Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Petites douceurs régressives

Si on a été gâté à bien des égards dans les années 80, que ça soit en mode, musique, jouet, pub ou cinéma, on peut dire qu’au niveau chewing-gums on a été sacrément verni aussi ! On en a vu de toutes les couleurs et de toutes les formes pour notre plus grand bonheur. Revoyons ensemble toutes ces bonnes petites choses que nous mâchouillons avec tant de plaisir dans notre enfance et notre adolescence.
 
 
Hollywood
 
Hollywood emballagesLa marque indémodable a été lancée en 1952 en France par Courtland E. Parret, un ancien G.I. revenu chez nous après la guerre, profitant ainsi de l’engouement des français pour l’Amérique. Donc contrairement à ce qu’on pourrait penser, Hollywood est une marque française et elle est inconnue aux Etats-Unis. Ça m'a vraiment étonnée quand j'ai appris ça, j'ai toujours été persuadée que cette marque était américaine,  comme quoi le marketing a très bien fonctionné. 

Autrefois les plaquettes de chewing-gum étaient emballées 2 fois : dans un papier argenté puis dans un papier aux couleurs de la marque, cela a changé depuis avec un seul papier d'emballage.
Hollywood disque musique spotsLes années 80 ont surtout été marquées par le fameux slogan « Fraîcheur de vivre ». Il y a eu toute une série de spots où des groupes de jeunes insouciants s‘éclataient dans la nature en faisant tout un tas d’activités réjouissantes, du vélo au cheval en passant par le surf, deltaplane et le ski sur herbe, prônant ainsi la liberté, l’évasion et la fraîcheur, les valeurs sûres de la marque. C’est l’agence Bélier qui inventa le concept et le slogan en 1972.

La mélodie qui accompagne les spots depuis 1983 et que nous connaissons tous par cœur vient d’une chanson signée Anarchic System, elle s’appelle «Movie Star ». A écouter ICI
 
A titre personnel, j’ai surtout été marquée par l’arrivée du Hollywood au cola, je n’arrive pas bien à la dater, 1984-1985 peut-être... Impossible de trouver un visuel ou des infos, j’ai même contacté la firme directement sans succès.
Il n’y a pas grand monde autour de moi pour s’en souvenir alors dites-moi si vous ça vous parle. Le paquet était de couleur grenat-marron. Je me souviens à l’époque que ça avait été une petite révolution mais que le goût n’était pas hyper réussi. D’ailleurs le Hollywood au cola n’a pas été vendu très longtemps.
Il y a pas mal de produits dérivés siglés à l'époque, des trousses, sacs etc…

 
 
Malabar
 
pub-malabar-bonhomme.jpgLe roi des chewing-gums ! Le petit rectangle de 6,8 grammes formé de 2 boudins roses qu'on peut partager a été lancé par Kréma en France en 1958, le seul et unique parfum était tutti frutti, les autres sont arrivés beaucoup plus tard.

Les fameuses vignettes sont apparues dès 1959, c'étaient juste des petites histoires et des devinettes sans image au départ. Les vignettes furent illustrées à partir de 1965 et sont devenues des décalcomanies en 1966, ceci jusqu’en 1990.

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais à l’époque, il fallait mouiller le papier ou la peau et appuyer fort pour que le motif apparaisse. Le grand retour des décalcos Malabar date de 2004.

 
Le personnage au t-shirt jaune avec un grand "M" que nous connaissons tous est apparu en 1969. On peut dire qu’il a beaucoup marqué notre enfance au même titre que certains héros de dessins animés ou de séries télé, d’ailleurs grâce à son succès auprès des enfants, ses aventures sont devenues de véritables petites bande-dessinées dans les magazines de l’époque (Pif, Mickey, Picsou, Spirou etc...).

Il a subi de nombreuses évolutions au fil du temps : de Monsieur Muscles en 1969, on est passé à un jeune-homme svelte et dynamique comme vous pourrez le voir sur ce petit montage que j’ai fait ci-dessous :

Malabar évolution personnage

Les vignettes ont eu un tel succès que des albums collecteurs ont vu le jour pour les y coller, il y a eu page collecteur Sportifainsi "Les voyages de Malabar", "Malabar sportif", "Malabar farceur", "S.O.S. Malabar" et "les métiers de Malabar".
 
Le blondinet maousse costaud a même envahi notre petit écran avec ses exploits dans les spots TV. On y voyait notre héros sauver des tas de personnages différents grâce à ses méga-bulles roses. La première pub où il apparait date de 1978 (souvenez vous, ça faisait : « il rapplique dare-dare.... »). En 1981-1982, pour les spots du fleuve et du train, la musique et les paroles étaient même signées Richard Gotainer.
 
En 1988, la marque change un peu de stratégie en proposant des spots avec de vrais acteurs, exit le blondinet en dessin animé. On peut y entendre ce slogan dont on se souvient tous : "quand y’en a marre, y’a Malabar".
 
En 1984, un Malabar parfum noix de coco est sorti, je ne l’ai jamais goûté, ça devait être un peu étrange comme goût. Cette année-là, Astérix et Obélix sont venus prêter main forte au costaud de service et il y a eu des tatouages des célèbres gaulois avec les chewing-gums.
 
Malabar a toujours été le champion toute catégorie de la bulle, il était imbattable à ce niveau-là et c’est ce qui a fait son succès. C'est le bonbon le plus vendu (à la pièce) derrière Carambar et Chupa-Chups, une vraie star des cours de récré. Il y a eu énormément de produits dérivés Malabar, des cartables, porte-clefs, gommes, T-shirts et jouets en tout genre. Il existe actuellement prés d'une trentaine de goût différents !

Depuis 2011, le bonhomme Malabar a été malheurement remplacé par Mabulle, un chat au look frimeur que je trouve laid. "Monsieur Malabar vit maintenant sur une île paradisiaque" apprend-t'on sur  le site officiel Malabar (ça rappelle furieusement le destin tragique de notre bien-aimé Groquick !). Selon la marque, les enfants ne l'aiment plus. Ils le trouvent donneur de leçons, pas drôle et ne le voient pas comme un complice. Du grand n'importe quoi !
 

 
Spring-gum
 
Les "Chewing-gum qui schwing" ont été produits par Hollywood Chewing-gum à partir de 1979 et jusqu'en 1990. Ils étaient très tendres à mâcher et existaient en parfum fraise, fruit exotique, chlorophylle et menthol. Ils emballés individuellement et il y en avait 5 dans un paquet.
Je leur ai consacré un article entier
ICI.


 
 
 
Tubble gum
 
Il a été créé par Lamy Lutti en 1982. Le petit tube contenait un chewing-gum plus liquide que les autres. On pouvait y voir Léo, le petit personnage à casquette, emblème des produits enfants pour la marque.
Je lui ai consacré un article entier, à découvrir ICI.


 
 
Roll-up boite 87
 
Bazooka
 
BazookaCe chewing-gum à l’emballage bleu-blanc-rouge a été créé par The Topps Company à Brooklyn (New York) après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avec son nom distinctif, son goût et son look très reconnaissable, il a eu beaucoup de succès auprès du public américain  et il est donc tout naturellement arrivé chez nous par la suite. Bazooka bazooka-joe-1.jpgest également célèbre pour ces séries de bandes dessinées sous forme de vignettes avec le personnage Bazooka Joe (apparu pour la première fois en 1953), un gamin blond affublé d’un bandeau de pirate.
Je me souviens que le chewing-gum était blanc et avait un bon goût de bubble-gum. En France, nous n’avons d’ailleurs eu que ce goût-là alors qu’au Etats-Unis, il a été décliné en version fraise, cerise, melon etc... Il faut dire que là-bas, la marque et son personnage sont très connus, c'est même une vraie institution. A tel point que les histoires de Bazooka Joe et de sa bande devaient être adaptées dans un film hollywoodien en 2009. Le chewing-gum existe toujours là-bas mais a disparu chez nous.

 

 
 
 
Frizzy Pazzy
 
Frizzy-refaite.jpg"Le chewing-gum qui craque et qui claque" ! Ces petits sachets rouges contenaient des granulés qui une fois dans la bouche crépitaient et chatouillaient la langue avec des petits bruits rigolos. Il fallait les mâcher un peu et ils se transformaient ensuite en chewing-gum. Enfin ça c’était l’argumentaire parce qu’en vrai je ne trouvais pas ça très performant comme chewing-gum, on finissait souvent par l’avaler sous forme de bouillie. Le paquet coûtait un franc.
Sur le même principe, il y avait les Fresquito, une petite sucette en forme de doigt qu’on trempait dans de la poudre qui crépitait ensuite dans la bouche.
Les Frizzi Pazzy existent toujours, on en trouve chez certains marchands de bonbons, j’en ai acheté à mes enfants dernièrement, ils adorent ! Là aussi le visuel sur packaging a évolué mais la recette demeure inchangée.

 
 
Les Veinards
 
Ce chewing-gum était vendu à la pièce en boulangerie dans des petites papillotes dorées et colorées style bonbons. Il n’avait rien de particulier au niveau du goût mais ce qui le rendait particulièrement intéressant c’était la couleur de la pâte du chewing-gum. Si on ouvrait l’emballage et qu’on tombait sur un chewing-gum blanc, il ne se passait rien. Si on tombait sur un vert alors on gagnait un autre chewing-gum gratuitement, d’où son nom : les Veinards !


 
C’était un peu ce principe-là déjà avec les fameux Mistrals Gagnants de la si jolie chanson de Renaud, certains sachets étaient gagnants et permettaient d'en avoir un autre gratuitement.


Je connais un petit malin dont je tairai le nom qui trichait régulièrement avec les Veinards quand il était petit : une fois qu’il en avait trouvé un vert, il le gardait précieusement et au moment d’ouvrir le papier dans le magasin devant la boulangère, il sortait le fameux vert comme par magie et avait donc droit à un chewing-gum gratuit à chaque fois ! L'histoire ne dit pas si la boulangère a fini par découvrir le subterfuge !
Ces chewing-gums bien sympathiques ont disparu malheureusement.

 

 

Carabulle
 

General Food a sorti ce nouveau chewing-gum en forme de barre, style Carambar en 1985. Il existait aux goûts de caramel, réglisse, cola et grenadine.
Présenté comme le cousin de Malabar", il était lui aussi accompagné de vignettes avec des petites bandes-dessinées où on pouvait voir la mascotte, un petit monstre rigolo.

 


 
 
Stimorol

Au départ, il s´agissait d´une pastille pour la gorge, lancée par une firme danoise. C’est en 1956 que la décision fut prise de la commercialiser sous forme de chewing-gum. Le nom Stimorol est une contraction des mots "stimulant" et "oral". Dès l´origine, le nom du produit illustrait son concept : une haleine fraîche. Ces chewing-gums étaient au menthol, fort en goût et les campagnes de pubs communiquaient en mettant en avant ce côté "claque fraicheur".
 
 
 
Fluogum

La pubs télé était sympa, en dessin animé, souvenez-vous du slogan chanté à la fin "Et le Fluor, c'est bon pour les dents...".
Les tablettes s'achetaient en pharmacie.



 
 
 
Dentyne
 
Une marque américaine de gomme à mâcher qui date de 1899.
Je me rappelle beaucoup de souvenirs car ma maman en achetait toujours quand
j'étais petite, ils étaient parfumés à la menthe et à la cannelle mais ça je ne le savais pas à l'époque.

Ce n'est qu'une fois ado en cuisinant un dessert à la cannelle que je me suis rendue compte que ce fameux chewing-gum avait ce goût-là. Et j'ai eu une révélation il y a quelques années avec un paquet de "Hollywood Style". La dame à la caisse me donne un échantillon d'un nouveau "Style", je le mets dans mon sac et puis je l'oublie. Je l'ai retrouvé par hasard quelques jours après, je l'ai mis dans ma bouche sans regarder le goût en me disant que ça me ferait une surprise. Je n’ai pas été déçue, pour une surprise c’en était une : il avait le goût des Dentyne de mon enfance, menthe-cannelle (mint cinnamnon fever), c’était la première fois que j'avais ce parfum dans la bouche depuis 30 ans, une sensation vraiment curieuse et délicieuse, un moment suspendu dans le temps, pendant une fraction de seconde, j'avais de nouveau 8 ans !
Ces chewing-gums n'ont pas dû plaire car ils n'existent déjà plus malheureusement pour moi.
 
 
Roll-up boite 87 
Roll'Up

Le chewing-gum est apparu à la toute fin des années 80, il s’agissait d’un chewing-gum en bande de 1 mètre enroulée dans une boite ronde distributrice sur laquelle le petit Leo apparaissait. Le journal de Pif en a offert comme gadget à plusieurs reprises. Il existe toujours et a toujours autant de succès auprès des enfants.
 

Boules magiques Toverbol

Elles datent également de la toute fin des 80’s-début des 90’s, elles étaient constituées de 5 couches successives de bonbons de différents parfums avec un cœur en chewing-gum. Chaque couche teintait la langue avec une couleur différente, c’était marrant à manger bien qu’un peu long avant d’atteindre le fameux chewing-gum. Les boules magiques étaient vendues par paquet de deux.


Une publicité magazine avec un jeu pour gagner un spectacle de magie :

toverb10
Leaf, le fabricant, distribuait également toutes sortes d'autres chewing-gums :


Suite à des plaintes (certains enfants auraient eu des problèmes d’étouffement), elles furent retirées de la vente en 1991.
On peut trouver de nos jours sur le même principe les Jaw-Breaker ("casseurs de mâchoire"), ils sont beaucoup plus gros que les boules magiques.

 

 


 
Bubble Yum

Cette marque américaine date de 1975, comme Bazooka elle a connu un très gros succès outre atlantique et on l’a vu arrivée sur le marché français. Je ne me souviens pas d’en avoir goûté un jour, par contre je me souviens très bien de la campagne de pub dans mes magazines favoris, Pif et Mickey, par l’intermédiaire de ce grand bonhomme élastique au costume rose et au brushing très stylé à la Superman ! La marque n’existe plus.
 

 
Hubba Bubba

C'est également une marque américaine, elle était produite par la Wm. Wrigley Jr. Company (1979). Les chewing-gums de cette époque ressemblaient beaucoup aux Spring-Gum, de gros chewing-gums souples. La marque existe toujours et propose maintenant de nombreuses sortes de chewing-gums : fourrés avec un coeur liquide, en bande etc...

 

 

Il y avait aussi bien entendu les chewing-gums en forme de boules colorées creuses qu’on obtenait pour 20 centimes de francs dans les distributeurs rouges des grandes surfaces (une seule grosse ou un lot de plusieurs petites). Ils perdaient leur goût et devenaient durs très rapidement.
 
Je me souviens aussi de chewing-gums en forme de cigarettes vendus dans des paquets de la même manière et des sucettes chewing-gums.
En 1982, Pif avait offert comme gadget le plus grand chewing-gum du monde. C’était une page de couverture de Pif constituée d'une plaque de chewing-gum imprimée (avec de l’encre alimentaire). Il y avait marqué : "mâche cette page c'est du chewing-gum !" Cela représentait l'équivalent de 33 tablettes !!! Je ne me souviens pas l’avoir eu celui-là, dommage...
 
Pif nous a tout de même bien régalé en confiseries et chewing-gums en tout genre, en plus du Tubble-gum (1984) et du Roll’up (1991), il offrait en 1987 un sachet de "spaghett' Gum", des chewing-gums qui se présentaient sous la forme de spaghettis, également de la marque Léo.

Vous vous souvenez des chewing-gums fourrés avec un coeur liquide ? ça s'appelait les Freshen-up : "le nouveau chewing-gum qui gicle !" 

 

 
En 1985, on pouvait trouver des chewing-gums Mini-Stars, goût limonade.
Un article complet sur les Mini-Stars
ICI.



En 1986, il y a eu des chewing-gums Basil pour la sortie du film Disney sur les écrans, un tatouage était offert dans les emballages.


 

Pour finir ce sujet spécial bulles voici une grande compil de spots TV sur les chewing-gums de 1975 à 1989 que j'ai concoctée :
Commenter cet article
V
Une fois de plus, en parcourant cet article, je me suis laissée emporter, non pas par la "fraicheur de vivre", mais par une belle vague de souvenirs. Il me semble que les Malabars de mon enfance étaient bien plus gros que ceux d'aujourd'hui; j'avais oublié que les chewing-gums gagnants de la boulangerie s'appelaient des veinards et je ne parvenais plus à mettre un nom sur les Freshen-up. Amnésie guérie en douceur grâce à toi, Nath, qui m'auras aussi permis de découvrir qu'Hollywood était une marque française.
Répondre
N
Coucou ici aussi Val ! Désolée pour le retard de réponse, j'étais bien surchargée dernièrement. Très contente de t'avoir permis ce petit plongeon dans les souvenirs encore une fois, merci pour ton très gentil retour. Ca me touche beaucoup à chaque fois.
P
Que de souvenirs ces Hollywood... A l'époque les chewing-gum avaient du sucre... Et du goût !
Je me souviens bien de ceux au cola, on ne les a pas vu très longtemps, un paquet marron et petite subtilité, vendus par 7 et non 11 !

Mes préférés etaient les citron... Je reverais d'en retrouver... Le côté citron du malabar bigout en est très proche.

Pour les autres parfums, il y avait framboise cassis, tropical, passion...

Aujourd'hui on ne trouve plus que les verts (chlorophylle), les bleus (menthe) et les rouges (fraise) qui sont réapparus il y a quelques années. Pzyr contre, concernant les fraise, je trouve que le goût ne dure plus très longtemps...
Répondre
N
ah tiens je ne me souvenais pas des paquets de 7... Oui en effet la couleur était marron-grenat.
K
Merci beaucoup Nath’ ...voulais-je dire
Répondre
N
eh eh, le correcteur est passé par là ! ^^
K
Bonjour à tous,
Merci Nathan de m’avoir permis de retrouver le nom de mon Chewing-gum préféré : «Freshenup» j’avais oublié.
Et voici là pub, je crois qu’elle n’est pas dans la compile :
https://www.dailymotion.com/video/xblrqg
Répondre
N
Bonjour Kuki. Contente de t'avoir permis de retrouver le nom de ce chewing-gum. Je connais bien la pub télé, elle est très drôle avec son côté "no limit", le chewing-gum qui gicle ! ^^
N
Attendrissement devant les... Fluogum dont le goût était assez mauvais, mais j'ai encore la chanson dans la tête. "Et le fluor, c'est bon pour les dents" !
Répondre
N
Culte ce spot télé, tout ceux de notre génération l'ont gardée en tête !
R
ce sont les chewing gum veinards qui m ont le plus marqué j étais impatient de savoir si j avais gagné
Répondre
N
Oui c'était sympa comme principe !
H
Un super taf, comme toi j'adorais les freshen up, il me semble qu'il y en a eu à la cannelle, mais peu appréciés des Français.
Répondre
N
Hello ! Oui le goût cannelle a complètement passé de mode, dommage, moi j'aimais beaucoup.
K
Bonjour et merci Nath pour ces impressionnantes douceurs régressives
Merci aussi à Ed qui m'a permis de mettre un nom sur ces petits chewing-gums carrés au coeur liquide : les Wrigley's !
Répondre
N
Avec plaisir Kuki, c'est toujours très chouette de mettre un nom sur une marque dont on se souvient :-)
J
ma mère a retrouvé ce qu'elle appelait des chewing gums gagnants dans une petite boite quelle avait conservée plus de 50ans plus tard!photos a l'appui pour les intéressés! ils sont des années 60 et rouge cuivré.
Répondre
C
Bonjour jess, ça m'intéresserais d'avoir des photos. Merci.
cyssou17@hotmail.com
N
Bonjour Jess. ah tiens, une sorte de "Veinards"alors. Je ne pensais pas ça si vieux.
J
Bonjour Nath-Didile,
Je recherche désespérément depuis l' été 1974 ces chewing gums à la vanille, avec le cow boy s/ l' emballage...
Répondre
J
oui je croyais que c'était ceux là au départ!
N
Hello JP. Pas connu pour ma part ces chewing-gums-là. je pense qu'ils ont bel et bien disparu...
S
Par rapport à cette page sur les malabars, il est vrai qu'il existait un gout à la réglisse avec un emballage noir, par contre le gout laissait à désiré…………...
Répondre
N
Bonjour Stéphane, j'ai peu de souvenir de ce goût réglisse. Je serais curieuse de goûter de nouveau, mais c'est impossible malheureusement.
P
Bonjour, sur mon site je tente de référencer pas mal d'ancien bonbons / chewing gum dont les hubba bubba blubblicious et dans quelques jours les bazooka ...du coup je suis preneur de vos commentaires je les lis et tente de dénicher des introuvables ;-p je ne mettrais pas de lien pour ne pas faire de publicité clandestine fouillant les entrailles du net à la recherche de petites petites sucrées ;-)
Répondre
C
Bonjour Pierre
Nous sommes entrain d'établir un inventaire des chewing gum français. Mon ami Franck a fait un site internet pour ça. Monsieur Malabar (vous trouverez sur Google ou autre moteur de recherche). Est ce que vous collectionnez malabar ou autre marque? Avez-vous des images bazooka en double? Cordialement. Cyrille
N
Bonjour Pierre. pas de soucis, vous pouvez mettre le lien.
E
Bonjour!!
Est ce que quelqu'un se souvient d'un gros bubble-gum carré, rose (gout fraise il me semble...) emballé individuellement dans un papier métallisé rose (un peu comme celui des chocolats "Mon chéri", vous voyez?) Ma grand-mère achetait ça fin années 80-début 90... J'étais tout petit, alors impossible de me souvenir du nom du fabricant ou autre... Mais ma sœur et moi nous en souvenons parfaitement et cherchons désespérément ce que cela pouvait être!! :/
Répondre
L
il y avait le malabar a la reglisse l emballage etait noir
Répondre
N
Bonjour Laurent. Oui je m'en souviens et je l'aimais beaucoup. Dommage qu'il ait disparu.
B
Nathalie? Est ce que tu as connu le malabar à la menthe ? il était de couleur vert clair, et en circulation début des années 70, pour les décalcomanies, il me semble que c'est la peau qu'on mouillait ! A+
Répondre
N
Oui le Malabar à la menthe j'ai connu en effet Jean-Bernard :-) Et oui en effet il fallait mouiller la peau pour ce type de décalcomanie ! J'ai écrit un très gros dossier sur les décalcomanie que tu as forcément connues aussi. C'est ici (copies-colles le lien dans ton navigateur) : http://lescopainsd-abord.over-blog.com/article-les-decalcomanies-par-nath-didile-84434417.html
E
Bonjour, et merci pour ce blog qui me replonge dans l'enfance (je suis né en 67) et dans une époque tellement différente d'aujourd'hui... En ce qui concerne le chewing gum, il y a la marque Chiclet (voir google image) petits chewing gums carrés vendus souvent en distributeur automatique. Les tablettes wrigley "concurrentes" des hollywood mais avec leur parfum unique tutti frutti (tablettes jaunes) et une texture différente, plus souple.
Merci encore pour ce travail gigantesque mais salutaire.
Répondre
N
Bonjour Ed. Merci beaucoup pour tous ces compliments, c'est très gentil. Ravie de te rappeler de jolis souvenirs de môme. Oui j'ai connu Chiclets moi aussi et les Wrigley aussi.
L
j ai beaucoup aimer votre page c est trés vieillissant lol par contre connaissez vous "les pépites du Pirate " des chewing gums en forme de cailloux multicolor enfin je crois que c était ce nom ! merci encore pour ce voyage dans le temps lol
Répondre
N
Bonjour Lordi. Oui ça ne nous rajeunit pas ! Un copain m'a en effet parlé de ces pépites mais je n'ai pas connu moi-même.
M
je recherche les chewing gum de mon enfance 1960 hollywood tablettes blanches à la menthe savez vous si on peut encore en trouver et ou merci
Répondre
N
Bonjour Malan. Je ne pense pas non, ça ne me dit rien en tout cas.
T
Ouf ! Enfin une preuve que les hubba bouba ont existé ! Je suis la seule à m'en souvenir ds mon entourage. Bon goût de... de chewing gum ! J'en ai mâché des kilos !! C'etait les meilleurs pour faire des bulles enormes.....
Super souvenir
Répondre
N
oui tout va bien Toutoune, je te rassure et je m'en souviens aussi ! Mais je préférais les Spring Gum pour ma part :-)
C
il y avait les houba boubba aussi qui permettaient de faire des bulles énormes !
Répondre
N
Oui Christophe, j'en parle à la fin de l'article d'ailleurs.
K
L'image des "Veinards" me revient en tête car avant que je me débarrasse,pour manque de place, de mes Picsou magazine, beaucoup de pubs figuraient dedans. En parlant d'Hollywood, je me rappelle d'avoir eu un yoyo avec la marque et un autre Sprite.
Répondre
C
Il y avait le yoyo malabar aussi !! J'en ai 2.
N
ah dommage d'avoir sû te séparer de tes Picsou !

Oui j'ai eu aussi un Yoyo de ce type-là quand c'était la grande mode, autour de 85 je pense. J'avais le Coca Cola moi.
S
Cool ! J'avais oublié Bubble Yum et Spring Gum, qui étaient géniaux car super à mâcher et avec beaucoup de goût ! Pour la musique des pubs Hollywood, on l'entendait depuis bien avant 1983 ! Je dirais plutôt 1973... Elle disait : "Fraîcheur de vivre (Hollywood Chewing Gum) Chewing gum au goût très frais (Hollywood Chewing Gum) Pour être bien (Hollywood Chewing Gum) Hollywood Chewing Gum". La fin fut ensuite remaniée en "On en prend un (Hollywood Chewing Gum) On se sent bien"... A part ça, j'ai ENCORE toute ma collec' de tatouages et d'images Malabar et Bazooka dans une boite, si si !
Répondre
M
Bonjour, je cherche à montrer les séries de vignette Bazooka Jo ici : www.mr-malabar.fr/vignettes-bazooka-joe-sommaire.html
Est ce que vous pourriez m'aider en me scannant vos vignettes ?
Merci beaucoup
N
Rhââââ la chance d'avoir gardé ces petites images Stéphane ! Un petit trésor, bravo !
Merci pour les paroles d'Hollywood chewing-gum :-)
P
Bonjour à tous,
Si vous souhaitez poursuivre l'aventure Malabar, un site à découvrir :
http://malabarmania.chez.com/
Merci pour votre visite et vos commentaires...
Sympa la rétrospective sur cette page de notre enfance...
Répondre
P
Ah oui ! les bazookas je m'en souviens ! Et Est ce que vous avez eu les maga chewing gum en forme de cigares(marron) ? Miam !
N
Bonjour Patrick. Je connaissais déjà ton site, je l'ai visité plusieurs fois en effet. Il est très complet et très interessant. j'adore les vieilles pubs en particulier, bravo !
Merci pour ton comm' et les compliments ! :-)
M
Je me rapelle de mon tout premier chewing gum, en 1986 je crois, j'avais 4 ans...
C'était un Holliwood gout cola. Je n'en ai jamais revu depuis...
je paierais cher pour pouvoir retrouver ce moment !
Répondre
N
Bonjour Gil, oui très bon souvenir. Je ne sais vraiment pas pourquoi ils ont arrêté !
G
moi le chewing gum hollywood au cola était mon préféré, je rêve d'en remanger un jour
N
ah enfin quelqu'un qui se souvient du Hollywood au coca, merci Michel ! :-)
N
5 centimes, c'est possible, je n'ai aucune mémoire des prix d'époque.

Le Hollywood blanc, c'était menthe glaciale, non ? Je n'aimais pas.
Répondre
P
En ce qui concerne les chewing-gums HOLLYWOOD, avant ceux au citron et à la fraise il y a eu les verts (Chlorophylle), les blancs (?) et ceux que j'adorais, les rouges (?).
Mais j'aimais beaucoup les veinards aussi ! (5 centimes pièce, si je me souviens bien alors que le Malabar en valait 10 !)
Répondre
P
OUi !!!!!!!!Les hollywood rouges ! c'etaient mes preferés , mais au gout indefinissable(si je me souviens bien ils etaient intitulés "fruits" mais pas le gout de fruits...je m'en souviens encore!)
N
J'avoue que je n'ai pas fait attention si on en trouvait encore ou pas...
R
Depuis plusieurs années je ne trouve plus d'Hollywood au citron. Je ne trouve des "mélanges".
N
oh oui en effet il y a des chewing-gums à la cannelle sur ce site, extra ! Merci Lagarde ! ^^
Répondre
L
Bonjour, je viens de lire ton article et moi aussi je veux faire un petit tour dans le passé.
J'ai trouvé ce site qui pourrait te plaire pour les dentines cannelle.
www.cometeshop.com
Florence
Répondre
F
Je dirais plutôt bubble gum, mais bon je peux me tromper!
Répondre
N
Merci pour ta balade "chez moi" Fred ! ^^

Je ne sais plus trop finalement pour le gout du Tubble Gum ! Gout Bubble-gum je crois oui en effet...
Répondre
F
Je continue a éplucher ton site et moi aussi, j'ai connu le tubble gum.

Je ne m'en rappelais plus avant de revoir ta photo! Donc un grand merci à toi. Je me rappelle de la couleur rose pais des souvenirs le produit avait le gout du malabar et non tutti fruti. Je dois
me tromper.

Ensuite c'est clair qu'on vidait vite le tube. Le dessin figurant sur le tube actuel n'est pas terrible. C'était mieux avant.
Répondre
N
Bonjour Niki. Je connaissais déjà ton site très sympa où on peut retrouver toutes ces bonnes petites douceurs d'autrefois et plein de souvenirs en général !
Répondre
N
Les bonbons rétros de notre enfance sont disponibles sur le site Génération Souvenirs !!

J'ai trouvé du Tang, Frizzy Pazzy, Pipas, Roudoudous, Tubble Gum, etc..

http://www.generation-souvenirs.com/bonbons-enfance-annees-70-80-et-90-les-grands-classiques-80s-90s-xsl-352_355.html?page=all
Répondre
N
Merci mon p'tit Sirius, bisous :-)
Répondre
C
Vraiment un grand bravo pou ce sublime exposé !! j'en ai beaucoup appris ! et puis que de bons souvenirs ;)
Biz' Nat
Sirius
Répondre
N

Oui Fred, un petit plaisir régressif pas cher ! Merci à toi :-)


Répondre
M

Superbe article Didile,complet et passionnant.Il m'arrive de m'acheté
encore des malabar,de temps en temps,j'adore le gout.


Répondre
N

LOL Merci Isabelle c'est trés gentil ! Et merci beaucoup Cricri aussi :-)


Répondre
C

Un excellent reportage bien complet sur tous les chewings Gums de notre enfance , les Malabar , j'en ai gouter à un tas de parfums differents , Menthe , Cola , Fraise , Tutti Frutti , Orange ,
Grenadine , Coco , Réglisse , aujourd'hui , la plupart n'existe plus .

Merci Didile pour ce rafraichissant moment


Répondre
I

Ouah ! Quelle culture ! Je suis vraiment impressionnée :-) Si on m'avait dit qu'il y avait autant de choses à savoir sur les gommes, je l'aurais pas cru !


Répondre

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog