Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits dossiers des Copains d'abord

Les petits dossiers des Copains d'abord

Souvenirs des années 70-80's : pubs, ciné, émissions télé, séries, dessins animés, jeux, jouets, produits disparus, bonbons, petites douceurs régressives, Casimir et l'île aux enfants

Publié le par Nath-Didile - Les Copains d'abord
Publié dans : #Souvenirs d'enfance

Aujourd'hui, 29 août 2023, un article sur moi et mon sapin Pif Gadget est paru dans le journal "Charente Libre". Claude Richon, le correspondant de presse de Charras (le petit village de Charente où se trouve mon arbre) m'a en effet contactée il y a quelques jours car il trouvait mon histoire intéressante et touchante. Voici donc son article illustré des photos que je lui ai fait parvenir.
L'article est en ligne
ICI mais il faut être abonné pour le lire en entier, le voici donc retranscrit.

 

Une brindille reçue en cadeau avec la revue “Pif Gadget” recelait une surprise de taille. 41 ans plus tard, nous avons retrouvé celle qui l’avait planté, ainsi que le sapin devenu grand.

C’était en 1982, la petite Nathalie Rabier qui habitait Angoulême avec ses parents n’avait alors que 12 ans. Et comme beaucoup d’enfants de son âge, ses parents l’avaient abonnée à la revue Pif Gadget qui outre ses bandes dessinées qu’appréciaient beaucoup les enfants, avait la particularité d’inclure dans son édition hebdomadaire un jouet ou gadget dont les plus anciens se souviennent encore.


Cette année-là, l’édition N° 714 de décembre proposait comme gadget un objet insolite et inattendu, mais de saison. Emballée dans un blister en plastique, une petite bouture de sapin de Noël d’une dizaine de centimètres de long accompagnée des conseils de plantation, faisait office du fameux gadget. « Avec l’aide de mon grand-père maternel, Adrien Chambon, qui avait une maison de vacances à Charras, nous avons planté cette brindille dans un pot de fleurs, sans trop de conviction », raconte la quinquagénaire aujourd’hui maman. « Mais très vite le mini-sapin a pris de l’ampleur, et nous avons décidé de le transplanter en pleine terre, chez mes grands-parents paternels qui habitaient Charras et qui avaient un grand jardin derrière la maison où il y avait déjà des arbres plantés par le grand-père qui était menuisier », développe la jeune femme qui réside aujourd’hui à Bordeaux.

L’arbrisseau s’y est plu et la fillette le voyait grandir étonnamment vite à chaque fois qu’elle rendait visite à ses grands-parents pour les vacances.

« Je l’ai regardé grandir toutes les vacances passées chez eux, devenir de plus en plus grand et vigoureux et finir par me dépasser allégrement pour ne plus s’arrêter », raconte Nathalie Rabier encore étonnée qu’une si petite brindille de rien du tout soit devenue un géant.

En photo : Nathalie est ses grands-parents à Charras.

 

Un géant d’une quinzaine de mètres
 

Les hasards de la vie et professionnels ont plus tard éloigné la petite Nathalie de la Charente qui n’a plus revu son sapin pendant longtemps. Il a fallu une circonstance malheureuse, les obsèques de sa grand-mère, pour qu’elle y revienne en 2014. Et retrouve son sapin dans ce qui fut le jardin de la famille Rabier, un couple d’artisans bien connus à l’époque, aujourd’hui racheté par la commune et transformé en parc de détente et de jeux pour enfants.

« En 2022, pour ses 40 ans, je suis allée à Charras pour vérifier qu’il était toujours là, et c’est avec un grand bonheur que j’ai pu constater qu’il tenait le coup et se dresse toujours aussi fièrement parmi d’autres arbres dans le petit parc. J’ai même eu du mal à le reconnaître », assure-t-elle.

« C’est pour moi un symbole du temps passé, un symbole de mon enfance qui me rappelle de bons souvenirs chez mes grands-parents », conclut Nathalie Rabier qui aimerait bien qu’une plaque explicative soit apposée au pied de l’arbre. La mairie de Charras contactée ne serait pas contre cette idée et va réfléchir à sa faisabilité.

 

Claude Richon, correspondant Charente Libre.

 

Encore plus amusant, le lendemain de la parution de l'article, dans le même quotidien, j'apparais dans un dessin de Dominique Goubelle qui illustre tendrement mon histoire.
Mon beau sapin , roi des journaux ! 
🌲

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour aller découvrir le dossier complet que j'ai consacré à mon sapin Pif Gadget, cliquez sur l'image :

 

Commenter cet article
E
PPS- Vous n'avez jamais essayé de bouturer une brindille de votre conifère (ou d'en semer les graines; la botanique n'est pas mon rayon), histoire de lui 'faire faire des petits' pour le faire perdurer ailleurs? Cela serait une belle 'suite' à ce conte pour enfants, une sorte de 'remake moderne'!
Répondre
N
Non jamais essayé Edwige... J'aurais l'impression de trahir l'original, je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai cette impression.
E
PS - Dommage que vous ayez posé avec le numéro de 1975 et non avec celui de 1982
Répondre
N
Il est beaucoup plus percutant visuellement et je ne suis plus sûre de l'avoir celuii-là surtout !
E
Certainement le sujet le plus émouvant de ce blog... Mon grand cousin (né en 1966) avait planté le sapif de 1975 mais l'histoire s'est beaucoup moins bien terminée.
Répondre
N
Nombre de Sapifs n'ont pas survécu, triste sort...
B
C'est génial. Lorsque j'étais abonnée à Pif Gadget au début des années 70, j'avis fait naître des pifies, mais ils n'ont malheureusement pas eu une aussi longue vie que votre sapin.
Répondre
J
J'ai connu les Artemias, ils ont vécu assez pour en profiter.
N
Coucou Betty, je me souviens des Pifises moi aussi, les fameuses Artemias !
V
Coucou Nath! Merveilleuse destinée pour cette petite brindille tout droit sortie de ce Pif Gadget qui a vu grandir de nombreux enfants. J'aime tout dans cette belle histoire emplie d'amour et de nostalgie. Et que dire de la symbolique! Tout simplement magnifique!
Répondre
N
Oui tu as tout à fait raison Val, c'est une jolie symbolique. Merci beaucoup pour ton message.
C
J'ai pu lire l'article en entier , c'est dingue , il est robuste dis donc ce sapin , en tout cas , grand bravo et merci Nath-Dil' .
Répondre
N
Merci mon Cricri !
D
Hello Nathalie ,<br /> la consécration "sapinesque" d'une jolie brindille au sein d'un merveilleux article , que du bonheur ... Félicitation .
Répondre
N
Merci beaucoup Dom, c'est gentil :-)
T
Félicitations pour cet article, Nath', et 'big up' pour cette histoire de vie (croissance, endurance, permanence...) qui a la beauté d'une fable initiatique... C'est même troublant, tant le parcours de ta 'brindille' fait partie désormais intégrante de ton arbre... généalogique, si j'ose dire. Et ce récit, assez magique, se transmet désormais à tout le monde grâce au "réseau" du Web. <br /> La petite lectrice de "Pif", toute mignonne aux côtés de ses grands-parents (adorable photo) n'aurait jamais pu imaginer un tel déploiement de ramifications... Génial !
Répondre
T
MERCI chère Nath-à-lire. 🤩😉 Bah, de brouillonnades en oubliades 👻🙃, et même si des échanges restent en rade, l'essentiel au final c'est d'être camarades !<br /> (Quel 'pouët', hein ? ^^)
N
Coucou Hervé ! Merci pour ton message et ton enthousiasme, très sympa, comme toujours. Métaphoriquement c'est en effet assez troublant tout ça. <br /> Je te réponds sans faute, je crois que j'ai fait comme toi, une "brouillonnade" !
T
(Oups : "désormais partie intégrante", désolé ! ;)
J
Bonjour et bravo chère Nathalie de pérenniser l'aventure des sapins de Pif-Gadget ! Excellente idée que cette plaque près de l'arbre.
Répondre
N
Toujours fidèle Joël, merci pour ton passage et ton message. Je ferai un sujet évidemment si ça se concrétise.
R
ça serait génial que Pif gadget refournisse une nouvelle brindille de sapin tu lui donnerais un petit frère !
Répondre
N
Pourquoi pas David, mais maintenant je sais que ça peut devenir un géant alors je suis méfiante ! ^^
S
coucou,vraiment genial ton article,je connaissais pas ta petite histoire avec pif gadget ,il fait 15m maintenant c'est top!!
Répondre
N
Merci mon Rocky :-)
S
c'est formidable ! quelle belle histoire ! moi les graines ne sont jamais sorties, ils avaient mis un petit sapin dans la nouvelle édition y a 2 ans je crois je l'ai mis sur mon balcon dans une jardinière avec d'autres plantes dedans et arrosais régulièrement... il vegetait et là il y a crevé il y a quelques mois, toutes les épines sont tombées ! donc c'est un mystère comment ces sapins prennent chez plusieurs personnes et ne sortent jamais chez des gens comme moi !
Répondre
N
ah dommage Seb...

Ce blog a reçu plus de 2,7 millions de visiteurs depuis sa création le 18 août 2011.

232 articles sont en ligne.

Dernière mise à jour : 25 février 2024

Bonjour à tous ! 
Soyez les bienvenus sur mon blog de souvenirs 70-80's.
Je m'appelle Nathalie, je suis née en 1970 et j'habite en banlieue bordelaise. Depuis toujours je suis passionnée par ce que j'appelle l'archéologie de l'enfance. J'aime entraîner avec moi d'autres nostalgiques dans un grand tourbillon des souvenirs afin de leur faire revivre ces deux magnifiques décennies.
Vous trouverez la liste complète de tous les articles par thèmes (avec les liens actifs qui y renvoient directement) sur le côté droit en descendant sur cette page.

N'hésitez pas à commenter et partager avec moi vos propres souvenirs sous chaque article, j'y répondrai avec plaisir. 
Merci et bonne visite ! 


Pour en savoir plus sur mon parcours nostalgique, cliquez sur la photo ci-dessous :

La vie n’a pas d’âge
La vraie jeunesse ne s’use pas
On a beau l’appeler souvenir,
On a beau dire qu’elle disparaît,
On a beau dire et vouloir dire que tout s’en va,
Tout ce qui est vrai reste là.

Jacques Prévert


 

 

Compteur Global gratuit sans inscription

Liste des articles

Cliquez sur la rubrique ou les titres des articles pour aller les consulter directement, tous les liens sont actifs.

PUBS
 
 
 

 
 
 
 
 

 
 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Hébergé par Overblog