Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Les Copains d'abord
Publié dans : #Souvenirs d'enfance


J'adorais faire des décalcomanies quand j'étais petite, c'était très ludique et créatif. Il fallait être méticuleux pour mettre en scène les images et inventer des histoires. De quoi nous occuper pendant des heures.



Origines

Le mot décalcomanie est dérivé du mot français décalquer, le "-manie" a été ajouté à la fin du 19ème siècle. Au départ, c'était une technique décorative qui permettait de transférer des gravures sur des poteries et d'autres matériaux, elle a été inventée en Angleterre vers 1750 et importée aux Etats-Unis vers 1865.
 

La découverte est attribué à Simon François Ravenet, un graveur français qui s'était installé en Angleterre et avait perfectionné le processus.
Au cours du temps, les progrès dans la lithographie (et bien sûr la chromolithographie) ainsi que dans la fabrication du papier et des films plastiques ont considérablement amélioré et simplifié cette technique qui s'est ainsi démocratisée.

 


Plusieurs procédés


Avec le plus ancien des procédés, le dessin était imprimé à l'envers. On laissait le décalcomanie tremper dans de l'eau, puis on l'appliquait sur le support et on retirait doucement le papier, laissant l'image apparaître.


Seconde technique, l'image était imprimée à l'endroit. On laissait tremper dans de l'eau, la colle se ramollissait ce qui permettait de faire glisser avec le doigt la pellicule avec l'image vers l’objet à décorer.
C'est ce dont on se sert en modélisme pour décorer des maquettes notamment.


Le troisième procédé est celui à sec, celui que nous avons tous connu dans les années 70 et 80 : l'image apparaissait sous un support transparent plastique (Calcasec) et se collait au support par frottage avec un crayon ou une pièce de monnaie.

 

 

Apparition en France

 
Les premiers décalcomanies avec décors cartonnés pour les enfants datent du milieu des années 60 aux Etats-Unis.

En France c'est surtout à la fin des années 70 et dans les années 80 qu'il y a eu un vrai engouement pour les transferts.


Les grands décors étaient constitués d'un fond de paysage : ville, forêt, mer, ferme, château etc... Ils étaient constitué de 3 ou 4 volets à déplier.
Les scènes étaient désertes et c'était à nous de les animer à notre guise avec des éléments de décor et des personnages.


Il fallait tout d'abord retirer le papier très fin sous la feuille plastique qui protégeait les transfert puis on griffonnait avec le crayon à papier pour déposer les différentes éléments sur le fond coloré.

Je me souviens que je finissais toujours par avoir le dessous de la main toute grise avec le crayon à papier.  J'avais essayé avec un stylo à bille mais je trouvais que la mine était trop fine et trop dure, on voyait les coups de crayon sur l'image transférée.


Ça n'était pas aussi facile que ça et il fallait être adroit pour ne coller que le personnage ou l'objet qui nous intéressait car si on ne prenait pas garde, on se retrouvait avec des moitiés de bonhommes ou des petits bout d'objets indésirables flottant en l'air. Et c'était pratiquement impossible ensuite à réparer, même en grattant avec une lame, j'ai essayé plus d'une fois !


Le résultat final n'était pas forcément à la hauteur de ce qu'on espérait car les images étaient parfois de diverses tailles ce qui permettait de faire des effets de profondeurs mais quand on est enfant, on ne connait pas la perspective ni les problèmes d'échelle. 

C'est comme ça qu'on se retrouvait parfois avec des personnages trop petits ou trop grands.

Un exemple ci-contre avec des soldats beaucoup trop grands sur les toits des bâtiments.

 

Il y avait aussi souvent plus de motifs sur la feuille de transfert que ne pouvait en contenir le décor et comme on voulait tout mettre bien entendu, ça donnait parfois des scènes bien chargées. Moi j'avais pris l'habitude de me servir du surplus pour décorer mes cahiers.

Malgré toutes ces petites difficultés, j'aimais vraiment beaucoup les décalcomanies. C'était passionnant de placer où on voulait les personnages, de laisser aller son imagination pour inventer toute une histoire. 

 



Différentes marques


Les premières séries de transferts ont été commercialisées par Letraset, société qui ne fabriquait au départ que des lettres et des chiffres. Les premiers décalcomanies étaient monochromes, noires ou blanches. Les sujets étaient plutôt centrés autour de la nature et des animaux puis il y a eu des cow-boys, des chevaliers, des vaisseaux spatiaux, du sports etc ...
Chez Touret, ils mettaient en scène les contes (Barbe bleue, les voyages de Gulliver ou autres).
Evidemment il y a eu aussi tout ce qui était Comics, Marvel, Disney, dessins animés, séries télé etc...

 

Voici les principales marques de décalcomanies qu'on pouvait trouver en magasin : Super Doodles, Action transfert et Panorama 5tous les trois de chez Letraset°, Trans'Rama de chez Jesco, Decorama de chez Touret, calco, Hemma, Lionrama et Kalkitos.



 

Ci-dessous une publicité magazine pour Action Transfers en 1970.



 

De superbes décalcomanies Star Wars de 1977 avec 3 scènes différentes.

 

 

 



Transrama et ses gammes BD et dessins animés. 

 

Transrama avait sorti également une série avec Casimir.




Les panoramas et albums Kalkitos.




Publicités de 1978 pour Kalkitos.

 

 

 

Mes décalcos

 

Ma maman m'achetait régulièrement des grands panoramas qui se dépliaient en 3 ou 4 parties et ça m'occupait des heures. Ça n'était pas très cher, de 2 à 5 francs à peine.

Ci-contre à droite une photo de moi à 9 ans dans ma chambre. Au dessus de mon lit, sur le mur, j'avais punaisé un de ces fameux panoramas. Celui-ci était sur les animaux de la jungle.

Je me souviens avoir eu surtout des décalcomanies de la marque Decorama.

Il y a quelques années, j'en ai acheté un encore sous plastique sur  "La savane", ça m'a fait tout drôle de revoir ça. 

Je ne l'ouvrirai pas bien sûr mais ce n'est pas l'envie qui m'en manque pour avoir juste le plaisir de sentir de nouveau cette odeur particulière de  plastique, de choisir l'emplacement du motif, de le frotter bien consciencieusement avec la  pointe du crayon pour le placer sur le paysage, puis de décoller avec beaucoup de précautions le film plastique en surveillant bien que l'image soit entière et enfin contempler son "oeuvre" !



 

Décalcomanies en cadeaux


Si on avait de la chance, on pouvait trouver des mini-planches de décalcomanies dans les paquets de Vache qui rit avec Goldorak, c'était en 1978. 10 planches différentes à collectionner.

 




Et en 1980 si on achetait des biscottes Braisor, on pouvait trouver des décalcos Albator.

 

 

Le mambo du décalco


Richard Gotainer a écrit une chanson que nous connaissons tous sur les décalcomanies mais il y décrit les transferts que l'on fait glisser avec le doigt après les avoir trempés dans l'eau. Je pense que c'est dû au fait que Gotainer fait partie de la génération d'avant où les décalcos se faisaient encore de cette manière :


"Une notice au dos
C'est le mode d'emploi
Laissez tremper dans l'eau
Et comptez jusqu'à trois
Sur un support bien lisse
Ça devient un réflexe
On maintient de l'index
Et du pouce on coulisse"

 

 

 


Allez, juste pour le plaisir on se refait un petit coup du "mambo du décalco", j'adore !
 

 
Et voici un spot de pub de 1979 pour les decalcomanies Kalkitos, on reconnait la voix du grand Roger Carel au passage :
 
 
Commenter cet article
A
Bonjour, dans le même esprit, je me souviens dans les annees 80 de dessins qui apparaissaient quand on frottait la feuille blanche au crayon de papier. Je ne retrouve pas trace de ça et je me demande si je l' ai inventé...est ce que ça vous parle?
Répondre
N
Bonjour Aurélie, non tu n'inventes pas, je m'en souviens aussi en effet. Mais je n'en ai jamais revu.
S
Qu'est-ce que j'adorais faire ça. J'ai eu souvent le soucis de gratter au crayon de papier et le décalco ne s'enlevait pas. Et à force de gratter ça passait au travers. Encore merci pour ce post . Evidemment la fameuse chanson de Richard.
Répondre
N
souvenirs partagés Steph, encore un !
J
souvenirs souvenirs, idem pour les vaches qui rit je ne m'en souvenais plus du tout

J'aimerai en racheté pour mon fils, avez vous le nom d'un site qui en commercialise ?
Répondre
N
Bonjour, j'en connaissais un mais il a fermé malheureusement...
R
mon dieu le choc les décalcomanies dans la vache qui rit j avais complétement oublié
Répondre
N
Ravie de te les avoir rappelés !
S
Merci pour ovtre réponse c'est gentil je cherche déjà lol Bizzz
Répondre
N
Bonne chasse au trésor !
S
Bonjour
Je recherche depuis longtemps le panorama de décalco représentant une scène de bal au château. Je ne me souviens plus du titre exacte, si vous avez des infos ???? je cherche depuis des année Merci a vous
Répondre
N
Bonjour Stéphane, ça ne me dit rien, je ne l'ai pas eu celui-là. Faut fureter sur eBay ou autres sites de ventes d'occasion, en espérant qu'il refera surface un jour.
G
Bonjour et merci pour cet excellent article qui me replonge de suite en enfance tant j'ai pu passer de très bons moments avec mes kalkitos et autres Transrama.
J'ai également en mémoire un livre que j'adorais en dernière année de maternelle (80/81) avec des paysages (ville/plage/forêt) sur lequel on posait des personnages ou objets (transfert plastifié qui fonctionnait avec de l'électricité statique) mais aucune info là dessus :-(
Si ça dit quelque chose à quelqu'un...
En tout encore un grand merci pour cet article toujours aussi passionnant et détaillé
Répondre
G
Merci de ta réponse, je me sens moins seul maintenant :-)
N
Bonjour GG. Ravie de t'avoir replongé dans ton enfance ! J'ai connu ces panoramas avec des motifs électrostatique à coller dessus. Moi j'avais celui des Schtroumpfs et je n'ai jamais réussi non plus à retrouver sa trace, je cherche depuis des années, je l'adorais ! Difficile de faire un sujet complet sur ça car compliqué de retrouver des traces en visuel. Contente d'avoir ce souvenir commun avec toi en tout cas !
L
Bonjour je suis en possetion de decalco encore tout neuf emballer je cherche a les vendre pouvez vous me conctacter merci pour se blog
Répondre
G
Merci de ta réponse. Je me sens moins seul maintenant :-)
N
Sur n'importe quel site de ventes d'occasion. Pas ici en tout cas.
A
Bonsoir, encore de passage sur ton site et encore une fois un voyage à travers le temps. Quel bonheur de se retrouver une fois de plus à cette période si bénite. Merci pour ton travail de recherche et merci pour ce moment de pur bonheur comme peu de gens peuvent en offrir.
Répondre
N
Bonjour Anthony. Merci infiniment, voilà qui me touche beaucoup. Je suis vraiment ravie si je peux t'apporter cette petite bulle d'air bienfaisante :-)
S
>> une fois de plus un merveilleux article et une adequation totale entre nous deux ! j’étais fou aussi des décalcos et tout ceux que tu montres sur l’article je les ai tous eu et fait ! les décors étaient de vrais tableaux oeuvres d’art d’une magie incroyable !
j’en ai conservé beaucoup) dont mes Goldorak, Schtroumpfs, etc…

+ il y a 2-3ans un soir des trouvailles incroyable dans une poubelle jaune de ma résidence avec des livres de mon enfance et une grosse pile de ces décalco malkheureusement les pertsonnes s’étaient acharfnées à déchirer en deux 90% de ces livres et décalcos !: j’en ai quand meme gardé plusieurs tellement ils étaient beaux mais déchirés en deux !!!

par contre ceux de Star wars jamais vu avant !

casimir j’ai celui de gauche de ta photo mais je découvre 2 autres jamais vu avant !

j’ai conservé mes 2 albums Kalkitos en parfait état : celui sur les Disney et celui sur les super héros avec Batman et Superman…
Répondre
N
génial de les avoir gardés Seb ! Oui parfois on fait de belles (re)trouvailles.
B
super
Répondre
N
Merci Sophie :-)
T
Me souviens très bien des décalcomanies, je passais des heures à chercher le meilleur emplacements pour les personnages :). Celui des animaux de la savane était mon préféré mais en voyant ton article (très fourni comme tu sais si bien le faire Nathou :) ) je découvre celui de la maison hantée et il m'aurait bien plu à l'époque celui-ci :).
Répondre
N
Ah oui mon Didou, tu aurais adré celui-ci en particulier ! Merci beaucoup d'avoir été si rapide à commenter et pour tes adorables compliments <3
A
Magnifiques souvenirs, bravo d'avoir pris le le temps de partager ces images, pensées, impressions. Moi aussi, j'adorais ça ! MERCI pour ce blog !
Répondre
N
Avec plaisir Alain, merci à toi pour ton commentaire.
B
trop bien les décalcos
en effet celles de Casimir trop chouettes, pas eu, ou pas souvenir :(
Répondre
N
Merci pour ton message Sophie :-)
Y
Bonjour !
J'ai trouvé des décalcomanies sur Amazon (DJECO et Scribble Down en font !) ! Cela m'a ramené en enfance...
Répondre
Y
Voici les liens :
http://www.scribbledown.co.uk/transfers.php
et
https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=d%C3%A9calcomanies+djeco&rh=i%3Aaps%2Ck%3Ad%C3%A9calcomanies+djeco
N
Bonjour Yves. Oui quel joie d'en revoir et même d'en refaire, on replonge en enfance ! Merci pour ton enthousiasme et ton message !
C
3 ème reportage que je vois de nath Didier, 3 ème satisfaction et émerveillement. Merci.
Répondre
N
C'est très gentil, merci Cédric :-)
C
Halalal que de souvenirs les décalco ....;rrrhhhhaaa maman qui faisait ses courses tous les samedis après midi m'n achetait un à tous les coups .... j'adorais ..... c'était vraiment chouette !!!!
Répondre
N
oui comme tu dis Corinne, de jolis souvenirs de Gribouillage créatif ! Merci pour ton comm' et tes souvenirs ! :-)
J
Merci pour ce blog. Que d émotion. J avais oublié ces transferts. Cela m occupait pourtant des journées entières. Je m en souviens comme si c était hier. Oui je suis très ému ...
Répondre
N
Bonjour John, je suis heureuse d'avoir pu vous rappeler ces jolis souvenirs d'enfance grâce à mon article ! :-)
K
Gros dossier :D, j'adorais les décalcomanies, j'ai eu le série des "Transferts Hemma", je les reconnais parfaitement(la ferme,la forêt, le Moyen-Age...). Par contre comme toi pour Casimir, j'aurais bien aimé avoir ceux d'inspecteur Gadget dans la même série (que j'ai vus sur Internet bien plus tard).
Répondre
N
oui Korfanty, y'a des choses qui nous ont échappés à l'époque ! On aimerait bien revenir dans le passé pour les retrouver facilement en magasin ! ^^
F
décidément ton blog est génial!! tout ce dont tu parles, c'est ce que j'aime!! grâce à toi, j'ai revu pour la première fois depuis 40 ans les décalcos Touret, c'étaient mes préfèrés; comme toi ça me plaisait beaucoup et j'étais très concentrée et soigneuse quand je les faisais,prenant bie nsoin de placer les personnages au bon endroit. C'était génial, maintenant les jeux de patience comme ça, les enfants n'en ont plus. Dommage...
Répondre
N
Merci pour tes compliments Florence !
On est de la même génération, on a des tas de choses en commun et je suis ravie d'avoir réveillé ces bons souvenirs en toi, c'est ce qui me motive à continuer à écrire mes petits dossiers, partager ces magnifiques souvenirs d'enfance avec d'autres nostalgiques !
S
L'un de mes passe-temps favoris quand j'étais enfant : les Décoramas de chez Touret ! Les anciens étaient remarquables au niveau du dessin mais avaient parfois du mal à se transférer sans déchirures... ceux de la fin des années 70 étaient devenus plus aisés à transférer mais la qualité graphique était devenue considérablement plus médiocre hélas. Il faudra un jour que je scanne ma collection (eh oui, je les ai encore !)
Répondre
N
Oh la la, génial d'avoir gardé tes décalcos Stéphane, quelle chance ! Je suis curieuse de les voir !
O
I never get the chance to spend money for decals as my parents were not interested at all spending money in such things. They consider these are useless things and never grant me money for this. I feel interesting to read about decals and the varieties of the same.
Répondre
D
Coucou, super article :)
C'était génial la décalcomanie.... ma maman m'achetait toujours les thèmes de la ferme, la forêt.... bouh quand ça se décollait pas bien >_< mdrrr
Répondre
N
Bonjour Hervé, merci pour ton comm'.
Oui j'ai fait beaucoup d'album Panini moi aussi, j'en garde de bons et joyeux souvenirs, j'en parlerai un jour c'est sûr !
Mais c'est vrai que je préfère toujours écrire des sujets et partager mes souvenirs sur des choses qui n'existent plus en général.
H
salut nath ,j'ai fais aussi des decalcos sur fond de paysage , ca m'etait completement sorti de l'esprit. Sinon , il y a une chose importante, qui ne fait pas l'objet d'un blog sur ton site, ce sont les "images de paninis".On achetait un album qu'il fallait completer en achetant des pochettes d'images .Ca pouvait etre un album de foot , un film ou un dessin anime, ect..
D
De rien, c'est un peu rapide... désolée.... <3
C'est clair que c'était foutu mdrrr ^^
N
Coucou chère Dom ! Merci pour ton comm'.
Oui ça se décollait hyper mal, c'était perdu d'avance quand on voulait rectifier le tir ! ^^
N
Oui aloaloa, le stylo bille ça marchait bien mais ça avait tendance à abîmer les décalcos, voire à les déchirer.
Répondre
A
souvenir du samedi matin sur l'île d'Oléron, à l'épicerie du coin. J'ai un vague souvenir des décors médiévaux ou renaissance. Il me semble que le stylo bille était la méthode trash mais plus
efficace.
Répondre
N
Hello David, merci pour votre commentaire.
Je n'ai malheureusement aucun bon plan pour en trouver. J'ai même été déçue samedi dernier en faisant mes courses et en croyant en voir, le packaging ressemblait mais ça n'était que des
autocollants repositionnables sur un fond de décor ! :-(
Répondre
D
9a fait longtemps que je recherche la trace des décalcomanies de mon enfance. Des décors ou je plaçais les figurines.
C'est un super paliatif aux jeux vidéo, tout du moins pour freiner les enfants et leur proposer autre chose.
J' en recherche pour mes enfants mais on en trouve plus...si vous avez des infos je suis preneur...
dt
Répondre
R
ah oui j'ai eu ça aussi de ces cahiers ou en frottant crayon ou piece ou autre objet non tranchant sur un feuillet spécial un dessin apparaissait , j'adorais
Répondre
N
Merci mille fois, ça me touche beaucoup.
Répondre
N
ah c'est peut-être la même chose le dessin était en noir et blanc c'était une sorte de carnet..il y avait aussi un jeu ou l'on repoussait du métal il fallait suivre un modèle en tout cas merci tu
es la gardienne de la mémoire des enfants des années 70/80 bravo !!! j'adore ton blog !!! : )
Répondre
N
Merci Ninie pour ton témoignage. Moi je me rappelle de petits carnets où il fallait frotter la page blanche avec une pièce de monnaie pour que le dessin apparaisse, cela ressemble à ce que tu
racontes.
Répondre
N
Ma mère nous en achetait souvent aussi ainsi que des petits carnets ou l'on frottait avec un crayon de bois et le dessin apparaissait mais je ne sais plus comment ça s'appelait ?? j'en ai encore
chez moi car je collectionne les jouets et poupées vintage encore bravo pour ce bel article qui replonge dans l'enfance !!! : )
Répondre
S
Un trés grand merci pour votre réponse. Et continuer à nous faire rêver. Salutations
Répondre
N
Bonjour Sonia, merci pour votre passage sur mon blog. Je ne sais malheureusement pas si on peut encore trouver ces fameux décalcos neufs. Par contre on peut en trouver des anciens de notre époque
sur Price Minister, des Décorama entre autre, c'est là où j'en ai acheté un il y a 2 ans.
Répondre
F
Bonjour, que de merveilleux souvenirs d'enfance que vous avez fait re-surgir de ma mémoire. J'aimerais tellement savoir ou l'on peut s'en procuré pour ma fille. Si toutefois vous auriez des
adresses à me communiquer, j'en serais trés heureuse. A bientôt. Amicalement
Répondre
S

Il est génial ton article ma copinette !!!! Je prends enfin le temps de le lire et le découvre avec joie !!!
J'y apprends beaucoup de choses, tout en fait quasiment et tu me permets de redécouvrir des noms qui étaient sortis de ma mémoire ... Transrama, Panorama ....
Ahhhhhhh que j'aimais ça les décalcos, comme toi j'y ai passé des heures, et comme toi j'ai eu le dessous de la main tout gris à force de gribouiller avec mon crayon (et étant gauchère je ne vous
dis pas le travail ! C'était dur à nettoyer ensuite !).
J'aimerais franchement essayer à nouveau, avec en effet la notion de perspective, et voir si j'arrive à ne pas décapiter les petits personnages en retirant le plastique transparent ... Suspense
!

Et pour finir, j'adore cette chanson de Gotainer, que j'ai pu m'amuser à la chanter !

Merci ma copinette, superbe boulot !


Répondre
N

ah toi aussi t'en as commandé Sirius ?! Et alors, tu les as faits ou t'as pas osé toi non plus ?


Répondre
S

Ahhh les décalcos !! j'en raffolais étant môme ! je me souviens essentiellement des "touret" d'ailleurs je m'en suis procuré quelques uns sur le net.


Répondre
N

MDR !!! mais sur le forum aussi on sait se tenir... enfin un minimum histoire de ne pas tomber dans la dépravation la plus totale quoi ! LOL


Répondre
M

Dans mes bras ma soeur jumelle!! oups pardon, ici on se tient correctement...pas de blagues dans le blog...;-)


Répondre

Ce blog a reçu plus de 2,3 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

204 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 3 décembre 2021

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 

DOUCEURS REGRESSIVES
PRODUITS DISPARUS
 
 
 
 
JEUX JOUETS
 


CATALOGUES DE JOUETS
 


TELE
 
 
 
 
MODE ET DECO
 
 
 
 
ECOLE
 
 
 
 
 
 
 
MUSIQUE
 
CINE
 
 
 
 

L'ILE AUX ENFANTS
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog