Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Souvenirs d'enfance


Après avoir évoqué les souvenirs d'école et du collège dans les parties une, deux et trois (cliquez sur les liens actifs), voici un quatrième et dernier dossier, tout entier consacré aux jeux de la récréation.

Moment toujours attendu avec impatience par les gamins que nous étions, la récré rythmait nos journées d'école. Chacun apportait dans son cartable de quoi s'occuper durant ces pauses bien méritées. Il n'y avait que les coups de sifflet de nos maître set maîtresses qui stoppaient net les sauts, les danses, les courses folles et les cris !


Les billes


Mon occupation favorite pendant les récrés à la primaire. Je ressens encore aujourd'hui une joie indescriptible quand je touche un petit sac de billes dans les magasins, une réminiscence du plaisir enfantin lors de leur achat. Je crois que jusqu'à la fin de mes jours, j'aurai ce plaisir de les faire rouler dans mes doigts et entendre ce bruit si caractéristique des billes qui s'entrechoquent.

Je ne sais pas pour vous mais à notre école on avait ces catégories (de celles qui avaient le moins de valeur aux plus recherchées) :

- les terres
- les agathes
- les porces (porcelaines)
- les yeux de chat (transparentes)
- les araignées (avec filaments)
- les boulets (ou callots/boulards).


Ma grand-mère m'avait fabriqué un joli petit sac en toile de jean avec un cordon coulissant pour trimbaler mes billes à l'école. Et chez moi je les rangeais dans une boite en plastique, je n'emmenais jamais tout mon trésor à la fois !
 


On repérait un trou dans la terre dans la cour de récré et c'était à celui qui rentrait toutes ces billes en premier. Il fallait de la technique et du doigté.

Avec ma maman, nous étions en HLM alors pour jouer aux billes, j'avais trouvé l'astuce de soulever une petite latte du plancher, ça me faisait un trou pour apprendre à viser. Une fois mon jeu terminé, je remettais le petit morceau de bois en place. J'espèrais secrètement au fond de moi que personne n'aurait l'idée de le recoller un jour ! 
L'été au bord de la mer, j'emportais mes billes pour jouer dans le sable avec mes petits coureurs cyclistes en leur faisant de grands circuits.


En 1986, dans son numéro 915, le magazine Pif offrait comme gadget un lot de 6 billes "Zorro" et "Feu" du fabricant VLECO.



 


L'élastique


Ma deuxième occupation favorite, c'était l'élastique. Ma grand-mère faisant pas mal de couture, je lui chapardais de l'élastique dans sa travailleuse, ni vu ni connu (enfin pas tant que ça, elle se rendait forcément compte que sa réserve diminuait !).

Il fallait se trouver deux copines et on se lançait dans des parties endiablées de saut à l'élastique. D'abord attaché aux deux chevilles, jambes serrées, jambes écartées, puis une seule cheville, aux genoux et même  aux cuisses, c'était sportif ! 
Vous verrez une démonstration en video ICI.

 


Chez mes grands-parents où j'allais après l'école et où je passais tous mes mercredis, j'étais seule, donc pour jouer à l'élastique je prenais deux chaises de jardin en métal blanc (bien lourdes) pour tenir l'élastique de chaque côté. Il suffisait de les orienter correctement pour élargir ou rétrécir l'écartement. 

En 1987, les Pitchounettes chantaient "La tactique de l'élastique". A écouter ICI.
 


 

La corde à sauter


Jeux incontournable des cours de récréation, pratiqué par les petites-filles en majorité.
Je défie tout le monde aujourd'hui de sauter autant de fois à la corde qu'on le faisait à la récré sans être essoufflé. C'est fou ce qu'on est endurant quand on est môme !
Je n'aimais pas beaucoup celles avec des poignets et corde en plastique, elles étaient trop légères. Les plus performantes étaient en bois avec une corde assez lourde pour bien fouetter le sol. 

 

 


On s'amusait aussi à 3 en faisant sauter une copine au milieu, voire avec deux cordes et deux copines qui sautent. Ou on sautait à deux en même temps avec la même corde à sauter, c'était très acrobatique !
 

 

 

La marelle

 

Puisqu'on est dans les sauts, il ne faut bien sûr pas oublier la marelle. On la traçait sur le goudron de la cour d'école, de la "terre" au "ciel" en passant par les chiffres de 1 à 9. Mais pour cela il fallait d'abord repérer un caillou qui laissait des traces blanches.

On devenait expert dans cette quête en repérant les pierres les plus blanches et les plus tendres.
On allait jusqu’au "ciel" à cloche-pied en sautant de case en case. Et on revenait vers la "terre" après avoir récupéré notre petit caillou en évitant la case où on l'avait lancé.


A propos de marelle, est-ce que vous vous souvenez vous aussi de la belle chanson de Nazaré Pereira, "La marelle" ? Elle date de 1980. A écouter ICI.
 

 




Rondes et comptines


Les rondes étaient un grand classique des cours de primaire. Elles étaient accompagnées de joyeux refrains. 

Le fermier

Un des plus communes commençait comme ça : "Le fermier dans son pré, le fermier dans son pré, ohé ohé ohé, le fermier dans son pré...."
Un enfant au centre de la ronde jouait le rôle du fermier, il choisissait dans les enfants de la farandole "sa femme", qui choisissait à son tour "son enfant", "la nourrice", "le chien", "le chat", "la souris" et enfin "le fromage" qui était "battu" (gentiment évidemment) au centre de la ronde.

 

La ronde des amoureux

Un enfant était choisi pour être au milieu et les autres entonnaient en coeur "un samedi soir je dis à ma mère, voulez-vous savoir le garçon (la fille) que j'aime, c'est un jeune garçon (une jeune fille) à qui j'ai donné mon coeur... J'ai donné mon coeur à  ...". Et là on prononçait le prénom du supposé amoureux/amoureuse en posant la question bien fort  "Est-ce bien la vérité ?". L'enfant au centre devait confirmer ou non. Si la réponse était oui, il choisissait un autre enfant qui prenait sa place au centre et la ronde recommençait. Si la réponse était non, il restait au centre et on trouvait un autre prénom d'amoureux.
Je m'en souviens comme si c'était hier !

 


Passez Pompon
 

On chantait aussi régulièrement cette comptine en formant un pont à deux en se tenant les bras face à face. Les camarades passaient dessous à la queue-leu-leu en entonnant ce refrain :
"Passez pompon les carillons. Les portes sont ouvertes. Passez pompon les carillons. Les portes sont fermées...ààààà clef !" Les deux enfants qui formaient le pont refermaient les bras sur celui ou celle qui passait au moment où on prononçaient "à clef", il se retrouvait ainsi prisonnier. Les deux enfants lui posaient une question secrète à voix basse sur un double-choix. Par exemple : "Tu préfères les fraises ou les framboises". Et en fonction de son choix, il se mettait derrière un des deux enfants. Quand tout le monde était passé, on se retrouvait avec deux files d'enfants face à face et on faisait comme au tir à la corde en se tenant les uns les autres. Un des deux files devait céder.


Le jeu du facteur

On s'asseyait en rond en tailleur. Un des enfants était désigné pour être le facteur. Il marchait autour du cercle avec un mouchoir à la main (ou autre chose qui figure un colis) pendant que les autres chantaient les yeux fermés : " Le facteur n'est pas passé, il passera demain matin, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche ! ". A la fin de la chanson, le facteur posait le mouchoir derrière un des autres joueurs. Celui avait le colis derrière lui devait se lever et aller attraper le facteur avant qu'il ait le temps de s'asseoir à sa place dans la ronde.


Au rayon des comptines, on chantait aussi "Trois p’tits chats", "Un petit cochon pendu au plafond" ou "Jacques a dit".


 

 

Courses, bagarres etc ...


Simples et efficaces, ne nécessitant aucun matériel, les jeux de courses poursuite où on s'amuse à s'attraper étaient des grands classiques des cours de récré. De bons moments de rigolades qui permettaient de se dégourdir les jambes et de tester ses reflexes.

Le plus connu est le jeu du chat perché. Le chat court après les souris qui doivent se percher pour ne pas être touchées. Quand le chat touche une souris, il devient souris et la souris devient chat.

Dans l'espace de semi-liberté de la cour d'école, les garçons adoraient jouer à la bagarre "pour de rire", histoire de se défouler et de se mesurer entre eux. Les instituteurs intervenaient assez peu, sauf en cas de réel danger.
 


Il y avait aussi bien sûr aussi les classiques parties de cache-cache, le "pierre, feuille, ciseaux" et "1, 2, 3 soleil".

 


Jeux de balles et ballons


Le jeu de la tomate

On se plaçait en rond en écartant les jambes de façon à ce que les pieds des joueurs se touchent les uns des autres. Le ballon était mis en jeu à l’intérieur du cercle, les enfants le tapaient avec leurs mains jointes penchés en avant, le but étant de faire passer le ballon sous les jambes des autres pour les éliminer. Quand un joueur laissait passer un ballon sous ses jambes, il se plaçait de dos pour une seconde chance. Et quand un enfant était éliminé définitivement, on se resserrait  pour reformer un cercle et continuer la partie.
 


Balle au prisonnier ou jeu des chasseurs

Un enfant était désigné chasseur et devait atteindre un autre joueur avec son ballon (ou avec la main). Dès qu'un joueur était touché, il passait dans le camp des chasseurs. Les chasseurs se faisaient passer le ballon pour toucher les joueurs restés libres jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Le dernier joueur devenait le chasseur de la partie suivante.

Il y avait aussi les mini balles rebondissantes style agathe. On en trouvait dans les petits distributeurs à 1 franc dans les grandes surfaces. Il fallait faire attention en les lançant car elle rebondissaient particulièrement bien et on avait parfois du mal à les retrouver tellement elles allaient loin et haut !


Il y avait la mode des petites balles en mousse (caoutchouc). J'en ai eu plusieurs, je les aimais beaucoup, elles rebondissaient bien. L'été à la plage elles flottaient sur l'eau et c'était le même genre de balle qu'on utilisait pour le Jokari.
Ci-dessous, ce sont des balles de marque Delacoste (qui fabriquait aussi tous les jouets pouêts de notre enfance).

 

Balle au pied

On passait l'anneau autour de la cheville et on faisait tourner la balle en sautant par dessus.
 


 

 

 

Jeux seul ou à deux


Osselets

Le jeu comportait cinq osselets dont un de couleur différente, rouge la plupart du temps. Les osselets pouvaient être en plastique ou en métal (ils étaient en os à l'origine, comme leur nom l'indique).
 


Cela consistait à lancer en l'air l'osselet de couleur différente en en ramassant un parmi ceux posés par terre et en rattrapant le premier avant qu'il touche le sol. Ensuite il fallait ramasser deux fois deux osselets à la fois, puis trois osselets et un, et enfin les quatre.
Il y a des tas de variantes évidemment.
J'y ai peu joué mais j'ai eu plusieurs jeux d'osselets, notamment un ancien de ma maman en métal et un offert par la lessive Bonux (photo ci-dessus à droite).
Pif Gadget en avait offert dans son numéro 1047 en 1989 : Les Osselets De Groucho et Chico.


Jeux de fil avec les doigts

Seul ou à deux on pouvait faire des motifs avec une ficelle. je me souviens de la tasse, de la tour Eiffel et du parachute. Je faisais aussi une araignée/étoile avec une copine qui savait faire également, ça demandait plusieurs manipulations successives chacune son tour.
 

 

 

Jeux créatifs


Les scoubidous

ce loisir est apparu dans les années 60 et a fait un grand retour au milieu des années 80 où il a envahi les cours d'école et de collège.
Je me rappelle qu'on aimait beaucoup fabriquer des scoubidous à l'aide de plusieurs fils multicolores en plastique. On en faisait des porte-clefs ou on les attachait à nos sacs de classe.
Je me souviens aussi de la joie qu'on avait quand on allait acheter nos fils colorés.

 



Les bracelets brésiliens

Ils sont apparus un peu plus tard que les scoubidous. On attachait des brins de coton colorés à une épingle à nourrice sur nos jeans et on créait des motifs géométriques en nouant les fils.
Il parait qu’il fallait faire un voeux quand on le mettait autour de son poignet, et que celui-ci s’exaucerait quand le bracelet se casserait. Personne n'a pu vérifier... 

 



Animaux en perles

Il y a eu aussi la mode des crocodiles et autres petits animaux en perles de rocaille. Je n'en ai jamais fait moi-même mais une copine m'en avait fait un sur quelques récréations au collège. 
​​​​​​​

 

Echanges d' images


On passait beaucoup de temps pendant les récrés à faire des échanges d'images autocollantes pour nos albums Panini. On avait chacun nos paquets et on comparait avec ce que les copains cherchaient.
 


On s'échangeait aussi nos images Poulain ou nos grandes images cartonnées Merveilles au monde.

Je n'ai pas connu les fameuses images des Crados, mais je sais qu'elles ont eu un succès phénoménal à la fin des années 80, une vraie razzia dans les cours de récré !

Il y avait aussi les images autocollantes comme Fantastickers, les classiques ou les brillantes qui nous faisaient rêver. 

Ça nous arrivait aussi d'échanger nos papiers à lettre et enveloppes assorties.

 

 

 

Trois petits tours et puis s'en vont !


Régulièrement, dans les cours de récréation, il y avait un jouet à la mode, ça pouvait durer quelques semaines ou plusieurs mois.


Yo-yos des sodas

Je me souviens de la folie quand les Yo-yo Coca, Fanta et Sprite ont débarqué dans les cours de récré, tout le monde en avait un. On faisait des concours de figures.
C'est drôle car ce jouet est vieux comme le monde et il a suffit de coller dessus des noms de marques célèbres pour que ça ait du succès de nouveau.

 



Puces sauteuses 

Il suffisait de retourner la puce en appuyant d'une manière très forte au centre, de la poser sur une surface plate et elle sautait quelques instants après en se remettant à l’endroit. Il y avait des concours de celle qui va le plus haut dans les cours d'école.
 




Mains et bonhommes collants

Les bonhommes gluants pouvaient dégringoler sur des surfaces planes et les mains donnaient lieu à des combats acharnés !
 


 

Tac tac

Jouer avec un tac tac était le meilleur moyen pour se faire mal aux doigts ! 
 

 

Rubik's Cube

Un vrai phénomène des cours de récrés dans les années 80 ce fameux casse-tête inventé par le Hongrois Erno Rubik en 1974.
Sur la photo de gauche, ce sont ceux de ma collection, je les ai eus à l'époque. Le casse-tête à côté s'appelle "La tour de Babylone", il date aussi des années 80.

 


 

Ressorts Slinky

Aussi appelé Ondamania, il a eu du succès fin 80 début 90, on le faisait dévaler lesescaliers, c'était marrant.
 


 

Puces d'amour et totoches

On en mettait dans nos barrettes, on se les échangeait, moi je les aimais bien ces mini poupées en bois (à droite c'est La Poison dans la série "L'esprit de famille").
 

 

 

La chenille magique

Un petit jouet marrant et fascinant, et pourtant le principe est simple : la chenille a un fil transparent à l'extrémité de son museau. On attachait l'autre extrémité à notre ceinture et on faisait passer la chenille entre nos doigts ou autour d'un stylo, donnant l'illusion qu'elle bougeait toute seule comme par magie !
 

 

Dans le magazine Pif n°837 en 1985, on pouvait adopter Camille, une chenille sur le même principe.

 

Les Choubidou

On a été nombreux à l'époque à posséder ces porte-clés à ressort avec un cordon de téléphone et un mousqueton au bout.
Annie Cordy en était l'égérie en 1984, elle a même sorti un 45 tours.

 

 

Commenter cet article
M
Bonjour
Je lance un appel, est quelque-un se souvient de l' existence d' une "marelle" autre version que la + connue: celle ou les cases des chiffres "montent et redescendent" sans qu 'il y ai de terre et ciel (enfin je ne croit pas). c' est trés flou dans ma tete
Une chanson/jeu ou il fallait faire 2 lignes par duo de 2; écartés, les bras en l' air en se touchant les mains: il fallait chanter "Pour passer la Rhone (ou le pont), il faut etre 2, pour bien le passer , faut savoir danser" puis l' on s' écarte en levant d' avantage les mains sans plus les toucher, sauf un duo qui passe en sautillant au mlilieu des 2 allées ,pour aller à l' autre extrémité, pendant ce temps, en général, on chante "alors passe passe passe, alors passe donc (2 ou plus de fois). Puis ainsi de suite. Voila, peut etre pas très clair, mais en lisant , certains s' en souviendront peut etre.
Un jeu de bagarre: dans un groupe, quelque un dis "tous sur untel", et tous vont sur lui pour l' "attaquer", jusqu' à que celui-ci dise "tous sur un autre", et on y va, ainsi de suite
Une chanson "Ma Rosalie, titi pompon
Elle est malade
Elle est malade titi pompon
Du mal d'amour
Pour la guérir titi pompon
Faut de la salade
De la salade titi pompon
Trois fois par jour

C'est pas moi ! C'est ma sœur
Qu'a cassé la machine à vapeur !
Quand tu m'disais, Rosalie
Que tu m'aimais, Rosalie
Moi je croyais, qu'c'était de la blague
Quand tu m'disais, Rosalie
Que tu m'aimais, Rosalie
Moi je croyais, Rosalie
Qu'c'était pas vrai !
Mais c'était vrai...
Là les souvenirs sont flous, je crois qu 'il existait une version qui parlait de robe déchirée (pas sur)

Et celle ci ?
Un éléphant qui se balançait
Sur une toile, toile, toile,
toile d’araignée
Et qui trouvait ce jeu
tellement amusant
Que bientôt vint un deuxième éléphant

Deux éléphants qui se balançaient
Sur une toile, toile, toile,
toile d’araignée
Et qui trouvaient ce jeu
tellement amusant
Que bientôt vint un troisième éléphant

Trois éléphants qui se balançaient
Sur une toile, toile, toile,
toile d’araignée
Et qui trouvaient ce jeu
tellement amusant
Que bientôt BADABOUM !

Après les éléphants, les hannetons

Un hanneton, dans un chaudron, mangeait de la creme, mangeait de la creme
Un hanneton, dans un chaudron, mangeait de la creme et trouvait ça bien bon
Mais comme il n'pouvait pas finir tout seul la creme, alors il appela un deuxième hanneton

2 hannetons, dans un chaudron, mangeaient de la creme, mangeaient de la creme
2 hanetons dans un chaudron mangeaient de la creme et trouvaient ça bien bon
Mais comme ils n'pouvaient pas finir à 2 la creme, alors il appelèrent un 3eme hanneton

3 hanetons ... (ainsi de suite)

Ce dernier, je l' ai repris en classe en CE1, mais il était repris dans les cours de récré.

Voila, je suis sur que certains connaissent ces choses
Répondre
N
Bonjour Marcel, tout ça ne m'évoque aucun souvenir à moi, j'espère que ça rappellera quelque chose à d'autres personnes.
M
Bonsoir
D' autres chansons me reviennent
- Au mois de septembre, une jolie petite chambre, au mois de janvier, un joli petit bébé, on le baptise, la mère en chemise, le père en caleçon, et puis Napoléon 1er
(Que vient faire Napoléon 1er dans cette histoire, je crois qu 'on ne le saura jamais !)
- une autre, que je ne me rappele que des bribes
Napoléon 1er descend de l' ecalier (...) Le guichet lui répond: espece de cornichon, quand on est caporal, on p....dans le canal; le canal est bouché, il faut le déboucher, avec un instrument de monsieur le curé. Le curé n' est pas là, il est surement partie avec de jolies filles dans les rues de Paris(...) La reine d' Italie a fait pipi au lit...
(Un tantinet anticlérical et anarchiste sans en avoir l' air)
A ce propos, un jour, une instituteur a coincé une éléve qui n' osait pas répondre, quand en riant, elle lui dit à peu prés ça "qu' est ce que j' ai entendu ?, qu' est ce qu'on fait quand on est caporal ?" je ne me souviens plus de la suite, que je crois que ça a fait rire certains
Répondre
N
Elles sont rigolotes tes chansonnettes, je ne les connaissais pas du tout. Ca évoquera peut-être des souvenirs à certaines personnes de passage.
M
Bonjour
Je précise, car au regard du précédent message, on pourrait se poser des question: je suis bien un garçon. Si j' évoque "Laquelle est-ce qui danse la mieux", c' est parce qu' à priori, c' 'etait une chanson pour fille, mais même des garçons participaient à ça sans que ça semble poser de problèmes. Des années parès, ça me semble étrange, mais bon, des fois , faut pas chercher à comprendre !
Répondre
N
Oui c'est sûr ! ^^
M
Bonjour
Quelque un se souvient t-il de cela ?
Une étrange chanson dans les cours de récré "Dans ma maison sous terre, omawé, omawé, tchaw, tchaw, wistiti, tchaw, tchaw, wistiti, one two, tree. (je n' ai jamais compris, si il y a quelquechose à comprendre)
- "Laquelle est-ce qui danse la mieux, de nous toutes, de nous toutes, Laquelle est-ce qui danse la mieux, de nous toutes, de nous 2" et la réponse de celle au milieu des autres "C' est moi qui danse la mieux..." L e plus fort, c' est que je crois bien que même des garçons l' ont chanté !
- Une année , mon école avait participé à Action Ecole pour collecter des denrées alimentaires pour l' Afrique, spécialement l' Ethiopie (sucre, farine, petit pois...) et naturellement "Ethiopie" de Chanteurs sans frontière était un peu devenu un tube de cour de récré: et aussi du car au retour de la piscine
- Sous le préau, des versions approximative d' Ulysse 31 dans l' épisode de la veille étaient prétexte à des "bagarres", quans ils ne laissaient pas la place à des "chanteurs" tout aussi improbables suivant les tournes disques prêtés par l' un des instits, ou quelques versions douteuses de Cocoricocoboy, introduits par le passage du disque de l' émission, avec bien sur les filles les plus pipelettes se retrouvant pour "faire les cocogirls"
- Il me semble me souvenir qu 'il existait une autre version de la marelle, moins courante que les autres, mais on m' a dit souvent que j' ai du rêver
- Les 'mi-temps", petits gateaux double avec chocolat au milieu n' ont jamais fait de nous des gens obeses, mais il parait que ça risque d' être le cas aujourd' hui (le grand n' importe quoi de notre époque, ou l' on interdit ou restreint tout, se dirigeant vers une société aseptisée, si on réfléchissait un peu !)
- "Renzie" (pas sur de l' orthographe) : sorte de variante de l' "atrape" qui dans notre école se faisait sur une structure en bois, quand on regarde ça fait un peu penser à des jeux vidéo de plateforme genre Donkey Kong
- Pour finir, il y avait une chose que je détestait, c' était cette "comptine" : "Une vache qui p.... dans un tonneau, c' rigolo mais c' est s...... je pense que tout le monde a compris ! Pas si innocent que ça, certains enfants
Voila, je pense que ça doit rappeler des souvenirs à certains
-
Répondre
N
Oui Marcel, je me souviens aussi de Action Ecole pour collecter des denrées alimentaires pour l'Afrique. J'étais au lycée me semble-t'il moi-même. Chouettes toutes tes anecdotes de jeux de récré. Pas connu la chanson "Omawé" et le jeu Renzie non plus. LOL je me rappelle de la vache qui pisse dans un tonneau, j'avais oublié ! ^^ J'ai parlé des biscuits mi-temps dans mon grand dossier sur les biscuits et gâteaux 70-80's.
D
Il y a une chose qui ressort toujours quand je discute avec des gens de ma génération .
Les journées étaient toujours bien remplies et l'on ne s’embêtait jamais .
Répondre
N
Oui c'est vrai. Tout ça sans beaucoup d'écran, à part Récré A2 et l'île aux enfants le soir pour moi.
V
Encore un voyage très évocateur au pays des souvenirs... C'est vrai qu'on tenait une sacrée forme pour courir, sauter à la corde, jongler ou jouer à l'élastique avec une telle énergie! Et pas seulement dans les cours de récré puisque ces jeux se poursuivaient après l'école ou se retrouvaient parfois, l'été, en colo. J'avais connu les scoubidous dans les années 60; j'ai réappris à les faire dans les années 80 avec beaucoup, beaucoup plus de couleurs et une petite pointe de nostalgie. Mais tant d'autres choses me parlent aussi: les osselets, les jeux de fil, les billes avec lesquelles je m'inventais des histoires, le tac tac dont le bruit tapait très vite sur les nerfs de toute la famille (c'était en 73 pour moi) et même les puces d'amour que j'accrochais, ado, à mes clefs ou à la boucle de mon sac... Merci Nath pour cette jolie balade!
Répondre
N
Souvenirs et plaisir partagés Val, comme toujours. Merci pour le partage de ces instants nostalgiques. Et merci encore une fois pour tes compliments, c'est adorable !
R
quand je regardais à l intérieur des billes ça me faisait voyager je m imaginais dans un autre monde j ai toujours adorè le bruit des billes je trouvais le bruit très relaxant
Répondre
J
Je te rejoins Renard.
N
oui moi pareil David, apaisant et en même temps un air de nostalgie !
J
Que de souvenirs avec Pif Gadget, les puces, les osselets etc...
Il y avait dans les années 80, un magazine d'autocollant mais sans thème particuliers, des icônes, des animaux ou des sortes de flyers, faudrait que je retrouve le nom.
Répondre
R
soupirrrrrrrrrrrrrr
N
J'en ai parlé dans l'article des Les Fantastickers, ça se vendait en pochettes comme les panini.
J
Les Fantastickers !
N
Ça ne me dit rien comme ça...
C
Merci Nat, et hop , encore un dossier complet ! Et des souvenirs qui remontent ...Les billes je les ai encore dans une boite en alu de lait en poudre Guigoz , les boules tac-tac aussi mais vous avez même retrouvé la balle au pied dont je vous avais parlé une fois ...J'ai l'impression que de mon temps "le facteur" s"appelait "la chandelle" ...si quelqu'un se souvient...j'ai la mémoire qui flanche :)))Merci encore pour ce beau travail et à très vite pour rajeunir à nouveau !
Répondre
N
Merci beaucoup Cici :-) Oui la fameuse balle au pied."La Chandelle", possible, d'une école à l'autre, ça pouvait varier.
E
bonjour,
pour la fête d'anniversaire et de retraite de ma maman on souhaite organiser un moment "jeux de son enfance" et nous cherchons les fameuses balles delacoste . savez vous ou puis je en acheter?
merci
Répondre
N
Bonjour Estelle, désolée de ne pas avoir répondu plus tôt. Delacoste n'existe plus, la société a été rachetée par Vulli. On peut donc trouver ce genre de balle chez Vulli.
S
Bonjour je suis tombée sur vos articles par hasard suite à une recherche concernant la demande de la maîtresse de mon petit fils sur les souvenirs de récré des grands parents ! EN même temps j'ai pu me remémorer certains jeux que ! Merci pour tous ses bons souvenirs (je suis une mamy de 67 ans )
Répondre
N
Avec plaisir Sissi, merci pour ce retour bien sympathique.
L
Je me rappelle avoir joué petite avec les crocodiles en perles de ma soeur et le choubidou qu'elle avait, qui était d'une étonnante couleur bleu-vert. Ses camarades et elle avaient les "totoches", des sortes de tétines en verre (les plus prisées) ou en plastique. Je les adorais, j'en ai gardé quelques unes. Les comptines m'ont rappelé de très bons souvenirs de maternelle, on jouait à ces jeux en classe et parfois on nous donnait des ballons bleus, rouges ou verts, je crois encore les voir rebondir de partout... J'avais aussi oublié que j'ai joué avec une balle Delacoste (je l'ai même peut-être toujours). Les élastiques étaient populaires dans mon enfance mais plus besoin de se fournir en matière première dans la boîte à couture : on les trouvait en magasin en couleurs fluo (je me rappelle avoir joué avec toute seule grâce à deux chaises) !
Répondre
N
Oui je me souviens de totoches en effet, mais j'étais grande déjà, c'était au milieu, voire à la fin, des années 80. C'est vrai qu'il y avait des élastiques spéciaux pour jouer en vente en magasin, j'aurais aimé en avoir à l'époque, en couleurs, à damiers etc...
N
Oui les totoches j'ai connu, mi-80's voire fin 80's. J'étais grande déjà. C'est vrai que les élastiques spéciaux pour jouer ont existé par la suite. A damier parfois, je me souviens en avoir vu en magasin.
E
Bonsoir,
J'ai joué avec les balles Delacoste. Nous jouiions contre un mur de 1 à 10 passes. Pour chacun de ces lancers, il y avait un code tel que "sur un pied", en tournant un tour complet.... Quelqu'un se souvient-il de ces codes ?
Je serais ravie de les savoir de nouveau.
Evelyne
Répondre
N
Bonjour Evelyne, oui en effet on avait aussi ce genre de jeu à la récré, j'avais oublié ! Mais je n'ai plus trop les détails des règles du jeu en tête par contre. Merci pour le souvenir. Amicalement :-)
X
Pour les billes, il y avait aussi les gouttes d'eau..puis apparurent les galaxies... c'est drole... avec tout ces jouets retrouvés, on peut avoir l'impression d'avoir jouer dans la meme école !
Répondre
N
ah je n'ai pas connu l'appellation gouttes d'eau et galaxies moi.
T
merci merci 1000 fois. que de merveilleux souvenirs grâce a vous...que j aimerai retourner dans ces années là...
Répondre
N
oui Xavier, c'est un ensemble de sensations mélangées, bruits, odeurs, ambiances... ce qu'on aimerait tellement retrouver quand on est devenu adulte !
X
Je pense que parfois l’imagination debordante des enfants (dont moi) inventait des noms qui se repandait rapidement dans tout le primaire, voire dans d’autres ecoles via les clubs de sport etc. Je ne connaissais pas les images fantastickers presentees ici. Pourtant, j’en ai vu. Et je me souviens bien de l’excitation que provoquaient les brillantes. Je ne me l’explique pas aujourd’hui....mais je me souviens tres bien des sensations, comme avec beaucoup d’autres objets présentés ici. Merci
N
avec plaisir Tamagno, merci pour votre message :-)
B
Merci Nathalie, ca fait maintenant plus d'une heure et demi que je ne décolle pas de ton site et je n'ai pas encore tout vu, ici encore ce que je lis me donne des frissons et parfois plus, c'est génial. Les billes c'est toutes ma jeunesse et celle de mes copains, à l'école primaire comme au batiment où les rainures dans le ciment au sol des balcons permettaient de faire une sorte de ciscuits ou d'un claquement du pousse, il faffait les faire avancer sans qu'elles foutent le camp ailleurs...
Que de copines j'ai vu jouer à l'élastique ou à la corde à sauter. A l'école de la Grand Font comme au centre aéré où j'allais, combien de fois on a joué au facteur, à "1.2.3 soleil" et combien de fois Jacques a dit...
Si tu savais combien de balles en mousse j'ai eu, combien d'osselets j'ai fait sauté pour les rattrapper, combien de fois je me suis entrelacé les doigts dans le jeux de fil mais mon préferré, c'était le tac tac que ma grnd mère m'avait offert en juin 72 à l'occasion de mes 10 ans, combien j'aimerai en refaire claquer un... Mille merci à toi une fois de plus
Répondre
N
Ca me très fait sincèrement plaisir que tu aies apprécié mon article car je sais que tu as connu tous ces lieux que j'évoque avec nostalgie. Ton message me touche d'autant plus. Merci pour tes souvenirs :-)
B
supers souvenirs
Répondre
N
Merci Sophie, oui de beaux souvenirs de môme !
V
Coucou Nath-didile,

Je me souviens avoir acquis de nombreuses billes par l'idée géniale des yaourts Danyx4(vanille et chocolat), d'en placer une sous chaque pack, dans un petit creux, pendant un certain temps; on appréciait ce petit cadeau...As-tu connu cette offre promotionnelle(années 70)
Répondre
N
Tu m'étonnes, les pistolets à eau, ça ne devait pas beaucoup lui plaire !
Merci beaucoup pour le Télécran, tu as fait une grande heureuse avec ce beau cadeau, c'est adorable !
V
Aux beaux jours, on jouait, avec des pistolets à eau multicolores, mais notre Directeur, extrêmement rigide et sévère, nous les avait confisqués, va savoir pourquoi... et nous les avait rendus le dernier jour d'école, en nous faisant la morale...peut-être nous trouvait-il trop bruyant ? Sinon, As-tu bien reçu le Télécran ?
N
Coucou Val ! Ah non je n'ai pas connu. En effet géniale cette idée, j'aurais adoré et j'aurais fait le forcing pour qu'on achète cette marque-là !
K
Salut :) les billes un grand classique au primaire, l'élastique, je ne m'en rappelais plus du tout mais en voyant les photos , ça fait tilt , je revois les filles dans la cour de récréation (c'était physique n'empêche) tout comme la corde à sauter, certaines faisaient croiser la corde en sautant.Déjà à l'époque cela m'impressionnait cette dextérité (par contre je ne connaissais pas encore le mot alors :D)

Les images Panini, si ma mémoire est bonne la série "Donald Story" est apparue en 1983, plus tard en 86/87 au CM2 j'échangeais avec des camarades des vignettes "Jayce et les conquérants de la lumière"

le yoyo, tout simple ,mais avec lequel je m'amusais bien ,un yoyo "Hollywood Chewing-gum" qu'on m'avait acheté à Mammouth en 1985 pendant les grandes vacances. On jouait souvent aussi à 1,2,3 Soleil pendant la récré.
Répondre
N
Bonjour Krof, je vois que mon article t'a évoqué des tas de souvenirs d'école et ça me fait très plaisir, c'est extra ! Merci pour ton message :-)
M
Super ! Comme tjrs, Nath..
Répondre
N
Merci Mag, c'est sympa :-)
E
Née en 1971, tu as réveillé en moi de beaux souvenirs que je chérirai toute ma vie.
Répondre
N
Bonjour Eva, j'en suis heureuse, merci pour ce gentil message et vive les beaux souvenirs d'enfance !!!
M
Tu as su encore reveiller quelques souvenirs en nous. Je jouais surtout l'été aux billes avec cycliste avec des copains éphémère. Bizarrement je ne me suis pas trop retrouvé dans les jeux de filles lol, mais que de souvenirs sur le rubik's cube, les balles rebondissantes. Y a longtemps que je n'avais pas vu de choubidou. J'en avais eut 3 ou 4 aux pinces des fêtes foraines. J'ai eut beau chercher chez mes parents, ils ont disparus. J'ai toujours ma chenille magique (sans le fil qui a cassé). J'ai fait de gros scoubidou avec des gaines de fils electrique et de minuscule avec des gaines de fils télephonique. Que du bon vieux temps. Merci
Répondre
N
Ravie de t'avoir rappelé tous ces bons souvenirs Masi ! Tu as gardé plein de choses de ton enfance, génial ! Oui c'est vrai que certains se servaient de fils électriques pour les scoubidou, j'avais oublié !
S
comme toujours ma petite Nathalie me touche au cœur avec sa démarche la même que la mienne :
se plonger dans notre enfance et tout ce qui la peuplait : j'avais réuni une grosse collection billes avec des rares bigarros mais mystère, tout a disparu depuis 15ans, je pense qu'on avait jeté la caisse énorme, aucun souvenir !!! je m'en veux§!!

La corde à sauter j'ai beau être un mec ben oui j'en ai eu une avec laquelle je sautais comme un dingue !!!

La marelle, ah ça a bien changé! on en avait achetée une à mes petits neveux mais on l'a vendue quand on a appris que la mousse serait nocive...je trouve que la notre en craie était plus magique...

oui j'avais une balle rebondissante que j ai gardé longtemps mais elle a disparu...
les Osselets j'ai eu mais j'ai perdu...

Les scoubidous j'en ai fait des années mais j'ai plus grand chose à parti 2 ou 3...

Le tac tac rouge je l'ai eu !!!

Le rubik's j'ai toçujours le mien avec son coffret + 2 tout petits en porte clés, je suis halluciné par les prix des nouveaux
Les puces d'amour j'en ai eu mais j'ai tout perdu !!!!
Répondre
N
Hello Seb, on a beaucoup de souvenirs en commun, c'est sympa. Merci pour ton comm' et tes compliments !
L
Toujours aussi agréable à lire et à se remémorer ce qu'on faisait à la récré :-)
Chose amusante, surement due à nos régions "éloignées", chez nous ce n'est pas le "jeu du facteur" mais de "la croix de St Georges".
Répondre
N
Merci pour ton comm' mon p'tit Luc. aA oui tiens marrant le nom différent !
D
SUPERBE article comme toujours, bien rédigé, complet et joliment illustré !!
Merci et bravo pour nous avoir remémoré tous ces jeux de récré !
Oh dis donc, tu étais une experte en billes ! ^_^ C'est mon frère qui adorait ça, notre maman lui avait cousu un sac avec une fermeture éclair. Il est encore dans le sous-sol de chez mes parents, rempli bien entendu. ;)
Y'avait aussi les jeux où on tapait dans ses mains "à vélo, vélo, vélo" je me souviens et aussi "Michel je t'abandonne donne donne, je ne veux plus t'aimer mer mer, la scène que tu m'as faite faite faite, m'a mise au désespoir poir poir" etc etc hihi !
On se serait bien amusées, toutes les deux ! ^_^
Gros bisous, ma NathNath ! ❤❤
Répondre
D
Ouais, nan mais t'as vu ça !? LOL
N
Tout se perd ma bonne dame LOL !!!
D
Hihi, j'ai trouvé une vidéo pour "Michel, je t'abandonne" mais les fillettes ne répètent pas les dernières syllabes, comme on doit le faire pfff LOL.
❤❤❤❤

https://www.youtube.com/watch?v=zQE1LW7w3aM
N
Oui je touchais ma bille ma Domdom, hi hi hi ! Je ne connaissais pas ces comptines, rigolotes. Merci beaucoup pour tes souvenirs et tes gentils compliments, gros bisous !!! ❤❤❤
D
tout un univers la cour de recrée !
au delà des souvenirs, tu as le chic avec tes articles de nous emmener en enfance et c'est tres bon
merci didile
Répondre
N
J'en suis ravie mon Dan', merci à toi pour ton message et tes compliments !
O
Quel plaisir de lire ton article ! Encore avant hier je discutais avec mes enfants sur ce jeu d'elastiques avec les mains ! Et j'éprouve la même sensation que toi dès que je vois des billes ^^ merci en tout cas pour cet article ultra complet et qui nous replonge dans de si bons souvenirs d'enfance ;) Alexandra
Répondre
N
Bonjour Alexandra, on a plein de souvenirs en commun. Heureuse que tu aies pu retrouver ces sensations de mômes en lisant mon article. Merci pour ton message :-)
B
Merci Nath de très bon souvenirs
Répondre
N
Merci pour ton comm' Sophie :-)
T
Tellement de souvenirs....surtout avec les billes!!! merci mille fois pour ces articles qui mettent de la bonne nostalgie au coeur <3
Répondre
N
Avec plaisir mon Didou, merci pour ton comm' ! ❤
S
Les yoyos Coca Cola:

http://super-shogun.blogspot.fr/2012/04/les-yoyos-coca-cola-rollin-russel.html
Répondre
N
Encore un truc en commun Shogun, sympa ton article aussi et tous les souvenirs associés ! :-)
A
Que de souvenirs ! J'ai récupéré les billes de mon frère encore dans le sac que lui avait fait Maman et je m'en suis offert une pleine boite sur un vide-grenier , ces boites rondes en alu qui contenaient le lait en poudre Guigoz dont nos mamans se servaient ensuite tout comme les bocaux de Nescafé à couvercles métalliques, pour mettre les clous , les vis, bouts les ficelles et autres petites choses" qui pourraient servir" et que l'on retrouve aujourd'hui sans qu'ils aient jamais été utilisés .
J'ai aussi mes osselets râpés , d'autres que j'ai retrouvé neufs , et ceux en os qu'un ami boucher de Papa m'avait fait, mais qui sont trop gros et durs à manipuler. Mon tac-tac est toujours présent ; il ne me manque que ma balle de la taille d'une orange fixée au bout d'une corde de nylon que l'on fixait à sa cheville qui servait d'axe et par dessus laquelle on devait sauter à chaque rotation . On pouvait le faire sur place ou en courant , mais avec socquettes , sinon gare aux brulures ( genre "indiennes "…)à la cheville ! et gare aux genoux écorchés quand tu te prenais les pieds dans la corde !
Tu vois ,grâce à toi Nath , j'y suis encore …merci !
Répondre
N
Bonjour Alain, merci pour ton message et tous ces souvenirs, je suis heureuse que mon article t'ait replongé dans ton enfance ! Oui je me souviens bien des fameuses balles à rotation, j'ai hésité à en parler dans l'article mais je me suis dit qu'on ne les emmenait pas à l'école, on faisait ça plutôt chez nous. A bientôt !

Les petits dossiers des Copains d'abord

Le blog a reçu plus de
2 millions de visites
depuis sa création le 18 août 2011


201 articles sont en ligne

 

Dernière mise à jour  : 
12 octobre 2021

 


Qui suis-je ?

Je m'appelle Nathalie mais mon pseudo est Nath-Didile. Je suis née en 1970, j'ai deux grands enfants et j'habite dans la banlieue de Bordeaux.
Soyez les bienvenus sur mon blog, je vous invite à faire un plongeon bienfaisant au pays des souvenirs à mes côtés.
Pour en connaitre plus sur ma passion pour les années 70-80, cliquez sur l'image :

 

Liste des articles du blog


JEUX ET JOUETS

Le jeu Badaboum
- Le jeu Dix de chute
- La poupée Barbie
-
Le jeu Canon noir
- Le View-Master
- Merlin, l'enchanteur de 1978
-
  Le jeu Mad
- La bonne-aventure, le jeu de la voyance
- Simon, l'OVNI électronique de 1978
- Elastic man
- Playmobil color, les Playmobil à colorier
- Le Casper parlant de mon enfance
- Le shaker magique
- La pâte à modeler Play-Doh

- Le Télécran
- Les tentes et maisons en toile des 70-80's
- Les masques de carnaval de nos héros préférés
- Super Wand, la baguette magique qui danse
Jouets de plage et boutiques de bord de mer
- Les jeux d'eau et d'adresse
Magneto, les héros magnétiques des 70-80's
- Les super héros de l'espace 78-84

 

 

CATALOGUES DE JOUETS

Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1975
Catalogue de jouets La Redoute 1979-80
- Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1982
- Catalogue de jouets La Redoute 1978-79
- Catalogue de jouets Nouvelles Galeries 1974
- Catalogue de jouets Axe 1979
Catalogue de jouets BHV 1984
- Catalogue de jouets Galeries Lafayette 1981

Catalogue et pubs jeux Nathan et Laffont 80-84
- Catalogue de jouets Mammouth 1984




PETITES DOUCEURS
REGRESSIVES


- Les sucettes Chupa Chups
- Les bonbons Pez
- Les Picorettes
- Les chewing-gums des 70-80's
- Les Treets et les Bonitos
- Danino de Danone
- Le jour où Raider est devenu Twix
- Tang, la boisson de l'espace
- La barre chocolat-caramel 3 Mousquetaires
- YES de Nestlé
- Les boules de glaces qui se démoulent
- Les mini berlingots de lait concentré Nestlé
- Les glaces des  70-80's
- Drinky, la poudre à diluer
- Les barres chocolat disparues des 70-80's
- Les chapelets de choco-BN des 70's
- Les sucettes des 70-80's

- Les délices de la Roche aux Fées
- Le chocolat Merveilles du Monde
- Fruité c'est plus musclé !
- Biscuits et gâteaux 70-80's
Spring-Gum
- Les bonbons des 70-80's
- Tubble-gum, le tube des années 80
- Le biscuit Bamboula et son scandale
- Chocolats et friandises de Noël

- Les barquettes 3 Chatons et leurs cadeaux



TELE

Les speakerines des années 50's à 90's
- Série La Pierre blanche
- Emission Papivole
- Dessin animé Waldo Kitty
- Emission Declic (Vision on)
- Série Matt et Jenny
- Série Les années collège
- Série Les Robinson suisses
- Les Schtroumpfs
- Ma visite de l'expo "De Nounours à Casimir"
- Emission 
Les Visiteurs de Noël
- Emission Les petits papiers de Noël
- Brok et Chnok
- Emission Télétactica
- Série Toumaï - Elephant boy
- Les dessins animés Hanna Barbera
- Série Papa poule
- Les secrets de fabrication d'Hanna Barbera
- Série Les brigades du tigre
- Série Les légendes indiennes du Canada

- Plume d’Élan et Bison Futé
- Série Mon ami Ben
- Série L'esprit de famille
- Au temps de la guerre des étoiles

- Emission Téléchat
- Emission Les voyageurs de l'histoire
- Série Heidi
- Les émissions Disney des 60-90's
Livre Les Visiteurs de notre enfance
- Emission Maxi Tête
- Dessin animé Le Croque-Monstres Show

- Ulysse 31 et Tonimalt
Les 40 ans de Papa Poule en direct - 17 oct 2020

 

SOUVENIRS ENFANT / ADO

- Ma vitrine miniature hommage aux 70-80's
- Les décalcomanies
- Bali, boisson aux oranges
- Les images Poulain

- Mon sapin Pif Gadget
- Les puzzles Six de Savoie

- Mickey Stars, les stars déguisées
Dis Jérôme... c'était comment les années 1970

Cages à poules, tape-culs et tourniquets
Les camions des marchands ambulants
- Le masseur de joue
- Les vacances au camping dans les 70-80's
- Le matériel de camping des 70-80's




MODE ET DECO

- Les barils de lessive décorés des 70's
- Les chapeaux cache-rouleaux de papier toilette
- Les décorations de Noël des années 70-80

- Le Formica, c'est formidable !
- Arcopal, la vaisselle des années 70-80
- Vêtements : les horreurs des 70-80's

- La folie des pin's 1987-92

- La mode du jean neige 1988
- Les Mini-Star de la mode
- Le Perfecto, la star des blousons


 

ECOLE

Les fournitures scolaires des années 70-80
- Souvenirs d'école (1er partie)
- Souvenirs d'école (2ème partie)
- Souvenirs d'école (3ème partie)
- Les jeux de la récré
Les stars des fournitures scolaires
- Feutres souris et clowns, feutres du magicien

- La rentrée avec Pif et ses gadgets
 

 

MUSIQUE

- David Lee Roth - Just A Gigolo
- 1978 Rika Zaraï chante "Super Skate"
- Ma petite collec Depeche Mode
- La chanson "Les Copains d'abord"
-
"Le Bordeaux rosé" de Claude Francois
- Karel Fialka "Hey Matthew"
- Le clip le plus kitsch que j'ai trouvé !
- Killing joke "love like blood"
-
"Mais où qu'elle est ma p'tite culotte ?"
- Damien "E.T. petit copain de la nuit"
- "Under the ice", le tube de TOPO & Roby
- Topaloff superstar
- "Pas besoin d'éducation sexuelle" Julie Bataille
- "Le petit pull marine" d'Isabelle Adjani
- Un vrai disque 45 tours dans Pif Gadget
- Jarre-Lenorman "la Belle et la Bête"

-  The Butterfly Ball  "Love is all"
- "Aujourd'hui plus qu'hier..." Sophie Favier
- Le 2ème clip le plus kitsch que j'ai trouvé

- Le club Dial
Quand Corynne Charby était mannequin

- Disques vinyle de couleur/picture-discs
- Le magazine Top 50 et ses posters

- La Lambada : le plagiat de l'été 1989
"Disco Project" 1982, 1er mash-up de l'histoire
 

PUB

- La pub coquine pour les tronçonneuses
- L'ampoule du plafonnier ne marche pas
- 1981, le strip-teasing culte de Myriam
L'Histoire du Père Noël
- Les Martiens de Lustucru
- La pub Délifrance "C'est moi qui l'ai fait"
-
La chanson "La publicité" (1984)
- Loeki le petit lion de la pub de TF1
- La saga Panzani avec Don Patillo
- Marie-Pierre Casey/Pliz
- La pub pour le Sucre, les dominos
- La pub pour Gerflor "Et hop" 
- Le sourire Ultra Brite
- La pub pour Tapitouf
- La pub Baygon avec Michel Leeb
- Une femme, une pipe, un pull
- L'ami Ricoré
- Il fait beau dans l'métro
- Monsieur Propre, serial cleaner
- 1979, la pub pour EDF
- La main baladeuse de Perrier
- Ticket chic, ticket choc
- La pub pour le parfum Egoïste
- Mon nom est Fuego
- Monsieur Plus

- Rue Gama
- Pousse-Mousse
La comédie musicale pour la Societe Generale
- Les disques de pub
- La pub culte Telefunken en 1982



CINE

Roger Rabbit nous fait le coup du lapin
- Blade runner, de 1982 à 2019
- E.T, toujours culte 30 ans aprés !
- Sans peur et sans reproche

- Le père-noël est une ordure, images des coulisses et secrets de tournage
- La boum, formidable documentaire de 1980
- 21 octobre 2015, le jour où Doc et Marty débarquent de 1985
- Le Splendid et les voitures de 1982
- Mes collections ciné 70-80's au salon du vintage 2019



L'ILE AUX ENFANTS

- Ma rencontre avec Casimir
- Albert et Barnabé
- L'ile aux enfants en Afrique du sud
- Lactel et l'île aux enfants
- La télé musicale MOB de l'île aux Enfants
- Les surprises Casimir de May
- Mon île aux enfants miniature
- Making-of de mon île aux enfants miniature
- Ma belle rencontre avec Christophe Izard
- Nos années Casimir
-
 L'origine de ma passion pour Casimir

- Les images Magic de la Roche aux Fées
Fanta et l'île aux enfants

- La véritable histoire du Gloubi Boulga

- Casimir Phildar



Les petits Dossiers des Copains d'abord vous recommandent ...

 

La bible des jouets des années 70 et 80 dans ce magnifique ouvrage de Sébastien Carletti et Vincent Dubost (Collection Albums).
J'y apparais en photo !

https://img.over-blog-kiwi.com/0/93/14/83/20171103/ob_2313bd_9782258077478.jpg

 

"Nos Années Récré A2, 1978-1988", un livre fantastique et indispensable de Sébastien Carletti (Flammarion).

 

 

 








A l’occasion des 40 ans de Casimir, tous les personnages de l’émission culte L’île aux enfants sont réunis dans un superbe album illustré de plus de 1000 images, une vraie référence pour les fans de l'émission ! (Hors Collection). Plus d'info ICI.

http://i39.servimg.com/u/f39/15/85/23/92/nos-an10.jpg


Un deuxième fabuleux ouvrage d'Osibo Productions sur les deux autres émissions cultes de Christophe Izard "Les Visiteurs du mercredi et "Les Visiteurs de Noël", un délicieux bond dans les souvenirs télévisuels de notre enfance. (Hors Collection). Plus d'info ICI.

 

https://img.over-blog-kiwi.com/0/93/14/83/20171103/ob_c3e5da_ob-c2402d-face-les-visiteurs-de-notre.jpg

 


Le très joli livre signé Francis Elzingre et Jérôme Bonaldi sur le thème des années 70 auquel j'ai apporté ma petite contribution avec des photos de mes collections. Plus d'infos ICI.

 

















"Les séries de notre enfance", de Nordine Zemrak et Maroin Eluasti, dédié à l'histoire du studio DIC (Mystérieuses cités d'or, Ulysse 31, Inspecteur Gadget etc...), pour découvrir les secrets de fabrication des séries cultes qui ont rythmé notre enfance.
 

http://i59.servimg.com/u/f59/15/85/23/92/index10.jpg 

Hébergé par Overblog