Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Nath-Didile - Les Copains d'abord
Publié dans : #Musique


1982, j'ai 12 ans et j'entends à la radio un morceau qui me plait beaucoup. Heureusement je retiens le nom du groupe qu'annonce l'animateur à la fin de la chanson et quelque temps après, en allant faire des courses à Prisunic avec ma maman, je tombe sur le 45 tours qu'elle m'achète.

La pochette m'a fascinée, je la trouvais à la fois magnifique et un peu inquiétante avec ces personnages noirs menaçants encapuchonnés et cernés de rose fluorescent.
 


Mash-up

"Disco Project" est le mélange de 3 morceaux :  "Another Brick In The Wall" des Pink Floyd ainsi que deux œuvres d'Alan Parsons Project, "Mammagamma" et "Sirius".
D'où le nom du groupe : PINK (Floyd + Alan Parsons) PROJECT. Ça aurait très bien pu être "The Alan Parsons Floyd", mais c'était plus long ! 
Ce mash-up était d'autant plus pertinent que Alan Parsons avait été ingénieur du son de Pink Floyd (l'album "Dark side of the moon" étant sa meilleure carte de visite), et qu'il avait baptisé son morceau instrumental Mammagamma en référence au titre de l'album "Ummagumma" des Floyd.

A cette époque je ne connaissais aucune de ces musiques. Quand je les ai entendues, quelques années plus tard, j'ai enfin compris que "Disco project" n'était autre qu'un télescopage musical. J'avoue que j'ai été un peu déçue, même si ça ne m'a pas empêchée de continuer à aimer le morceau.

C'était extraordinaire et novateur de mélanger des titres à l'époque. Les mixages entre chansons n'existaient pas réellement encore. Le phénomène est apparu bien plus tard, au début des années 2000.
Énorme succès en Italie et en Suisse pendant l'été 1982, le tube a connu aussi ses heures de gloire chez nous à cette période.

C'est assez improbable quand même de voir le groupe déguisé en membres du Ku Klux Klan avec des robes noires à grandes bandes colorées (gay friendly !) et des yeux en pierres précieuses en train de jouer du Alan Parsons et du Pink Floyd face à des gamins déguisés en écoliers façon "The wall" !


Je vous laisse apprécier le spectacle.


Pink Project 

Pink Project est un groupe lancé par les producteurs italiens Luciano Ninzatti et Stefano Pulga, spécialisé dans le mélange de chansons musicalement ou stylistiquement similaires entre elles, même tempo, même rythme. Ils ont ainsi fait des mix entre des morceaux de Jean Michel Jarre, Police, Falco, Vangelis, Michael Jackson ou Deep Purple, entres autres.

Les chansons originales étaient réinterprétées par les membres du groupe eux-mêmes. Il y avait Stefano Pulga au clavier, Luciano Ninzatti à la guitare, Ellade Bandini à la basse et Pier Michelatti à la batterie.
Il y avait également à côté Matteo Bonsanto (claviers, programmation) et Massimo Noè (ingénieur du son).
Les voix étaient exécutées par des chanteurs italo-américains à une vitesse légèrement plus rapide pour simuler une chorale d'enfants.

Ci-contre à droite, Stefano Pulga. 

B-Project 

1983, Pink Project récidive avec les déguisements mais cette fois ils retirent leurs capuchons en pleine prestation et on découvre des têtes de monstres, genre World of Warcraft ! 
Le groupe de metal finlandais Lordi qui avait gagné le concours de l'Eurovision en 2006 n'a rien inventé !


Le morceau "B-Project" est un mash-up entre Billie Jean de Michael Jackson et "Jeopardy" du Greg Kihn Band.
 

Commenter cet article
V
Je ne me rappelle absolument pas ce morceau. J'avoue, je ne connaissais pas non plus ce terme: mash-up. (En revanche, le Prisunic, ça me parle énormément...). Plus sérieusement, concernant les Pink Floyd, je dois à Arte de grands moments lors de la diffusion de différents reportages ou documentaires sur ce groupe. C'est d'ailleurs sur cette chaine que j'ai pu découvrir le "live at Pompeii" que je n'avais jamais vu.
Répondre
C
Merci Natty pour ce travail effectué , oui au début des 80's à la fin des 80's , plusieurs groupes , la plupart italien , ont fait des mash up ou medley de deux chansons , comme Club House ( Do it Again/Billie Jean , et aussi , I'm a Man/Yéké Yéké ) , les P4F ( P.Machinery/Relax , et aussi Notorious/Le Freak ) ou bien les Local Boy ( Thriller/Owner of a Lonely Heart ) .<br /> <br /> Cela passait super bien en night club , par contre , cela ne devait pas leur rapporter beaucoup à cause des droits d'auteurs .<br /> <br /> Pour les Pink Project , avec leurs déguisements , cela permettait aussi aux producteurs de remplacer un membre sans que cela se voit ;-) .
Répondre
N
Merci pour ton comm' mon Cricri ! Ah oui Notorious/Le Freak, je m'en souviens bien moi aussi. Tu as raison sur les droits en effet, à cette époque, on ne s'en préocupait pas trop. Dommage pour les artistes. Et effectivement c'est bien pratique les déguisements (et le play-back) pour remplacer n'importe lequel !
C
putain une seule personne peut-être de mon coté .<br /> Milles bisous <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<Christophe
K
Alors oui, j'ai honte de le dire, j'ai découvert le titre The wall des Pink Floyd par le biais de cette version...Non ne me fustigez pas s'il vous plaît! Je ne suis pas fière de cette déclaration. <br /> N'empêche que les Pink Project m'ont fait découvrir un classique, ils auront au moins ce mérite, et en version maxi 45 tours s'il vous plaît! Je chéris mes vinyles, et ceux de mes parents, il y a de petites pépites.<br /> Nath, à chaque fois que tu sors un article, j'ai l'impression que tu es venue farfouiller chez moi avant! ;-) Toujours un plaisir de te lire...
Répondre
N
Bah exactement pareil pour moi Karin, j'ai découvert le tritre des Floyd comme ça ! Tu as le vinyle en maxi ?! Cool !!!! C'est bien de les garder précieusement et de les chérir, c'est un petit trésor. Merci pour tes compliments, ils me touchent beaucoup, c'est joliment dit !
H
Alors là, chère Nath, je suis complètement passé à côté à l'époque. Je ne me souviens pas de l'avoir entendu à la radio ou vu à la télé. J'avais 13 ans et portais une oreille attentive aux nouveautés malgré tout. Quoi qu'il en soit, je compatit à leur peine car porter un masque quelconque sous des projecteurs , les pauvres!!....Heureusement que leurs prestations TV n'étaient pas des versions longues! Merci pour cette découverte, même s'ils n'ont pas révolutionné l'histoire de la musique, ils ont pu apporter un peu de fantaisie au même titre que la danse des canards mais ça, c'est un autre genre musical !
Répondre
N
Bonjour José, merci beaucoup pour ton message et ravie de t'avoir permis de découvrir ce chouette morceau. Ah ah ah oui les pauvres, ils devaient avoir chaud là-dessous !
R
excellent article sur le mash up,je connaissais pas ce nom pour le mélange de deux morceaux ,bien entendu ces titres ont bercés mon adolescence comme toi ,par contre leur passage à la télé ,pas de souvenirs ,excellent leurs deguisements par contre! lol
Répondre
N
Merci mon Rocky ! Aucun souvenir de leur passage télé moi non plus. Ca aurait enlevé un peu de mystère remarque, ils faisaient plus guignols comme ça que sur la pochette ! LOL
R
l intro d Alan Parsons Project " Sirius" ( nom d une étoile de la constellation du chien ) est une tuerie je ne me lasse jamais de ce morceau je ne connaissais pas ce concept de mélanger plusieurs morceaux comme ça pour ce qui est de l habillement ça me rappel fortement les post_apocalyptiques Italiens des années 80 ( films fauchés au possible )
Répondre
N
Coucou David. LOL ah oui les Nanars à 3 centimes de budget, je vois ce que tu veux dire. Oui ça fait vraiment cheap. "Sirius" dégage une sacré puissance, j'adore aussi !
T
Fan des Floyd aussi ?? :))) (et un point commun de plus, un ! ^^)<br /> Le légendaire "Live at Pompei"... Dans les arènes sans public... Le film musical 'culte' par excellence ! Wow, si tu aimes cette période (pourtant pas toujours facile d'accès), alors oui, tu es bel et bien une VF ! (Vraie Fan ;)). <br /> (je l'ai en VHS, et 2 fois en DVD (!), car il y a eu une "director's cut" enrichie de séquences inédites, parmi lesquelles d'autres séquences savoureuses tournées pendant l'enregistrement de "Dark side... " à Abbey Road... ).
Répondre
N
eh oui, j'adore !!! Nouveau point commun check ! J'étais allée voir le live à Pompei au ciné en 1990 me semble t'il, une petite salle le ressortait à Angoulême à ce moment-là, une chance. J'ai pris une claque ! Je l'ai en VHS moi aussi. Pas vu le dvd et ces scènes inédites, tu aiguises ma curiosité !
T
Hello Nath' ! <br /> Haha, ah ben ça alors ! J'en ai encore les yeux ronds - et les oreilles frémissantes ^^ - d'avoir découvert ce "Pink Project" à l'instant ! Etant un immense passionné et inconditionnel de tout Pink Floyd depuis l'âge de 7 ou 8 ans - merci aux vinyles des frangines, en particulier "l'album à la vache" ;), alias "Atom Heart Mother" - (et fan aussi de certains albums du Alan Parsons Project ou d'Alan Parsons tout court), je n'en reviens pas de n'avoir jamais vu ni entendu parler de ce mix jusqu'à aujourd'hui... En tant que fan "hardcore", je suis forcément très pointilleux et difficile quand il s'agit de reprises ou de versions tripatouillées mais je dois admettre que ce mashup historique (preuve du bon goût de ces messieurs d'Italie ;)) est assez bluffant quand même...<br /> Ce qui m'étonne le plus, en fait, c'est qu'ils aient conservé à ce point le solo (créé par l'incomparable David Gilmour, mon "God of Guitar") dans leur version. Et puis, les séquences électroniques du 'Mammagamma' d'A.P.P. s'accordent bien, en effet, avec la rythmique quelque peu disco du fameux "Another brick in the wall" de Roger Waters. <br /> (anecdote : pour The Wall, c'est le co-producteur Bob Ezrin qui avait convaincu Waters et Gilmour de donner ce tempo et cette couleur plus disco au morceau ; dans sa version "démo" originelle, c'était pas du tout ça ; sans ce parti-pris, il est fort possible que ce titre ne serait pas devenu le tube faramineux que tout le monde connaît... ).<br /> Anecdote bonus : avant son ambitieux projet en tant que producteur/compositeur/musicien, Alan Parsons s'était déjà fait un nom en tant qu'ingénieur du son pour... "The dark side of the moon", le chef-d'oeuvre quasi mythique de Pink Floyd (1973).<br /> <br /> Bref : merci pour cette étonnante découverte, Nathalie !!! :)
Répondre
N
ah ah ah, je ne sais pas trop ce qu'il faut y voir non plus, c'est tellement douteux comme associations visuelles ! Dommage pour Alan Parsons...
T
Euh... Musicalement, j'ai évoqué le "bon goût" des producteurs italiens qui ont en effet opéré là un travail à la fois opportuniste et très nouveau pour l'époque. En revanche, visuellement, c'est l'inverse : tu as raison, ce mélange des genres côté costumes de scène est improbable, pour ne pas dire aberrant...Je ne vois pas très bien quel "message" (ou quel type de provocation) ils s'imaginaient transmettre à l'époque ?! Dénoncer l'intolérance ?!?...
N
Coucou heRVé ! Merci pour ce long et chouette comm'. J'ai appris il y a quelques minutes en effet pour Alan Parsons qui avait été ingé son pour "Dark side of the moon" et du coup je l'ai rajouté dans la foulée dans mon texte. Je ne savais pas, ça explique aussi pourquoi ce mash-up fonctionne très bien. Très grande fan des Floyd moi aussi, je les écoute très régulièrement en bossant. Ce que je préfère, c'est le live à Pompei. Je connais moins Alan Parsons. En tout cas merci pour les précisions, c'est très interessant. Et ravie de t'avoir fait découvrir ce fameux "Disco project" !
T
(oups : désolé, emporté par l'enthousiasme, j'en ai rajouté une couche inutilement sur le moment où Parsons et Pink Floyd ont travaillé ensemble... Sorry ! Un élément insolite à noter, toutefois, c'est qu'Alan Parsons n'a absolument pas bénéficié des phénoménales retombées financières du triomphe de "Dark side of the moon"... Et pourtant, son nom y reste(ra) éternellement associé ! ^^
D
Bonjour Nathalie ,<br /> <br /> j'ai regardé la vidéo sur You tube car elle n’apparaît pas dans ton article et bizarrement je n'ai aucun souvenir de Pink Project ni de la pochette de ce 45T d'autant que mes parents avaient un magasin de disques à l'époque Avec un look pareil , ils ne passent pourtant pas inaperçu , Lol !<br /> Merci pour cette anecdote musicale ;)
Répondre
N
certes !
D
Non réaliste ;)
N
On est d'accord, pauvre France ! (ça y est, on est des vieux cons ! ^^)
D
Cela m'a permis d'éviter le TOP 49,9 comme on disait à l'époque , Mdr<br /> Et encore avec le recul , il y avait des trucs sympa , bien plus sympa que la chienlit que la jeunesse d'aujourd'hui peut entendre de nos jours enfin si l'on peut encore appeler cela de la musique ...
N
Oui, elle claque hein ? Extra d'avoir pu avoir une bonne culture musicale dès ton plus jeune âge. J'aurais vraiment aimé !
D
Oui cela m'a permis de découvrir pas mal de choses et de voir pas mal de groupes en concert dès mon plus jeune age dont les Floyd .<br /> Je me souviens très bien du titre " Eye in the Sky d' Allan Parson Project qui avait bien cartonné en 82 mais absolument pas de Pink Project et pourtant la pochette du disque accroche l’œil , digne d'une pochette d'un disque de Metal !
N
Bonjour Dom ! Bah figure-toi que l'article est paru alors qu'il n'était pas complètement bouclé, ceci explique cela. J'ai remis les vidéos. Ah génial tes parents qui avaient un magasin de disque, quelle chance d'avoir été baigné dans cet univers dès ton enfance !

Ce blog a reçu plus de 2,5 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

211 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 1er décembre 2022

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

 

Liste des articles

Cliquez sur les titres des articles pour aller les consulter.

PUBS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog