Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Pub
 
... ou comment un petit rectangle de carton jaune à bande marron est devenu culte et a marqué tous les esprits grâce à une campagne de pub fun et percutante en 1981.
 
A l'époque j'avais 11 ans et je ne connaissais pas grand chose de Paris, je n'y avais jamais mis les pieds et je n'avais même jamais vu un ticket de métro. La première fois que j'y suis allée 3 ans plus tard, et à cause de cette fameuse pub, j'ai gardé un de mes tickets qui est ensuite resté dans mon porte-feuille durant plusieurs années. L'objet usuel était devenu un symbole à mes yeux, j'étais déjà une grande fan de pub !
 
Le plus étonnant c'est que tout le monde se souvient de ces publicités alors qu'elles ne s'adressaient pourtant qu'à un public relativement restreint : les 18.8% de la population française vivant en région parisienne.
 
 
1981
 
La RATP cherche à faire oublier l'image caricaturale "métro-boulot-dodo" et veut partir à la reconquête du public, notamment les automobilistes.
Dans l'esprit des consommateurs le métro et le bus sont reservés à ceux qui n'ont pas le choix et qui n'ont pas les moyens d'avoir un véhicule.
Depuis 1978, la RATP se présentait déjà comme "La deuxième voiture" mais la communication devait aller encore plus loin.

 
C'est l'agence Ecom/Univas qui a été chargée de la campagne en ayant pour mission de faire évoluer les mentalités, changer le regard des voyageurs sur les transports en commun et donner une image de marque moderne à la RATP. Et pour ça le héros de la campagne était tout trouvé : le ticket jaune citron à piste magnétique, un signe reconnaissable qui colle parfaitement à la marque et qui a un grand capital sympathie auprès du public.
 
Ainsi dans le premier spot télé de 1981, le petit rectangle cartonné est présent partout et sous toutes les formes dans une avalanche d'images colorées et dynamiques. On le retrouve coincé dans un chapeau, dans un décolleté, dans un ourlet de pantalon, sur la poche d'un jean. Il habille aussi de ses couleurs une vache, un kiosque percuté par un vélo et un banc public où s'embrassent des jeunes mariés.

Vache Ticket chic


 
Les publicitaires (Isabelle Dumont, rédactrice et les directeurs artistiques Serge Larue et Benoit Chavane) se sont inspirés des courants artistiques de l'époque, notamment des visuels de pochettes de disque, des titres détournés du journal Libération et des graphismes du magazine Actuel, un mensuel branché et agitateur d'idées des années 80 (disparu en 1994). Choc des images, jeux sur les mots, les publicitaires avaient trouvé la recette miracle pour faire de la RATP une marque jeune et branchée.

Voici donc le spot de 30 secondes de 1981 :

 
Le tournage a eu lieu en septembre 1981 pendant une dizaine de jours aux studios de Boulogne-Billancourt pour un budget de 560 000 francs (85 000€ environ). Il a été réalisé par Lester Bookbinder à qui l'on doit également la pub pour Nestlé dessert avec la poire recouverte de chocolat fondu.  

 

Le 45 tours avec la version longue du morceau est sorti en 1982, il fait partie de ma collection de vinyles de pub.
La chanson a été écrite par Isabelle Dumont créatrice du fameux slogan "Ticket chic, ticket choc", la musique était composé par Germinal Tenas.

L'interprète s'appelle Roddy Julienne, il a participé à de nombreuses comédies musicales connues et composé les génériques et chansons de l'émission "Les Minikeums" (1993) et "Micro kid's" (1996).

Pour l'anecdote, le mot "ticket" est cité pas moins de 113 fois dans le morceau !

Ci-contre à droite le visuel du 45 tours avec le portrait de Roddy Julienne que j'ai placé en vignette.

C'est
Benoit Chavane, le directeur artistique de la campagne de pub, qui posa lui même en aviateur pour la photo.
 

 
On retrouve les couleurs du ticket aussi en affichage avec des images originales très graphiques et des accroches qui jouent sur les mots "chic" et "choc".


Montage RATP Ticket chic ticket choc campagne 1981
Montage hauteur RATP Ticket chic ticket choc campagne 1981

 

 
 
 
 

1983


C'est Etienne chatillez qui fut en charge du deuxième spot télé. Le célèbre réalisateur a tourné de nombreuses pubs cultes, notamment celles pour Eram, Super Timor ou les fêlés de Lustucru.
 
Dans cette nouvelle pub, il y a toujours un jeu sur les codes couleurs du ticket mais on est moins éloigné de la réalité que dans le premier film puisqu'il y a un fil conducteur : départ depuis une station de bus vers des destinations de rêve : pyramides, jungle, vélo sur le pont de Brooklyn, engins spatiaux et arrivée sur la lune, avec au passage un petit clin d'oeil à "Star Wars" et 5 notes empruntées à "Ainsi parlait Zarathoustra", un des thèmes utilisés dans "2001, l'odyssée de l'espace".

RATP 1983
4 jours de tournage en studio ont été nécessaires avec de multiples trucages et effets spéciaux. 

Le thème musical est conservé mais l'interprétation en a été modifiée, il est plus lyrique avec la participation des Choeurs de l'Opéra de Paris, rien que ça !



 


 


Voici le spot de 30 secondes de 1983 :

 

Le titre de transport s'invite aussi sur les affiches de différents autres annonceurs. Les publicités Ricard, Loïs, Kindy ou Printemps sont ainsi détournées, colorées, taggées autour des slogans  "Un ticket, sinon rien" ou "Sur sa peau était marqué ticket".
 

 

 


Toujours en 1984, Thierry Le Luron offrait un extrait de son spectacle dans le métro.
 

 

Deux autres publicités mettant en scène les couleurs du célèbre ticket.
 

 

 
 

1985

 

Un dernier spot sur le thème "Ticket chic, ticket choc" est apparu sur nos écrans fin 1985.
On voit le petit ticket sur le divan d'un psy auquel il se confie sur sa notoriété un peu trop envahissante.
On peut y apercevoir Gainsbourg mettre le feu à un ticket de métro en disant "Tu as le ticket chic, moi j'ai le briquet choc", un clin d'oeil au billet de 500 Francs brûlé en direct à la télévision l'année précédente.
 

Voici le spot de 45 secondes de 1985 :

 

La saga "Ticket chic, ticket choc" a pris fin au début des années 90, avec l'arrivée de Christian Blanc à la tête de la RATP. La marque changea totalement d'identité visuelle à ce moment-là avec l'arrivée notamment du ticket de couleur verte.

Commenter cet article
M
il m'arrive comme avec cette pub avec des amis de jouer au "teste pub" de lancer le début....tic tac toc ....certains suivent d'autres ne connaissent pas trop jeunes ou d'autres se rappellent après coup!
et on se replongent sans se lasser!parcourir votre blog est un pur délice! merci!!!!!!
Répondre
N
Bonjour Marlène, merci pour les compliments, c'est sympa.
P
Excellent Blog ma Didile vraiment bien fait avec une multitude de pépites .... Bravo ....
et le ticket choc que de souvenirs tic tac toc
Répondre
N
Hi hi, t'as le slogan chic et choc mon cher Pitrack, merci pour tes compliments, c'est vraiment très gentil !
N
Merci beaucoup Pacal pour ces très gentils compliments ! :-)
Répondre
P
Bonsoir,

Très bonne article, cela me rappelle beaucoup de souvenirs.
Le contenu est captivant....
Bravo et a bientôt.
Pascal
Répondre
N
Merci beaucoup à tous pour ce retour très positif sur mon article, j'y ai en effet passé beaucoup de temps, donc vos compliments me font particulièrement plaisir !

Dom : mdrrrrrr !!!
Répondre
M
Une sacré campagne de pub. A la fois marquante et plaisante. Merci pour ton article.
Répondre
D
Excellent article comme d'habitude, beaucoup de boulot ! :)
C'est fou je me souviens bien des spots de 1981 mais pas ceux de 1983 et 1985 alors que c'est plus "récent"...
Heu mais t'as pas parlé de la mode d'épilation ?!
Pardon je sors mdrrrrr :D
Répondre
M
chouette article ! je me souvenais de la chanson mais pas du tout du second spot avec E. Chatilliez !! il y a eu beaucoup d'images et de pub finalement !
Répondre
T
Merci encore une fois pour cette article vraiment bien documenté et imagé .J'adore les affiches publicitaires , surtout celle avec le tableau dans le musée :) .J'ai surtout connu celui couleur jade
, j'en ais encore des anciens d'il y a quelques années mais j'ai connu la toute fin du jaune .D'un sujet pas forcément évident à aborder ( car différents des articles dis " standards " ) tu en as
fait un truc vraiment agréable à lire et regarder , avec de surcroît une petite touche de souvenirs personnels pour saupoudrer l'ensemble :) Encore mille merci Nath
Répondre
H
Quand j'ai pris le métro la 1ere fois , le ticket était violet, je sais pas ce qu'il en est aujourd'hui

Je me rappelle bien du sloqan mais pas qu'il y avait eu autant d'affiche et de spot, a part celui de qainsbourq, j'avais peu de souvenir de ces spots, j'avais plus celui du sloqan
Répondre

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog