Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Souvenirs d'enfance

Qu'est-ce qu'on était casse-cou quand on était petit ! Je ne sais pas vous mais moi j'adorais grimper dans la cage à poules de mon quartier. Ca reste de très beaux souvenirs d'enfance, même si avec le recul je me dis que c'était rudement dangereux.

On a tous connu ces structures en métal de plein air, très populaire dans les années 70-80. On appelait ça aussi cages à écureuils. On en trouvait dans certaines cours d'école et dans les jardins publics à côté des toboggans, tourniquets et tape-culs.

Ci-dessous aux abords d'un village.


Ici dans une cour d'école.

 

La plupart du temps, il y avait une tourelle supérieure au dessus du cube de tubes métalliques. Avec nos imaginations d'enfant, les cages à poules se transformaient en tanks, en bateaux de pirates ou en châteaux forts. 
On les escaladait le plus rapidement possible ou on y faisait le cochon pendu.

Les plus téméraires sautaient depuis le sommet (2 mètres de hauteur quand même !). Quand on est tout petit, on n'a pas vraiment peur du vide et bien souvent on est inconscient du danger.
Et étrangement nos parents laissaient faire. 


Et pourtant c'était très dangereux et nombre de gamins s'y sont fait de gros bobos à l'époque : bleus, bosses, foulures, mentons égratignés, dents cassées (de lait d'accord, mais quand même) ou plus grave encore, traumatismes crâniens, bras ou jambes cassées. Je crois même qu'il y a eu des accidents mortels...
C'était d'autant plus redoutable qu'au sol il y avait seulement de la terre ou du ciment et pas de revêtements amortissant à base de caoutchouc comme on en trouve sous les structures de jeux aujourd'hui.


Ci-dessous, un joli dessin de George Hughes ("Jungle Gym", 1959) qui illustre bien les casse-cous sur les cages à poules.

 

Les premières réglementations sur les aires de jeux pour enfants datent seulement de 1994 et 1996. C'est à partir de ces années-là que les cages à poules ont commencé à disparaître, d'abord dans les écoles puis dans les espaces publics, car elles ne répondaient plus aux normes de sécurité.

Certaines ont survécu encore de nombreuses années, notamment dans les petites communes où les maires n'étaient pas forcément au courant des réglementations en vigueur.  Il arrive donc de temps en temps de retomber sur une cage à poule oubliée et ça fait automatiquement retomber en enfance.

C'est ce qui m'est arrivé en 2009. A l'époque, pendant les vacances scolaires, je mettais mes deux fils, Hugo (8 ans) et Hadrien (11 ans) dans un centre de loisirs qui se trouvait dans un grand parc. Un soir, alors que je venais les récupérer, ils m'avaient accueillie tout joyeux et m’avaient entraînée dans le parc, derrière un vieux hangar, pour me montrer deux anciennes cages à poule qui avaient été mises là sans doute avant leur destruction. Ils connaissaient ces jeux car je leur en avais parlés et ils étaient heureux de pouvoir essayer à leur tour.
Voilà la petite vidéo que j'ai faite à l'époque.

Et ci-dessous les photos.
On s'est bien amusé à escalader les cages à poules jusqu'au sommet.
Alors oui, c'est dangereux, c'est vrai. Mais mes fils étant risque-tout et cascadeurs, comme tous les petits garçons, et malgré ma surveillance presque constante, j'étais parfois horrifiée de les retrouver perchés dans les arbres de notre jardin, à 2 ou 3 mètres de hauteur ! Ce n'était pas mieux (ou pas pire, comme on veut !).

 

Etonnant : il y a parfois des cages à poules en vente sur des sites d'occasion ! Si le cœur vous en dit et que vous avez de la place chez vous ...

 

Ci-dessous, une photo de mode avec des mannequins sur une cage à poules dans les années 60.

Insolite aussi, le groupe Duran Duran pose à l'intérieur d'une cage à poules. Ca s'appelle monkey bars en anglais, "barres de singe". Ca change des poules et des écureuils !

 

Les cages à poules servaient parfois de gradins pour les photos de classe dans les cours d'école.

 

A l'époque, il y a eu d'autres modèles de cages à poules, plus arrondies notamment (et un peu moins dangereuses au passage).


Ici dans une publicité magazine pour les pâtes Lustucru en 1960.

 

Ici des déclinaisons de ces structures en tubes métalliques.

 


Tourniquets
 

Les tourniquets se trouvaient très souvent à côté des cages à poules dans les jardins publics.
A notre époque, ils étaient simplistes, en métal avec des planches de bois pour s'asseoir. Aujourd'hui ils sont plus sécurisés et en grande partie en plastique.


C'était drôle de courir autour à la même vitesse et d'essayer de s'y asseoir sans les mains. Puis de s'accrocher très fort aux barres en lui donnant de la vitesse avec les pieds. Il fallait bien se cramponner pour résister à la force centrifuge.

 

Certains tourniquets avaient des espaces vides au milieu ce qui permettait de se mettre à l'intérieur et de courir en tournant à la même vitesse, comme cette petite-fille à droite.
Et bien sûr il y avait ceux qui se mettaient debout au sommet.
Aujourd'hui, pour des questions de sécurité, les tourniquets doivent comporter un plateau central plein.

Il y a a quelques mois, je n'ai pas pu résister à l'appel d'un tourniquet dans le jardin public de ma commune. J'y suis allée comme à l'époque : à fond. Bah vous savez quoi ? Ca m'a filé le tournis puis la nausée ! C'est pas beau de vieillir ! 

Ci-dessous, une image issue d'une publicité pour les vêtements Petit-Bateau en 1972.


 

Tape-culs


Ces balançoires toutes simples ont toujours eu du succès auprès des enfants. A notre époque, elles étaient souvent très rudimentaires, une longue planche en bois posée sur un élément en métal ou en béton, deux poignets et le tour était joué.


Le but pour les petits intrépides étant de pousser très fort sur les jambes pour que la planche du côté du copain de jeu tape par terre le plus fort possible, d'où l’appellation tape-cul. 


On s'y mettait souvent à plusieurs, 2 ou 3 de chaque côté. Il fallait équilibrer les poids. Et un au centre, assis ou debout.
Parfois on était seul et c'était au papa ou à la maman de jouer les contrepoids de l'autre côté.


Toboggans


Vous êtes vous jamais demandé d'où provenait ce mot un peu bizarre avec un double "g" ?
Le terme est d'origine algonquine, langue d'Amérique du nord. Les européens ont emprunté le terme toboggan de l'anglais, lui-même issu du français canadien : tabaganne et tobaganne. 

Pas d'aire de jeux pour enfant sans toboggan. Des heures de glissades et de rigolades. Mais gare au soleil cuisant en été qui brûle les cuisses sur les toboggans en métal. 
 


Comme pour les cages à poules, la réglementation de 1994-1996 est passée par là. Aujourd'hui les toboggans ne doivent pas faire plus de 1,50 m de hauteur (pour les 6-12 ans).
A l'époque, pas forcément de protections latérales sur l'échelle lors de la montée. Aujourd'hui c'est obligatoire. Et il y a un dispositif pour empêcher les enfants de se tenir debout en haut du toboggan au moment de glisser, ce qui n'était pas le cas avant.

Je me souviens que les toboggans atteignaient parfois des hauteurs impressionnantes.

 

Balançoires


Avec des cordes ou des chaines, on en trouvait dans de très nombreux parcs et jardins publics.


On essayait d'aller le plus haut possible en renversant la tête en arrière. 


Debout on pouvait aller encore plus haut en pliant sur les jambes !


Le grand jeu, c'était aussi de prendre de l'élan et de sauter de la balançoire pour atterrir sur ses pieds. Ou de faire un concours de celui qui balance ses chaussures le plus loin en prenant le plus d'élan possible ! 

 

Jeux de plein air à la maison


Certains enfants avaient la chance d'avoir des portiques et toboggans dans leur jardin. Je n'en ai jamais eus mais je me souviens avoir joué avec bonheur chez des copains.

 

Pour terminer, voici une jolie vidéo des années 70 en Super-8 (donc sans son) où voit des enfants s'amuser sur une cage à poules, un tourniquet, des tape-culs et un toboggan.

Commenter cet article
A
Avec toutes leurs réglementations, ils font chier le monde. Les enfants sont tellement protégés que ce ne sont plus que des mauviettes.
Répondre
N
Pas forcément, il y a quand même eu des accidents très graves. Mais c'est vrai aussi qu'on se craignait moins autrefois.
S
En bas de chez nous on avait que des bacs à sable. Par contre à la maternelle on avait la cage à poule, mais on avait aussi des jeux avec des pneus et on se faisait avoir quand il avait plus car on y retournait lorsque c'était sec, mais dès qu'on sautait dedans il restait de l'eau et c'était l'arrosage assuré lol . On devait aller au Parc floral pour retrouver les jeux à la sortie. Toboggan, tourniquet , cage à poules, tape-cul.
Répondre
N
De jolis souvenirs Stéphane, merci pour le partage.
J
Les cages à poules où on n'avait peur de ne jamais en sortir.
Les tourniquets, il y en a un dans un quartier de ma ville.
J'en ai fait faire des tours à mon fils et aux autres enfants mdr
Répondre
N
Oui ça on en trouve encore, mais ils ont été sécurisés.
V
Coucou Nath! Merci pour cette bien jolie madeleine de Proust! Je me revois faire du tape cul avec mon papa qui tenait simplement la planche avec ses mains pour faire monter et descendre la balançoire. Je me régalais dans les cages à poules ou sur les toboggans (plus c'était haut mieux c'était!) et pourtant, je n'avais rien d'une casse cou et, qui plus est, à l'époque, nous n'avions pas souvent des tenues appropriées pour nous livrer à des acrobaties. En revanche, et si ça peut te "rassurer", je n'ai jamais été fichue de m'amuser sur un tourniquet: la nausée et le tournis, je les avais déjà toute petite...
Répondre
N
Coucou Val, heureuse de t'avoir emmenée avec moi dans le passé encore une fois, merci beaucoup pour tes derniers messages, toujours un plaisir de lire tes propres souvenirs qui font échos aux miens ! :-)
R
bonjour pour ce qui est des tape culs celui que nous avions été d une simplicité poussée à l extrême juste un tronc avec deux poignées pour "s accrocher " petite anecdote à force de frapper la terre les tape culs y faisaient un trou bien pratique pour y jouer aux billes pour ce qui est des toboggans nous en avions deux un en latte de boise l autre en métal couleur argent évidemment des petits "malins" n avaient pas trouvé mieux que d arracher les lattes de bois du bas du toboggan ce qui m a valu un clou qui dépassait et une merveilleuse cicatrice sur ma cuisse gauche je confirme que le métal était hyper brulant en été avec le recul je me demande même si nous n aurions pas pu y cuire un oeuf
Répondre
N
ah ah ah oui je me suis aussi demandée si on ne pouvait pas cuire un oeuf sur le toboggan moi aussi. Pffff pas cool le clou dans la cuisse, ça aurait pu être encore plus grave. Faut vraiment être débile pour détériorer des équipements pour enfants. Tu l'as toujours cette cicatrice au fait ?
S
Par chez moi (banlieue ouest de Paris !) on ne disait pas "cage à poules" mais "cage à singes" (intéressant d'apprendre que les Anglais appellent ça des "barres à singes"). Il y en avait une dans la cour de mon école maternelle, dans les années 70.
Répondre
N
Oui c'est sûr ! Marrant la forme oui ^^ Bah au moins tu n'oublieras jamais !
R
bonjour Nathalie oui je l ai toujours car le clou dépassait nettement d autant plus que ce jour là je portais un short fluo jaune ( très à la mode dans les années 70) qui ne me protégeait absolument pas ce qui est "marrant" c est qu elle a la forme des barquettes " Lu" comme vous dites ce n était pas malin mais nous avons tous fait des bêtises qui aujourd hui nous paraissent réellement dangereuses
N
Bonjour Sébastien. Ah tiens marrant ça en effet pour la cage à singes !
E
C'est un grand honneur d'avoir pu alimenter un de tes articles avec le concours de lancer de chaussures ! J'écris actuellement un petit livre de souvenirs de mon enfance et ton article m'a fait repenser à ce concours insolite que j'avais oublié. Je me base beaucoup sur tes articles pour faire resurgir des souvenirs heureux mais pourtant enfouis dans mon cerveau. A bientôt au détour d'un commentaire sur ton blog.
Répondre
N
Super idée de compiler tes souvenirs dans un petit livre. Ravie de savoir que je puisse t'inspirer avec mes sujets ici. Si jamais tu cherches une bande d'amis autour de tous ces souvenirs pour en parler régulièrement, tu peux me rejoindre sur mon forum d'amis, j'en suis l'administratrice, il s'appelle aussi "Les Copains d'abord". Nous n'y sommes qu'une trentaine mais c'est un vrai plaisir de s'y retrouver tous les jours. Tiens-moi au courant si jamais ça t'interesse, je te donnerai le lien, il est privé.
A bientôt, au plaisir. :-)
E
Bonjour
Je suis une fervente lectrice de vos dossiers. Dès que je suis en congés je me plonge avec joie dans vos articles toujours très réussis. Alors là avec le confinement, j'enchaine les lectures tous les jours. Youpi je me replonge dans mon enfance. Par chez moi, nous disions cage à écureuils et avec mes yeux d adulte je ne laisserai pas mes fils aller dessus ???? alors que moi je me suis trop amusée. C'etait une autre époque ! Rien que de penser à un tourniquet j ai la nausée maintenant alors que c etait rigolo enfant ! Les tape culs ils y en avaient dans l aire de jeux devant le HLM où vivait ma mamie, il y avait aussi un toboggan en fer qui brûlait en été. En revoyant ces photos d'aire de jeux je me suis revue dans celle de chez ma mamie pendant les vacances, on y jouait des heures avec ma soeur avant de remonter à l appartement pour goûter devant Récré A2 ! J'ai eu la chance d avoir une balançoire dans mon jardin la même que l on trouve dans ton article et nous on jouait avec mes voisins à jetter nos chaussures le plus loin possible en se balançant très haut...jeu que tu n'as pas décrit dans ton article ???????????? ! Encore merci pour ces bons souvenirs
Répondre
N
PS : j'ai rajouté ton anecdote sur les chaussures, elle est rigolote, merci !
N
Coucou Elo ! Ton message m'a fait super plaisir à lire et aussi touchée, merci beaucoup pour tes gentils compliments, je suis très heureuse de t'avoir permis ce petit plongeon dans ton enfance. Merci pour le partage de tes propres souvenirs, c'est chouette tout ce que tu décris avec enthousiasme :-) A bientôt; amicalement.
Z
Dire qu'hier je repensais au tourniquet, aux tape cul fait avec du bois de poteaux téléphonique dans le jardin public à Villeurbanne, il y avait même un grand bateau tout en bois, on y jouait aux pirates.

La dernière fois que j'y suis passé il n'y avait plus rien de tout ça, snif sniff ???????????? tout est aseptisé dans le monde de l'an 2000.
Répondre
N
Oui beaucoup de choses ont disparu au tournant symbolique des années 2000, triste et dommage.
K
Aaaaah...... L'ivresse du tourniquet.....L'espace d'un instant, je quittais le sol, la Terre, et les cheveux au vent, j'avais l'impression de voler. Je me sentais libre....
J'adorais le tape-cul aussi , et fallait bien s'accrocher!
Merci merci pour ces douceurs nostalgiques.
Répondre
N
Bonjour Karin. J'ai aimé lire tes souvenirs si imagés, très sympas. Merci pour ton comm'.
S
bon j'ai foiré mon com en dessous en ne copiant collant qu'une partie que j'avais préparé sur Word

je re poste tout =
Beaucoup de photos anciennes bonheur et de recherche de ta part !
Ça me rappelle un peu mon article sur la piscine municipale de mon enfance où j'allais chaque été où j'ai mis des cartes postales vintage que j'ai rachetées en vrai, tu pourras noter sur mon article des similitudes avec ton nouvel article, c'est la même démarche je pense..
http://rivesdesaone.over-blog.com/2019/01/mon-enfance-1970-80-neuville-sur-saone-69250-l-ancienne-piscine-municipale-magique-avec-star-wars-et-goldorak.html

Le plus gros souvenir c'est la cage à poules de l'île aux enfants que tu as reproduit en maquette avec une dextérité éblouissante. Elle est magique.
J'adorais les Tourniquets enfant que je faisais sans arrêt et en premier les balançoires,
J'ai toujours été très haut…. je pliais bien les jambes en effet car ça allait plus haut.
A un point où je me faisais des grosses frayeurs et où on craignait pour ma vie ! Au collège un pote qui avait une immense villa vers chez moi avec grotte, forêt et balançoires, doit se rappeler encore de moi déchainé me balançant ! j'ai des photos ici dans mon bureau là où j'écris de cet endroit, c'était une propriété à la DYNASTY ! Ses parents étaient des gros avocats…

Toboggans: j'en fait quand je vais à la piscine municipâle comme l'été dernier, ils sont à eau.
Jeux de plein air à la maison: j'ai pas de photo je crois sur mon PC à te montrer, on avait acheté exactement le meme portique que tu montres avec petit toboggan et plusieurs balançoires avec, pour mes petits neveux,
nous avons beaucoup de photos et vidéos d'eux se balançant dessus, hurlant de joie de d'hystérie ! Mon petit neveux qui avait peur tellement il montait haut crie sur une vidéo 10 fois: 'Mon Dieeeeeu !"
Merci pour la joie et les souvenirs petite magicienne de Bordeaux !
Répondre
S
chaque été où j'ai mis des cartes postales vintage que j'ai rachetées en vrai, tu pourras noter sur mon article des similitudes avec ton nouvel article, c'est la même démarche je pense..
http://rivesdesaone.over-blog.com/2019/01/mon-enfance-1970-80-neuville-sur-saone-69250-l-ancienne-piscine-municipale-magique-avec-star-wars-et-goldorak.html

Le plus gros souvenir c'est la cage à poules de l'île aux enfants que tu as reproduit en maquette avec une dextérité éblouissante. Elle est magique.
J'adorais les Tourniquets enfant que je faisais sans arrêt et en premier les balançoires,
J'ai toujours été très haut…. je pliais bien les jambes en effet car ça allait plus haut.
A un point où je me faisais des grosses frayeurs et où on craignait pour ma vie ! Au collège un pote qui avait une immense villa vers chez moi avec grotte, forêt et balançoires, doit se rappeler encore de moi déchainé me balançant ! j'ai des photos ici dans mon bureau là où j'écris de cet endroit, c'était une propriété à la DYNASTY ! Ses parents étaient des gros avocats…

Toboggans: j'en fait quand je vais à la piscine municipâle comme l'été dernier, ils sont à eau.
Jeux de plein air à la maison: j'ai pas de photo je crois sur mon PC à te montrer, on avait acheté exactement le meme portique que tu montres avec petit toboggan et plusieurs balançoires avec, pour mes petits neveux,
nous avons beaucoup de photos et vidéos d'eux se balançant dessus, hurlant de joie de d'hystérie ! Mon petit neveux qui avait peur tellement il montait haut crie sur une vidéo 10 fois: 'Mon Dieeeeeu !"
Merci pour la joie et les souvenirs petite magicienne de Bordeaux
Répondre
N
Merci pour tes compliments et tous tes souvenirs Seb, c'est chouette de garder tout ça en mémoire !
D
Très chouette article ! Bravo ! Ça fait du bien en cette période... :)
Ça me rappelle plein de souvenirs ! Je ne savais même pas que ces jeux s'appelaient des cages à poules ! Notre maman nous interdisait d'y monter, car c'est vrai qu'un accident était vite arrivé...
Le tape-cul, aïe, j'en garde un souvenir douloureux, j'en faisais avec mon frère et il y a eu un contrepoids entre nous, je me suis pris la barre au milieu des jambes (là où tu vois hum !) !
Le toboggan, j'en avais peur aussi ! Bref, j'étais une petite fille très peureuse et sage. ^_^
Mon jeu préféré dans ton article reste définitivement la balançoire où on passait des heures, mon frère et moi, dans le jardin ! Elle était comme celles sur tes photos mais la balancelle en moins. Mon père l'a démontée longtemps après, nous étions déjà ados.
Gros bisous ma Nath ❤❤❤
Répondre
N
Coucou ma Domdom ! ❤ Désolée de ne pas avoir répondu plus tôt. Merci pour tes messages. Je suis très heureuse de t'avoir rappelé plein de souvenirs de ton enfance avec ton frangin. Je t'embrasse très fort moi aussi ❤❤❤
D
... et c'est sympa votre vidéo à trois ! De jolis souvenirs. :)
C
Super ton nouvel article , j'ai comme toutes et tous passé mon enfance dans ses jeux d'amusements , par contre , je ne connaissais pas les noms précis de ses jeux , il y en avait à 5 minutes de chez moi au milieu de nos blocs d'immeuble . Je te remercie Nath de nous avoir redonner cet esprit de magie qu'avait notre enfance heureuse .
Répondre
N
Merci beaucoup Cricri, j'apprécie tes compliments !
T
Ah, les fameuses balançoires jaunes et vertes ! J'ai de fameux souvenirs avec les tapes-culs, les toboggans et les tourniquets :) Merci Nathou pour cet article <3
Répondre
N
Merci mon Didou, heureuse de t'avoir rappelé de doux souvenirs :-) <3

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog