mais où qu'elle est ma p'tite culotte ?"
- Damien "E.T. petit copain de la nuit"
- "Under the ice", le tube de TOPO & Roby
- Disques vinyle de couleur/picture-discs
- Topaloff superstar
- "Pas besoin d'éducation sexuelle" Julie Bataille
- "Le petit pull marine" d'Isabelle Adjani
- Jarre-Lenorman "la Belle et la Bête"

-  The Butterfly Ball  Love is all"
- "Aujourd'hui plus qu'hier..." Sophie Favier
- Le 2ème clip le plus kitsch que j'ai trouvé
 

PUB :

- La pub coquine pour les tronçonneuses
- L'ampoule du plafonnier ne marche pas
- 1981, le strip-teasing culte de Myriam

L'Histoire du Père Noël
- Les Martiens de Lustucru
- La pub Délifrance "C'est moi qui l'ai fait"
- La chanson "La publicité" (1984)
- Loeki le petit lion de la pub de TF1
- La saga Panzani avec Don Patillo
- Marie-Pierre Casey/Pliz
- La pub pour le Sucre, les dominos
- La pub pour Gerflor "Et hop" 
- Le sourire Ultra Brite
- La pub pour Tapitouf
- La pub Baygon avec Michel Leeb
- Une femme, une pipe, un pull
- L'ami Ricoré
- Il fait beau dans l'métro
- Monsieur Propre, serial cleaner
- 1979, la pub pour EDF
- La main baladeuse de Perrier
- Ticket chic, ticket choc
- La pub pour le parfum Egoïste

- Mon nom est Fuego
- Monsieur Plus

- Rue Gama
- Pousse-Mousse
La comédie musicale pour la Societe Generale


JEUX ET JOUETS :

Le jeu Badaboum
- Le jeu Dix de chute
- La poupée Barbie
- Le jeu Canon noir
- Le View-Master
- Merlin, l'enchanteur de 1978
-
  Le jeu Mad
- La bonne-aventure, le jeu de la voyance
- Simon, l'OVNI électronique de 1978
- Elastic man
- Playmobil color, les Playmobil à colorier
- Le Casper parlant de mon enfance
- Le shaker magique
- La pâte à modeler Play-Doh

- Le Télécran

Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1975
- Les tentes et maisons en toile des 70-80's
Les jouets du catalogue La Redoute 1979-80
- Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1982
- Les masques de carnaval de nos héros préférés
- Super Wand, la baguette magique qui danse
Jouets de plage et boutiques de bord de mer
- Les jouets du catalogue La Redoute 1978-79


CINE :

Roger Rabbit nous fait le coup du lapin
- Blade runner
- E.T, toujours culte 30 ans aprés !
- Sans peur et sans reproche

- Le père-noël est une ordure, images des coulisses et secrets de tournage

- La boum, formidable documentaire de 1980
- 21 octobre 2015, le jour où Doc et Marty débarquent de 1985


PETITES DOUCEURS REGRESSIVES :

- Les sucettes Chupa Chups
- Les bonbons Pez
- Les Picorettes
- Les chewing-gums des 70-80's
- Les Treets et les Bonitos
- Danino de Danone
- Le jour où Raider est devenu Twix
- Tang, la boisson de l'espace
- La barre chocolat-caramel 3 Mousquetaires
- YES de Nestlé
- Les boules de glaces qui se démoulent
- Les mini berlingots de lait concentré Nestlé
- Les glaces des  70-80's

- Drinky, la poudre à diluer
- Les barres chocolat disparues des 70-80's
- Les chapelets de choco-BN des 70's
- Les sucettes des 70-80's

- Les délices de la Roche aux Fées
- Le chocolat Merveilles du Monde
- Fruité c'est plus musclé !
- Biscuits et gâteaux 70-80's
Spring-Gum
- Les bonbons des 70-80's
- Tubble-gum, le tube des années 80
- Le biscuit Bamboula et son scandale


TELE :

Les speakerines des 70-80's
- La Pierre blanche
- Papivole"
- Waldo Kitty
- Declic (Vision on)
- Matt et Jenny
- Les années collège
- Les Robinson suisses
- Les Schtroumpfs
- Ma visite de l'expo "De Nounours à Casimir"
- Les Visiteurs de Noël
- Les petits papiers de Noël
- Brok et Chnok
- Télétactica
- Toumaï - Elephant boy
- Les dessins animés Hanna Barbera
- Papa poule
- Les secrets de fabrication d'Hanna Barbera

- Les brigades du tigre
- Les légendes indiennes du Canada

- Plume d’Élan et Bison Futé
- Mon ami Ben
- L'esprit de famille
- Au temps de la guerre des étoiles

- Téléchat

- Les voyageurs de l'histoire
- La série télé Heidi
- Les émissions Disney des 60-90's
Les Visiteurs de notre enfance
- L'émission Maxi Tête
 

SOUVENIRS D'ENFANCE :

- Ma vitrine miniature hommage aux 70-80's
- Les décalcomanies
-
Les barils de lessive décorés des 70's
- Bali, boisson aux oranges
- Les images Poulain
- Un vrai disque 45 tours dans Pif Gadget

- Les chapeaux cache-rouleaux de papier toilette
- Les décorations de Noël des années 70-80

- Mon sapin Pif Gadget

- Le Formica, c'est formidable !
- Le club Dial
- Les puzzles Six de Savoie
Les fournitures scolaires des années 70-80
- Le magazine Top 50 et ses posters
- Arcopal, la vaisselle des années 70-80
- Souvenirs d'école (1er partie)
- Souvenirs d'école (2ème partie)
- Souvenirs d'école (3ème partie)
- Les jeux de la récré


L'ILE AUX ENFANTS/ CASIMIR :

- Ma rencontre avec Casimir
- Albert et Barnabé
- L'ile aux enfants en Afrique du sud
- Lactel et l'île aux enfants

- La télé musicale MOB de l'île aux Enfants
- Les surprises Casimir de May

- Mon île aux enfants miniature
- Making-of de mon île aux enfants miniature
- Ma belle rencontre avec Christophe Izard
- Nos années Casimir
-
 L'origine de ma passion pour Casimir

- Les images Magic de la Roche aux Fées
Fanta et l'île aux enfants
- La véritable histoire du Gloubi Boulga

- "L'origine de ma passion pour Casimir"

Mon vide-grenier virtuel

 Qui suis-je ?

Je m'appelle Nathalie mais mon pseudo est Nath-Didile. Je suis née en 1970, j'ai deux enfants et j'habite Bordeaux. Pour en connaitre plus sur ma passion pour les années 70-80, cliquez sur l'image.

Sites et blogs amis

Mon forum d'amis autour
de la culture 70-80's

Forum-des-Copains-d-abord.jpg

Mon blog de recettes

C-est-moi-qui-l-ai-fait.jpg    

Le site officiel de mes amis Osibo

Osibo News long 

Le grenier de la télé de mon ami dGé

Grenier-de-la-tele.jpg

Autres blogs amis

Malle de Casimir 

bannièrerecresouvenirs

Jeux de 20h
 



 

 Liens commerciaux


 

 

Les petits Dossiers des Copains d'abord vous recommandent ...

"Nos Années Récré A2, 1978-1988", un livre fantastique et indispensable de Sébastien Carletti (Flammarion).
 

66942 119491734892480 1910590478 n

A l’occasion des 40 ans de Casimir, tous les personnages de l’émission culte L’île aux enfants sont réunis dans un superbe album illustré de plus de 1000 images, une vraie référence pour les fans de l'émission ! (Hors Collection)


 

"Les séries de notre enfance", de Nordine Zemrak et Maroin Eluasti, dédié à l'histoire du studio DIC (Mystérieuses cités d'or, Ulysse 31, Inspecteur Gadget etc...), pour découvrir les secrets de fabrication des séries cultes qui ont rythmé notre enfance. (Pollux)