Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Souvenirs d'enfance
Je suis retournée dans le village de mes grands-parents il y a quelques mois pour une occasion bien triste, l'enterrement de ma grand-mère, la dernière de mes quatre grand-parents. C'était une grande page qui se tournait...

En faisant le tour de leur ancienne maison qui a été vendue il y a quelques années déjà, j'ai essayé de voir si mon sapin Pif existait toujours dans le jardin, si on ne l'avait pas coupé. A mon grand soulagement, j'ai pu constater qu'il était toujours bien là, même s'il avait perdu quelques branches à cause de la tempête de décembre 1999 qui a été très violente dans ce coin de la Charente.
 
J'avais 12 ans quand j'ai eu la petite branche de sapin dans le numéro 714 de Pif-Gadget, c'était en décembre 1982, un joli cadeau de noël avant l'heure.
Ci-dessus la couverture du Pif dans lequel j'ai eu la pousse (enfin plutôt la seconde couverture car à cette époque-là le magazine avait une couverture différente au recto et au verso).

J'avais la chance d'avoir Pif toutes les semaines depuis mes 6-7 ans et j'attendais toujours le gadget avec beaucoup d'impatience, d'autant plus qu'il était annoncé la semaine précédente sur la dernière page du magazine, ce qui fait que la plupart du temps j'étais vraiment fébrile le mardi en ouvrant le blister pour trouver le gadget prévu !
 
On avait planté la brindille avec mon grand-père maternel dans un pot en terre cuite afin qu'elle puisse pousser, mais je l'avoue je n'y croyais pas vraiment. Et pourtant ! Quand le mini-sapin est devenu trop grand pour tenir dans le pot, on a décidé de le replanter en pleine terre mais cette fois chez mes grands-parents paternels à la campagne à 25 kilomètres de là car ils avaient plus de place chez eux. Il y avait en effet déjà sur leur propriété de nombreux sapins car mon grand-père était menuisier et il avait planté ces arbres afin de produire du bois pour en faire des meubles et des charpentes.
Nous n'avions pas voulu mettre mon sapin Pif à coté des autres arbres dans la sapinière où il aurait été insignifiant. Non ! Lui avait l'honneur de trôner au milieu du jardin potager, ce qui fait que je pouvais le voir facilement à chaque fois que je m'y rendais.

 
Je l'ai regardé grandir à chaque vacances passées chez eux, devenir de plus en plus grand et vigoureux et finir par me dépasser allègrement pour ne plus s'arrêter ! Incroyable que cette brindille de rien du tout, à peine 9 ou 10 cm, soit devenu un géant !

Ci-dessus à droite une petite branche prise sur mon sapin Pif que j'ai ramenée chez moi en souvenir. La brindille n'était pas plus grande que ça dans le magazine.
 
Donc c'est avec un grand bonheur que j'ai pu constater qu'il était toujours au même endroit en retournant dans le village de mes grands-parents. J'ai même eu du mal à le reconnaitre, je ne l'avais pas vu depuis longtemps, il atteint plus de 10 mètres de haut aujourd'hui ! 
C'est pour moi un symbole du temps passé, un symbole de mon enfance qui me rappelle de bons souvenirs chez mes grands-parents. J'espère qu'il restera encore longtemps debout et qu'il aura une longue vie. 32 ans c'est encore très jeune pour un sapin !

Voici donc une image de mon arbre, il est un peu "déplumé" à cause de la tempête de 1999 mais il est toujours là !


 

Le terrain appartient aujourd'hui à la mairie. C'est donc devenu le sapin de tous, celui du village et il verra encore bien des enfants grandir.

 
La saga des sapins Pif
 
Ce n'était pas la première fois que Pif offrait un sapin dans son magazine. En effet, dans le Pif-Gadget n°347 du 18 octobre 1975, l'hebdomadaire innovait en offrant pour la première fois de son histoire un plant de sapin "Picea Abies" et en titrant sur la couverture "Attention, dans deux ans, ce sapin sera plus grand que toi !". On y voyait l'arbre en dessin transpercer le toit d'une maison.



C'était un gros défi que s'était lancé Pif d'offrir un végétal vivant dans son magazine. Cette opération a demandé un énorme travail en amont pour trouver les plants afin de les offrir à ses petits lecteurs. 615 000 pousses ont ainsi été commandées auprès de la société "Sergaflor", basée en Hollande. Les petites boutures ont ensuite été conditionnées en France dans un sachet plastique où on voit Pif avec le pouce levé.
360 000 exemplaires ont été vendus.

L'opération sapin a été renouvelée en décembre 1982, c'est celui que j'ai eu, puis en décembre
 1987 avec le n°974 et début 1992 avec le n°1181. Il est apparu une dernière fois dans le numéro 2 de "Pif Découverte" de novembre 1993.
 
Il y a donc des milliers de sapins Pif de différentes générations plantés un peu partout sur notre territoire, c'est vraiment marrant d'y penser !

Ces numéros ont connu un énorme succès à chaque parution. Presque autant que ceux avec les pifises, qui étaient des artémias (sortes de mini crustacés) et les pois sauteurs du Mexique qui étaient des larves qui s'agitaient dans des graines.

Ci-dessous les Pif de 1987, 1992 et 1993 :




 
Voici les explications qui étaient données dans le mode d'emploi du gadget-sapin (issu du Pif n°347) avec de très belles illustrations par Luguy (l'auteur de "Sylvio" que j'aimais beaucoup) :

1) Après l'avoir sorti de son sac, fais un trou dans la terre... Puis, poses-y les racines avec leur terre !
2) Plante ton sapin dans un pot rempli de terreau ou dans ton jardin.
3) Après, c'est très important, recouvre les racines jusqu'aux premières branches.
4) Soutiens ton sapin à l'aide d'un tuteur. Arrose-le tous les jours et tu pourras le garder pendant trois ans sur ta fenêtre.
5) Ensuite, tu pourras le planter en pleine terre et le voir grandir de 80 cm tous les ans pour atteindre une hauteur de 30 à 40 m (10 étages).




 
Le petit garçon blond qu'on voit en photo dans cette double-page s'appelle Eric, c'était un petit voisin de la journaliste-pigiste qui a écrit le sujet, Annette Schreiber qui habite dans l’Essonne.



Le sapin a été planté chez elle et il y est toujours. Voici une photo d'Eric devenu grand, 36 ans plus tard, avec le sapin qu'il avait planté chez la journaliste, c'est le premier de tous les sapins Pif ! 




La communauté du sapin Pif

Joël Fauré, ancien lecteur de Pif et fonctionnaire au tribunal de grande instance de Toulouse, a créé un blog pour retrouver tous les sapins plantés par les enfants dans les années 70 et 80.
En 2011, 36 ans après la mise en terre de son propre petit sapin, il avait lancé un avis de recherche dans la presse, un "appel de la forêt" comme il l'a appelé, lui permettant de retrouver plus de 180 arbres à travers la France, mais aussi à l'étranger et de recueillir des témoignages très touchants.
Il dit vouloir "établir une sorte de "sapineraie" du coeur, du souvenir et de la mémoire". C'est une magnifique démarche qui ne peut que me plaire.

Je lui enverrai un lien vers mon article, ça lui fera sans doute plaisir.

Voici le lien vers son "appel de la forêt" de 2011 sur son blog :

http://pifgadget.blogs.liberation.fr/blog/2011/09/index.html

 
 
L'histoire de Joël Fauré dans l'émission "Mille et une vies" en 2016 où il était invité.
Merci au site Pif Collection pour les divers renseignements :
http://www.pif-collection.com/
 
 
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

EDITION DE L'ARTICLE (décembre 2015)
 

2 décembre 2015, le 2ème numéro du nouveau Pif est paru avec une belle double page sur les sapins Pif : les Sapifs.

Il y a de ça deux mois, Frédéric Gargaud, le concepteur éditorial du nouveau Pif, m'a contactée par l'intermédiaire du blog en m'écrivant un très gentil message : "Pour le 2ème numéro du magazine Pif, proximité de Noël aidant, nous souhaitons faire une double page sur ce que sont devenus les anciens sapins Pif, et bien sûr les histoires qui ont germé avec. En furetant sur Internet, je suis tombé sur votre blog et j'ai lu avec beaucoup d'émotion votre article sur votre propre sapin Pif. J’aurais du coup beaucoup aimé partager cette histoire avec nos jeunes lecteurs."

C'est ainsi que j'ai pu discuter avec lui au téléphone dès le lendemain en évoquant mes souvenirs de cette fameuse brindille trouvée dans mon magazine préféré en décembre 1982, il y a 33 ans ! Je lui ai envoyé la photo de mon sapin et il a composé un petit texte pour l'accompagner.

Je suis extrèmement fière et touchée d'avoir pu participer à ce nouveau Pif, quelle belle surprise ! 

Des graines sont offertes dans ce numéro, peut-être retrouvera-t'on donc de grands sapins comme le mien dans 20 ou 30 ans !

 

Voici ce que donne la double page dans ce Pif de décembre 2015 :
 


Et un gros plan sur mon sapin :

 

Commenter cet article
S
Je ne me rappelle plus de ce sapin Pif. Pourtant je l'avais aussi toutes les semaines. Le seul auquel j'ai pensé, c'est celui qui était en carton et lorsque tu le trempais dans l'eau, ça faisait pousser des mousses colorées pour faire une déco de Noël.
Répondre
N
oui je m'en souviens aussi, c'était magique ce gadget et ça me faisait rêver !
N
Bonjour, désolée je n'avais pas encore vu votre message qui date d'il y a 3 mois. Encore un arbre géant de Pif, chouette !
Répondre
C
j 'ai planté avec mon grand père il y a 55 ans un pin noir d'autruche qui fait plus de 15 mètres aujourd'hui il se trouve a jonzac en Charente maritime outre la brindille la semaine suivant il y avait dans le pif un buvard magique si vous voulez me joindre je suis a tours
amicalement

/Users/patrickchalet/Desktop/IMG_0929.JPG
Répondre
R
d un petit bout de branche tu as réussi à en faire un beau sapin malgré la tempête qui l a un peu déplumé je trouve ça génial
Répondre
N
oui, il avait un beau et grand avenir devant lui !
R
moi, mon sapin était tout sec. Je suppose que l'envoi des magazines vers la Belgique avait pris quelque retard. Jamais planté !!
Répondre
N
ah mince Renard... un acte manqué !
C
bonjour comment on fait pour enregistré mon sapin sur internet merci
Répondre
N
Bonjour Christophe, je ne sais pas vraiment... il faut contacter l'administrateur du site.
S
- j'ai enfin trouvé dans mon Auchan le PIF GADGET avec le sachet de graines de sapin qui est mythique car ceux qui les avaient planté il y a 40ans ont des sapins gigantesques chez eux ! j'ai mis quelques graines
en pots, on va voir.... j'ai pas eu le mag à l'époque car j'avais que 5ans...
il y a des pages de jeux marrantes sur STAR WARS dedans
Répondre
N
Oui Seb, j'ai vu ça en effet.
J'espère que ton sapin sera aussi haut que le mien un jour !
N
Oui Seb, j'ai vu ça en effet.
J'espère que ton sapin sera aussi haut que le mien un jour !
L
Bonjour beau blog pleins de fabuleux souvenirs , je transmets ma passion des années 70 80 a mon fils de 2 ans , avec le nouveau sapin de pif qui pousse bien , bravo encore....
Répondre
N
Bonjour Lionel, merci pour tes compliments. C'est génial de pouvoir passer le flambeau à ton fils avec ce nouveau sapin Pif ! ;-) J'espère qu'il deviendra aussi grand que le mien !
M
Nathalie, Pif renait, avec pour Gadget justement des graines de sapin.
Merci de votre passion, qui me redonne cette énergie de l'époque. Je suis en train d'étudier l'endroit où faire pousser ces graines pour les retrouver dans 30 ans .. Lol
Répondre
N
Oui j'ai vu ça et d'ailleurs si tu as lu ce nouveau Pif, on y parle de mon sapin en bas de page, la Nathalie en question, c'est moi !
Je vais le rajouter à mon article d'ailleurs !
N
Oui j'ai vu ça et d'ailleurs si tu as lu ce nouveau Pif, on y parle de mon sapin en bas de page, la Nathalie en question, c'est moi !
Je vais le rajouter à mon article d'ailleurs !
S
Mes années Pif Gadget:

http://super-shogun.blogspot.fr/2012/02/mes-annees-pif-gadget.html
Répondre
N
Très sympa et complet cet article, j'y ai retrouvé nombre de souvenirs, bravo Super Shogun ! :-)
J'ai encore beaucoup de souvenirs de gadgets à raconter sur mon blog, je le ferai petit à petit.
R
J'adore le concept de la communauté des sapins de Pif !
Répondre
L
Coucou Willy ! Oui c'est super sympa comme idée, c'est très touchant ! ;-)
B
waow impressionnants les sapins Pif ! je ne me rappelais pas de ce numéro de de Pif Gadget, pourtant ma mère me l'achetait (mais bon on n'avait pas de jardin)
Répondre
N
Tu n'avais peut-être pas eu ces numéros-là. J'avais beau l'avoir toutes les semaines ou presque, j'ai aussi loupé des numéros parfois.
D
Ah mais j'avais loupé cet article, ma Didilette !
Il est génial ton article, rempli d'émotions.. bravoOo !
Ca me fait tout bizarre aussi de voir des arbres ou conifères plantés durant mon enfance et si hauts et majestueux en 2014...
... c'est là qu'on se dit concrètement... que le Temps passe.
Si vite, trop vite. <3
Répondre
N
Oh oui ma Domdom, ça passe tellement vite le temps. Et tous ces arbres, eux ils restent, et ils nous regardent juste passer ! :-D

Tu sais, j'avais tellement peur que la mairie coupe mon arbre (car une partie du jardin de mes grands-parents a été racheté par la municipalité) que j'ai carrément envoyé un mail à la mairie avant-hier avec un lien vers mon article en demandant si le sapin était toujours debout déjà (j'y étais allée en janvier dernier) et s'il n'était pas prévu de le couper.
Ils m'ont répondu très gentiment qu'il était toujours debout et qu'il n'était pas prévu de le faire disparaitre sauf s'il menaçait la sécurité ce qui n'était pas le cas. Ca m'a fait vraiment plaisir !:-)
H
Je savais pas qu'ils avaient réédités autant de fois ce "qadqet"

Trop fort tu as été jusqu'à retrouvé le type en photo dans le reportaqe ^^

Les dessins effectivement , pour montré comment faire sont superbes, c'est aussi pour ça que j'aimais pif meme si j'en ai eu peu

J'ai revus y a peu les couvs d'une série de numéros d'été sur le campinq, que j'avais eu ( au moins 2 dans mes souvenirs après avoir vu ces couvs) celui avec la tente et celui avec la boussole, c'est mon père qui les avait acheté, autant dire un évènement car en dehors des fetes d'anniv et de noel, nous achetait rarement qq chose par plaisir en dehors du journal de mickey
Répondre
N
Merci pour ton comm' Romu et merci pour tes souvenirs à propos de Pif. J'en aurais des tas à raconter avec tous ceux que j'ai eu. Ca viendra, je suis en train d'essayer d'en retrouver certains progressivement ce qui est loin d'être si facile.
M
Incroyable. J'en n'avais le souvenir, pourtant abonné à Pif. Une petite branche bien choisie en amont pour le plaisir des enfants. Petite branche devenu grand arbre grâce à l'amour qu'on lui a donné. La nature, l'émotion, what else !
Répondre
N
pas grave, ça m'arrive régulièrement de zapper des lettres ou des pmots, j'avais compris quand même Masi !
Oui comme tu dis, que demander de plus, c'est tout ce qu'on aime quand ça parle d'émotion d'enfant et de souvenirs ! ;-)
M
Je devrais me relire, car il manque le mot "pas" ... le souvenir.
T
Un de mes articles préféré car on y ressent vraiment le moment d'enfance personnel :)
Répondre
N
eh oui mon p'tit Thark', beaucoup d'émotion pour moi, ce sont mes "racines" au propre comme au figuré ! ^^
V
joli article Didile comme toujours ;) histoire très touchante par la même occasion , on les regrettes tous ces pif gadgets , c'était super ces magazines très instructifs , avec plein de bonne histoires etc un peu dans la même veine que les castors juniors :)
Répondre
N
Merci beaucoup Virgile pour tes compliments.
Oui c'était un super magazine qui me laisse d'excellents souvenirs aussi.

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog