Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Nath-Didile - Les Copains d'abord
Publié dans : #Souvenirs d'enfance

Si vous avez connu les joies des vacances au camping avec vos parents dans les années 70 et 80, vous allez retrouver de très nombreux souvenirs d'enfance dans cette grande galerie d'images d'époque.
 

                                                                                                                                                                    Photo Paris Match

Epicerie - bar


Les cabines téléphoniques à l'entrée du camping, élément important à une époque où il n'y avait pas de téléphones portables. 

 

Vaisselle et lessive

Les joies de la vaisselle et des lessives en commun !


Et on fait sécher son linge sur les cordages de l'auvent.

 

La toilette

                                                                                                                                                                        Photo L’Humanité

Repas

 


Jeux et détente

 

Mes vacances au camping

J'ai passé peu de vacances au camping. Comme je l'ai raconté dans un autre sujet, mes grands-parents louaient un appartement en bord de mer tous les mois d'août et nous en faisaient bénéficier ma maman et moi. Voici les quelques photos que j'ai dans mes archives.

1977, j'ai 7 ans, je suis à gauche avec ma "joulie" robe ^^

1984, 14 ans, dans un fauteuil gonflable bien typique des années 80, en train de lire le journal de Mickey.


1989, à 19 ans, avec l'argent de mon boulot d'été, j'avais acheté une toile de tente et tout le matériel nécessaire pour partir 15 jours en camping avec ma grande amie d'enfance Coco. J'avais même acheté une glacière électrique !
Je l'avais d'abord montée dans le jardin de mes parents pour répéter afin d'être au top le jour J sur place. Mon petit frère était ravi de m'aider.


Mon amie Coco et moi en plein petit-déjeuner au camping de Royan (Charente maritime).



----------------------------------------------------------------------------------------------

Pour aller découvrir le grand dossier sur tout le materiel de camping des années 70-80's, cliquez sur l'image ci-dessous :


 

Commenter cet article
C
Toi née 4 jours avant mo. Sorry
Répondre
C
Tu t’images Nathalie que l'on peut actuellement utiliser la réplique de Doc dans :Retour vers le Futur : C'était il y a 30 ans, mon dieu tout ce temps déjà.
Pour toi née 4 jours avant toi cela pas être facile à vivre :D-
Répondre
N
ah ah ah oui Yann effectivement, je fais avec ! ^^
D
Bonsoir ,
que de souvenirs en voyant ces photos !
Maintenant les terrains de camping se ressemblent tous , je suis retourné il y a quelques années dans la station balnéaire de ma jeunesse et je dois reconnaître que cela a bien changé autant
esthétiquement qu'au niveau convivialité !
Merci encore pour ce retour aux sources Nathalie ;-)
Répondre
N
Coucou Dom. merci pour ton comm'. Oui on est souvent déçu quand on retourne sur les lieux qu'on a connus enfant. On aimerait qu'ils n'aient jamais changé ou évolué...
J
On revit ici les années Giscard , l'après choc pétrolier mais surtout , nous étions encore au temps des 30 glorieuses : Merci Nathalie pour ce blog bien agréable !
Répondre
N
eh oui, une période heureuse et insouciante, d'autant plus qu'on était encore des enfants ou des adolescents. Merci pour ton comm' Jerry :-)
P
Bonjour Nathalie,
C’est du pur bonheur d’être tombé sur votre blog dédié aux années 70’s, elles ont bercé mon adolescence : né en 1956, j’avais 14 ans en 1970, 18 ans en 1974 (2 mois après le vote par le parlement de la majorité à 18 ans). C’est vraiment génial, un grand merci. Je me rends compte que je ne suis pas seul à évoquer le sujet, c’est trop top : si je dis ça c’est que j’ai entamé il y a quelques temps l’écriture d’un manuscrit destiné au cercle familial et amis, intitulé « Edelweiss, Génération 70 – Tranche de Vie » et dernièrement j’ai commencé à construire un site Internet personnel intitulé « Edelweiss, Génération 70 (il sera diffusé avec l’url seventies-vintage-musique).
C’est vraiment génial de retrouver les objets et équipements utilisés à l’époque en camping. Par ailleurs je m’identifie totalement en lisant la page « Les vacances au camping dans les années 70-80's ».
J’ai fait du camping pour la première fois en 1961 (j’avais 5 ans) à Ailefroide 1506 m d’altitude, hameau dans la vallée de la Vallouise, blotti aux pieds du Mont Pelvoux (3946 m) dans le massif des Ecrins (Barre des Ecrins 4102m, Dôme des Ecrins 4000m). Camping sous tente durant 2 mois (juillet & août) en 1961 et 1962 (le papa travaillant comme chef-cuisinier pour l’UNCM (Union Nationale des Centres de Montagne, devenu ensuite l’UCPA). Le campement était rustique, c’est d’ailleurs là que j’ai pratiqué le « lit de camp » (que mes parents avaient acheté chez l’emblématique entreprise stéphanoise Manufrance).
Ma deuxième grande période de camping a été tous les ans de 1965 à 1978 au « Camping de la Plage » à Saint-Pons-les-Mures (commune de Grimaud), sur le Golfe de Saint-Tropez à proximité immédiate du Camping de la Prairie et de Port-Grimaud, à quelques kilomètres de Sainte-Maxime (ça vous rappelle quelque-chose : Seras-tu aux prochaines vacances à l'hôtel Beau-Rivage ? Aimes-tu la plage ? Oh oui ! j'adore me baigner ; maintenant je sais nager. Mais dis donc, comment tu connais l'hôtel Beau-Rivage ? Tu y as été toi, à Sainte-Maxime ?). Le papa faisant les saisons d’été au Restaurant du « Camping de la Plage » (d’avril à octobre) c’était l’occasion pour moi et mes frères de passer 2 mois en camping, à une époque où c’était très familial dans le coin, avec des habitués revenant d’une année sur l’autre souvent pour une durée minimum d’un mois, ce qui a d’ailleurs été l’occasion pour moi de revoir les copains-copines (et petite-amie) durant plusieurs années de suite. C’était l’époque ou l’on se retrouver le soir sur la plage autour d’un feu de camp accompagné de mélodies à la guitare, soirée qui se clôturée souvent par un bain de minuit. Par ailleurs, à 5 mn du « Camping de la Plage » il y avait un bar en plein-air, au bord de l’eau, ou l’on pouvait danser sur des airs des années 60-70, une ambiance du tonnerre, le top du top… Juste en face du Restaurant du « Camping de la Plage », de l’autre côté du golf, nous apercevons parfaitement l’Arsenal de « Saint-Tropez », régulièrement nous prenions le bateau (départ à proximité) pour nous rendre à Saint-Tropez soit l’après-midi soit en soirée (traversée en 15 mn). A l’époque, sur la célèbre « Place des Lices » nous pouvions nous approcher en toute quiétude de Joe Dassin, Henri Salvador, etc… pour les regarder taper la pétanque, sans être bousculé et dérangé par les paparazzis. Saint-Tropez dans les années 60-70 et Saint-Tropez aujourd’hui ==> le jour et la nuit puissance 10 !
Durant de nombreuses années nous étions sur une grande tente bleue familiale, par la suite nos parents avaient une petite caravane (avec mon petit frère) et pour mon autre frère et moi-même nous avions chacun une tente canadienne. A l’époque nous avions la deudeuche puis la 4L (pour tirer la caravane).
Notre campement était à proximité d’un cinéma en plein-air (dont les cloisons étaient en canisse) : avant que je puisse rejoindre les copains-copines en soirée sur la plage, je regarder le cinéma confortablement sur une chaise longue à côté de ma tente canadienne, c’était le top (c’est d’ailleurs à partir de là que je suis devenu un fan du cinéma).
Nous avons été le témoin de la construction de la Cité Lacustre « Port-Grimaud » (en effet, dans les premières années nous avons connu les marécages, peuplés de roseaux et d’oiseaux migrateurs, avant que soit construit la Cité Lacustre : les premières maisons ont été livrées en 1965). Port-Grimaud étant à proximité de notre camping, c’était un lieu idéal de balade. C’est d’ailleurs lors d’une virée sur la Cité Lacustre que nous avons assisté avec mon frère à des scènes de tournage d’un épisode des « Gendarmes à St Tropez » (le n° 2 de la série). Coco de St Tropez, avec son vélo, fait le guignol sur la péniche. C’est sur cette péniche que va atterrir Louis de Funès et sœur Clotilde avec la deudeuche.
J’ai envie de dire que j’ai eu beaucoup de chance de vivre ce type de grandes vacances en camping durant mon enfance, adolescence et vie de jeune-adulte, cela laisse des traces de très très bons souvenirs. En termes de souvenirs, j’ai également eu la chance de vivre les années 60-70 dans un environnement à taille humaine, dans un village de haute-montagne dans un premier temps (Monêtier-les-Bains) puis dans un deuxième temps dans une ville de montagne de 3.800 habitants (Embrun / Lac de Serre-Ponçon) : les activités de pleine nature dont le camping est en quelque-sorte une partie de mon ADN.
Mes parents ont pratiqué le camping (tente ou caravane) jusqu’à l’âge de 65 ans.
Moi-même, je pratique toujours le camping, sous tente et avec matelas, à la montagne (tente de randonnée), au bord de mer ¤ à la campagne ¤ chez l’habitant ¤ au bord d’une rivière ¤ à proximité d’un champ de lavande à l’écoute des cigales ¤ dans les gorges du Verdon, etc…
Je viens de commander « Dis Jérôme, c'était comment les années 1970 ? de Jérôme BONALDI, que je devrais recevoir ce mercredi.
Patrice
Répondre
N
Bonjour Patrice, tout d'abord désolée pour le délai de réponse, je suis en vacances et moins disponible sur mon PC. Merci beaucoup pour ce long message rempli de merveilleux souvenirs, quelle chance d'avoir connu cette époque remplie de douceur, de joie de vivre, de plaisirs simples, de liberté. Et quelle chance d'avoir pu assister au tournage du Gendarme ! Tu as réussi à restitué toute cette ambiance bienheureuse des années 70 à travers toutes ces anecdotes familiales et tes souvenirs d'ado. C'est dans ces moments là qu'on aimerait pouvoir remonter le temps et revivre ces instants d'insouciance sans prise de tête, problèmes d'adulte etc... Merci d'avoir pris le temps de partager tout ça avec moi, c'est très sympa et j'ai apprécié ! As-tu reçu ton livre alors ? Qu'en as-tu pensé ? J'ai participé au livre, j'en ai parlé ici : https://lescopainsd-abord.over-blog.com/2018/11/dis-jerome.c-etait-comment-les-annees-1970-par-nath-didile-4.html (il faut copier-coller le lien, il n'est pas actif). A bientôt !
R
Ma photo préférée !
Des personnes en Alpine Renault garés sagement à coté de leur cabanon ! Presque de la science fiction !!!
Répondre
N
Oui c'est marrant !
R
J'adore,... C'est génial,

tout est collector dans ces photos : Le camping, les véhicules , les fringues, le mode de vie ...

Est-ce que je pourrais éventuellement glisser (ou vous même mais il faut être inscrit) un lien (de camping) vers votre blogue sur mon forum de carvanes "esterel" pliantes rigides , svp ? (https://esterigipliante.forumactif.org/)

Sinon, il y a ceux-ci aussi pour inspiration et il faiura chercher les bonnes années:
https://passionretrocamping.forumactif.com
http://www.diguedinguedong.com/forum/viewtopic.php?id=5465
Répondre
N
Merci Robin. Je ne mets pas de liens spécifiques dans mes articles. Mais on peut laisser les liens ici dans les commentaires, les gens de passage pourront donc les voir.
V
Coucou Nath! Je n'ai pas connu le camping en famille, mais un peu en colo et , surtout, beaucoup en camp d'ado, à la montagne. C'était épique! Les tentes, canadiennes ou patrouilles, qu'on mettait des plombes à monter, la douche dans la rivière glacée, la corvée de bois pour réussir à faire un feu, les repas qu'on devait se débrouiller à préparer toutes seules, les toilettes.. euh... comment dire? je te laisse deviner.... Les fringues qui ne séchaient jamais complètement après la pluie ou pour cause d'humidité nocturne.. A l'époque, on trouvait tout ça extraordinaire : on s'échappait de nos cités. On se disait que plus tard, on continuerait à partir à l'aventure avec pataugas et sac à dos... sans imaginer une seconde qu'en vieillissant, on penserait exactement l'inverse: plus jamais ça!!! et vive le confort des bons hôtels!!!
Répondre
N
Coucou Val', extras tes anecdotes, c'est marrant ! Ca laisse de bons souvenirs au final, même si c'était un peu galère et à la bonne franquette !
C
Nathalie es-tu Katie Saylor ?
Non donc il faudra que tu attendes
Dieu est-tu . Merde c'est une brune d

ps un jour nous allons nous rencontrer l'un ou l'autre sera déçu en fonction
Répondre
N
Katie Saylor ?.... euh... LOL ! Parfois t'es quand même bien étrange dans tes comm' Yann ! ^^
R
Manifestement, les tentes de l'époque se vendaient en deux couleurs, pas une de plus : bleu électrique, ou marron caramel. J'ai pas mal pratiqué le camping avec mes parents, non pas sous la tente mais dans une caravane pliante de marque Trigano (marron caramel, bien sûr), et j'en ai gardé de bons souvenirs, mais ça devait être une sacré galère pour mes parents : je me souviens des séances pour faire rentrer tout le matériel dans la caravane pliante (réchaud, vaisselle (la cocotte-minute logeait dans la roue de secours, détail qui m'a marqué), réfrigérateur, table, chaises, parasols, auvents, bateau, moteur… le tout avec trois petits enfants, et souvent en changeant d'emplacement chaque jour au gré des visites. Sacré logistique !
Répondre
N
Hello Romain. Marrante l'anecdote de la cocotte minute LOL ! Tu m'étonnes que ça devait être prise de tête de tout faire loger d'une manière optimale, un vrai Tétris. Merci pour ton message et tes souvenirs, c'est sympa à lire.
C
j'ai des photos des années 80 de ton age. 4 jours de moins. toutes les filles trouvent de je suis mignon dessus, mais moi j'ai honte.
Je me serais flinguer
Répondre
N
Faudrait me montrer ça que je puisse juger !
C
la 2 pipe et la simca. Nath nous sommes des vieux cons.
Bisous.
Répondre
N
LOL oui je sais ! ^^
L
J'ai du aller deux fois dans des campings comme ceux-là, on avait pas trop les moyens. Mais la grande tente pour famille nombreuse, j'ai connu, en camping sauvage. Sur le moment j'ai pas trop aimé, mais avec le recul, on était des bienheureux parce qu'on pouvait partir en vacances et dans notre cité, c'était pas le cas de tout le monde.
Répondre
N
Ce sont de jolis souvenirs de vacances du coup aujourd'hui pour toi :-)
S
bravo magicienne Belle des Champs !!! J'ai beaucoup apprécié ces 2 nouveaux articles que je vais partager. Je n'ai jamais aimé le camping niveau rudiments car j'adore trop mon confort moderne niveau hygiène mais j'adore la nature depuis mon enfance et j'ai bien sûr connu tout ça, mon oncle avait un grand camping-car à Frejus où on allait habiter l'été, j'ai souvent publié la photo devant ma maison de toile du Muppet Show c'était là bas.. je trouvais son camping car magique et concernant toutes ces tentes années 1960-1980 montrées sur les articles, les accessoires, je les ai toujours trouvé magique à l"'époque et encore de nos jours ! ces tentes étaient prodigieuses d'ingéniosité, de petites recoins magiques comme une vraie maison gonflables et le design était absolument enchanteur ! Je ne retrouve RIEN de cette magie dans les tentes vendues depuis les années 2 000, idem pour la vague de tipis de chambre vendus partout dans toutes les enseignes une fortune chaque fois, je ne retrouve AUCUNE magie des vrais tipis indiens et de ceux de mon enfance aux couleurs chatoyantes et dioramas Western dessus.... Le top du top niveau jouets sur ce thème ce sont mes camping car d'enfance que j'ai ici BIG JIM et le BARBIE jaune que j'avais acheté à Nath même si il a des manques, ils dégagent une magie identiques....
Répondre
N
Merci Seb ! oui les fameux camping car Barbie et Ken, ils sont sur le même modèle et très sympa ????
Pareil pour le confort, je n'aime pas le camping pour cette raison.
A
Chouette article et photos qui rappellent de bons souvenirs.
Une petite remarque cependant, la photo avec le Monopoly fait tellement pas français en camping ainsi que celle avec les joueurs de cartes sur une table en bois un peu plus bas (on pourrait même croire que c'est tiré d'un film).
Répondre
N
L'image des joueurs de cartes est tirée de pub pour les appareils au gaz. Celle du Monopoly est tirée d'un fascicule pour les caravanes. Ca ne fait pas très famille française effectivement.
M
Cela me rappelle mon enfance jusqu'au début de l'adolescence, quand tout les ans en été on rejoignait un de mes oncles au camping. Sans en être un grand fan, j'aimais ce côté convivial, rigolade en tout genre, camaraderie, rencontre.
Répondre
N
Merci pour ton témoignage Mad.
R
bonjour-Nathalie-je-me-retrouve-complétement-dans-ton-article-même-si-je-n étais-pas-un-grand-fan-du-camping-tente-humide-la-nuit-matelas-qui-te-donnait-un-mal-de-dos-et-l escroc-du-camping-qui-te-faisait-payer-une-fortune-un-jeton-por-pouvoir-prendre-une-douche-chaude
Répondre
N
Coucou David. Ah bon il faisait payer pour prendre une douche, c'est naze ça !
M
J'ai commencé le camping adulte et parfois dans des tentes vintage qui prenait l'eau. Le camping est très conviviale. On peut sortir des douches communes, se faire interpellee par un campeur pour boire un pôt et au final y manger et ne revenir à sa tente qu'après minuit. Très sympa la photo avec Coco.
Répondre
R
oui un jeton et tu avais pendant 10 minutes de l eau chaude pas question de perdre ton savon en route lol
N
Oui Masi, c'est le côté super convivial qui est très agréable dans les campings. Merci pour ton message !
T
PPS : Waaahhhh, la joulie robe à carreaux roses et blancs, ma p'tite voisine du même âge avait la même ! Mais si j'te jure !!! Comme quoi, même dans une ferme (ses parents étaient de petits paysans), on savait s'habiller comme y faut ! ^^

(et... le Journal de Mickey, yessss ! T'as eu de bonnes bases très tôt ! ;) Et au moins, toi, t'es pas devenue dessinatrice à cause de la BD, t'as un "vrai" métier ! (haha)
Répondre
T
C'est super joli et super sympa de dire ça comme ça, Nath'... Merci, vraiment. :)
N
LOL ouais t'as vu ça, j'étais fière de ma robe ! ^^ ah ah ah, le vrai métier ! Ouais mais toi t'es un VRAI artiste et ça c'est quand même génialissime et digne d'admiration !
T
PS : t'es trop meugnonne ^^ sur les photos ! Surtout la dernière (si on s'était croisés à l'époque, j'aurais tenté l'incruste, ça c'est sûr !) ;)
Répondre
N
hi hi, merci beaucoup Thark ;-)
T
Salut Nath' ! ;)
Aahhh, ces couleurs jaune-orangé ! Ces teintes criardes ou délavées ! Rien que ça, ça fleure bon 'nos' enfances et jeunesses, même si (je l'avoue) personnellement le seul camping que j'ai un peu pratiqué c'était lors de camps d'été (type colo externalisée ^^), par exemple 15 jours à l'Île d'Yeu... D'abord comme gamin insouciant ^^ puis, quelques années durant, comme animateur clownesque mais responsable !
La promiscuité, pas glop ;) mais l'ambiance et plein de bons moments animés, ça oui !... En revanche, pas le moindre moment de camping en famille, jamais... Quand je vois les tas de bons souvenirs que ce type de vacances laisse aux gens (toi y compris, donc), j'ai quand même quelques regrets.
Bon, en même temps, gamin je vivais en pleine campagne, entouré de bois, d'étangs, d'animaux, de petits vallons merveilleux où je devenais Davy Crockett, les Robinsons Suisse (à moi tout seul, faut le faire) ou encore Charzan (de Waldo Kitty !)... Alors j'avais pas à me plaindre !

A part ça, chère Nath', y'a quelques mots qui ont envie d'être lus là où il y a des "LiensDingues" ;) .
Big Smile, + un grand merci pour ton bel article et tout ton blog-still-born-to-be-alive ^^ ... et à très bientôt-ou-thark !
Répondre
T
Merci d'avoir répondu si vite, Nath. Plus que ravi de te relire aussi ! ;)
Yep, cet environnement "campagno-féérique", c'était une chance inouïe, c'est sûr ; ça suscite en moi une nostalgie profonde qui ne s'éteindra jamais (un fond de mélancolie, donc) mais en même temps c'est un acquis et une ressource intérieure qui me sauve de plein de choses, encore aujourd'hui. Il fallait bien ça pour compenser le revers de la médaille : une assez grande solitude et aussi - pour revenir au sujet vacances/camping - le fait de n'être JAMAIS parti en vacances avec mes vieux parents, sauf pour un week-end à... Bordeaux, par exemple ;) .. une fois par an ! Ce n'est quasiment qu'une fois en couple, des années plus thark ^^, que j'ai su ce que signifiait vraiment "partir en vacances".
N
Coucou cher Thark ! Heureuse que mon dossier t'ait plu, merci pour tes messages, ça fait plaisir de te relire (ah bon, tu m'as écrit sur Liendingue ?.... Bah mince alors, pas eu de notif, je vais aller voir.... j'y passe très peu, désolée). C'est une grande chance d'aboir vécu à la campagne, tu as de merveilleux souvenirs !
S
Bonsoir Nathalie. Je kiffe trop ton blog. Beaucoup de plaisir plus que du travail je suppose. J'ai pas vraiment connu le camping. De temps en temps on voyait de la famille dans une caravane Eriba, mais je reconnais certaines toiles de tente lol. Je parle pas des voitures non plus. ça fait un bien fou. Merci
Répondre
N
Merci beaucoup Stéphane. Oui j'aime beaucoup voir les vieilles voitures moi aussi sur les photos et dans les films !

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

206 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 26 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog