Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Jeux et jouets

Et dire que les créateurs de la Play Doh  cherchaient au départ à fabriquer un produit pour nettoyer le papier peint ! Quelle merveilleuse idée ils ont eu de  finalement utiliser leur invention comme pâte à modeler, ils ont enchanté des générations d'enfants avec leur fameuse pâte si douce au toucher et à l'odeur si particulière.
Prendre la Play-Doh dans mes mains et la renifler me fait faire à chaque fois un grand bond en arrière dans le temps, à l'époque où je m'amusais à faire pousser les cheveux des petits personnages sur le siège du coiffeur !

 


Invention  fortuite

 

La pâte à modeler fut créée en 1956 par Noah McVicker et son neveu Joseph McVicker qui travaillaient chez Kutol, un fabriquant de savon et de décapant pour papier peint à Cincinnati (Ohio). Noah avait créé un produit de nettoyage non toxique à base de farine, d'eau et d'acide borique. Ce qui est étonnant c'est qu'à ce moment-là, la société était pratiquement au bord de la faillite, les ventes ayant considérablement baissé avec l'arrivée de chauffages moins salissants que le charbon et l'apparition des papiers peints en vinyle lessivable.

Parallèlement à ça, la sœur de Joseph, qui était institutrice, lui demanda si la société ne pouvait pas trouver un substitut sans danger pour la pâte à modeler, celle-ci étant souvent trop difficile à manipuler pour les petites mains des enfants. Joseph pensa immédiatement au produit décapant non toxique et lui envoya un échantillon. Elle testa cette sorte de mastic souple sur ses élèves et il remporta immédiatement un vif succès auprès des petits.
La fameuse pâte à modeler était née !

Elle n'existait qu'en une seule couleur à cette époque-là : blanc cassé. 

En 1955, le produit fut testé dans les écoles et les garderies de la région de Cincinnati. L'année suivante, sous la bannière de la nouvelle société "Rainbow Crafts" crée par Noah et Joseph McVicker, la pâte baptisée Play-Doh (Play dough en anglais signifiant tout simplement pâte à modeler) a été vendue dans le rayon des jouets du magasin "Woodward & Lothrop Department Store", à Washington DC. A partir de 1957, Play-Doh était distribuée dans des grands magasins à New York et Chicago.
Elle était fabriquée alors en trois couleurs supplémentaires : jaune, rouge et bleu.

Ci-dessous le siège de "Rainbow Crafts" et Joseph McVicker :


En 1958, les ventes de Play-Doh atteignaient déjà près de 3 millions de dollars, en grande partie grâce à une grande campagne de communication dans les émissions enfantines de la télévision américaine.

Etrangement le brevet officiel n'a été accordé à la firme Rainbow Crafts pour le produit qu'en 1965. Il semble étonnant qu'aucune autre entreprise ne leur ait piqué l'idée entre-temps !

Ci-dessous une publicité de 1958.

En 1964, la Play-Doh est devenue si populaire aux États-Unis, qu'elle a été exportée en France, en Grande-Bretagne et en Italie.

Bien que présente dans les rayonnages des magasins de jouets français, les premières publicités à la télévision ne sont apparues qu'en 1978.

Plusieurs entreprises ont distribué les produits Play-Doh chez nous : Jamarex (1978), Raynal (1979), Clippers (1979), Miro-Meccano (1981).

En 1983, quatre nouvelles couleurs se sont ajoutées aux trois primaires, il y en avait donc huit en tout en comptant le blanc.
Aujourd'hui il existe une cinquantaine de couleurs et textures différentes.

En 1986, les boîtes en carton avec un fond en métal, qui étaient fragiles et avaient tendance à rouiller, furent abandonnées pour des boîtes plus pratiques et solides entièrement en plastique.
 

 


Succès

 

Ce qui a rendu la Play-Doh si populaire, en dehors de ses qualités intrinsèques, ce sont les produits vendus autour : les accessoires, les moules, les systèmes de presse, les personnages, les boites thèmatiques etc... Les créateurs en avaient pris conscience très tôt comme on peut le voir sur cette image de 1965 avec Noah et Joseph McVicker qui présentent le coffret "Fun factory" ( "Usine magique" en français). Ce système de presse ingénieux créé en 1960 est toujours vendu de nos jours.
 


Depuis 1991, et après quelques rachats et fusion, c'est Hasbro qui est devenu propriétaire de

Play-Doh et qui le distribue à travers le monde.
Plus de deux milliards de boîtes ont été vendues entre 1955 et 2005 sur la planète et 100 millions de boîtes sont vendues chaque année dans 75 pays à travers le monde !

En 2006, pour célèbrer les 50 ans de la marque, Hasbro avait décidé de lancer un parfum aux senteurs de la célèbre pâte à modeler en s'associant avec la firme Demeter, un créateur de fragrances originales. Une manière de se replonger dans les vieux souvenirs d'enfance !

 

 

Composition

 

La composition exacte est un secret industriel, la pâte est principalement composée de farine de blé, d'eau, d'un additif à base de pétrole inodore (qui procure une texture douce au toucher), de sel, d'un dessicant pour éliminer la moisissure, d'un agent de durcissement à base d'alun, de colorant et de parfum.
L'odeur très particulière, qui ressemble à celle de l'amande douce, a été donnée par McVickers qui essayait de dissimuler l'odeur originale du produit de nettoyage.

La Play-Doh n'est pas toxique, ne laisse pas de tâche et est soluble dans l'eau savonneuse. Si elle est maintenue dans un contenant hermetique, elle demeure souple et modelable. Par contre, si elle est exposée à l'air, elle durcit en 24 heures.

Qui n'a pas fait l'expérience un jour de laisser un petit modelage sècher à l'air libre pour le conserver et voir ce que cela donne ? Il faut avouer que le résultat n'est pas brillant, le modelage sèche, se racornit et perd ses belles couleurs dès le lendemain.

Ci-dessus la première boite française de 1964. 


Mascottes

Sur les toutes premières boîtes américaines, on voyait deux enfants qui jouaient (voir la publicité de 1958 plus haut). Puis il y a eu un petit elfe heureux qui fut remplacé en 1960 par un petit enfant blond portant un beret du nom de "Play-Doh Pete". Le béret est devenu rouge seulement dans les années 70.

 


 

En France, nous avons connu la boite avec le petit personnage au béret que l'on voit ci-dessus à droite. Je m'en souviens très bien, la boite était en carton et le fond en métal.
Dans les publicités télé on pouvait voir évoluer un bonhomme rond comme une balle à la bouille très sympathique qui vantait les qualités de la Play-Doh, je le trouvais rigolo !
Aujourd'hui n'y a plus aucune mascotte sur les boîtes.
 

"Les mamans sont contentes : Play-Doh ne tâche pas et n'est pas toxique".

 

 


 

Mes boites Play-Doh


Le coiffeur  

J'ai eu plusieurs boites Play-Doh dans mon enfance et j'ai la chance de les avoir toujours aujourd'hui grâce à ma maman qui les avait précieusement gardées toutes ces années.

Ma préférée était celle du coiffeur, je l'ai eu à neuf ans, en 1979. La boite en carton a un peu souffert mais tout fonctionne encore parfaitement et c'est toujours un plaisir de pouvoir faire pousser les cheveux des personnages !
 


Le principe est simple : on remplit de pâte leur corps en plastique creux criblés de petits trous, on les place sur le siège du coiffeur puis on tourne la manivelle dans le sens des aiguilles d'une montre. Un cylindre sort du siège et pousse la pâte vers le haut, elle ressort par les petits trous sous forme de serpentins, créant ainsi des cheveux ou de la barbe.


Il ne reste plus qu'à faire de jolies coupes de cheveux avec le peigne ou les ciseaux et à tailler la barbe avec le rasoir à main ou le rasoir mécanique.
Si on met le casque sur la tête de la dame, les serpentins de pâte s'aglutinent pour former une mise-en-pli du plus bel effet.

 


Il y a eu deux boites Play-Doh "le coiffeur" aux visuels différents distribuées par Clipper et Meccano. Moi j'ai eu celle de gauche.
 



Voici trois publicités trouvées dans des magazines Mickey de 1979 :

 

 

 

 


Ici un extrait d'un catalogue La redoute de 1979 où on peut voir le prix de la boite (62 francs = 9€50) et un bel autocollant que je possède également.
 



Ci-dessous le spot télé de 1979 :

 

Le Snack-bar 

En 1981 j'ai eu le Snack-bar qui permettait de fabriquer des hamburgers, des frites et des milk-shakes. J'aimais beaucoup la presse avec laquelle on pouvait faire des serpentins de toutes les formes et de toutes les tailles. La boite a été renommée "Play burger" à la fin des années 80.

 



Voici la pub télé de 1981 :

 

 

 

Le magasin

J'ai eu également au même moment Le magasin qui me plaisait beaucoup avec son mini chariot en plastique vert.
Les différents moules permettaient de fabriquer des bouteilles, des tartes, des boites d'oeufs, des pots de confitures et des tas de fruits et lègumes. On pouvait ensuite jouer à la marchande en plaçant les produits sur le poster en plastique fourni dans la boite qui représentait un supermarché.

 

Magasin-Play-Doh-decor.jpg
J'ai pu continuer à jouer à la Play-Doh avec mon petit frère alors que je n'avais plus l'âge en théorie, c'était une bonne excuse pour m'amuser de nouveau avec mes boites !
Ci-dessous une photo avec mon petit-frère Alexandre en train de faire des moulages avec la boite du "magasin". J'avais 20 ans et lui 4.

Nath et Alex Play-Doh 

Il y a quelques années j'ai trouvé la boite Fantomasque que je ne connaissais pas. Le jeu date de 1983-84 et permet de fabriquer des monstres un peu sur le même principe que le coiffeur. On abaisse les bras du personnage ce qui actionne un cylindre et fait sortir la pâte par des trous sur la tête. On pose un masque sur le visage, devant et derrière, et la pâte colorée fait apparaitre des têtes de loups-garous, de vampires ou de momies. L'effet est très réussi, les monstres sont assez effrayants.

Fantomasque Play-Doh


Voici la pub télé de 1984 :

 

 

Le magasin

J'ai eu également au même moment Le magasin qui me plaisait beaucoup avec son mini chariot en plastique vert.
Les différents moules permettaient de fabriquer des bouteilles, des tartes, des boites d'oeufs, des pots de confitures et des tas de fruits et lègumes. On pouvait ensuite jouer à la marchande en plaçant les produits sur le poster en plastique fourni dans la boite qui représentait un supermarché.

 

Magasin-Play-Doh-decor.jpg
J'ai pu continuer à jouer à la Play-Doh avec mon petit frère alors que je n'avais plus l'âge en théorie, c'était une bonne excuse pour m'amuser de nouveau avec mes boites !
Ci-dessous une photo avec mon petit-frère Alexandre en train de faire des moulages avec la boite du "magasin". J'avais 20 ans et lui 4.

Nath et Alex Play-Doh 

Il y a quelques années j'ai trouvé la boite Fantomasque que je ne connaissais pas. Le jeu date de 1983-84 et permet de fabriquer des monstres un peu sur le même principe que le coiffeur. On abaisse les bras du personnage ce qui actionne un cylindre et fait sortir la pâte par des trous sur la tête. On pose un masque sur le visage, devant et derrière, et la pâte colorée fait apparaitre des têtes de loups-garous, de vampires ou de momies. L'effet est très réussi, les monstres sont assez effrayants.

Fantomasque Play-Doh


Voici la pub télé de 1984 :

 
 

 

 

Le magasin

J'ai eu également au même moment Le magasin qui me plaisait beaucoup avec son mini chariot en plastique vert.


Les différents moules permettaient de fabriquer des bouteilles, des tartes, des boites d'oeufs, des pots de confitures et des tas de fruits et lègumes. On pouvait ensuite jouer à la marchande en plaçant les produits sur le poster en plastique fourni dans la boite qui représentait un supermarché.
 


J'ai pu continuer à jouer à la Play-Doh avec mon petit frère alors que je n'avais plus l'âge en théorie, c'était une bonne excuse pour m'amuser de nouveau avec mes boites !
Ci-dessous une photo avec mon petit-frère Alexandre en train de faire des moulages avec la boite du "magasin". J'avais 20 ans et lui 4.

 

 



Fantomasque 

 

Il y a quelques années j'ai trouvé la boite Fantomasque que je ne connaissais pas. Le jeu date de 1983-84 et permet de fabriquer des monstres un peu sur le même principe que le coiffeur. On abaisse les bras du personnage ce qui actionne un cylindre et fait sortir la pâte par des trous sur la tête. On pose un masque sur le visage, devant et derrière, et la pâte colorée fait apparaitre des têtes de loups-garous, de vampires ou de momies. L'effet est très réussi, les monstres sont assez effrayants.
 


Voici la pub télé de 1984 :

Commenter cet article
S
Ma soeur avait eu le snack bar, il y avait aussi le dentiste. L'odeur de la pâte à modeler j'ai l'impression de la sentir encore.
Répondre
N
ah oui le dentiste je m'en souviens, ça avait l'air sympa. L'odeur est tellement caractéristique !
R
il n y aura jamais d age pour jouer avec les jouets qui nous ont marqués il est vrai que le coiffeur m avait particulièrement frappè
Répondre
N
Exactement David. J'ai hâte d'avoir un jour des petits enfants pour jouer avec eux. Mes fils sont adultes maintenant.
Y
Super article.
nostalgie.

Mon coiffeur s'est cassé... J'en ai racheté un pour ma fille du coup.
Répondre
N
Ca viendra, bien sûr ! Merci à toi David :-)
R
ma soeur l est déjà( 49 ans) elle est transformée elle joue tout le temps avec son petit fils avec des jeux intemporels je te souhaite de tout coeur de connaitre ce bonheur
N
Bonjour Yan, merci pour ton message et tes compliments. Ah dommage pour ton coiffeur... Je ne connais pas les modèles récents, ils sont bien ?
P
Oui,encore un superbe article!
Cela dit,j'ai pu sentir de nouveau l'odeur d'une boite Play Doh (pour mes enfants) et étrangement,il n y a plus aucune odeur,maintenant c'est neutre!
Et je pense que c'est voulu car beaucoup d'entre nous on voulu gouter (pour ma part,j'ai essayé à l’époque quand j'avais le "Snack", et ça avait un gout salé il me semble) bref,de bon souvenir...merci
Répondre
N
Bonjour Phil, merci pour ton comm' et tes compliments. Il y a des années maintenant que je n'ai plus acheté de la pâte Playdoh. Mes fils ont 16 et 19 ans ! J'ai bien entendu goûté aussi à l'époque, c'était tentant. Et en effet c'était salé !
C
Eh beh quel article Miss Nath' ... Chanceuse d'avoir eu et surtout avoir pu conserver ta boîte de coiffeur ... 1979 wahouuu ça ne rajeuni pas .. Je pensais ça plus récent quand même .... Pour Fantomasque moi non plus je ne connaissais pas ... Jolie découverte .... Sympa la photo avec ton tit frère .... Bon moi je n'ai pas eu la chance d'avoir de pâte à modeler Play Doh ... trop cher pour maman .. Pas grave j'ai eu de la pâte à modeler autres ... j'ai quand même passé des bons moments .... Et surtout je me suis rattraper avec ma fille par la suite ... oui j'ai craqué et elle a eu ses play doh ELLE ;) ... Merci pour ce partage ... comme toujours c'est génial .. Bravo à toi !!!!
Répondre
N
Et c'est toujours un plaisir de lire tes messages, les compliments sont appréciés miss Coco ! Ah super si tu as pu te rattraper avec les Play-Doh de ta louloute :-)
S
les cheveux qui poussaient à volonté :! j'en ai jamais eu mais ça me fascinait sur les pubs..... j'avais envie de la manger cette pate !
Répondre
N
Il faut dire qu'elle sentait tellement bon !
A
Allez hop , et encore une petite cure de rajeunissement grâce à toi Nath…merci !
Eh oui, vu mon grand âge , j'ai eu le privilège d'avoir une des première boîte de jeu ( très simple ) , juste 4 boites de pâte et une" presse " à main avec une grille pour faire des km de spaghettis ronds, hexagonaux,étoilés etc….le bonheur lorsqu'on a une maman Italienne et cuisinière à imiter ! J'ai failli en racheter une sur une brocante l'autre jour juste pour le fun et l'odeur, mais le "made in China" m'a stoppé dans mon élan…Bizz
Répondre
N
Bonjour Alain ! Merci pour ton message et tes chouettes souvenirs liés à la Play-Doh, c'est sympa tout plein d'avoir fait comme ta maman à la cuisine ! Bah oui Made in China, c'est malheureusement souvent le cas des jouets. A bientôt, bises :-)
F
bonjour Nath didile :-)
je crois bien que j'ai eu un coffret de play doh sur le thème de Charlotte aux fraises, mais mes souvenirs sont confus; je me rappelle juste que j'avais fabriqué avec un moule spécial, le petit chat de Charlotte. ça te dit quelque chose? bizz
Répondre
N
Avec plaisir, bonne soirée, bizzzzz :-)
F
merci pour la photo! bonne soirée!
N
oui ça me dit, j'ai déjà vu des images de cette jolie boîte. Tiens on la voit ici (floue mais bon) :

http://www.amusantmusee.com/musee-jouet/images/Album/01%2002%202015/00000070%2077022.jpg
N
Merci Thark', Cricri et Béné pour vos commentaires très sympas, c'est gentil ! :-)
Répondre
N
Hi hi ! ^^
Merci infiniment pour ces compliments qui me touchent particulièrement ! Amicalement :-)
D
Oups ,j'ai oublié de vous féliciter pour tout votre travail de mémoire de ces années bénies.Rencontre avec Casimir et vos miniatures sur l'ile aux enfants.C'est tout simplement incroyable.Vous m'avez scotché.Merci au nom de toutes les personnes souffrant de Nostalgites aigûes ...............
N
Très joli extrait de Proust, merci Dalvite Nil, ça s'applique bien à ce que je ressens aussi très souvent :-)
D
J'ai eu l'occasion de sentir à nouveau cette pâte à modeler qui m'a projeté instantanément à une époque chère à mon coeur. J'ai éprouvé la même chose avec l'essence algérienne et vicks vaporub..
Mais qu'un bruit , une odeur ,déjà entendu ou respirée jadis ,le soient de nouveau et notre vrai "moi" qui parfois depuis longtemps ,semblait mort , s'éveille à nouveau. (Proust)
B
Bravo, quel travail de documentation!
Je me souviens que mon grand-père avait du réparer le siège du coiffeur car on devait le bourrer de pâte pour essayer d'obtenir des cheveux les plus longs possibles et ça avait un peu tout
pété!!
ahh et le snack bar aussi, top la pub!!
Répondre
C
Merci Didile pour ce sujet très instructif , à vrai dire , je ne savais pas de quoi était composé la pate à modeler .
Etant p'tiot , j'allais y jouer chez un copain qui avait le coiffeur aussi , des bonnes parties de rigolade .
Répondre
T
Bravo et meci Nath pour cet article encore une fois vraiment écrit et documenté :)
J'avais le snack-bar étant petit et on disputaient avec mes frères pour savoir qui aurais le droit d'utiliser la pâte à modeler ^^
Répondre
D
Hihi de rien, ça me fait sourire aussi de me rappeler tout cela !
.... merci à toi et tous les magiciens des Souvenirs !
(J'étais déjà un boulet à l'époque... tu vois ! ^_^ )
Répondre
N
Hi hi, qu'est-ce que j'aime lire tes souvenirs d'enfance avec ton frangin ma Domdom, c'est toujours drôle et si bien raconté ! Merci beaucoup pour ton commentaire et tes compliments, c'est très
gentil !
Répondre
D
Bravo pour cet excellent article ! Très intéressant et instructif !
Tu en as de la chance d'avoir tant de photos d'autrefois !
Mon frère et moi n'avons pas eu de Play-Doh.... je voulais avoir "Le coiffeur".
Maman nous achetait des bâtons colorés tout simples... qu'est ce qu'on s'amusait !
Mon frère faisait de super beaux trucs mais moi je faisais des boules immondes où tout se mélangeait.... bref, je gâchais les bâtons et maman devait en racheter à cause de moi LOL ! ^_^
Gros bisous
Répondre

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog