Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Télé
"La Pierre blanche" est un feuilleton télévisé suédois adapté de l'ouvrage de la romancière Gunnel Linde. Le livre, qui est paru en 1964, a obtenu le prix Nils Holgersson l'année d'aprés. Le titre original est "Den vita stenen".

Les 13 épisodes de 30 mn furent diffusés à partir du 5 janvier 1977 sur TF1 dans l'émission "Les Visiteurs du mercredi".

C'est Gunnel Linde qui a elle-même scénarisé l'adaptation de son roman et c'est Göran Graffman qui l'a réalisé en 1973 pour la Sveriges Television (SVT, télévision publique suédoise). Il a été diffusé dans plus d'une vingtaine de pays, de la Martinique au Sénégal en passant par le Canada et le Japon. C'est un des programmes pour les enfants les plus populaires de tous les temps en Suède où la série est rediffusée régulièrement.

Chez nous elle a été rediffusée en janvier 1980, toujours dans "Les Visiteurs du mercredi".

Voici les livres : à gauche l'édition originale en suédois, au centre une version allemande avec un trés joli dessin et à droite le livre en français qui reprend le visuel du feuilleton.



L'histoire

La série raconte l'histoire de deux enfants âgés d'une dizaine d'années, Florence et Jean-Paul. Florence est la fille de la professeur de piano du village, elles habitent en location dans une aile de la maison du juge. Il y a également la tante Malin qui s’occupe de la petite-fille. Les enfants se moquent d’elle à cause du métier de sa maman.


La vie n'est pas très drôle, elle s’ennuie dans la grande maison du juge, elle n'a pas le droit de faire du bruit, de marcher sur l'herbe ou de grimper sur les barrières dans le beau jardin entourant la maison. Elle peut juste se poster derrière ces barrières et regarder au dehors ou se réfugier dans le saule pleureur qui lui procure une bonne cachette.

Ci-contre à droite les jaquettes des VHS d'époque en version originale.

Jean-Paul est quant à lui issu d'une famille plus pauvre, il est le neveu orphelin du cordonnier et contrairement à la fillette il est plutôt turbulent, intrépide et extraverti. Comme la famille déménage très souvent, il n´a pas vraiment d´amis et dès qu´il arrive dans un village, il essaie de s´imposer comme le plus fort, n´hésitant pas à jouer de mauvais tours. Sa maison se trouve juste en face de celle de Florence.
 

Un jour pendant l'été, Jean-Paul dérobe à Florence la pierre blanche qu'elle possède. C'est le début d'une série de défis qu'ils se lancent l'un l'autre pour conserver ce fameux trésor, le lien de leur amitié. Le pacte établi entre eux est le suivant : celui qui remporte l'épreuve garde la pierre jusqu'au prochain défi. Il s'agit par exemple de dessiner un visage sur l'horloge du clocher, de voler et conduire l’éléphant du cirque chez l’institutrice et de l’attacher à la grille de son jardin, d'aller jouer sur le piano du café ou de rester muet toute une journée.




Les yeux et la bouche de l'horloge
 
Je me souviens particulièrement de l'épisode où le défi consistait à faire une bouche et des yeux à l'horloge de l'église du village. Jean-Paul sortait subrepticement la nuit de chez lui en pyjama et prenait son vélo pour se rendre à l’église. Ensuite il se déguisait en zombie en enlevant son haut de pyjama et en se maquillant les yeux et le torse avec du charbon de bois puis il trempait des pommes dans du goudron avant de les lancer sur le cadran pour dessiner des yeux et un sourire sur l'horloge. Ce passage-là est resté gravé à tout jamais dans ma mémoire et pourtant je n’avais que 7 ans. J’avais été impressionnée à l’époque par le courage, l’audace et surtout l’ingéniosité du petit garçon.



Défis d'enfant

"La Pierre blanche" était un très joli feuilleton sur l'enfance, plein de poésie et d'émotion. Les deux petits acteurs, Julia Hede (Florence/Fia en suédois) et Ulf Hasseltorp (Jean-Paul/Hampus en suédois), étaient vraiment adorables et j'aimais beaucoup tous ces moments qu'ils passaient à se promener et à jouer dans la nature, ça me rappelait tout à fait mes vacances à la campagne chez mes grands parents à la même époque.

On a tous fait des défis comme ceux qu'ils se lançaient quand on était petit nous aussi et la petite phrase "t'es pas cap' !" fleurissait souvent dans nos échanges entre gamins. Et puis la fameuse pierre est vraiment aussi un truc typique des enfants. Lequel d'entre nous n'a pas un jour conservé dans sa poche un joli galet tout doux qu'il avait trouvé au gré de ses balades ?
Cela m'arrive encore régulièrement de regarder par terre lorsque je me promène pour en trouver et quand mes fils étaient petits, je tombais souvent en souriant sur ce genre de pierre dans leurs poches de pantalon, il y a des choses immuables comme ça... c’est marrant et attendrissant.

Je me souviens que je faisais souvent comme Florence quand j'étais petite, j'aimais passer doucement mes mains sur la surface polie des pierres que je trouvais, les galets en bord de mer notamment, j'aimais les mettre dans ma poche et les ressortir pour les toucher de nouveau. Et puis tout comme elle, j'aimais aussi les passer sur mon visage et sentir le côté froid et lisse sur ma peau.

 
C'est étonnant parce que je n'ai pas vu beaucoup d'épisode de ce feuilleton mais il m'a énormément marquée. Et lors de mes premières balades sur le net, au début des années 2000, je me suis rendue compte qu'il y avait beaucoup de personnes qui comme moi avaient gardé le souvenir de cette série et qui cherchaient vainement des renseignements et des images. Ca a quelque chose de très rassurant de trouver autant de gens qui s’en souviennent, parce que j'avoue que je commençais à me poser des questions à force d'en parler autour de moi et que ça n'évoque rien à personne.

Le plus étonnant c’est que l’on trouve des discussions sur la série sur les forums de dizaines de pays différents et dans toutes les langues : en anglais, en espagnol, en portugais, en japonais, en norvégien, en allemand etc... ça m’a beaucoup surprise lors de mes recherches pour concocter ce sujet.

 
J'ai été particulièrement marquée aussi par le générique qui est très beau mais très triste, on y voit la petite fille passer la pierre sur son visage et ses lèvres, le tout accompagné par une magnifique musique mélancolique au piano (elle a été composée par Bengt Hallberg). Tout cela donnait un mélange à la fois tendre et très étrange. C’est ce cocktail original qui m’a beaucoup plu dans le feuilleton.
 
Evidemment tout cela ne dira rien aux plus jeunes d'entre vous, il faut être né avant 1972 pour avoir des souvenirs de la série (ou vivre en Suède !) et puis il faut aussi avoir eu la chance d'être devant son petit écran les mercredis où cela passait. Mais malgré cette petite probabilité, il y a partout sur le net des nostalgiques qui évoquent la série.



Les enfants acteurs

L’actrice Julia Hede Wilkens est née en 1962 et avait 9 ans au moment du tournage. Elle a participé à quelques autres films mais s’est surtout consacré à la photo et à la production télévisuelle depuis.
Quant à Ulf Hasseltorp, il est né en 1960 et était âgé de 13 ans à l’époque du feuilleton. Il a participé à quelques films après le feuilleton jusqu’au milieu des 80’s, mais je n’ai trouvé aucune trace ensuite.

 

Ci-dessous le réalisateur Göran Graffman lors du tournage.


 
Voici pour finir le fameux générique du feuilleton.
Commenter cet article
V
moins "douloureusement" mémorable.
Mes commentaires aussi sont découpés en épisodes, on dirait ????
Répondre
N
ah tiens, oui étrange... La suite la semaine prochaine ? ah ah ah !
V
Effectivement, les scènes impressionnantes nous restent longtemps en mémoire quand on les visionne à un âge inapproprié. Je confirme que "l'île aux trente cercueils" avait une atmosphère plutôt angoissante. Les quelques années de différence que nous avons, Nath, ont suffi pour rendre ce feuilleton
Répondre
N
oui je comprends ce que tu veux dire Val sur le fait d'être marqué ou non par un programme particulier.
V
Je me souviens très bien de ce feuilleton que j'avais eu un peu de mal à suivre pour une raison très personnelle. A cause d'un film que je n'aurais jamais dû voir étant enfant et qui s'intitulait "le village des damnés" j'ai été traumatisée, durant quelques années, par les enfants très blonds aux yeux clairs (surtout ne riez pas...). Mais l'atmosphère si particulière de "la pierre blanche" a aussi laissé son empreinte sur moi: il n'y a pas si longtemps, Nath, j'y songeais encore en ramassant de petits galets blancs sur la plage...
Spécialement pour Alex: j'avais bien aimé cette série "les visiteurs" réalisée par Michel Wyn . J'ai pu revoir les deux premiers épisodes qui, bien qu'ayant vieilli, ont gardé selon moi toute leur originalité.
Répondre
N
Coucou Val', je comprends très bien le traumatisme, on est impressionnable quand on est enfant. Moi c'était avec la série "L'île aux 30 cercueils" dont je n'aurais pas dû voir certaines images non plus, ça m'a traumatisée durant des tas d'années ensuite ! C'est chouette de repenser à la Pierre Blanche en ramassant des galets blancs, comme moi :-) Merci pour ton message et tes souvenirs !
R
bonsoir Nathalie je n arrive pas à accéder à ton article sur " le masseur de joue"
Répondre
N
T'es trop jeune c'est pour ça LOL !
A
Merci de ces détails, étant né en 70, j'ai gardé aussi un souvenir très fort de la scène de l’église et pour une raison visuelle, je pensais que la série était sur une pierre de lune.... marrant... en revoyant le générique, je me souviens de cette petite fille qui me semblais si froide mais attirante (certainement le jeu de la pierre autour de la bouche).... J'avais une sorte d'agacement/fascination sur cette série... agacement pour le danger et le courage voire l'inconscience des défis.... merci.

Puisqu'on y est j'ai été aussi très marqué par une série française sur des extraterrestres qui prenaient possession des corps d'un couple et qui tentaient de retrouver les membres d'une expédition passée.... les Visiteurs 1980.... fabuleux, bon, faut que je la revoie....
Répondre
N
MDRRRR ouuuh le vieux ! (t'es mon ainé, NA !!!). Très joyeux anniversaire avec quelques jours d'avance alors David !
R
merci pour le trop jeune c est flatteur je te fais un aveu mardi 16-03 c est mon anniversaire ( 51 ans)
R
ptrrrrrrrrrrrrrr quand je t ai écrit ça je me doutais pas du tout de ce que c était tu penses bien que jamais je n aurais été lire ce dossier ptrrrrrrrrrr ( hypocrisie quand tu nous tiens )
N
Bonjour Alex. Merci pour ton message. Je suis de 70 aussi, ceci explique cela ! Tu as bien exprimé les sensations sur la série, une sorte de mélange entre agacement et fascination effectivement. Pas connu les visiteurs 1980, le pitch me plait en tout cas !
F
Bonsoir Nath-Didile

il m'a fallu bien du temps et des recherches avant de tomber sur votre blog il y a déjà plus d'un an.
Je n'avais rien noté à l'époque, c'était vraiment injuste et j'y reviens donc ...

Un TRES GRAND MERCI à vous pour :
- votre publication,
- et le curieux plaisir d'avoir ressenti, en communion avec vos lecteurs, beaucoup d'émotion il y a maintenant si longtemps pour cette petite fille énigmatique et ce petit garçon entreprenant.

Immanquablement, j'avais moi-aussi le scénario de l'horloge en tête. Qu'est-ce qu'elle nous a donc fait, pris ou donné à tous, cette horloge ?

Quel magnétisme également exercé par cette petite fille dans le générique, avec son visage qui, au contraire de tout ce qui était diffusé à l'époque, ne s'amuse pas, ne plaisante pas, ...
Ses yeux semblent voir on ne sait quoi avec un regard extrèmement sérieux et dur, voire adulte, éventuellement en rapport avec le fait de passer cette pierre sur son visage ...

Je suis convaincu que c'est tout ce mystère imperceptible, voire cette étrangeté qui m'ont séduit enfant.

C'était doux, poétique, innocent, mystérieux et quand même dérangeant et ainsi, pas gnan-gnan du tout.
Quel plaisir d'en revoir ne serait-ce que quelques photos et d'en entendre le générique ! MERCI !

Par ailleurs, né en 1969, je cherche à retrouver trace de 2 souvenirs télévisuels de mon enfance, et suis preneur d'aide concernant :
1) Un film que j'ai dû voir, petit, dans les années je pense 1975-1976 certainement un mercredi après-midi :
Deux ou trois enfants se perdent dans un grand jardin et basculent dans une sorte de monde fantastique ;
il y a des flots et un bateau, et ils croisent près d'une grotte un chien à plusieurs têtes.
Je crois me souvenir qu'ils reviennent dans le jardin mais que l'un d'entre est piégé.
J'avais adoré, mais je ne m'en souviens que très peu, et j'aimerai savoir qu'il s'en est sorti depuis ...
2) Une émission qui était programmée certaines fois en remplacement le mercredi avec une équipe d'artistes de mémoire un peu "style Abba", allemands ? néerlandais ? scandinaves ?
Ils arrivaient, dans leur studio tout blanc, et avec une carotte (par ex) et de la peinture, faisaient une fresque complète sur un mur bien blanc en quelques minutes,
ou alors avec un pinceau, l'un d'eux réalisait un tableau champètre très précis comme si c'était trivial.
Il y avait un symbole qui revenait régulièrement et aurait pu ressembler à une grenouille debout et dessinée en quelques traits droits qui se croisaient.
Si quelqu'un sait m'en dire plus, il est vraiment le bienvenu.

Avec toute ma sympathie pour mes compagnons adoratrices et adorateurs de la pierre blanche ...
Répondre
N
Bonjour François, merci pour le partage de toutes ces émotions et sensations, je vois qu'on en a plein en commun, c'est génial ! C'est fou ce que ce fameux épisode de l'horloge a marqué comme môme à l'époque. Qui aurait pu prévoir ça, il y a 40 ans ?...
C'est vrai qu'il y avait une certaine fascination que la série exerçait sur nous, comme un magnétisme, c'est le bon mot effectivement. Elle était à fois douce, poétique et secrète, presque énigmatique. C'est ce cocktail un peu étrange et original qui nous a permis d'en garder un si joli souvenir.
J'ai vu par ailleurs que vous aviez vu mon article sur l'émission Declic, c'est bien elle qui nous a aussi fasciné à l'époque. Je l'adorais !
Quant à votre première demande, désolée mais ça ne me dit rien du tout... J'espère que vous retrouverez le nom un jour.
R
c est avant tout le générique qui m a marqué je ne comprenais pas pourquoi elle passait cette pierre blanche sur sa peau
Répondre
N
C'était assez étrange en général comme série !
G
Merci pour ce partage et des bons souvenirs d enfance...
Répondre
N
Avec plaisir Germai !
B
Un grand merci pour vos recherches, tout ce que vous avez ressenti je l'ai ressenti également. Ce feuilleton était un refuge pour moi. Merci merci.
Répondre
N
Avec plaisir Xavier, merci à vous pour ce message :-)
E
Bonjour

Merci pour ces heureux souvenirs. Je me rappelle bien de ce feuilleton étrange et féerique à l'époque que je regardais, effectivement le mercredi après midi dans les Visiteurs du mercredi. Je l'ai toujours appelé "Pierre Blanche" et non "la Pierre blanche".
J'avais oublié "Zohra la Rousse" que je regardais aussi et également "les Robinsons Suisses" , cette famille naufragée et vivant dans une maison dans un arbre. J'adorais ces séries que je regardais avec ma petite sœur deux ans plus jeune. Merci de nous faire revivre ces précieuses séries de notre enfance. ????????????
Répondre
N
Bonjour Elisa. Je suis heureuse de t'avoir rappelé ces bons moments devant ton petit écran, merci pour tes souvenirs !
T
Merci pour ces informations. J ai 52 ans, et petite, nous n avions pas la TV donc je n ai pas vu cette série, mais je l ai imaginé car à un anniversaire, l on m à offert le livre dont la couverture est reproduite plus haut. Et j avais une petite pierre rose, et je lui attribuais des pouvoirs magiques. Merci pour ses souvenirs.
Répondre
N
Bonjour Tartinette. Cette histoire a marqué beaucoup d'enfants, que ça soit en livre ou en feuilleton. merci pour le partage de tes propres souvenirs.
M
Moi aussi c’est l’episode avec’ le clocher dont j’en me souviens le mieux et il y avait une bordure de cailloux autour de la maison de mes’ parents où on cherchait les cailloux les plus blancs et doux.
Je recherche une autre série un peu plus ados qui passait le dimanche en fin de journee sur fr3 c’etait En bord de mer, sans doute en Italie avec une bande de jeunes qui faisaient quelques bêtises...
Répondre
N
Merci de ton aide Xavier.
X
Peut-être est-ce Ravioli (un téléfilm allemand). Il y a des scènes sur la côte. Ce sont des jeunes qui essaient de se nourrir autrement qu’avec des raviolis. Dans un épisode, il y a un vieux qui meurt. Le plus jeune des enfants pleure en répétant « chaussette (ou cossette) est mort »
N
ah tiens je n'y avais même pas pensé Kuki ! Effectivement.
K
Cette série en bord de mer, ça ne serait pas 'Zora la rousse' , par hasard ?
C'était tourné en Yougoslavie, sur la côte adriatique...et les enfants semblaient livrés à eux-mêmes, à faire tout ce qu'ils voulaient.
N
Bonjour, désolée de répondre à ton commentaire avec autant de retard, je n'ai reçu aucune notification. Je l'ai vu grâce à la personne qui a commenté dernièrement. C'est fou comme cette histoire de galets nous a tous marqués et ce fameux épisode de sourire sur le cloche de l'église. Ca me dit quelque chose cette série que tu évoques....
X
Bonjour. Etonnant. Le seul episode qui m'est resté gravé est bien celui avec les pommes sur le clocher. Pourquoi aussi ? Il fait parti des mysterieuses series... (un peu comme chico, la tete dans une boite qui fait tomber la pluie.....
Répondre
N
OK oui. J'espère qu'un jour quelqu'un pourra t'aider à trouver !
M
Malheureusement ce n'es pas Zora, dont je me souviens, le générique de la série que je recherche était vraiment des images côtières et une musique assez enlevée façon autobus à impérial.
N
C'est drôle ça Xavier. Il nous a tous marqués je crois cet épisode, il était un peu terrifiant, avec du suspens... Chico, je connais mais je ne regardais pas.
F
Bonjour, impossible de trouver la serie La Pierre Blanche en vente. Qq1 a une idee? Merci
Répondre
F
Bonsoir, je suis en train d'achever la traduction intégrale de la série. 3 dvd avec menu titre, 13 épisodes en VOST français + l'épisode 10 en VF.
Cdt
Répondre
A
pouvez-vous nous dire comment? merci!
B
Bonsoir,
Pour faire écho à l'une de vos interventions, je suis à la recherche des 6 épisodes de la série de 1977 "Les Rendez-vous en noir" avec Daniel Auteuil. Pourriez-vous éventuellement me renseigner sur la façon de me les procurer?
Merci d'avance.
A
lenoncoin. C'est quoi ça?
D
Salut !
Je suis intéressé par ces dvd !
delplanche.christophe@gmail.com
Merci d'avance
Bye
Christophe Tournai en Belgique
P
bonsoir, sauriez vous où trouver ce feuilleton svp?
F
Vous pouvez le trouver sur lenoncoin.
Cdt
N
Bonjour François. Quelle bonne nouvelle !!! Merci pour l'info. Une idée de quand ça sort ?
P
bonjour, j'ai cherché partout afin de trouver ce feuilleton en dvd voir vhs, mais je ne l'ai trouvé nul part. sauriez vous comment me le procurer?
E
Merci pour toute ses informations sur cette serie, j'ai ressentie les mêmes émotions que vous et je ne connaissais pas l'histoire, je me rappelais du titre et de cette petite blonde, merci encore
Répondre
N
Bonjour Eve, avec plaisir, merci pour votre message !
P
Merci de m'avoir replongée dans mon enfance et dans une série que j'adorais pour sa vision d'une nature préservée et surtout pour son déroulement au ralenti qui plaisait à la petite fille rêveuse que j'étais.
Répondre
N
Avec plaisir Pachou, merci pour ton message.
K
Pour répondre aux commentaires de Mathieu, il me semble qu'à cette époque, l'aspect érotique ne pouvait pas se percevoir : nulle pédophilie ne paraissait , et on voyait souvent les culottes des petites filles dépasser !!! La pédophilie est une névrose de notre époque ....même si elle fut est et sera bien réelle.
Certains journalistes feraient n'importe quoi avec leur bla bla bla pour vendre du papier...
Répondre
M
Bonjour amis du passé,

En revisitant un lieu ou en regardant une vidéo (film, série TV) avec ses yeux d'adulte, il arrive souvent d'être déçu par l'image idyllique que l'on en avait gardé. Notre regard d'enfant, avec son insouciance, interprète ce qu'il voit en ne retenant que l'aspect positif, agréable, merveilleux des émotions ressenties.

Mais fort heureusement, il arrive parfois que les sentiments perdus au fond de notre mémoire resurgissent avec la même vigueur d'antan.
C'est ce qui m'est arrivé en visionnant récemment les 13 épisodes de cette série. Un véritable bonheur retrouvé intact.
Certes, ils étaient en Suédois. Mais qu'importe, on arrive à comprendre et l'émotion est bien présente.

Tout le monde ne ressent pas les choses de la même façon et je suis tombé sur la critique d'un journaliste de Libération au sujet de cette série, pour qui celle-ci cacherait un érotisme déguisé à la limite de la pédophilie.
Lisez-le ici : http://next.liberation.fr/culture/2013/07/10/une-serie-suedoise-bien-culottee_917365
Comme moi, vous serez certainement outré par ce que vous allez y découvrir.

Certes, il est vrai que certaines scènes ne seraient peut-être pas tolérées à notre époque. Mais replacées dans le contexte des années 70, elles ne laissent absolument aucun sous-entendu.
C'est à n'y rien comprendre. D'un coté certaines images ou scènes sont devenues intolérables et d'un autre coté, lorsque vous regardez des clips vidéo, des émissions de télé ou des films, il est bien rare de ne pas y voir des femmes (et des hommes !) presque totalement dénudés. Quel curieux paradoxe !

Bref, occultons tout cela et ne retenons que le coté féerique de nos souvenirs.

Pour terminer, un petit mot à l'attention de François (message du 18/10/2016) : Autant j'adore le générique original, autant je trouve la version Remix excellente. Ne dites pas que c'est mauvais car il y a toujours des gens à qui cela plaira. Chacun ses goûts !

Merci à Nath-Didile pour ce voyage passionnant dans le passé et le bonheur qu'il nous apporte.
Répondre
N
Bonjour Mathieu, merci pour ce long message et les compliments. Cet article de Libé est assez choquant en effet. "orgie prépubère" ??....... n'importe quoi ! Il ne faut pas voir le mal là où il n'est pas. Et on ne peut pas regarder les séries et émissions des années 70-80 avec la vision de 2017, c'est très réducteur. Il faut remettre les choses dans leur contexte. Je suis tombée sur une pub de 1978-79, je crois dans un de mes vieux magazines "Modes & Travaux", pour la marque Petit Bateau, on y voit des enfants en grande partie nus. Ca choquerait aujourd'hui alors qu'à l'époque, ça ne gênait personne !
K
Que de souvenirs avec ce feuilleton ! Moi je cherchais partout une pierre aussi blanche et douce que dans ce feuilleton qui aurait pu me permettre d'avoir beaucoup d'amis... La petite fille était douce et fragile comme sa pierre. Un jouet mystique qu'elle perdit un jour!
Répondre
N
oui Karine, ceux qui ont un jour regardé cette série ont forcément cherché une belle pierre lisse et plate eux aussi.
V
C'était mon feuilleton préféré que je ne ratais jamais. Je ne me souviens pas de tout mais ce dont je me rappelle très bien, c'est le générique au piano et que cela se passait en Suède, un pays que j'aime beaucoup mais c'est peut-être aussi dû au groupe Abba, lui-même suédois.
Dans ce feuilleton il y avait un message de fraternité entre je dirais les riches et les pauvres vu à travers des enfants qui eux, ne font la différence
Répondre
N
Oui un beau message d'amitié et de tolérance en effet Valou. Merci pour ton message.
M
Dossier très intéressant avec de belles illustrations. Quel plaisir de découvrir des photos de cette série « rarissime ». J’en suis également très nostalgique. Elle m’a laissé un souvenir très doux. Comme tu le dis si bien, elle suscite un mélange de tendresse et d’étrangeté… Je me souviens de l’épisode dans lequel le défi consistait à rester muet toute une journée… Mon rêve serait que cette série sorte en DVD, mais je sais très bien que c’est impossible. « Faut pas rêver »… Restent les beaux souvenirs et cet excellent dossier que je vais imprimer et conserver bien précieusement… Merci à toi, chère Nathalie !
Répondre
N
Bonjour François. Quelle bonne nouvelle !!! Merci pour l'info. Une idée de quand ça sort ?
F
Bonsoir, je suis en train d'achever la traduction intégrale de la série. 3 dvd avec menu titre, 13 épisodes en VOST français + l'épisode 10 en VF.
Cdt
M
Oui, à très bientôt, Nathalie ! Sur Facebook et sur ton blog ! Gros bisous.
F
J'ai les coordonnées d'un type qui se spécialise dans les séries introuvables des années 60 et 70... J'ai pu dégoter la série "Rendez-vous en noir" grâce à lui (ça a pas mal vieilli, ceci dit...). Bref, si ça vous intéresse, laissez-moi un message en réponse, et je suis sûr que notre amie "Nath Didile" saura me faire parvenir votre adresse mail en privé, afin que je vous communique les coordonnées de la personne en question! P.S.: Je ne touche aucune commission sur les enregistrements qu'il envoie... :)
N
Bonjour Marjorie, ton message et tes compliments m'ont beaucoup touchée, merci à toi. Je suis heureuse de t'avoir replongée dans l'univers de cette si douce et jolie série, elle nous ramène à notre propre enfance avec bonheur. A bientôt, j'espère te rappeler d'autre souvenirs avec mes articles :-)
F
François (d’Irlande) : je continue d’écumer Internet pour tenter de retrouver le générique complet… J’ai fait des recherches avec le titre en suédois, français, anglais, espagnol, italien… sans succès. Mais j’ai trouvé un affreux « remix » (je vous préviens tous, c’est immonde…) : https://www.youtube.com/watch?v=zThYoGfHSO0
Répondre
P
Bonjour Francois,
2017, je découvre ces échanges hélas bien tard : je suis désespérément à la recherche de cette série RENDEZ VOUS EN NOIR de 1977.... Y aurait il moyen de remonter jusqu'à une copie des épisodes de cette série, même si ca a mal vieilli, je suis preneur. Comment faire ? sur un drive ou autre solution ?
D'avance merci pour une réponse !!!!
L
Cette série suédoise est restée comme un rêve enchanté dans mes souvenirs car je ne l'ai pas revu depuis près de 40 !
J'étais amoureux de la petite fille, comme beaucoup de garçons de l'époque je crois. J'aimais beaucoup cette fraîcheur et cette candeur enfantine.
Pour celles et ceux qui aimeraient voir une magnifique série suédoise des années 80, qui n'existe hélas qu'en suédois et en allemand, je conseille "Alla vi barn i Bullerbyn" d'après le roman d'Astrid Lindgren, qui est suivit de "Mer om oss barn i Bullerbyn".
Répondre
N
Bonjour Laurent. Il y avait de quoi être amoureux, elle était jolie et douce la petite Julia !
Merci pour le conseil série. ;-)
L
bonjour,
que dit "mr christophe izard", si vous avez un contact avec notre presentateur des visiteurs du mercredi et de noel, sur la question que nous autres "enfants des 70'" essayeraient volontiers de retrouver des enregistrements de ces emissions, dessins animes et series , justement pour les revisionner et les conserver par nostalgie, et plaisir de ce retour dans notre belle jeunesse ? peut il nous apporter une aide pour la nostalgie et le souvenir, serait il sensible a notre bonheur ...
merci de votre ecoute, madame, bien a vous, et a bientôt pour cette fois partager sur ces annees ...
Répondre
N
Christophe Izard est heureux qu'on se souvienne encore tous des belles émissions qu'il a créées, il y est sensible. Il n'a aucun pouvoir sur les enregistrements et diffusions.
J'espère qu'un jour on aura la chance de pouvoir revoir ces belles émissions dans leur intégralité. Merci pour ton message.
L
je suis né dans le 1er trimestre 1970, et suis malheureux de ne pas retrouver de traces d'enregistrements de ces series de nos annees evoquees précédemment lors de mon precedent message !!
pouvez vous m'eclairer sur ma confusion de ces series et dessins animes diffuses dans les emissions jeunesses car, dans ma tete, je me souviens surtout des visiteurs de noel et du mercredi, que j'affectionne particulièrement, j'ai une memoire tres chaotique aujourd'hui, due a un traumatisme cranien a l'age de 11ans, je suis heureux a chaque fois de retrouver ces souvenirs et, j'aimerais accentuer davantage et pour toujours si possible mon recul voulu de ma part dans ces annees 70/80', ce sera peut etre dangereux mais, me rendra heureux, nos annees d'aujourd'hui m'ennuient et me fatiguent terriblement !!
Répondre
N
Bonjour !
La Pierre Blanche comme beaucoup d'autres séries et jolis dessins animés étaient diffusés dans "Les Visiteurs du mercredi" de Christophe Izard.
Triste d'avoir eu un traumatisme cranien si jeune...
Merci pour ton comm' sur mon blog, c'est gentil.
L
j' echangerai quelques sequences de cette serie avec vous mais, je n'ai que la version suedoise , ce sera toujours un plaisir !! par contre, je voudrais une aide pour trouver des dvd des enregistrements de particuliers ou archives de tout pays sur matt et jenny, mon ami ben, methanie, zeltron, lacompagnie de la mouette bleue, les harlem globb-trotters, Samson et goliaths, merci ,
Répondre
N
Je n'en ai pas, désolée...
M
La pierre Blanche !!
Merci Nathalie car cette série pratiquement inconnue pour mon entourage depuis 40 ans(....) m'a tellement marqué. Que de très bons souvenirs...

Encore merci pour cette page. Je suis nostalgique de ces années où nous attendions avec impatience les émissions pour enfants.. Et bravo pour les images accompagnées d'explications aussi intéressantes.
Répondre
N
oui je connais ça, quand on évoque un truc que l'entourage ne connait pas forcément ! Merci pour ton message Manu.
J
Surprise de découvrir un si long article sur ce feuilleton , dont je me souviens surtout de la petite fille et de sa fameuse pierre blanche , qui m'avait intriguée à l'époque ...C'est peut~être de là que vient mon engouement pour les pierres et minéraux ...
Tiens , en passant , te souviens~tu de ce feuilleton ( années 70 , je crois ) avec pour héros trois enfants dont l'un était un revenant qui apparaissait et disparaissait en tirant sur son foulard ? Les deux autres étaient frère et soeur il me semble ...Je suis curieuse de voir si cela t'évoque quelque chose , vu que je ne me rappelle plus du titre ...
Répondre
N
ah super Jessica, bien joué d'avoir trouvé le nom et des images de la série. J'ai regardé sur Youtube, ça ne me dit vraiment rien du tout, je n'ai pas regardé à l'époque.
J
Après moult recherches , je l'ai enfin retrouvée !
Il s'agit de " La maison de personne " , en anglais " Nobody's house " , voici le lien pour ceux et celles que cela intéresserait :https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Maison_de_Personne ...
Il y a aussi quelques vidéos sur youtube ...
Comme quoi avec un peu de persévérance ...
N
Bonjour Jessica, contente d'avoir rafraîchir ta mémoire sur "La pierre blanche" !

La série dont tu parles ne m'évoque rien, je n'ai pas dû regarder à l'époque, désolée de ne pas pouvoir t'aider à la retrouver.
N
Merci aussi pour ces agreables souvenirs..la pierre blanche et le monde enchantee d isabelle
...pas pu m empecher de verser une larme en reecoutant la musique du générique!!
Répondre
N
Bonjour Nathalie, merci pour ton message, la musique du générique est en effet très belle et émouvante. Heureuse d'avoir pu te rappeler ces doux souvenir d'enfance. :-)
P
Oh. Magnifique! Trop bien...je suis heureux de revoir tout cela. Je suis de 68. Et ce feuilleton m a marqué aussi. Profondément. Génial! Merci Nath-Didile!
Répondre
N
Bonjour Pierrot !
Merci beaucoup pour ces compliments et votre enthousiasme, heureuse d'avoir pu vous rappeler ces souvenirs :-)
M
ATTENTION version 1978 oblige, les séries de 1996 et après n'en sont que de pales copies! rien que le générique chanté en anglais et leurs petites frimousses kitchouille te transportent ! Enid Blyton l'auteur des livres qui ont inspiré la série à eté traduite par la collection bibliothèque rose, je les ai tous lu et la série venait concrétiser parfois les images que je m'étais faites durant mes lectures... Supers souvenirs
Répondre
N
eh oui moi pareil, j'en ai lu plusieurs de la bibliothèque rose et je trouvais génial de voir les images correspondantes à la télé !
Je ne connais que la série de 78, pas les autres.
M
Dans le genre série aussi marquante pour moi , le club des 5, ou The famous 5 version anglaise, 4 jeunes ado (claude, annie, mick et françois et leur chien dagobert) enquêteurs en herbe dans des mystères et autres sous terrains de château en ruine....mon fils qui à 16 ans m'a retrouvé les dvd de la série, j'adore... ATTENTION salopette patte d'eph et kway trop court sont de rigeur dans la campagne anglaise et tous ses mystères! GENIAL
Répondre
N
ah oui ça m'a beaucoup marquée aussi et j'avais justement envie de consacrer un dossier à cette si jolie série, j'avais 3 cassettes audio également du club des 5 ! (je les ai toujours d'ailleurs !)
M
Bonjour Nath, née en 1971 j'ai retrouvé dans ton blog mes souvenirs télé et mes attachements passés, un vrai plaisir de te lire et de retrouver ce concentré de vie, de découvrir que l'on est pas seul à se souvenir...
de la pierre blanche par exemple: comme toi quand je parlais de cette mini série autour de moi, rien à faire personne ne se souvenait de çà, à croire que j'avais rêvé ce joli conte.... Nostalgique de ce monde enfoui et ravie de voir que j'ai des alliés... J'ai quand même découvert que CASIMIR était orange quand mes parents ont enfin acheté leur télé couleur...1978 ! Mag
Répondre
M
Nous avons eu beaucoup de chance de grandir avec ces séries.
N
Bonjour Mag !
Je suis vraiment heureuse de t'avoir rassurée sur tes souvenirs, eh non la pierre blanche n'était pas un rêve, c'était bien une jolie série de notre enfance !
C'est vraiment sympa d'échanger avec des personnes comme toi qui ont connu les mêmes choses à la télé et dans leur vie de tous les jours ! Merci pour tes compliments et d'avoir laissé ce gentil message, au plaisir de te croiser de nouveau sur mon blog pour partager nos souvenirs :-)
P
Merci pour ton commentaire, tes impressions... que je partage complètement... Peut-être ma série d'enfance préférée (je suis de 67)... J'ai retrouvé la musique du générique il y a quelques années, et je m'en souvenais note pour note depuis tout le temps écoulé... cette histoire et ses deux héros m'ont marqué de façon indélébile... Une série merveilleusement poétique... Quel pincement au coeur de revoir les images du générique... les photos de la série... Quelle chance nous avons eu de grandir à cette époque... (Les séries pour enfants d'aujourd'hui, bof bof)... Phil (en mode nostalgique)
Répondre
N
Bonjour Philippe,
merci pour tes impressions également, je vois qu'on partage le même attachement à cette si belle série. C'est une grande chance en effet d'avoir connu et grandi à cette époque, douce et agréable.
Je comprends ce que tu veux dire avec les séries actuelles. On ne pourrait plus proposer ça aujourd'hui, les enfants s’ennuieraient. Autre époque, autre sensibilité, moins de poésie, plus d'actions. C'est dommage...
B
merci pour ce résumé ! nous devons avoir le même age, puisque j'avais 7 ans quand je le regardais ! et moi aussi , la scene de l'église m'a marqué, puisque c'est la seule que je me souviens comme il faut !! qu'est ce que j'ai pu en chercher des belles pierres blanches !!! merci pour cette article !
Répondre
N
Bonjour Blanchard, je suis de 1970 donc oui je pense qu'on avait le même âge. C'est marrant qu'on ait été marqué par les mêmes choses au même âge.
Merci pour tes souvenirs :-)
L
Tout aussi marquant pour moi cette série notamment cette scène de l'horloge et du déguisement de zombie Du haut de , j'ai longtemps cherché des infos sur la pierre blanche. Merci pour ton blog qui m'a replongé dans ma belle enfance. Du haut de mes 43 ans, je contemple ma jeunesse avec une petite nostalgie qui fait du bien.
Répondre
N
Bonjour Lullule ! Ca me fait plaisir d'avoir pu ranimer chez toi des souvenirs de cette si jolie série, merci pour ton très gentil message :-)
Moi j'ai 44 ans donc on a vu les mêmes émissions au même âge, beaucoup de choses en commun. ;-)
P
Trop heureuse de voir que ce feuilleton a marqué tant de personnes! Je ne me rapoelke pas avoir vu beaucoup d episodes mais je me souviens de la fascination exercée par le générique, et de l'empreinte profonde que cet etrange feuilleton a laissée en moi!
Répondre
N
Bonjour Pascale, je suis ravie d'avoir pu vous rappeler de bons souvenirs de ce joli feuilleton, merci d'avoir laissé ce sympathique commentaire. :-)
S
Comme Toomaï, Chico, Autobus à Impériale et quelques autres, cette série a charmé mes après-midi d'enfance mais peu s'en souviennent... Il y avait une atmosphère, une ambiance, un rythme à nul autre pareils... sans doute dû au fait que c'était fait en Suède et pas aux États-Unis... J'ai l'impression hélas qu'on ne sait plus faire des séries aussi belles et avec autant de poésie aujourd'hui.
Répondre
N
Oui Stéphane tu as raison, on ne fait plus autant dans la douceur et la poèsie aujourd'hui et ça manque car on ne prend plus le temps de vivre. Si on proposait ce genre de séries aujourd'hui aux enfants, ils trouveraient ça lent et chiant j'en suis sûre. Ca allait avec l'époque.
L
La pierre blanche était un feuilleton qui me fascinait! Merci de nous montrer les images!
Répondre
N
Avec plaisir Lise, merci pour l'intérêt porté à mon article et ses images :-)

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog