Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Ciné



Comment ça "La boum" c'est un film et pas un documentaire ? Eh bien moi je l'ai regardée dernièrement non pas comme une jolie histoire d'ado que je connais par coeur ou presque, mais comme le ferait un sociologue, en analysant les images pour y voir tout ce qui constituait le contexte de la fin des années 70 et du début des années 80.
 

Voici donc un petit traité divertissant et décalé sur ce film culte.

Vic avait une coupe de cheveux qu'on a été nombreux à porter à la fin des années 70. Me voilà à côté d'elle à peu près à la même époque.

Qui n'a pas eu son appareil dentaire métallique ? Ca rendait le sourire totalement glamour.
Tout comme Stéphane, le copain de Vic, j'ai eu le mien également à 13-14 ans comme on peut le voir sur la photo ci-dessous à droite. Quand on me l'a enlevé, un an après, j'avais l'impression d'avoir des dents immenses et extrêmement blanches ! 
Pour l'anecdote l'acteur, Jean-Philippe Léonard, ne portait ni appareil ni lunettes, il a dû s'y adapter pour le rôle.
Autre anecdote, il a fallu 17 prises pour que la scène du baiser/échange d'appareils dentaires soit enfin dans la boite, en effet les deux ados n'arrivaient pas à faire en sorte que leurs appareils s'accrochent !
 



Je pense qu'on était nombreux au début des années 80 à porter des baskets 3 bandes Adidas Americana comme celles qu'on voit sur la photo de la préparation de la boum chez Vic.
A droite une photo de classe de 4ème où on me voit avec mes baskets 3 bandes, j'avais 13 ans, c'était en 1983.

 



Continuons dans la mode. Les filles étaient très portées sur les pierrots à cette époque. Moi j'avais une lampe de chevet et des boites décoratives dans ma chambre avec des pierrots tristes. Pénélope, elle, porte un t-shirt avec un pierrot noir et blanc pour aller à la boum de Raoul.



On avait toutes aussi des objets avec les personnages de Sarah-Kay comme Pénélope sur sa trousse en classe. Moi j'avais l'album panini, des puzzles et les crayons de couleurs.
Qui se souvient comme moi des effaceurs "Super Pirate" comme celui qu'on voit à droite pendant le cour de chimie ? Ca a fait tilt en le revoyant !
(J'ai écrit un grand dossier sur les fournitures scolaires ICI)

 



Parlons sac de classe. Samantha, la petite soeur de Pénélope qui rentre en 6ème, a un cartable Tann's. On se souvient tous des fameuses pubs de l'époque : "Tas ton Tann's".



Les plus grands ont des sacs U.S de couleur kaki comme on a tous eus aussi au collège. Il fallait le customiser avec des inscriptions au marqueur, des badges en tissu ou des petits badges de chanteurs. Moi je l'avais choisi en version noire à l'époque. J'en ai acheté un kaki il y a 6 ans sur un vide-grenier (photo ci-dessous à droite), il avait un petit bracelet brésilien, je l'ai laissé et j'ai rajouté des badges Depeche Mode, mon groupe fétiche !



Puisqu'on parle musique, en 1980 on écoutait nos 45 tours et nos 33 tours sur des tourne-disques. Un des garçons joue les DJ à la boum de Raoul enchainant les chansons.

La grande innovation fin 70's-début 80's, c'étaient les walkmans. Moi j'ai eu le fameux Sony avec les écouteurs orange.

Moment le plus romantique du film : Matthieu pose le casque sur les oreilles de Vic pour un slow langoureux.
Petite anecdote sur la chanson "Reality" au passage : elle avait d'abord été proposée à Gilbert Montagné mais Vladimir Cosma ne voulait pas d'un nom connu pour le film et a donc choisi Richard Sanderson.




Pendant la soirée, Raoul part se ravitailler en Coca dans la cuisine. On peut voir sur l'emballage du pack de bouteille en verre (ce qui n'existe pratiquement plus aujourd'hui) l'offre pour obtenir des disques en collectionnant les points. Je ne l'ai pas fait à l'époque mais comme je collectionne aujourd'hui les vinyles de pubs, j'ai deux 45 tours de cette série.



Dans le film on peut voir à plusieurs reprises des produits avec leur ancien packaging. J'adore ça, c'est un sujet qui m'interesse particulièrement.

Ici une boîte de margarine Fruit d'or que tient la maman de Raoul dans sa main et une bouteille de Vittel à côté de la boîte d'Alka Seltzer que le père de Vic doit prendre pour faire passer son mal de crâne.




Dans le film ils se sont amusés à cacher la marque des Chipsters de Belin pour le transformer en "Super Chips". Un peu bizarre vu qu'ils n'ont pas caché les autres marques dans le film. J'aimerais bien comprendre pourquoi (et en plus c'est mal fait !).



A la boulangerie on peut voir également des paquets de Triscotte, de Chamonix et de Petits-Exquis de l'Alsacienne.



Vic boit du lait Lactel chez Poupette avec du chocolat en poudre Van Houten. Le paquet de chocolat n'a pas bougé d'un pouce depuis 30 ans mais la brique de lait ne ressemble plus du tout à ça aujourd'hui.
Pas de point Casimir sur la brique que l'on voit. L'année d'avant, en 1979 donc, on pouvait obtenir des produits dérivés de l'île aux enfants avec ces points. J'ai consacré un article complet d'ailleurs à Lactel et l'île aux enfants ICI.




Vic boit du chocolat au lait Lactel au petit-déjeuner. Et dans sa chambre, elle a des petits pots pour bébé et un paquet de Banania sur sa table de nuit. Ce packaging avec le large sourire de Banania a été commercialisé de 1977 à 1983.



Sur les murs de sa chambre plusieurs posters, notamment un avec Andy Gibb, le jeune frère des Bee Gees, sur la pochette de son album "After Dark" sorti cette année-là. 
Au fond, c'est la double page intérieure de l'album "Fight dirty" du groupe anglais Charlie paru en 1979. Merci beaucoup à Yannick qui a su reconnaitre cette image dont je cherchais l'origine depuis plusieurs semaines ! 





Vic a un très beau poster du Muppet show dans sa chambre. 



On peut apercevoir son tourne-disque posé sur une petite table sous la fenêtre.



Et sur sa porte, le classique panneau sens interdit qu'elle ne se gêne pas de tourner pour que personne ne la dérange dans sa chambre.
Snoopy était très à la mode dans les années 80.




Dans la chambre de Pénélope et Samantha, on peut voir un joli poster Star Wars avec R2D2 et C3PO sur le mur au fond. Le premier film de la trilogie était sorti 3 ans plus tôt.
Et au passage elles ont une belle lampe articulée à ressorts. J'en avais une blanche dans ma chambre. J'y avais accroché des mini peluches à pince.




A propos d'affiche, dans le cabinet de dentiste du père de Vic, on peut apercevoir un petit personnage rose familier : Brossissimo. C'était la mascotte de la campagne pour l’hygiène dentaire. A côté, posées sur l'étagère, une mâchoire et une brosse à dent géantes qui servaient à montrer comment bien se brosser les dents, je ne pense pas être la seule à m'en souvenir.



 

La maman de Vic travaille à la rédaction de Pif-Gadget. Elle est dessinatrice-illustratrice.

On peut apercevoir dans les bureaux du magazine sur les murs des couvertures avec Pif, Hercule ou Rahan.

Ci-contre à droite, sur le mur, le fam
eux autocollant avec la main de Pif qui avait été offert dans le magazine à partir de 1978. Elle se trouve également sur la lampe ci-dessous.
Il fallait la coller à l'arrière de la voiture de ses parents et on pouvait ainsi être tiré au sort dans la rue par une équipe du journal et gagner un cadeau.



 

Quand Vic traverse la rue, on peut voir derrière ce bus parisien une affiche pour le film "Le coup de parapluie" qui est sorti sur les écrans le 8 octobre 1980.
Ca veut donc dire que le tournage de "La boum" a eu lieu à ce moment-là.
Etant donné qu'il est sorti sur les écrans le 17 décembre 1980, la post-production et le montage ont dû être exécutés en temps record.




Puisqu'on parle de moyens de transport, on peut voir tout le long du film des voitures de l'époque : la Renault 5 de Poupette bien sûr, des Simca (1307 ou 1308), des R14, des Fuegodes Citroën GS, etc...



Les parents de Vic ont une Rancho orange avec intérieur écossais.
Ci-dessous la maman et la grand-mère de Vic.




Et ici des photos promotionnelles de catalogue d'époque de cette fameuse Rancho orange.



A l'époque, il fallait acheter une vignette auto tous les ans et la coller sur le pare-brise (j'explique pour ceux qui ont moins de 30 ans, les autres connaissent évidemment !). La vignette a été supprimée en 2000 par Laurent Fabius, alors Ministre de l'Economie, pour tous les véhicules particuliers.



Les ados des années 80 roulaient en mobs : le 103 Peugeot par exemple. Je n'en ai jamais eues mais je me souviens des couleurs des différents modèles et des casques bleus comme ont les copains de Vic (et qui ne les portent pas sur la tête d'ailleurs !.



Voici de jolis spécimens de téléphones à la sauce 80's : un socotel à cadran et un à touches dans le bureau du directeur de VSD où la mère de Vic a rendez-vous.
Celui que tient Dominique Lavanant, la maîtresse du père de Vic, est de type ScandiPhone.




A propos de téléphone, qu'est-ce que ça fait plaisir de revoir ces bonnes vieilles cabines téléphoniques à pièces !



La place de cinéma était à 20 Francs en 1980, ça laisse songeur !
Et il y avait des ouvreuses qui guidaient dans la salle avec leur lampe électrique. C'est elles aussi qui vendaient dans leur panier des petites douceurs, esquimaux glacés, Michoko, Chocoletti etc...




On passe du grand écran au petit avec Léon Zitrone qui apparait devant le vieux logo d'Antenne 2.
Le père de Vic éteint la télé (cathodique évidemment) après la fermeture des programmes, laissant apparaitre "la neige", chose qui n'existe plus depuis belle lurette. A l'époque, passé 23h ou minuit, il n'y avait plus rien sur les 3 chaines !





Petite anecdote, on voit une petite blonde qui fait une brève apparition, elle deviendra une grande actrice par la suite, il s'agit de Sandrine Bonnaire.
Emmanuelle Béart, 17 ans, avait tenté le casting mais trop âgée. Pareil pour Cristiana Reali ou Mathilda May, toutes deux âgées de 15 ans. Plus jeune, Sandrine Bonnaire, 13 ans, avait été retenue comme figurante.

 



Pour terminer voici deux photos faites en septembre 2010 à Paris où j'ai eu la chance de rencontrer des acteurs de "La boum" : on me voit à gauche à côté de Sheila O'Connor (Pénélope), Jean-Philippe Léonard (Stéphane), Laurent N'Diaye (Arnaud) et Laurence Gigon (Caroline). On la voit se repomponner avec Vic dans la salle de bain pendant la boum de Raoul.
Je mets d'abord les portraits des jeunes acteurs pour le comparatif :





Et en cadeau bonus, voici une petite vidéo type Super 8, un souvenir du tournage avec les ados qui s'éclatent bien devant la caméra.

Et ici un reportage sympa sur l'histoire du casting avec ses vidéos d'époque.

Commenter cet article
J
Bonjour,
Très bel article sur, comme vous le dites, un véritable témoignage des années 80.
J'aimerais juste rajouter le fait que ce n'est pas Gilbert Montagné qui a refusé de chanter "Reality", mais Vladimir Cosma, le compositeur, qui ne voulait pas un nom connu et a donc accepté Richard Sanderson. Voilà.
D'autres part, je recherche un livre généraliste sur les années 80 et qui retrace l'atmosphère de la boum, en connaissez-vous un ?
Cordialement,
Répondre
H
Vous avez sans doute oublié de parler des bottes que portait la maman de Vic, à cette époque les cavalière à talons était à la mode et faisait l’unanimité.
Répondre
N
ah oui en effet, mais étant enfant, je ne remarquais pas la mode adulte, ça ne m'a donc pas marquée, ceci explique cela.
M
Bonjour
J' ai lu ce que écris à propos des anciens packaging: je t' envois donc ceci

https://www.pinterest.fr/pin/297237644126428087/

Celui ne compte ni les premiers packaging version Antillaise et Tirailleurs boite bleues, ni les derniers en date. Celui que tu évoque dans le film semble corespondre au dos de la cinquieme version présentée, mais comme je m' interesse à Banania, je vais essayer de savoir. Sinon, en voici un autre , un peu plus complet
https://rutaliblog.blogspot.com/2012/12/le-saviez-vous_10.html

Au passage, je ne sais pas ce que tu en pense, mais moi je prétends et je défends que l' image traditionnelle de Banania (le fameux tirailleur "Y' a bon") n' a rien de raciste , au contraire, quand on se penche sur l' origine de cette image, on comprends qu ' elle devrait au contraire être un symbole de l' antiracisme militant, de l' amitié et de la bonne gestion des ressources humaines.
Dans ce film, ce qui me plait, c' est le coté dépassé, certaines scene font réver et donne l' impression qu' à l' époque, la vie était plus insouciante, comme beaucoup de choses d' ailleurs. Malheureusement, quand on prends la peine de creuser, ça ne l' était pas tant que ça, et c' est le drame de la nostalgie (surtout de celle d' une époque qu 'on imagine plus qu 'on ne s' en rappelle). Mais bon, on a bien le droit de réver !
Répondre
N
oui je connaissais ces rétrospectives des packagings en effet. Bah écoute, moi je trouve quand même que ça a des relents racistes quand justement on se penche sur l'historique et les origines de ces illustrations. Pour ce qui est de la "Boum", moi aussi c'est ce que j'aime, le côté insouciant et lèger qui en ressort. Bien sûr que c'est trompeur mais on en revient à ce que je te disais l'autre jour dans un autre commentaire, ça dépend de l'âge qu'on avait à ces périodes. Quand on est enfant et ado, tout parait beau et insouciant pour peu qu'on soit dans une famille sans problème.
D
Pour ceux qui veulent repartir faire un petit tour en 80 :
"La boum" mardi 27 octobre 2020 à 21:05 sur TFX.

https://www.programme-tv.net/cinema/2511764-la-boum/
via @TeleLoisirs
Répondre
N
Effectivement oui je comprends, je ne connaissais pas cette histoire, c'est très intéressant, merci d'avoir pris le temps de la retranscrire. Moi j'ai regardé ce petit docu sur Arte. C'est super beau visuellement en plus :

https://www.youtube.com/watch?v=a2L0jp12deg
M
Bonjour
En fait, là je ne résiste pas au besoin de défendre mes arguments: l' image traditionelle de Banania déssinée par De Andreis en 1915 vient d' une histoire vraie: lors d' une incursion dans les tranchées de la 1ere guerre mondiale, le patron fondateur de Banania , Pierre François Lardet,sous l' encouragement du Lieutanant Guétari, qui sympatise aussitôt avec Lardet, fait gouter le Banania à un tirailleur sénégalais (Bandalé si le nom n' a pas été changé) bléssé au front, et qui se dit souvent dégouté par ce qu 'il mange d' habitude,et il s' écrit "moi je dis y' a bon". Son sergent ne savait pas encore qu'il serait quelque temps plus tard embauché chez...Banania, et avec comme chef d' équipe ...Bandalé ! Ce qui signifie que chez Banania, à l' époque, non seulement on ne pratique le racisme ni à l' embauche, ni à l' avancement, et que de surcroit, on y pratique avant l' heure la gestion des ressources humaines au point de mettre à l' honneur sur le packaging de sa marque son propre personnel, quelle marque va aussi loin à notre époque? D' ailleurs, ça ne lui a pas porté tord, puisque Bandalé est revenu dans son pays accueillis en héros quelques années plus tard parce que c' est lui sur les affiches Banania) Peut etre connais tu une autre marque de chocolat en poudre, Monbana , surtout utilisé dan les cafés,dont il est connu que ce nom a été choisi par son fondateur par amitié pour le fondateur de Banania, et je crois bien ( et ça je vais le vérifier) que cet amis n' est autre que...l' ex Sergent Guétari. Je n' invente rien , puisqu' un descendant de Pierre Lardet Thiery Montoriol) a retracé une partie de l' histoire se son ailleul dans un roman Le Roi Chocolat, à partir de carnets de voyages retrouvés. L' histoire est vraie, mais certains noms ont été changé. Pour la petite histoire, l' image de la boite qu'on voit dans le film la Boum, est une version du "sourire de l' enfant" ou un "écusson" au dessus du nom de la marque subsiste, version stylisée de l' image du tirailleur d' antan. Après ça, qui pourra dire qu'il s' agit de racisme, du moins à la base ! Il faut savoir qu' après la marque est tombé entre les mains de personnes peu recommandables, et là effectivement plus tard, l' utilisation de cette image a pu avoir dertains aspects choquant au regard de nos critères actuels, mais à l' origine, il n' y a selon moi aucun racisme. Tu comprends sans doute mieux maintenant pourquoi j' estime que la polémique que cette image a suscité a à mon avis été alimentée par des gens qui ignoraient ce qui était réellement à l' origine de celle-ci. Merci et à bientot
N
Merci pour l'info Dom.
R
et dire que Sophie Marceau a failli avoir peut être sa carrière gâchée lors de l émission "le jeux de la vérité " quand une spectatrice lui a posé une question très limite c est Patrick Sabatier qui lui a sauvé la mise en refusant que Sophie réponde elle a évité le naufrage à l instar de Chantal Goya
Répondre
N
ah tiens je ne savais pas...
E
Bonjour Nathalie, je suis tombé par hasard sur ton blog et surprise je constate que tu es aussi fan que moi à décortiquer les moindres aspects du film car nous sommes fan des années 80 et pourtant je n'ai que 32 ans. Malgré une génération d'écart, je suis fan de ce film qui me rappelle mes jeunes années ou moi aussi je faisais des boums, quels souvenirs... Pour plus de précisions par rapport à ton article, la fille dans la salle de bain avec Vic est Laurence Gigon (Caroline dans le film). Bon je vais casser un mythe, il n'y a pas longtemps je suis tombé sur une émission radio avec des acteurs de la Boum ou Laurent N'Diaye ( Arnaud) fait une révélation sur la scène du walkman avec Mathieu et Vic. Quand Mathieu pose les écouteurs sur les oreilles de Vic on entend la musique Reality de Richard Sanderson et là ça fait rêver tout le monde n'est ce pas ;) En fait il s'agit d'une vieille musique de Gilbert Montagné, le tube Reality fut ajouter avec les techniques du cinéma. D'autre part je ne sais pas si beaucoup de monde partage mon point de vue, je suis étonné que Alexandre Sterling (Mathieu) n'est pas percé dans le cinéma. Poutant il dégageait une certaine prestance à l'époque. Après quelques recherches, le voici aujourd'hui sur ce lien bizarre mais c'est bien lui : https://dilei.it/lifestyle/foto/il-tempo-delle-mele-compie-35-anni-i-protagonisti-ieri-e-oggi/472193/attachment/alexandre-sterling-1217/ on peut constater qu'il a mal vieilli... Voilà, si tu souhaites échanger c'est avec plaisir. Très bonne journée à toi, bises.
Répondre
N
Bonjour Etienne, bienvenue au club des décortiqueur de vieux films ah ah ah ! Ravie que mon dossier t'ait plu et rappeler à toi aussi de bons souvenirs d'adolescence. Merci pour les précisions, c'est toujours sympa d'en apprendre plus sur des films cultes comme ça. Il a pris un bon coup de vieux effectivement Alexandre Sterling mais en même temps, ça fait quand même 40 ans ! Un peu étrange cette parution ^^
Merci pour ton passage et ton message :-)
I
Bonjour, super blog ! j'avoue avoir largement participé au succès des entrées de La Boum au cinéma pour avoir été le voir 11 fois ! A l'époque j'avais le même âge que Sophie Marceau (à 2 jours près) et me suis vraiment identifiée à ce personnage de Vic. Ton blog m'a fait découvrir une page de l'envers du décor. D'autres diffusions en vue ?
Répondre
N
Bonjour Isabelle. 11 ans, waowww, incroyable ! Ravie de t'avoir replongée dans l'ambiance du film. Merci pour ton comm'.
J
Bravo Nath ! Très chouette idée, que de "décortiquer" les artefacts de ce début d'années 80 dans le film ! C'est de la sociologie par l'image et c'est très "fun" en même temps ! ;-)
Bises !
Répondre
N
Bonjour cher Jean-Luc, merci beaucoup pour ton gentil message. Je suis ravie que ma démarche "nostalgico-sociologique" t'ait plu. Gros bisous :-)
D
Bonsoir ,

j'avais 15 ans en 80 et franchement quelles superbes années , que de nostalgie en revoyant ce film et par la même cette époque avec ses objets de tous les jours ou les rapports étaient sans artifices en fait tout simplement humain !
On en menait pas toujours large avec les filles dans les boums ;)
Répondre
N
Bonjour Dom ! Merci pour ton comm'. Oui c'était plus simple à l'époque, direct. pas de réseaux sociaux, de rapports superficiels entre les ados, de personne qui se cache derrière des profils ou s'inventent des vies trépidantes. Oui on était stressée à l'avance avec ces satanées boums mais c'était excitant aussi !
S
tiens regarde ce que j'ai pondu =

- Jour de l'An avec les films LA BOUM 1 et 2 = Mes 10 et 12ans !
http://rivesdesaone.over-blog.com/2019/01/jour-de-l-an-avec-les-films-la-boum-1-et-2-mes-10-et-12ans.html
Répondre
N
ah chouette d'avoir retrouvé Alain Beigel ! Je rêvais aussi d'avoir une boule à facette, jamais eu non plus ! Génial la réaction de Pierre Cosso :-)
S
Encore un article de fond de grande qualité :! je suis un passionné des films LA BOUM puis de sa pseudo suite L’ETUDIANTE ! Je possède bien entendu des DVD, le livre des 30ans de LA BOUM, la BO en CD et différents disques vinyles dont des 45T de Sophie Marceau, enfin un peu de tout ! Je regarde à chaque diffusion TV...
c’est toute ma jeunesse !
Le cartable Tann’s je l’avais ! c’était du solide mais c’est lourd !
les Chamonix j’en mange toujours !
le panneau sens interdit j’en revais à l’époque ! alors j’en avais mis un autre à la porte de ma chambre
Je ne savais pas du tout que tu avais rencontré l’équipe du film pour les 30ans ! il faudra nous raconter
super le petit film super 8 sur le tournage : jamais vu :!
Répondre
N
Merci Seb, c'est sympa. Oui des tas de souvenirs dans ce film !
U
Sorry, my French is not very good, so I’m writing in English. I’m a longtime fan of La Boum. Thank you for your documentation. I’ve got some additional facts:
1) The girl who is talking to Sophie about Mathieu during the first boum, is called Caroline. She was played by Laurence Gigon. On youtube, there is a little film of Laurence, Sheila O’Connor, Laurent N’Diaye and Jean-Philippe Leonard, meeting at a Cafe in Paris (type: “Laurent M6 La Boum and now” and you will find it). It’s great that they are still in contact.
2) At 1:00:40 (DVD) M. Lehmann and Vic’s mother have a little talk in a cinema with some film posters at the wall behind them. One is of the second Star Wars movie (“The Empire strikes back”) which was released in may 1980, the other one is of “The Ten Commandments” from 1956.
3) The movie, Vic and her friends watch at the theatre, could be “Mad Max” from 1979 (but I’m not sure).
4) At 1:28:35 there is a short sequence in the editorial department of Pif-Gadget with a photo of Jean-Paul Belmondo (who is wearing a top hat). This photo was taken from the Belmondo comedy “Le Guignolo” which was released in march 1980.
Greetings from Germany!
Répondre
N
Hi, I just saw with horror that you wrote a post on my blog post about the movie "La Boum" almost a year ago now. I did not see it and I did not have a notification to report it. I just got to know it today because another person comment on this article. So I apologize for not answering earlier.

Thank you for all your informations, it's nice!
I did not find the video you reported. Maybe it has been deleted since.

Anyway thank you for your message and sorry again.
S
quel est le film vont ils voir au ciné ?
Répondre
N
Bonjour. La seule scène qu'on peut voir du film est vraiment très courte : des motos sur une route, un hérisson qui passe. Vic et ses amis le regardent en V.O. Je ne connais pas ce film.
C
Pour répondre à ta question à laquelle tu te demandes pourquoi les la marque chipster est cachée contrairement aux autres ..... je pense tout simplement que toutes ces marques sont des sponsors ...Qui ont de ce fait contribué en partie au budget du film .... J'en déduis donc que cette marque étant cachée elle a refusé toute participation financière mais comme ce produit fut très tendance à cette époque .. voir même plus que des chips ......d'ailleurs moi même j'en emmenais tous les 2 jours à la piscine municipale de ma ville ..... j'en raffolais ..... De ce fait sûrement que la prod' n'a pas voulu retiré ce paquet cartonné bien représentatif pour les ados ........et comme la d'argent de la part de cette marque donc pas de publicité pour eux gratuitement ......Voilà ma déduction .....Et ça n'est en aucun cas une certitude puisque je n'ai pas la vraie info ...mais je ne vois rien d'autres à ce changement de marque sur ce produit !!!
Répondre
N
ah oui bien joué Olivier, finement observé et pas bête !
O
Bonjour, concernant les chipster transformés en super-chips, j'ai une autre hypothèse : la scène du cinéma, ou un paquet de ces fameux super-chips est utilisé par un des collégiens pour faire une blague grivoise, rappelez-vous. De fait, la prod a peut-être préféré cacher la marque pour éviter d'avoir des ennuis avec Belin, c'est le genre de truc qui peut tuer un produit : ) Et j'ai souvent remarqué qu'un objet qui aura un "rôle" dans un scénario est souvent exposé à plusieurs reprise avant la scène, histoire qu'on comprenne bien. Mais ce n'est qu'un hypothèse !
N
Oui tu dois avoir raison en effet Corinne ! ;-)
C
Holalala je me suis régalée Nath' .milles merci pour ce bon moment de lecture ....j'ai adoréééé .............. c'est LA BOUM quoi ;) ............ Bcp de choses m'avaient échappé ........Bravo pour ton article ..... vraiment super (y)
Répondre
N
Merci beaucoup Corinne, je suis vraiment ravie que cet article t'ait plu, merci pour ton message et tes compliments :-)
B
Vraiment très sympa ton blog
Répondre
N
Merci pour ton message Babeth, ravie que mes articles te plaisent ! :-)
K
J'ai regardé à nouveau le film il y quelques jours, incroyable je me suis également focalisé sur son aspect "sociologique" , mais beaucoup moins en détail que toi. J'ai repéré les bouteilles en verre de Ricqlès sur la table lors de la boum. Lors de l'entretien, le directeur de VSD parle d'une campagne anti-tabac. Ancien philatéliste, je pense que cela fait référence à la campagne de 1980 "à vous de choisir : le tabac ou la santé" dont l'affiche a été reprise pour un timbre la même année, et que l'on peut voir dans le film "Profs". Vraiment sympa la vidéo des souvenirs de tournage, j'y ai laissé un petit commentaire sur You Tube :)
Répondre
N
Hello Korfanty ! Merci pour ces compliments, je suis ravie que mon article décryptage et la vidéo t'aient plu, merci pour tes comm' ici et sur Youtube, c'est très sympa. Interessant ce que tu dis sur la campagne anti-tabac et le timbre qui y fait référence, merci pour ces détails !
L
Version fille:

http://lesbranches78.blogspot.fr/2015/09/mes-boums-de-fille.html
Répondre
N
aaaaaaah je comprends mieux hé hé ! ^^
Très drôle en tout cas !
L
C'est le témoignage de ma nana.
N
MDR le fiasco ! Dis-donc t'as demandé le témoignage d'une copine ou tu t'es mis dans la peau d'une nana pour cet article ?
P
Pour le coup de l'écouteur sur les oreilles, vu dans "les gardiens de la galaxie" le même geste, avec un écouteur de walkman Sony a priori, entre Peter Quill et Gamora...
Répondre
N
Oui Pascal c'est vrai tu as tout à fait raison et j'y ai aussi pensé en voyant le film au cinéma ! :-)
L
Du vécu:

http://lesbranches78.blogspot.fr/2015/06/mes-boums-de-merde.html
Répondre
G
A part critiquer tout le monde, vous savez faire autre chose. Et sachez que les gens peuvent changer et vous surprendre !
L
Merci à toi. :)
N
Coucou Les Branchés ! J'ai adoré ton texte-témoignage sur tes boums d'ado, bravo, c'est très bien écrit et très drôle ! :-D
Y
Bonjour, concernant le poster sur le mur de la chambre, il s'agit du groupe anglais Charlie.
Source : http://eil.com/shop/moreinfo.asp?catalogid=497692
plus d'info sur ce groupe : http://en.wikipedia.org/wiki/Charlie_%28band%29
Que chantaient-ils ? : https://youtu.be/vyyEshJkyUU (à 1'52" on voit bien le poster)
Répondre
N
Ca y est j'ai rajouté l'image dans l'article en n'oubliant pas de te remercier bien sûr ! :-)
Je suis super contente d'avoir eu enfin un nom pour ce groupe, merci encore !
N
Waaaooowww Yannick, alors je te tire mon chapeau, t'as réussi à retrouver le groupe ! C'est génialissime !!!! Un grand merci d'avoir cherché et retrouvé la photo et la zik qui va avec !
Je vais complèter mon article du coup, MERCI ! :-)
Amicalement.
L
bonjour nath je suis tomber par simple curiosité sur ton blog et honnetement je suis completement fan tu es super minutieuse un vrai plaisir vive la nostalgie de chere annee 80 ps j ai adoré ton article sur papa poule a bientot au plaisir de te lire jahoued
Répondre
N
Bonjour Jahoued,
Un grand merci pour ces très gentils compliments, heureuse d'avoir pu te rappeler de bons souvenirs. A bientôt :-)
F
salut Nath !
j'ai trop trop kiffé ton super article sur la boum!!! BRAVISSIMO!! les effaceurs d'encre "super pirate" !!! j'avais complètment oublié!! ils avaient une odeur un peur space côté effaceur, tu te souviens?
et le lait Lactel......ah lala, c'était trop bien avec Casimir dessus.Mon orthodontiste avait le même poster que le père de Vic avec le bonhomme poilu rose! bref, merci merci de m'avoir fait revoir tout ça; Bisous!!!
Répondre
N
Bonjour Flo ! Ton enthousiasme est très communicatif, merci beaucoup pour ces compliments, je suis vraiment ravie que mon article t'ait plu. J'ai pris beaucoup de plaisir à le faire également.
ah tu as connu ces fameux effaceurs toi aussi ! Oui maintenant que tu le dis, je me souviens qu'ils sentaient bizarre !
Bisous, à bientôt :-)
L
Merci pour ton super article Nath :)
Comme toi j'adore regarder les films de cette époque en regardant les détails, mais là tu as fait de sacrées investigations, chapeau !
Répondre
N
Merci beaucoup pour tes compliments mon p'tit Luc ! :-)
T
Ca me rappelle surtout les Boums que l'on faisait, au début des années 80, avec les slows, attendus avec impatience par les filles et les garçons ...un moment propice pour se bécoter !
Répondre
N
Oui Tietie, de très bons souvenirs ! ;-)
P
J'ai des goûts musicaux plutôt rock-punk énergique ou carrément décalés (underground, expérimental, indus...). Il n'empêche que quand je dois penser à une musique un peu romantique, immédiatement, c'est celle de La Boum qui me vient en tête et que je fredonne. Même pas honte !
Super reportage et super souvenir, bravo ! :-)
Répondre
N
Bonjour Pak. Je te rassure j'ai aussi des goûts musicaux relativement énergiques mais l'un n'empêche pas l'autre ! ^^
Merci beaucoup pour ton passage et tes compliments sympas ! :-)
D
alors là ..... Didile tu as fait très fort !!!!! c'est tout a fait ce que j'attend d'une retro 80's. bravo pour ton travail. La boum c'est un peu de nous et tu as sus faire ressortir ça !!. je trouve super le parallèle avec les photos du film et tes propres photos. sympas ton sac US ...lol. je me retrouve complètement dans ton article. ça mérite un grand merci....
Répondre
N
Je te remercie pour ces très gentils compliments qui me touchent beaucoup Daniel. Je me suis vraiment éclatée avec cet article !
C
Whaou....Juste Magnifique et superbe article ma Nanou, encore une fois
Mil bravo pour tous ce travail et ces comparatifs avec ton oeil affuté,
C'est un vrai plaisir à lire et quel régal pour les yeux
Je ne le regarderai pas de la même façon la prochaine fois ;-)
Quelle chance tu as eu de rencontrer certains des acteurs
Merci et Encore un grand Bravo pour toutes tes recherches et toutes ses belles photos !
Répondre
N
Eh oui ma Coco, on ne regardera plus jamais le film de la même manière après ça !
Merci beaucoup pour tes adorables compliments ! ❤
M
Si je devais ne retenir qu'un film des années 80 pour moi ce serait la boum. Je les vu et revu des centaines de fois, sans pour autant ressentir une certaines lassitude. Ton article tombe à pic, le prochain support sur lequel je le reverrai sera le blu ray, je pourrais faire plus attention à toute ces petites choses cités dans ton super article traité de manière originale.
Répondre
N
Merci beaucoup Mad, c'est très sympa ! :-)
D
WaoooOoooouh, quel SUPERBE dossier ! Je suis bluffée, scotchée par tout ton travail d'investigation !
Je ne m'imaginais pas qu'il y avait effectivement autant d'éléments sociétaux dans "La Boum" qui semble de prime abord être juste un film pour ados, oui ! Dis donc, tu as l'oeil pour voir certains trucs comme Sarah Kay sur la trousse !

Merci pour la balade, j'ai vraiment été transportée en 1980 en revoyant avec nostalgie tout ce que tu as répertorié ! J'ai eu la larmichette à l'oeil en regardant la vidéo... c'est émouvant...

Bizarre en effet pour la boîte de chips !?
A propos du poster, ne serait-ce pas alors Black Sabbath, peut-être ? Je ne sais pas.

Tu en as de la chance d'avoir rencontré les comédiens ! Ce fut à quelle occasion (je suis curieuse oui LOL ) !

Bref, un immense BRAVO pour ce dossier passionnant et très agréable ! Je t'embrasse bien fort, bon dimanche ma Didilette ❤
NB : j'envoie de suite le lien à mon frère !
Répondre
D
❤ ❤ ❤
N
Merci beaucoup ma Domdom pour tes compliments si enthousiaste, c'est toujours un bonheur de te lire !
Black Sabbath je ne pense pas, je ne les reconnais pas.... ça restera un mystère ça ! ^^
La rencontre avec les acteurs, c'était parce qu'une copine à l'époque travaillait pour une petite radio parisienne qui les avait invités à une interview. Comme j'étais de passage sur Paris, elle m'avait proposé ainsi que 2 amis, à y assister.

Enormes bisous Dominette, bon dimanche aussi et merci encore ! ❤
P
Enfin un point de vue original sur un film que toute une génération a vu des dizaines de fois ! :)

Vivement La boum 2 !

Bravo ma chérie !
Répondre
N
Merci mon Pumpum ! ❤
M
Aahrr la fameuse Rancho. Que de souvenirs ce film. La musique me fait remonter quelques amours d'ado. Le rêve aurait été de danser avec Vic. Merci Nath.
Répondre
N
ah oui super mignonne cette Vic ! Merci pour ton comm' Masi ! :-)

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog